• 66. Musée de l'Eau et de la Fontaine

    1988 -1989 © Musée de l'Eau de la Fontaine

    1988-1989 - Au début des années 80, réalisant que les fontaines constituaient un patrimoine autrefois d'utilité publique mais laissé à l'abandon, Jean-Pierre Courtois se met à rêver d'un musée. Des pompes, canalisations, etc liées à la distribution de l'eau et aux fontaines sont chinées chez les brocanteurs ou proposées par des particuliers, explique Visages de Rixensart.

    L'homme d'affaires John C. Martin (Château du Lac), propose ses propres locaux, à Genval. Ceux-ci se trouvent non loin du lac de Genval, dans une annexe du château, à 500 mètres de celui-ci. Datant d'environ 1900, le lieu servit à accueillir des thermes (sans succès puisque le projet fit faillite), puis une partie de l'usine Schweppes. « Il s'agit donc d'un lieu symbolique en ce qui concerne l'eau
    », souligne Jean-Pierre Courtois, « à proximité du lac - artificiel - mais aussi d'une nappe aquifère qui va jusque Louvain ».

    «
    Grâce à la générosité de John C. Martin et grâce à l'aide de nombreuses personnes qui nous aidés dans l'aménagement des locaux et de l'extérieur du bâtiment », le musée ouvrit ses portes en 1989, sous le nom de Musée de l'Eau et de la Fontaine. « Dès l'ouverture, nous avons décidé d'étendre les thèmes à la sensibilisation à l'eau. Faire prendre conscience que l'eau est une richesse très importante, qu'il fallait faire attention à sa consommation, ne pas la polluer.... »

    Six mille enfants fréquentent les lieux chaque année, c'est le résultat de l'obsession de ce passionné.

    2010 © Musée de l'Eau de la Fontaine








    2010 © Musée de l'Eau de la Fontaine

    Collection | MUSÉE de l'EAU et de la FONTAINE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 64 | Résidence du Lac

    rixensart,merode,château de rixensart

    vers 1995 - Situé dans le quartier du 'Parc de Genval-lez-Eaux", cet ancien hôtel de voyageurs (Normandy Hôtel) fut transformé en hospice pour anciens coloniaux, puis en maison de repos pour personnes âgées. En septembre 2006, l'agrément de l'institution fut suspendu par le ministre de la Santé de la Région Wallonne. 

    En septembre 2010, Bénédicte de Ghellinck fait une description détaillée du bâtiment (XXIV) : « Implanté dans un petit parc boisé, ce double bâtiment se compose de deux ailes juxtaposées couvertes de bâtières parallèles à légers coyaux. Les murs gouttereaux, comme les pignons, sont enduits et abondamment ornés de faux colombages. Ils sont ouverts de baies aux formes variées. Les toitures recouvertes d'eternit s'ouvrent par des lucarnes en bâtière recoupant la corniche, le niveau des combles étant un véritable étage d'habitation. Au bout de l'aile principale, un débord du bâtiment sous bâtière transversale à croupette est couronné d'un belvédère sous toiture polygonale ».

    Dans une interview accordée le 23 juillet 2014 à ‘L’Avenir', John Martin, l’actuel propriétaire, a indiqué être en réflexion pour la Résidence du lac, une bâtisse en bois qui est insalubre et qui ne reçoit plus l’assentiment des pompiers depuis le départ de la maison de repos. Nous nous dirigeons vers une démolition. Quant à son affectation future, sa proximité avec le RER est un élément important de notre réflexion. J’ai toujours été attaché à la préservation du patrimoine, un critère clé dans le choix de mes hôtels et qui m’a souvent coûté très cher, mais parfois nous ne pouvons faire autrement".

    Le 12 novembre 2014, le Service de l'Urbanisme de la Commune de Rixensart signale que la "SA Immobilière Le Normandie 15, dont le siège social se trouve à 1040 Bruxelles avenue de Tervuren 43, a introduit une demande de permis d'urbanisme ayant trait à un terrain sis avenue Hoover 15 à Genval. Ce projet tend à démolir un immeuble existant, à construire 2 immeubles de 8 logements chacun et d'abattre 42 arbres". 

