Rétro Rixensart

  • Champles, berceau de l'E 411

    e411,rosieres,vallee de la lasne,champles

    1950 | Route de Champles
    coll. Philippe Godin

    Champles, nom donné au "hameau comprenant quelques maisons, bâties sur la rive droite de la Lasne, à l'extrémité du territoire de la commune" (1). L'autoroute E411, reliant Bruxelles à Namur, passe aujourd'hui à Rosières à hauteur de ce pont sur la Lasne.

    __________
    (1) TARLIER Jules et WAUTERS Alphonse, La Belgique ancienne et moderne - Géographie et histoire des communes belges, Bruxelles, 1873

     

    Vue de la place de l'église après la construction de l'autoroute 1980 c CHR Juckler (1).jpg

    1980 | Vue sur l'église Saint-André de Rosières
    coll. Cercle d'Histoire de Rixensart

    A droite, l'autoroute E411 passe au-dessus de la rue de La Hulpe.

    rosières,e411,eglise saint-andre 

    7.2017 © Monique D'haeyere

    10. Rosières © Hommes et Patrimoine (3).JPG

    1992/1995 | Champles
    Photo © Hommes et Patrimoine

    L'autoroute E411, reliant Bruxelles à Namur, passe entre l’église Saint-André de Rosières et Champles. A droite, la Ferme du Prince (2), rue de Tombeek.

    _________
    (2) ferme datée de 1756

    rosières,ferme du prince,e411

    1995/1998 | L'E411 passe à hauteur de la Ferme du Prince
    Photo © Hommes et Patrimoine

    60. E411 passe dans la vallée de la Lasne à Rosières St. André © Michel Delabye.jpg

    2010 | Vallée de la Lasne
    Photo © Michel Delabye

    L'autoroute E411 reliant Bruxelles à Namur traverse la vallée de la Lasne à hauteur de Rosières-Saint-André.

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART, DELABYE Michel, GODIN Philippe, HOMMES et PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Les Roches Fleuries et son jardin alpino-japonais

    genval,avenue des combattants,villa les roches fleuries 

    Villa 'Les Roches Fleuries', avenue des Combattants 140 à Genval
    coll. Universiteitsbibliotheek Gent

    Le coteau qui s'incline vers la Lasne, à gauche en montant la rue, bénéficie d'un ensoleillement maximal et est protégé des vents d'ouest. Le fait que cet endroit portait anciennement le nom de ‘la coulture à la vigne’ laisse supposer que le Genval des temps révolus comptait des vignerons parmi ses habitants et connaissait le temps des vendanges. Cette particularité n'avait pas échappé à une personnalité aussi étrange qu'attachante, Ernest Van den Broeck (1852-1932), éminent géologue-hydrologue mondialement connu et Conservateur honoraire du Musée Royal d'Histoire Naturelle.

    DOSSIER ⤷ GUINET C. (ingénieur horticole), Le jardin des Roches Fleuries à Genval, in La Terre et la Vie, pp. 220 à 229, 1931

    genval,avenue des combattants,villa les roches fleuries,jardin alpino-japonais

    septembre 2015 © Monique D'haeyere

    Lire la suite

  • Trains à Rixensart (après 1964)

    rixensart,trains rixensart

    février 1964 | coll. Chaw

    A gauche, une automotrice SNCB de 1956 du type 'Budd' vient de quitter la gare de Rixensart en direction d’Ottignies. A droite, une motrice SNCV du type S, se dirige vers Wavre. Ces automotrices furent construites dès 1954 à 210 exemplaires. Ce furent les dernières motrices modernes à circuler sur la ligne W avant sa fermeture en 1964. Les caractéristiques techniques étaient à peu près semblables à celles de la 'standart métallique'. On note les différences suivantes : 4 moteurs électriques de 66 CV, caisse en acier et aluminium, vitesse : 75/80 km/h, 33 places assises, 70 places debouts et portes pliantes à commande pneumatiques. On aperçoit la gare de Rixensart en arrière-plan entre les deux motrices (1).

