• 463 | Chapelle Sainte-Anne

    rixensart,froidmont,chapelle sainte-anne,rue alphonse collin

    1991 - Cette photo argentique date de juillet 1991, soit un an ou deux avant la vente de ce terrain et la construction de la maison actuelle, explique Francis Broche. Sur ce terrain on installait un ponton, terme utilisé par Madeleine, mon ancienne voisine de rue de Limal. Ce ponton ou guinguette permettait aux habitants du vieux quartier de Froidmont de faire la fête et de danser, probablement dans les années 1920/1930.

    Rix. rue A Collin chapelle 3 c.JPG

    10.2014 © Monique D'haeyere

     

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 462 | Villa Beau-Site

    genval,combattants,paul hamesse,art nouveau,beau-site

    juin 2008 - Villa Beau Site, sise avenue des Combattants 14 à Genval

    Selon Hommes et Patrimoine ‘depuis 1955 commença une lente dégradation due au manque d’entretien extérieur. La plus grande partie des grilles à front de rue disparurent. Le jardin, du temps où les services travaux occupaient les lieux, devint un dépotoir. Heureusement une occupation continue du bâtiment évita une détérioration qui aurait été dans ce cas très rapide’ (1).

    En 1998, des menaces de liquidation du bien amenèrent la création de l’association Hommes et Patrimoine afin de défendre cette villa Art Nouveau dont le volume harmonieux, de type ‘géométrisant’, domine la vallée de la Lasne et est entouré d’un jardin de près de 50 ares.

    Sous la présidence de Michel Wautot, l’asbl Hommes et Patrimoine introduisit le 24 avril 1998’ un dossier afin d’en obtenir le classement à titre monumental : toiture, les quatre façades, deux hêtres pleureurs (plantés vers 1900/1911), la cave en sous-sol, le rez-de-chaussée, et les huissières – portes en pich-pin’. (2)

    ‘Le classement obtenu en 2000, devrait mettre la Villa Beau-Site à l’abri d’une démolition ou d’une transformation radicale. Hommes et Patrimoine espère que ‘ce lieu verra le regroupement des associations historiques, artistiques et de protection du patrimoine, où commune, associations et secteur privé, seraient associés’. 

    ‘En février 2011, la Commune a octroyé, pour 20 ans, une concession domaniale d’une superficie de 12.5 ares dans le jardin de la Villa, à une association en voie de création. Celle-ci cultivera la vigne sur cette parcelle. C’est une heureuse initiative mais elle pourrait comporter un risque : perturber une négociation avec un utilisateur potentiel de la Villa’, écrit Hommes et Patrimoine (3).

    'En mai 2011, la Région wallonne a accordé un premier subside de 544.325 euros' (3).

    _____

    (1) Hommes et Patrimoine, 28 avril 2000, p. 1
    (2) Hommes et Patrimoine, mai 1999, p.3
    (3) Hommes et Patrimoine, juin 2011, p. 2

    genval,combattants,paul hamesse,art nouveau,beau-site

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017