     OBJECTIF RIXENSART  > Résidence du Lac

    genval,résidence du lac,normandie,normandy,stanley,vétérans coloniaux 

    7.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | VERBOIS-THONNARD Josette Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 63 | Les Marguerites

    rixensart,habitat,rue de l institut,les marguerites

    Vers 1930 - Villa Les Marguerites, rue de l'Institut n° 8 à Rixensart. A gauche de la villa, la vue est dégagée en direction du hameau du Glain et de Genval.

    rixensart,habitat,rue de l institut,les marguerites

    1986 © Magguy Van Goethem                                                8.2015 © Eric de Séjournet

    Collection | VAN GOETHEM Magguy Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 62 | Rue de Rosières

    genval,evenements,habitat,rue de rosieres,concours jardins fleuris

    juin 2000 - rue de Rosières n° 55 à Genval. Dès mai 1965, cette maison accueillante a connu les joies et les peines de la famille Nauwelaers, une fratrie de 14 enfants.

    « En juin 2000, j'ai participé au concours du plus beau jardin fleuri de la commune de Rixensart et obtenu le second prix », raconte fièrement Gilbert Nauwelaers. « Regardez bien le noisetier à gauche, je l'avais taillé en forme de cœur ... pour l'amour d'une fille qui habitait la commune et qui passait tous les jours devant chez moi, me faisant toujours un beau sourire et me félicitant à chaque fois pour la beauté de mon jardin. Hélas, son cœur a choisi un autre chemin ».

     

    Collection | NAUWELAERS Gilbert Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 60 | E411

    60. E411 passe dans la vallée de la Lasne à Rosières St. André © Michel Delabye.jpg 

    2010 - L'autoroute E411 reliant Bruxelles à Namur traverse la vallée de la Lasne à hauteur de Rosières-Saint-André.

    Collection | DELABYE Michel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 59 | Panorama

    Avenue Fond Jean Rossy Rixensart vers Bourgeois c JCR Martin.jpg

    L'avenue du Fond Jean Rosy construite en 1959 et prise en photo à partir de l'avenue Franklin Roosevelt (anciennement La Sablonnerie).

    En A1, le clocher de l'église Saint-François-Xavier.

    rixensart,fond jean rosy,bourgeois 

    2.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 57 | Inondations aux Papeteries de Genval

    genval,papeteries de genval,inondations,la lasne,vallée de la lasne

    Dans la nuit du 14 au 15 mai 2009, de pluies violentes se sont abattues sur le Brabant wallon et la région de Rixensart.

    « A Genval, le lac a débordé (1) et le parking des papeteries de Genval s’est rempli comme une piscine », diffuse la RTBF Radio le 15 mai 2009.

    « L’orage du siècle ? » se demande Le Soir (2). « Aux anciennes Papeteries de Genval, on a dégusté (….). À Genval, les précipitations les plus abondantes sont apparues vers 0 h 30. ‘À 2 heures, c’était un lac’, témoigne Marcel Symens, le propriétaire du magasin ‘Symens Cyclos Services’. ‘Les gens qui étaient sur place n’ont rien pu faire’. Ou sauver si peu, 30 % pour les locataires du magasin Sport Factor », écrit Michael Chalklin. « Installé là depuis 1991, Marcel Symens est l’un des commerçants pionniers du site. Il vend des vélos (aussi électriques), des vélomoteurs et des scooters. Il y a eu jusqu’à 1,22 mètre d’eau et de boue dans le magasin ».

    « Quelles sont les causes de ces inondations ? » se demande le journaliste. « L’entretien des cours d’eau relève de la commune, de la Province ou de la Région selon la taille et le débit. Aux Papeteries, il est du ressort de la Province. « Il y a une inspection annuelle, précise Marc Mauclet, directeur du service de la voirie et des cours d’eau non navigables. On procède à l’entretien selon les embâcles. »

    La remise à ciel ouvert de la Lasne devrait mettre le site à l’abri de tels débordements. Le Bourgemestre ainsi que l’échevin des Travaux en sont persuadés (2).

