• 354 | Garde champêtre Herman Dupuis

    RR7. Herman Dupuis garde-champêtre à Rixensart vers 1950 © Delbrassinne.jpg

    vers 1950 - Dans les années 1950/60, Herman Dupuis (1905-1985), garde-champêtre (1) à Rixensart, habitait la rue de Limal, dans le quartier de Froidmont. Pour les besoins de sa fonction, ce fut un des premiers habitants de la rue de Limal à avoir le téléphone. Il avait son bureau à la maison communale de Rixensart.

    Au début de sa carrière, Herman Dupuis parcourait le village à vélo, ensuite en vélomoteur. Le dernier qu’il utilisa était un vélomoteur PUCH de teinte rouge bordeaux.

    «Sur cette photo», raconte Jean-Claude Renier, «Herman Dupuis est photographié rue de Limal. Observez ces pavés blancs en pierre de Gobertange que les anciens nommaient en wallon ‘les ‘tchapias boules’ !».

    Marcelle Dupuis, la fille d’Herman, y ajoute : « Pendant la dernière guerre, il se rendait à Nivelles, à vélo, pour faire signer des registres. En outre, durant la guerre, il sauva la vie de quelques familles Juives des griffes nazies, grâce à sa prévention et, il faut l’avouer, non sans péril. Celles-ci lui marquèrent leur reconnaissance, bien des années après ».

    Voir également notice RR338 et ce qui suit.

    __________
    (1) La fonction de garde champêtre

    Lire la suite

    Collection | DUPUIS - DELBRASSINNE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 353 | Rue de la Station

    rixensart,ecoles,ligne vicinale,maison jacquet

    rixensart,ecoles,ligne vicinale,maison jacquet1923 - Rue de la Station (rue de la Gare depuis janvier 1995). A hauteur du n° 13 de la rue de la Station se situait un pont métallique qui permettait au tram vicinal de franchir la profonde tranchée ferroviaire. "En juin 1964, le tram disparaît pour laisser place au bus" (I).

    "La maison à droite porte le nom de 'Maison Jacquet'. C'est là que mon arrière-grand-mère, Palmyre Jacquet-Palate tint un petit commerce pour faire vivre sa famille suite au décès inopiné de son mari, Auguste Jacquet, en gare de Rixensart le 13 juillet 1913. Auguste Jacquet est décédé à l'âge de 53 ans. Il était Chef de gare et comptable des postes à Rixensart, raconte Philippe Jacquet, ancien Président de l'Espace culturel de la Pommerage asbl.
     rixensart,ecoles,ligne vicinale,maison jacquetrixensart,ecoles,ligne vicinale,maison jacquet
    1986 © Magguy Van Goethem                                                                    
    10.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | VAN GOETHEM Magguy Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 352 | Visite royale aux Papeteries de Genval

    genval,papeteries,papeteries de genval,jacquet,roi baudouin

    21 février 1962 - André Jacquet salue le Roi Baudouin, en visite aux Papeteries de Genval.

    De gauche à droite : Jacques Verbesselt (Direction des exportations du papier), Joseph Pirard (directeur des services techniques), André Jacquet (directeur commercial), Jean-Marie Hanosset (direction division papier peint), S.M. le roi Baudouin, Charles Loos, directeur général.

    « Mon oncle André Jacquet était entré aux papeteries, appelé pour reprendre la direction commerciale exercée jusqu’alors par son père Ernest, décédé inopinément en 1950. André Jacquet y devint ensuite directeur administratif et financier et reprendra en 1966 la direction générale de deux usines du Groupe des Papeteries de Genval, celles de Châlons-sur-Marne (Grantil) et de Nancy. Il quittera le Groupe en 1971, pour reprendre la direction générale de la société Pégard Productis à Andenne (1971-1976) et terminera sa carrière en tant qu'administrateur-délégué de la Société Nationale de Transports par Canalisations pour le compte de la S.N.I. », raconte Philippe Jacquet.

    DOCUMENT EN LIGNE > Papeteries de Genval, 21 février 1962 (articles La Dernière Heure et Le Soir)

    Collection | JACQUET Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 351. Avenue Gevaert

    349. Avenue Gevaert 1993 © Nauwelaers Michel.jpg

    1993 - L’avenue Gevaert doit son nom au compositeur de ‘Vers l’Avenir’, directeur du Conservatoire de Bruxelles (VIII).

     

    Collection | NAUWELAERS Michel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 350 | Sergent aviateur Robert Huens

    rixensart,aviateur huens,350 belgian squadron,spitfire,pilote de chasse,1940-1945

    23 janvier 1945 - Le Sergent aviateur Robert Huens fut « abattu par la 'Flak' (défense antiaérienne allemande) à Heckhalenfeld, près de la frontière belge, le 23 janvier 1945. II avait 25 ans », raconte Paul Buffin (I).