    __________
    (1) STEVENS Paul, De Braine-l’Alleud à Wavre du temps du…vicinal, Edition Pro-Tram asbl, 1999

    Lire la suite

    Collection | CHAW, D'HAEYERE Monique, DEBECKER Philippe, RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Le Plagniau, "annexé par Rosières"

    rosières,plagniau 

    Rue de la Ferme du Plagniau
    1992/1995 © Hommes et Patrimoine

    Anciennement territoire de Limal, le hameau du Plagniau fut rattaché à Rosières en 1884 (1). La ferme du Plaigneau ou Planeau, en wallon ‘Plania’ est déjà citée en 1440 (la terre du Plainal) (2). Cette ferme a été morcelée au 19ème siècle, mais la grande porte charretière qui subsiste a fière allure au bord du chemin (3).

    Le hameau du Plagniau (autrefois terre de Plainal, puis Cense de Pleniau et Ferme de Plaigneau) fait partie jusqu'à la fin du 19ème siècle de la commune de Limal. Situé sur la rive droite de la Lasne, il regarde vers Rosières et est fort distant de sa commune d’origine (= 3,8 km au NNO de l'église de Limal). En 1882 une requête, émanant des quelques habitants de ce territoire, demande le rattachement à Rosières. Comme le veut la loi, elle est adressée au président et aux membres de la Chambre de Représentants.

    __________
    (1) E.C.H.A.R.P., Entente des Cercles d’Histoire et d’Archéologie du Roman Païs, Le patrimoine rural du Brabant wallon, Centre Culturel du Brabant wallon, Court-Saint-Etienne, 1996
    (2) du mot latin plania (plaine). Le subst. masc. plain fut très usité en ancien français et une forme plus rare fut plaigne (ca 1100 Roland, éd. J. Bédier, 1085) (cfr. Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales)
    (3) DUBUISSON Paul et Madeleine, Le nouveau canton de Wavre, Au fil de l’histoire, Ed. du Brabant wallon, Chaumont-Gistoux 1972

    Lire la suite

  • Villa Beau-Site, Art nouveau géométrique

    genval,villa beau-site,art nouveau,avenue des combattants


    1920 | Villa Beau-Site, avenue des Combattants 14 à Genval
    érigée en 1908 par l'architecte Paul Hamesse pour l’entrepreneur De Waele
    coll. Cercle d'Histoire de Rixensart

    En retrait de la voirie, enserrée entre deux Hêtres pleureurs remarquables (1), la villa, de forme cubique, présente quatre façades enduites d'un cimentage, simulant un grand appareil régulier de moellons. Une toiture débordante à pavillon brisé en ardoise en écailles et à l'arrière une bâtière transversale, à brisis recouvrent l'édifice. Les corniches en bois sont soutenues par des corbeaux en bois travaillés. Le bâtiment de deux niveaux, est construit sur hautes caves (2).

    Né en 1877, Paul Hamesse, fils du peintre paysagiste Adolphe Hamesse, fut élève de l'architecte Ernest Acker, à l'académie de Beaux-Arts de Bruxelles. Diplômé en 1898, il entre ensuite dans l'atelier de Paul Hankar, et fera parti de la deuxième génération d’architectes 'Art nouveau géométrique', par opposition à la tendance 'Art nouveau floral', initiée par Victor Horta. A la mort de Paul Hankar, Paul Hamesse rejoint Alban Chambon, architecte-décorateur spécialiste incontesté des théâtres et lieux d'amusement dans l'Europe de la fin du 19ème siècle. Associant le plus souvent à ses créations ses deux frères, Georges et Léon, tous deux peintres-décorateurs, Paul Hamesse poursuivra une abondante production jusqu'à sa mort survenue en 1956.

    __________
    (1) ARBORESCENCE (association citoyenne rixensartoise), Hêtres pleureurs (Villa Beau-Site, Genval)
    (2) STREEL Bernadette (WALLONIE DGO Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie), Liste des biens repris dans l’Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel de la commune de Rixensart, 2010

    Lire la suite

  • Villa Beau-Site, côté jardins

     genval,avenue des combattants,villa-beau-site arrière,art nouveau

    1933 | Villa Beau-Site, côté jardins
    coll. Cercle d'Histoire de Rixensart

    Implantée au sommet d'un grand terrain qui descend vers la vallée de la Lasne, cette remarquable habitation de style Art Nouveau, de tendance géométrique, fut construite entre 1908 et 1909 par l'architecte Paul Hamesse pour l'entrepreneur Jules De Waele (1).