    + INFOS > TV5 Monde, reportage RTBF 13 heures du 15 mai 2009

    __________

    (1) RÉTRO RIXENSART, Débordement du lac de Genval (notice/photo RR 651)
    (2) CHALKLIN Michael, Genval devrait un jour être à l’abri de la Lasne, in Le Soir, 19 mai 2009 

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 55 | Le gros chêne - avenue Gevaert

     genval,commerces,maubroux,avenue gevaert,les neuf provinces 

    Vers 1930 - Deux enseignes de magasin sont identifiables, celle des 'Neuf Provinces' (au coin de la rue de la Station et de la rue de Rixensart) et celle 'A l'Idéal' (rue de Rixensart).

    A gauche du chêne, un panneau met les automobilistes en garde : 'Ralentissez carrefour dangereux 12km à l'heure'.

    genval,commerces,maubroux,avenue gevaert,les neuf provinces
    8.2015 © Monique D'haeyere 

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 54 | Abri voyageur

    1142. Abri voyageur quai 2 gare de Rixensart 6.12.2014 © Francis Broche - 04.jpg

    6 décembre 2014 - Le trafic ferroviaire entre Ottignies-Louvain-la-Neuve et Bruxelles fut interrompu pendant le week-end du 6 et 7 décembre 2014, afin de permettre aux ouvriers de la société BAM GALÈRE de procéder à la démolition de l'abri voyageur du quai n° 2 de la gare de Rixensart. Une construction centenaire de plus terrassée sans ménagement.

     OBJECTIF RIXENSART  > Abri voyageur de la gare de Rixensart

    rixensart,gare de rixensart,abri voyageur,ligne 161

    6 décembre 2014 © Francis Broche  

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 53. Chapelle Sainte-Marie

    53. Chapelle Sainte-Marie (Bois de Rixensart) 1973 © Michel Nauwelaers


    1973 - Chapelle Sainte-Marie, également connue sous le nom de chapelle Sainte-Anne. Située dans le Bois de Rixensart, près de la 1ère avenue du Beau-Site, cette « chapelle à chambre aveugle, de plan octogonal » remonte « probablement à la fin du XVIIIème siècle », estime Hommes et Patrimoine (III). « Cette chapelle est malheureusement en ruine. Seuls subsistent, encore en bon état, l'encadrement de la porte et le linteau courbe, faits de moellons réguliers en grès ».


    Chapelle Sainte-Marie 2008 © Eric de Séjournet






    2008 © Eric de Séjournet

    Collection | NAUWELAERS Michel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 50. Vue pittoresque sur Rosières Saint-André

    Vue pittoresque Rosières St. André Collection Michel Delabye


    Vue pittoresque sur Rosières Saint-André, "prise depuis l'actuelle rue du Vieux Moulin, au fond le Plagniau" (cf Cercle d'Histoire de Rixensart)

    « Durant des siècles, Rosières restera un petit village campagnard dont la population évaluée à quelque 100 habitants au 14e siècle, ne dépassera le demi-millier que vers 1850. A cette époque, on compte 113 petites exploitations agricoles dont les revenus étaient à peine suffisants pour permettre à la population de survivre », explique le site communal (4).

    Collection | DELABYE Michel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 48 | Avenue Gevaert

    genval,avenue gevaert

    1992/1995 - Villa construite par Antoine Pompe (1873-1980). Cet architecte est connu pour avoir dessiné entre 1922 et 1926 les maisons de la Cité-Jardin du Kapelleveld à Woluwé-Saint-Lambert (à l'extrême nord-est de la commune de Woluwe-Saint-Pierre). Il annonça le 'Modernisme' en architecture dès 1910, en pleine époque Art nouveau (Wikipedia).

    genval,avenue gevaert

     

     

     

     









    4.2010 © Berna de Wilde

    Collection | HOMMES et PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 47 | L'Entrée du Village

    46. Rosières St-André L'Entrée du village Collection Philippe Godin


    1917 (*) - Toute information à propos de l'emplacement exact de cette photo est la bienvenue. Les commentaires de Francis Dominé, Philippe Godin et Monique D'haeyere permettent d'affirmer qu'il s'agit du carrefour où convergent les rues de La Hulpe (sur Rosières), de Genval (sur Rosières) et la Parklaan (sur Overijse). Sur le terrain à droite (C2) se trouve l'actuel Café du Lac.