    Fils d'Alphonse Huens-Materne, Robert naquit à Rixensart le 12 septembre 1919 et y habita rue de la Station 8. Il était déjà membre de l’Aéronautique Militaire belge avant le début de la Seconde Guerre mondiale. En effet, élève-pilote appartenant à la ‘78e Promotion 01.09.1938 à Wevelghem’, il obtint le brevet élémentaire le 15 mai 1939 et le 18 août de la même année, le brevet militaire. En septembre 1939, il fut affecté à la 6/3/2Aé. "La 2Aé, c’est la chasse avec douze ‘Hurricanes’ et des moins modernes, les ‘Gladiators’ et les Fiat. Ses terrains se situent à Schaffen et à Nivelles" (1).

    Le 10 mai 1940, il fut envoyé du Zoute à Vissenaeken (2) et subit le 13 mai suivant le bombardement de Vissenaeken. Il se replia sur Moerbeke-Waes. Le 14 mai, il fut détaché en renfort au 3 Aé à Aeltre, et le 18 du même mois il partit en France rejoindre le 2Aé à Frejorgues (Montpellier).

    On sait également que Robert Huens rejoignit la Grande-Bretagne et qu’il fut incorporé à la Royal Air Force (matricule RAF 1899804) le 29 juillet 1943. A partir du 7 août 1943, il suivit une formation de pilote de chasse au R.A.F. College de Cranwell. On le retrouva le 31 janvier 1944 à la 5 (Pilot) Advanced Flying Unit à Ternhill. Dès le 3 avril 1944, ‘Bob’ compléta son entraînement à la 53 Operational Training Unit, basée à Kirton-in-Lindsey. Le 12 juin 1944, il fut affecté au 350 "Belgian" Squadron de la R.A.F., la célèbre escadrille belge sur Spitfire, qui opéra depuis Westhampnett dans le West-Sussex. Dès août 1944, de nombreux pilotes du « Three - Five - O » se distinguèrent en détruisant également de nombreuses bombes volantes V1.

    rixensart,aviateur huens,350 belgian squadron,r.a.f.,royal air force,spitfire,pilote de chasse,1940-1945,personnalités

    Les pilotes du 350 'Belgian' Squadron de la Royal Air Force et un Spitfire Mark XIV                             'Bob le Teuton'

    En décembre 1944, l’escadrille déménagea en Belgique et fournit des patrouilles offensives pendant la Bataille des Ardennes. Lors d’une mission de reconnaissance (‘armed recce’), ‘Bob’ Huens, surnommé ‘Le Teuton’ par ses collègues pilotes, fut abattu le 23 janvier 1945 sur Spitfire Mk XIV n° NH711 par la défense anti-aérienne allemande, près de Saint-Vith.

    Selon Albert De Cock (3) "il se trouvait au centre d'une formation de trois Spitfires, quand son appareil fut touché par la flak au cours d'une mission de mitraillage d'une colonne allemande en retraite. Robert Bladt (4), qui le suivait, pense qu'il a été tué sur le coup. Son avion s'abat à Heckhalenfeld, près de la frontière belge. La famille est avisée que 'son appareil a été abattu et qu'on espère qu'il ne lui est arrivé d'autre malheur que d'être fait prisonnier'. L'Ambassade belge à Londres a été informée de la mort de Robert Huens, en vue de prévenir les proches, mais elle ne donne pas suite et la famille est laissée dans l'attente et l'incertitude".

    "C'est le 28 février 1946 seulement que les siens seront officiellement avisés du 'décès présumé' de Robert. La certitude n'en sera acquise qu'en mai 1947 grâce à l'intervention à Londres du comte de Laurens, chez qui Robert avait séjourné à Castelnaudary en 1942, mais l'avis officiel du Ministère de la Défense Nationale ne parviendra à la famille que le 27 novembre 1948 ! Le père de Robert se rendit sur la tombe de son fils, à Heckhalenfeld, et la trouva entretenue et fleurie par la femme du Bourgmestre de l'endroit, une maman qui espèra qu'on en aura fait autant pour ses deux fils disparus sur le front de l'Est. Après que les Anglais eurent regroupés les corps de leurs soldats tombés en Allemagne, autorisation fut donnée de rapatrier Robert Huens en Belgique".

    rixensart,aviateur huens,350 belgian squadron,r.a.f.,royal air force,spitfire,pilote de chasse,1940-1945,personnalités

    Les funérailles religieuses et l'inhumation dans le caveau de famille à Rixensart eurent lieu le 18 avril 1949. Les honneurs militaires lui furent rendus par un détachement de la Force Aérienne belge (5).