    Né en 1877, Paul Hamesse, fils du peintre paysagiste Adolphe Hamesse, fut élève de l'architecte Ernest Acker, à l'Académie de Beaux-Arts de Bruxelles. Diplômé en 1898, il entre ensuite dans l'atelier de Paul Hankar, et fera parti de la deuxième génération d’architectes 'Art nouveau géométrique', par opposition à la tendance 'Art nouveau floral', initiée par Victor Horta. A la mort de Paul Hankar, Paul Hamesse rejoint Alban Chambon, architecte-décorateur spécialiste incontesté des théâtres et lieux d'amusement dans l'Europe de la fin du 19è siècle. Associant le plus souvent à ses créations ses deux frères, Georges et Léon, tous deux peintres-décorateurs, Paul Hamesse poursuivra une abondante production jusqu'à sa mort survenue en 1956.


    __________
    (1) STREEL Bernadette (WALLONIE DGO Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie), in Liste des biens repris dans l’Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel de la commune de Rixensart, 2010

    Lire la suite

  • Villa Beau-Site, naissance d'un vignoble

    genval,avenue des combattants,villa-beau-site arrière,art nouveau

    Préparation du terrain pour la viticulture
    mars 2011 © Pierre Gheux

    En février 2011, la Commune octroya, pour 20 ans, une concession domaniale d’une superficie de 12,5 ares dans le jardin de la Villa, à l'association Vins de Genval.

    Des analyses de sol furent effectuées auprès du Centre provincial de l’agriculture et de la ruralité. Il en ressort que le terrain est limoneux (1).

    __________
    (1) Vins de Genval, Le terrain

    Lire la suite

    Collection | GHEUX Pierre, NAUWELAERS Gilbert Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • La Pommerage, espace culturel et artistique

    1.12 La Pommerage vue de la rue du Cerf au départ de l'actuel Clos de la Pommerage - Ca 1978.jpg

    La Mazerine et la Pommerage
    vers 1978 © G. Mélain
    coll. Philippe Jacquet

    Cette vue a été prise depuis la rue du Cerf, à l'entrée de la servitude devenue Clos de la Pommerage (1). A droite : le pignon de la Pommerage, flanqué de son bow-window, et une annexe.

    La maison est alors longée par le ruisseau Mazerine, aujourd'hui canalisé et souterrain, qui servait de bief au moulin ainsi qu'une retenue d'eau.

    A gauche de la Mazerine : l'actuel Clos de la Pommerage, servitude qui mène à l'ancien moulin Spreutels (construit vers 1850, pour remplacer l'ancien moulin situé dans l'actuelle Pommerage). C'est à la hauteur de cet ancien moulin, qui apparait à l'arrière-plan, que la Mazerine revient à l'air libre et se jette dans l'Argentine.

    ⤷ voir reportage de la partie souterraine de la Mazerine, réalisé par Vincent Duseigne (Tchorski).

    Tout ce qui se trouve à gauche de la Mazerine est sur La Hulpe, le ruisseau servant de frontière naturelle entre cette commune et celle de Genval.

    Le pré enneigé à gauche de la servitude était un étang, qui a été comblé par Mr Joseph De Becker avec des scories provenant des fourneaux des Papeteries de Genval. Cette prairie est aujourd'hui bâtie.

    La maison à l'avant plan à gauche, dont on distingue une partie du pignon, est la dernière maison de La Hulpe, la Pommerage étant la première sur Genval en venant de La Hulpe. Elle est située au n° 27 rue du Cerf à La Hulpe.

    __________
    
(1) Les inscriptions ‘La Hulpe’, ‘Pommerage’ ainsi que la signature, ont été apportée par G. Mélain, auteur de la photo. Elle a été prise avec un très grand angle, ce qui explique certaines déformations dans les bâtiments et poteaux électriques (autorisation publication sur Rétro Rixensart accordée le 19 juin 2014, via Philippe Jacquet)

    Lire la suite

    Collection | JACQUET Philippe, MÉLAIN G. Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Repêchée dans le lac de Genval

    faits divers,mercedes,genval,lac de genval,nessie,nessy

    Mercedes repêchée dans le lac de Genval
    1973 © Philippe Godin

    Selon des Internautes, la Mercedes appartenait à Jacques Elens, habitant La Hulpe. Le surlendemain, la dite Mercedes roulait. Les sièges restèrent humides un bon moment !

