• 466 | Papeteries de Genval

    genval,papeteries,avenue franklin roosevelt,colline du glain,rue de rixensart

    Vers 1960 - Internationalement connues pour la fabrication du balatum, les Papeteries de Genval cessèrent leurs activités en 1980, "après avoir procuré du travail à des milliers d'employés et d'ouvriers presque tout au long du 20e siècle", raconte Monique D'haeyere.

    Sur le parking, on reconnaît des voitures construites au début des années 60, telles qu'une VW Coccinelle 1959, une Opel Kadet ou encore la DKW Junior d'Autounion. Derrière ce parking passe l'avenue Franklin Roosevelt (venant de Rixensart) qui devient l'avenue Albert I. Et dans la prolongation de la Colline du Glain (A3) se dessine la 'rue de Rixensart' qui mène à Maubroux.

    genval,papeteries,avenue franklin roosevelt,colline du glain,rue de rixensart

    2010 © Monique D'haeyere

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 465. Promenade Paul Harris

    Capture d’écran 2011-07-23 à 16.52.08.jpg 

    Ce pied de poteau d'éclairage public a intrigué Christian Petit, auteur de cette photographie. Le détail semble intéressant, puisqu’il présente les armes de la commune de Rixensart. Depuis quelle année, ce poteau éclaire-t-il la Promenade Paul Harris, le long du lac de Genval ?

    Collection | PETIT Christian Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 464. Rue des Bleuets

    bleuets, champs, froidmont, chemin de fer,profondsart

    14 aout 1974, aux confins de Froidmont. 'Le point de vue est superbe. En effet, nous sommes à l'altitude de 110m. J'ai pris ces deux photos avec le mémorable appareil ZEISS IKON 4.5 format 60x90 et agrandies dans mon petit labo photo'.

    'La première photo a été prise rue des Bleuets, vers Profondsart. Les champs étaient cultivés, comme on peut le remarquer', raconte Jean-Claude Renier. 'Ce sont des betteraves que l'on voit en avant-plan. Actuellement, le champ est clôturé pour le pâturage de bestiaux. Dans le fond du champ, à la lisière des bosquets, on aperçoit des petites bâtisses, chalets ou caravanes qui servaient aux vacanciers'.

    'En A2/B2, on devine le déblais et ses versants boisés de la ligne du chemin de fer Bruxelles - Ottignies. En B2/C2, les premières maisons de Profondsart apparaissent à l'horizon. Heureusement, jusqu'à ce jour, le paysage n'a pas trop changé, mais pour combien de temps !'

    La photo ci-après est 'la transversale de la première, vers la rue des Bleuets. Il y a déjà plusieurs maisons construites. De ce côté du champ, on a semé du blé'.

    Rue des Bleuets 1974 © Jean-Claude Renier-1.jpg

     

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017