    "Le 18 juin 1949, le Conseil communal de Rixensart décida de dénommer 'Rue Aviateur Huens' la partie de la rue de la Station comprise entre le pont du chemin de fer et la place Jefferys. Robert Huens était né au numéro 8 de la rue qui porte son nom" (4).

    -----
    (1) LEVO Jean-Marie, Les sacrifiés du Canal Albert

    (2) DILLIEN André, Promotions de pilotes militaires belges, Bruxelles, 2005-2010

    (3) Robert Bladt, pilote de chasse et fondateur de la Patrouille des Diables Rouges, Rixensartois d'adoption

    (4) DE COCK Albert, L'Adjudant-Aviateur Robert Huens, in Chroniques du Cercle d'Histoire de Rixensart, n° 19 d'août 1994, p. 3 à 5.

    (5) légendes et sources iconographiques | photo 1 : Sergent aviateur Robert 'Bob Le Teuton' Huens (album de feu Gaston Wardemer, propriétaire durant la guerre du restaurant belge 'Chez Gaston', à Londres / collection André Bar - Musée Royal de l'Armée et d'Histoire Militaire de Bruxelles - Section Air et Espace) | photo 2 : Pilotes de la 350 'Belgian' Squadron de la R.A.F. et un Spitfire Mark XIV (album de feu le Lieutenant-Général Aviateur e.r. Baron Michel "Mike" Donnet D.F.C. collection André Bar - Musée Royal de l'Armée et d'Histoire Militaire de Bruxelles - Section Air et Espace) | photo 3 : Robert Huens, assis dans l’habitacle d’un Spitfire Mk V (album de feu Arthur Patiny collection André Bar - Musée Royal de l'Armée et d'Histoire Militaire de Bruxelles - Section Air et Espace) | photos 4 et 5 : cérémonies en la Maison communale de Rixensart et en l'église Sainte-Croix à Rixensart (collection Cercle d'Histoire de Rixensart)

    (6) notice Rétro Rixensart 350 corrigée par Mehdi Schneyders (voir 'Commentaires')

    Collection | MUSÉE ROYAL de L'ARMÉE, SCHNEYDERS Mehdi Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 348 | Leur Abri

    genval,mahiermont,chapelles,vallée de la lasne,milo,leur abri

    vers 1930 – Vallée de la Lasne à Bourgeois.  En C2, on distingue la Chapelle Sainte-Thérèse, sur l’actuel Rond-point Jean Milo (1).

    -----

    (1) Jean Milo fut poète et romancier, mais il doit surtout la célébrité à son œuvre picturale : abstraite, vibrante en recherche (2)
    (2) Chantal Blanchard-Verbiest et Xavier de Callataÿ, Brabant Wallon – L’arbre et le sillon, Ed. Racine, novembre 1997

    genval,mahiermont,chapelles,vallée de la lasne,milo,leur abri

    juillet 2011 © Christine Blavier                                               février 2012 © Eric de Séjournet 

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 337 | Chaussée de Lasne à Bourgeois

    14. Chaussée de Lasne c Francis Broche.jpg

    Chaussée de Lasne à Bourgeois. L’itinéraire entre la gare de Rixensart et Renipont fut "bétonné en 1939. La descente de la chaussée fut soigneusement repavée à neuf, afin d’éviter aux chevaux de glisser sur ce nouveau revêtement jugé trop lisse pour eux", écrit Paul Buffin (I, p. 122)

    A droite (C2), l’Internat pour jeunes filles de l’Athénée Royale de Rixensart, se trouvant sur la commune de Lasne à l’angle de la rue du Baillois et de la chaussée de Rixensart.

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 347. Vue des établissements O. Degallaix

    G12. Ets O. Degallaix à Genval 1911 Collection Philippe Godin.jpg

    1911 - Entreprises générales Maçonneries & menuiserie O. Degallaix à Genval : 'travaux en béton armé, toitures, terrasses en ciment volcanique, carrelages, plâtres, chaux en poudre, tuyaux en grés, tuiles, lattes, etc' 

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 342 | Le bas de la Rue de la Station

    Rue de la Gare Rixensart 1929 Delhaize c JCR Martin.jpg

    1929 - Le bas de la rue de la Station à Rixensart. L'enseigne du Delhaize marque l'angle de la Trawée Timans ou Timaus (1) et de l'actuelle rue de la Gare. Dans le fond à gauche, l'ancienne gare de Rixensart.