    Trente-deux ans plus tard, à l'occasion de la Journée Mondiale de l'Eau en septembre 2005, Marco Di Tomasso, le coordinateur pour Genval, a pu compter sur l'aide de dix clubs, d'une cinquantaine de plongeurs et d'une centaine de bénévoles pour nettoyer le lac de Genval. Une telle opération avait déjà eu lieu il y a dix ans au lac de Genval, mais à plus petite échelle. On avait alors retrouvé une voiture, des mobylettes ou encore un obus (1).

    __________
    (1) DE VOGELAERE Philippe, in La Dernière Heure du 22 septembre 2005

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Epicerie Moderne

    Epicerie Moderne Vve Cavalier 1925 © Jean-Louis Lebrun.jpg

    1925 | Rue Saint-Roch à Bourgeois

    Tenue par la veuve Cavalier, l’Epicerie Moderne était située rue Saint-Roch, entre le Quai du Tram et la Place Cardinal Mercier. 

    A droite de la photographie, l'entrée du sentier des Choristes. C'est un raccourci, partant de la rue Saint-Roch, qui permettait d’atteindre la rue Haute dès avant l’existence du Quai du Tram. Dans leur période de gloire, les choristes disposaient d’un local : la maison formant le coin du sentier et de la rue Saint-Roch (1).

    __________
    (1) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l'ancienne commune de Rixensart, 1996

    Collection | LEBRUN Jean-Louis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Chapelle Sainte-Marie, de la dévotion à la ruine

    rixensart,bois de rixensart,drève du calvaire,chapelle sainte-marie

    mai 1908 | Chapelle de la Vierge (chapelle Sainte-Marie)
    (également connue sous le nom de chapelle Sainte-Anne)
    coll. Jean-Claude Renier

    A l’Est du château de Rixensart, sur une colline dite du Calvaire, à la lisière du bois, se trouvent deux chapelles placées en regard l’une de l’autre et communiquant par une avenue ; la plus remarquable est dédiée à sainte Anne, l’autre au Seigneur crucifié (1). La dédicace à sainte Anne et peut-être empruntée à la carte de Van der Maelen (1859) sur laquelle elle figure également. De plus, selon le témoignage de personnes âgées (…) les élèves de l’école Sainte-Agnès venaient en cet endroit, y réciter le chapelet au moi de mai et au mois d’octobre. Ce fait semble bien confirmer la présence, en ce lieu, d’une chapelle dédiée à la Vierge. L’examen de la carte dressée par Popp, en 1850, fait apparaître un sentier qui gravissait la colline et rejoignait le chemin de Wavre en traversant les bois (2).

    __________

    (1) TARLIER Jules et WAUTERS Alphonse, La Belgique ancienne et moderne - Géographie et histoire des communes belges, Bruxelles, 1873
    (2) PINSON Colette, in Chroniques CHR n° 22 (Cercle d’Histoire de Rixensart ), 4ème trimestre 1995

    Lire la suite

  • Panorama vers Genval

    171221 Panorama vers Genval Edit Delbrassinne coll. Jean-Louis Lebrun.jpg

    années '30 | Splendide vue du quartier de Maubroux, l'église Saint-Pierre, la Tour à charbon (1), la ligne de chemin de fer et les premières maisons de la rue de Rosières. A l'avant-plan, le Chemin de la Source qui, de la vallée de la Lasne, remonte vers la gare de Genval. 

    __________
    (1) La Tour à charbon alimentait les locomotives à vapeur assurant le transport des marchandises des Papeteries de Genval.

    Photo-légende

    genval,maubroux,tour à charbon,église saint-pierre,chemin de la source

    Collection | LEBRUN Jean-Louis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • La Poste de Rixensart, dernière levée

    1330 Avenue de Merode La Poste 11.2007 © Eric de Séjournet.jpg

     La Poste de Rixensart : à vendre
    novembre 2007 © Eric de Séjournet

    En 1960, La Poste fut transférée de l'avenue Huens vers l'avenue de Merode (1). 