    __________
    (*) RAEPSAET Jacques, Calendrier 2009, édité par le Magazine d'Informations communales Wavre-Limal-Bierges, N° 146

     

    rosieres,rue de genval,rue de la hulpe,parklaan,1914-1918 rosieres,rue de genval,rue de la hulpe,parklaan,1914-1918

                                                                                        2010 © Monique D'haeyere

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 46 | Hôtel de la Gare

    genval,horeca

    vers 1925 - (Prop. O. Defalque-Mayné). La terrasse de l'Hôtel de la Gare est couverte mais pas encore surélevée. Un cheval sellé (A3) attend le long du mur. Tous les personnages/clients prennent la pose comme c'est la coutume à l'époque.

    'Curieuse époque', écrit Georges Renoy, 'où le touriste hésite enore entre l'automobile et le cheval, l'une étant d'ailleurs aussi mal logé que l'autre' (XVII). 

     

    genval,horeca 

    2015 © Monique D'haeyere

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 45 | Ferme de Froidmont

    rixensart,fermes,froidmont

    vers 1903 - « Dès 1357, il est fait état d'une tenure (ferme) à Fromont, située non pas sur l'emplacement de la ferme actuelle, mais à l'angle de la rue de l'Augette et de la rue A.Collin », explique Paul Buffin (I). « En 1612, la ferme que nous connaissons est mentionnée pour la première fois. Elle appartenait à la famille Gérard et la closière Gérard se situait à côté du Broctiau, près de la rue du Cyclone. En 1717, la ferme passe dans le patrimoine des Merode. Une grande partie des terres est vendue en 1920 au baron Dubost. La ferme et le reste des terres sont cédés au chevalier Demeure en 1931 ».

    En 2010, Froidmont héberge un centre culturel, une bibliothèque et l'église Saint-Etienne.

    rixensart,fermes,froidmont

    2009 © Eric de Séjournet                                                     3.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 43. Villa 'Chez nous'

    43. Villa 'Chez nous' à Genval  carte publicitaire Chocolats Victoria.jpg 

    Début 20ème siècle à Genval

    Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 42 | Deuxième Maison communale de Genval

    Bibliothèque de Genval © Josette Thonnard Verbois  (collection Imelda De Thaey).jpg

    2000/ - Ancienne Maison communale de Genval

    En 2009, Bénédicte de Ghellinck et Bruno Merckx (XXIV) en font une description détaillée : "Il s'agit d'une haute bâtisse de plan assez carré, où l'élévation de brique sur un haut soubassement de calcaire est rythmée de bandeaux de ciment soulignant les appuis, traverses et linteaux des fenêtres. Un large entablement décoré d'une frise mêlant brique et ciment court sous la corniche débordante, sous une haute toiture d'ardoise à croupe. Les baies, dont les châssis à petit bois ont été récemment changés, sont tripartites, étant séparées par de minces piliers de briques. La travée centrale, en ressaut, est mise en avant par l'auvent reposant sur de solides colonnes précédées d'un large escalier et portant un balcon à l'étage. Cette travée, haute de trois niveaux, est couronnée d'une toiture en pavillon. Au-dessus des cartouches précisant la fonction du bâtiment, un oculus porte les armoiries belges".

    Collection | VERBOIS-THONNARD Josette Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 40 | La Gare - Une arrivée

    genval,gare de genval

    "A une demi-heure de Bruxelles, Genval-les-Eaux deviendra" dès le début du XXème siècle "un but d’excursions champêtres", écrit Roger Ghyssens (II). "Ils débarquent du train, par familles entières ou par groupes d’amis et, après avoir gravi la rude rampe qui, de la voie ferrée, mène au niveau de l’entrée du Parc, ils n’ont plus qu’à descendre en flânant vers le lac en contrebas".
    A droite, le photographe prend la pose.

    Claudine Rausens (1) se souvient : "En 1950 et encore pendant quelques années, quand on revenait de La Hulpe, les usagers du train remontaient de ce côté de la gare".

    __________
    (1) Présidente de l'ABP - Loisirs pour moins valides asbl

    Photo-légende

    genval,gare de genval genval,gare de genval 

                                                                                                                     © Monique D'haeyere

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017