    __________
    (1) tracée en wallon = trouée

    rixensart,gare de rixensart,rue de la gare,delhaize rue de la gare,commerces 

    2010 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 340 | Un coin de la Place

    genval,place communale,horeca,1914-1918

    1914 – Place communale (coté Sud) à Genval et le café-restaurant-pension ‘A la Belle Vue’. Cet hôtel se trouvait dans le même alignement que l'église Saint-Sixte et le presbytère. 'Formé de deux maisons jumelles, cet ensemble avait fière allure, les briques vernissées entourant ses fenêtres attiraient l'attention même si un grand panneau annonçant les qualités de l'établissement, en entamait l'harmonie', écrit Roger Ghyssens (XII).

    genval,place communale,horeca,1914-1918 

    7.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 335 | Démolition des Papeteries de Genval

    Démolition Papeteries de Genval 1978 © Marc Devillé.jpg

    1978 - Démolition des Papeteries de Genval. 

    Début 1989, le site des anciennes papeteries de Genval fut déclaré "zone de désaffectation industrielle et de rénovation. Cette appellation nouvelle, qui ne signifie ni expropriation ni classement, est dictée par le besoin urgent de stopper l'occupation sauvage de ce site, véritable chancre que l'échevin Claude Delcroix n'hésite pas à comparer à Beyrouth.... S’y développent des activités qui échappent à tout contrôle. Il est temps d'y mettre bon ordre et d'envisager d'une manière globale la destination de ce vaste chantier" (1).

    __________
    (1) BURNY Joëlle, Le Soir, 23 mars 1989

    genval,papeteries genval,papeteries

    2.2010 © Monique D'haeyere                                                 4.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | DEVILLÉ Marc Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 334. Football des Vétérans

    334. Alphonse Mayné (Football des Vétérans).jpg

    Vers 1947 – Match de football des vétérans à Rixensart

    « Cette photo a été prise lors d'un match de football de vétérans, à Rixensart, sur l'ancien terrain de football, où se situe actuellement le complexe sportif. Je reconnais bien l'abri, en arrière-plan qui se trouvait du côté de l'avenue Clermont Tonnerre », se souvient Jean-Claude Renier. « Le personnage se trouvant à l'avant-plan, habillé avec un chapeau haut de forme, et écharpe mayorale est mon grand-père Alphonse Mayné. Dans ma jeunesse certaines personnes du village l'appelaient ‘Mayeur’ ».

    « A gauche, sur la photo, assis avec les deux mains sur son parapluie et en costume sombre, le croque-mort Van den Bossche. Assis à côté, en costume clair, MR. Kurt. Sa femme se trouve juste derrière lui, tous les deux mains au menton », précise encore Jean-Claude Renier.

    Robert Delbrassinne ajoute : « Ce match était un match de vétérans et un de ces joueurs est tombé mort sur le terrain (trop vieux, sans entrainement). Si j'ai bonne mémoire, c'était le père de Raymond Dubois, qui était lui-même joueur de foot et de balle pelotte. Ce fut dramatique et il n'y a plus jamais eu de match de vétérans, C'était mon frère qui arbitrait. Le personnage debout avec chapeau et manteau sur le bras est Mr Briot qui était président du club ».

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 331. Ferme de Froidmont

    331. Ferme de Froidmont  1974 © Jean-Claude Renier (2).jpg

    1974 – Corps d'habitation de la Ferme de Froidmont, vue côté avenue de l'Avenir. A droite de l'escalier donnant sur le jardin, on voit encore les traces des sanitaires extérieurs (photo prise par Jean-Claude Renier avec un Olympus Quickmatic 600 (objectif Zuiko 38 mm f:2.8)

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 330 | Abri voyageur

    rixensart,gare de rixensart,ligne 161

    juin 1992. «Ce bel abri se trouvant sur le quai vers Bruxelles et composé d’une armature de magnifiques fers forgés, ne sera pas conservé à cause de la mise à quatre voies de la ligne», déplore Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart.

    Encore visible en 1992, l'accès latéral à l'abri a été entre-temps muré (voir ci-dessous).

    rixensart,gare de rixensart,ligne 161,abri voyageur 

    8.2008 © Eric de Séjournet 

    Collection | DEBECKER Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 329 | Panorama du lac

    3000. Panorama du lac Drève des Aubépines 1925 Genval c JCR Martin.jpg

    1925 - Vue générale sur le lac de Genval et de la Drève des Aubépines (actuellement Drève des Magnolias). Cette photo a probablement été prise depuis les toits de la villa Les Hirondelles, d'où on découvre en bas à droite la grande serre.

    Photo-légende

    3000L. Panorama du lac Drève des Aubépines 1925 Genvalc JCR Martin - copie.jpg

     

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017