    En juin 2007, le ‘service public’ La Poste ferma ses guichets dans le centre de Rixensart. Dans la foulée, et sans que les habitants n’en furent avisés, la seule boîte aux lettres du centre fut condamnée … mise ‘hors service’.

    L’absence de boîte aux lettres à Rixensart Village fut d’autant plus mal ressentie qu’à hauteur du GB de Rixensart il y avait deux boîtes aux lettres (une à l’extérieur à l’avenue John Kennedy et l’autre à l’intérieur du Point Poste du GB), qu’à hauteur de la Gare de Rixensart il y a également deux boîtes aux lettres (une sur le mur extérieur de la gare, l’autre dans le Point Poste de la gare).

    A l’initiative des habitants et avec l’appui des commerçants, une pétition fut lancée fin juin 2007 et récolta 1896 signatures afin de demander que La Poste réinstalle une boîte aux lettres dans le centre du village.

    Obstinée, La Poste refusa. La politique communale s’en mêla et vota le 19 décembre 2007, à l’initiative de la minorité, une motion (2) réclamant l’installation d’une boîte aux lettres sur la Place de la Vieille Taille.

    Six mois plus tard, toujours pas de résultats. Làs, les responsables communaux lançèrent en juin 2008 l'idée de l'installation d'une 'boîte aux lettres communale’. … une première en Belgique et qui créerait un précédent titillant le monopole (3) de La Poste.

     

     

    _____________
    (1) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l'ancienne commune de Rixensart, 1996
    (2) de SÉJOURNET Eric, Motion postée pour La Poste, in Carnets de PROXIMITÉ, 12 janvier 2008

    (3) Le 2 mars 2009, Valérie De Bue, vice-premier ministre et ministre de la Fonction publique, des Entreprises publiques et des Réformes institutionnelles, répond au Parlement : « En réponse à votre question visant l'installation d'une boîte postale et la collecte des correspondances par la commune de Rixensart, je vous informe que, seule La Poste détient la responsabilité d'organiser un réseau de collecte et de distribution du courrier et ce, en sa qualité de prestataire de service public conformément aux conditions prévues dans le contrat de gestion ». 

    Lire la suite

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Terrain de football de Genval

    1520. 1954 4 octobre rue du Tilleul match de football des vétérans (Cinquantenaire des Papeteries) c Fonds Lannoye (Ed. Rétro Rixensart)_3.jpg

    4 octobre 1954 | Rue du Tilleul à Genval

    A l'occasion du Cinquantenaire des Papeteries de Genval, un match de football est organisé entre des équipes de vétérans au terrain de football de Genval, rue du Tilleul. A 15 heures, les deux épuipes montent sur le terrain. Au centre, Jean Lannoye, administrateur-délégué des Papeteries de Genval. 

    Lire la suite

    Collection | FONDS LANNOYE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Chapelle de la Vierge, Saint-Roch et Saint-Guidon

    Chapelle de la Vierge, Saint-Roch et Saint-Guidon © Hommes et Patrimoine.jpg

    Chapelle de la Vierge, Saint-Roch et Saint-Guidon
    2000 © Hommes et Patrimoine

    Cette chapelle à chambre avec abside à trois pans est située 16 A, rue de La Hulpe, en face de l'école, à Rosières.

    Légèrement en oblique par rapport à la rue, elle semble accueillir ceux qui entrent dans Rixensart par Rosières. Autrefois lieu de culte, elle voyait aussi s’arrêter chez elle les processions. À défaut d'un écrit en précisant la date, l'édification se situe vraisemblablement vers 1832, année où le choléra fit son apparition en Belgique. Des registres cadastraux datant de 1834 la mentionnent et le plan belge cadastral de Vandermeulen, de 1837, la représente. En avril 2000, les murs extérieurs furent repeints et le faux appareillage de pierre blanche de façade disparut. Deux petites fenêtres latérales éclairent la chambre à I’arrière. Trois marches latérales mènent à un large seuil, posé sur un socle en pavé. Deux autres marches mènent à l’entrée. La croix au sommet du pignon et la pierre de dédicace ont disparu, tout comme à l’intérieur les statues de saint Roch, saint Guidon et sainte Marie de Cortone (1).

    __________
    (1)  HOMMES ET PATRIMOINE, De potales en chapelles. Au gré des chemins de Genval, Rixensart et Rosières, Amélie Mélo Editeur, Collection Mémoire, 2000 

    Chapelle de la Vierge, Saint-Roche et Saint-Guidon et Eglise Saint-André de Rosières 20090523 © Eric de Séjournet (5).jpg 

    mai 2009 © Eric de Séjournet

    Lire la suite

  • La Perche couverte, unique en Wallonie

    genval,perche couverte

    1925/1928 | Construction de la Perche couverte à Genval
    coll. Cercle d'Histoire de Rixensart

    L’histoire du tir à l’arc à Genval remonte à 1922. Auguste Lannoye, patron des Papeteries de Genval, eut l'idée de créer un site où ses travailleurs pourraient s'adonner à ce sport plutôt qu'aller dépenser leur salaire dans les nombreux bistrots des alentours. En 1925 débutèrent les travaux de construction d'une tour de 36 mètres de haut destinée au tir sur perche.

    L'entre-deux guerres paraît bien avoir été la dernière période de gloire des sociétés de tireurs à la perche et c'est à cette époque que se construisent, de ci de la, des perches couvertes. En gros, cela consiste à entourer une perche d'une enveloppe suffisamment importante à la base que pour permettre à plusieurs tireurs de s'y regrouper, suffisamment haute que pour surmonter une perche de près de 30 m, suffisamment étanche que pour la mettre à l'abri des intempéries et suffisamment solide que pour ne pas s'écrouler au premier coup de vent. La Wallonie en connut quelques-unes, en Hainaut, en Tournaisis et, plus proches de nous, la perche couverte des 'Trois Colonnes', qui disparaîtra en 1945, et la perche 'semi-ouverte' à proximité de la gare de La Hulpe.

    Genvaloise, la dernière perche couverte de Wallonie surplombe depuis 1928 le site des anciennes Papeteries. On y dispute encore des concours de tir à l'arc vertical. Dans tous les villages du Brabant wallon, avant guerre, on trouvait 2 ou 3 perches de tir à l'arc en plein air, rappella René Vandiest, secrétaire du Cercle des Archers de Rixensart-Sainte-Croix. Il suffisait d'un arbre planté dans le sol sur lequel se balançaient les ‘oiseaux’ (…). Les gens des Papeteries avaient leur équipe d'archers, et j'en faisais partie. On pouvait gagner alors des caisses entières de papier peint. À l'époque cela valait une fortune. (1)

    __________
    (1) WILLOT Isabelle, La perche couverte de Genval, in Le Soir, 18 août 1995

     

    Lire la suite

  • Vue aérienne de Bourgeois

    171213 Vue aérienne de Bourgeois coll. Jean-Louis Lebrun.jpg

    Cette vue aérienne de Bourgeois a plus de 20 ans, car les commerces du Quai du Tram ne sont pas encore construits, et la boucherie Collée existe toujours ainsi que le Delhaize le Lion sur le coin de la chaussée de Lasne, ainsi que la boucherie en face et le petit Delhaize sur la place de Bourgeois, signale Roger Goossens.

    Les années 60/70, selon Bernadette Watteyne Tytgat. La société « Walescote » est présente sur la photo au coin de la rue Lambermont.

    Photo-légende

    171213L Vue aérienne de Bourgeois coll. Jean-Louis Lebrun.jpg

    Collection | LEBRUN Jean-Louis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Ferme Terfosse, abritée des vents du nord

    Ferme Terfosse 1992-1995 © Hommes et Patrimoine

    Basse-cour de la Ferme Terfosse
    1992/1995 © Hommes et Patrimoine

    Située Chemin des Deux Fermes à Rosières, la ferme Terfosse fut bâtie au 18e siècle et connut plusieurs graphies : Ter Fosse ou Del Fosse, et encore Del Fos (1).

    De l’autre coté de l’autoroute à l’écart de la zone urbanisée, est implantée la ferme Terfosse, del Fosse selon Ferraris. Abritée des vents du nord par le relief, elle groupe ses bâtiments autour d’une cour rectangulaire (2).

     
    __________
    (1) DUBUISSON Paul et Madeleine, Le nouveau canton de Wavre, Au fil de l’histoire, Ed. du Brabant wallon, Chaumont-Gistoux 1972
    (2) PINSON Colette et GHYSSENS Roger, in E.C.H.A.R.P., Entente des Cercles d’Histoire et d’Archéologie du Roman Païs, Le patrimoine rural du Brabant wallon, Centre Culturel du Brabant wallon, Court-Saint-Etienne, 1996

    Lire la suite

    Collection | de SÉJOURNET Eric, HOMMES et PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Bornes-fontaines à Bourgeois, ressources communes

    Le Coin perdu de Bourgeois c JCR1.jpg

    après 1909 | Le Coin perdu de Bourgeois
    (à Rixensart et non à Genval)
    coll. Jean-Claude Renier

     

    Partant de la place Cardinal Mercier, la rue du Baillois, sinueuse, nous conduit au Coin Perdu (1) ... et à sa borne-fontaine.

    En 1873, un réseau de pompes et de puits publics fut installé à Rixensart, afin d’améliorer l’hygiène de la population. Chaque point collectif d’approvisionnement en eau potable fut surveillé par un responsable du conseil communal. En effet, le conseil constata la négligence des habitants et certains abus des enfants, qui par jeu, gaspillèrent l’eau en pompant inutilement.

    Le réservoir d’eau potable, relais et complément du château d’eau de Rixensart, rue du Plagniau, fut érigé au Bourgeois en 1901. Ce réservoir en maçonnerie entouré de remblai de terre gazonnée servait de relais. Il était situé à la cote 113. Il eût mieux valu, à cette époque, construire le château d’eau au Bourgeois dont la cote d’altitude est de 113 m plutôt qu’à Rixensart qui se trouvait à la cote 96, une pression plus forte eût été atteinte.

    En 1905, la commune fut entièrement desservie en eau et les anciennes pompes furent remplacées et même multipliées par des bornes-fontaines pour les habitations non raccordées au réseau (1). 

    En 1996, Paul Buffin écrit : Le charme de l’endroit est qu’il est resté village, qu’on y entend encore parler wallon, que tout le monde se salue et semble se connaître. C’est aussi le paradis des promeneurs qui y trouvent des sentiers, piedsentes en vieux français et 'pichintes' en wallon. Ceux-ci permettent de découvrir, au fond des creux, à flanc de coteau, 'le coin perdu' que les lotisseurs ont épargné (1).

    __________
    (1) Le charme de l’endroit est qu’il est resté village, qu’on y entend encore parler wallon, que tout le monde se salue et semble se connaître. C’est aussi le paradis des promeneurs qui y trouvent des sentiers, piedsentes en vieux français et 'pichintes' en wallon. Ceux-ci permettent de découvrir, au fond des creux, à flanc de coteau, 'le coin perdu' que les lotisseurs ont épargné (2).
    (2) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l'ancienne commune de Rixensart, 1996

    Lire la suite

  • Avenue Joséphine-Charlotte

    171206 Beau-Site vue sur l'avenue Joséphine-Charlotte Rixensart Ed A Delbrassinne Rixensart coll. Jean-Louis Lebrun.jpg

    Vue prise à partir d'un petit bois en face de l'avenue Joséphine-Charlotte à Rixensart
    coll. Jean-Louis Lebrun

    Avenue Joséphine-Charlotte, du nom de la soeur du roi Baudouin. La princesse Joséphine-Charlotte (°11 octobre 1927, † 10 janvier 2005) épousa le 9 avril 1953 le grand-duc héritier Jean de Luxembourg.

    Intéressée par les problèmes de l'enfance, de la famille et de la santé, la Grande-Duchesse présida la Croix-Rouge de la Jeunesse de 1959 à 1970. A partir de 1964, elle assuma la Présidence de la Croix-Rouge luxembourgeoise et, dès 1990, elle était à la tête du Mouvement Guide du Grand-Duché en tant que Chef Guide (1).

    Lire la suite

    Collection | LEBRUN Jean-Louis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Chapelle de La Mélane, dérobée, retrouvée, restituée

    AD7 Chapelle de la Viergeà-l'Enfant (voir 194) 1978-1980 © André Delbar.jpg

    1978/1980 | Chapelle de La Mélane, rue de l’Augette 47 à Rixensart
    Photo © André Delbar

    Cette chapelle pédiculée en briques blanches date de 1964. La chapelle privée se trouve dans le mur de la propriété ‘La Mélane’. Une grande boîte aux lettres est aménagée sous la niche (1).

    Lire la suite

    Collection | D'HAEYERE Monique, DELBAR André, DOMINÉ Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Tableau de la vie rurale

    Quartier rue des Cailloux coll. Jean-Louis Lebrun.jpg

    1922

    Tableau de la vie rurale rixensartoise, dont la date est connue ... mais pas le lieu. Est-ce à Bourgeois, près du Fond Jean Rosy ? Dans les environs des rues des Cailloux ou de la Taillette ?

    Collection | LEBRUN Jean-Louis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Vue aérienne de Rosières village

    rosières, eglise saint-andre,vue aérienne

    après 1980 | Rosières Saint-André

    Très belle vue aérienne de Rosières village. On distingue nettement l'église Saint-André, la Cure, la Ferme de l'Église et la Maison Rosiéroise. Quant à l'E411, la troisième bande de circulation fut construite entre 1977 et 1980, signale un lecteur.

    Cliquez sur la photo-légende pour l'agrandir.

    rosières,eglise saint-andre,vue aérienne

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Rue des Lilas

    171129 Rue des Lilas avant 1944 coll. Monique D'haeyere.jpg

    avant 1944 | Rue des Lilas, l'actuelle rue Auguste Lannoye

    A droite, l'entrée de la propriété d'Auguste Lannoye, fondateur des Papeteries de Genval. Sur les hauteurs, l'Hôtel Bigaré et l'Hôtel Le Belvédère. Quant aux pavés ...

    171129B Rue Auguste Lannoye Genval rue des Lilas  © Monique D'haeyere.JPG 

    2017 © Monique D'haeyere

    Collection | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Locomotive à vapeur type 29 en gare de Genval

    genval,trains,gare de genval,papeteries

    1959 | Locomotive à vapeur type 29 en gare de Genval

    Ce train de manoeuvre avec de nombreux wagons était entièrement destiné aux Papeteries de Genval. L'électrification de la ligne est déjà visible sur cette photo, raconte Bruno Marchal, président de l'asbl Plumalia. A droite, la vieille gare de Genval et le hangar (1) situé sur le parking de la SNCB. Le tout jeune agent d'accompagnement à l'avant de la machine est mon père, alors âgé de 20 ans.

    Ce type de locomotive fait partie d'une série de 300 locomotives commandées après la Seconde Guerre mondiale par la SNCB aux Etats-Unis et au Canada. La 29.092 a été produite en 1946 par Montreal Locomotive Works. Réformée le 20 avril 1967, la 29.092 connut un répit étant convertie en générateur mobile de vapeur, afin de servir dans une gare de formation au préchauffage des rames voyageurs (2).

    _____
    (1) dont la démolition a débuté le 17 août 2009 pour faire place aux nouvelles infrastructures du RER
    (2) HOTTON J.M., L’histoire de la locomotive à vapeur 29.013 de la SNCB, in Patrimoine Ferrovaire et Tourisme asbl, 2007

     

    Collection | MARCHAL Bruno Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Maison des Jeunes de Rixensart, première radio libre

    rixensart,33,mjc,d clic,ligne vicinale,avenue de merode

    1968/1974 | 33 avenue de Merode à Rixensart
    Photo © Jean-Claude Renier

    Construit au moment de l'électrification de la ligne vicinale en 1932, ce bâtiment abritait la sous-station électrique alimentant la section. Il fut repris par la commune lors de la désaffectation de la ligne du tram (1).

    __________
    (1) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l'ancienne commune de Rixensart, 1996

    Lire la suite

  • Rue du Tilleul

    genval,rue du tilleul

    vers 1920 | Rue du Tilleul vers Genval, en face de la villa Les Charmettes

    Au bout de la rue, on aperçoit l'Hôtel des Familles, qui fut tenu par Pierre Libouton et son épouse Eudoxie Cnudde. A côté, il y avait un cinéma, précise Francis Broche.

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018