• 538. Sentier de la Procession

    rixensart,procession,sentier

    Rétro Rixensart recherche une ancienne photographie du Sentier de la Procession, celui qui relie la rue des Ecoles à la rue Robert Huens.

    D’après Ferraris et Popp, l’espace entre le vieux Rixensart et Froidmont n’était que champs et prairies. Un sentier, préfigurant la rue des Ecoles, et le sentier de la Procession le traversaient tous deux.

    La rue des Ecoles est tracée, aux environs de 1900, sur la Trawée Timans ou Timaus, dont il ne subsiste que le sentier, en forte pente, descendant vers la rue de l’Eglise.

    Le sentier de la Procession n’est plus qu’un tronçon de ce qu’il était jusqu’en 1855. Il permettait à la procession de joindre la rue Huens (chemin Pupiche) au hameau de Froidmont, au bas de la rue de l’Augette.

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 535 | Maubroux

    538. Maubroux 1995-1998 © Hommes et Patrimoine.JPG

    1995-1998 - Quartier de Maubroux (avenue des Combattants, et dans sa prolongation la rue de la Station)

    ‘Dans une étude intitulée ‘L’influence des villes sur les campagnes’ et rédigée aux environs de 1897, Emile Vandervelde brosse un tableau de la situation de La Hulpe, Rixensart et Genval à la veille du 20ème siècle (1). A ses yeux « Genval représente fort bien l’état intermédiaire entre Rixensart, véritable ilot féodal, et La Hulpe, dont l’évolution capitaliste est beaucoup plus avancée et où l’élément petit bourgeois est plus nombreux ».

    Mais, en concluant son étude il se montre assez optimiste quant à l’influence des villes sur les campagnes : « L’ignorance recule, les idées nouvelles se répandent. Peu à peu, les cerveaux s’éclairent ; les ruraux, détachés de la glèbe, ramènent chez eux, tous les soirs, des idées nouvelles, des sentiments nouveaux ; l’organisation ouvrière se développe ; des sections syndicales se forment dans chaque village et, à mesure que le capitalisme y pénètre, le socialisme suit pas à pas ».

    __________
    (1) CLAES-PINSON Colette, L’influence des villes sur les campagnes in Chroniques CHR d'avril 1993, p.8

    genval,maubroux,avenue des combattants,église saint-pierre 

    © Monique D'haeyere

    Collection | HOMMES et PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 534. Place de l'Eglise

    C24. Place de l'Eglise 1920 Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    1920 - Place de l’Eglise à Genval.  En A2, borne de la fontaine.

    Genval n'échappe pas à l'ambiance de la 'Belle Epoque'. Le village agricole devient touristique, les fermes et métairies se transforment en villas. Sur la 'Place de l'Eglise' on décide en 1901 d'y planter des arbres 'pour la création d'un parc' (XII, p. 33).

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 531 | Une classe de l'Institut Saint-Augustin

    écoles,institut saint-augustin,genval

    vers 1952 - Cette classe de l’Institut Saint-Augustin à Genval arbore les portraits du S.M. le Roi Léopold III et de la Reine Astrid (1).

    __________
    (1) Le 29 août 1935, ‘au cours d’un voyage en Suisse, la Reine trouve la mort dans un accident de voiture à Küssnacht et le Roi est blessé’. L’hommage du journal Le Soir est poignant.

     

    Collection | DESGAIN Hubert Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 529. La plus ancienne maison

    529. La plus ancienne maison de Genval Genval c Philippe Godin.jpg

    La plus ancienne maison à Genval. ‘Issue d’un autre âge – fin du 16ème siècle sans doute – cette ancienne ferme au toit de chaume aurait figuré plus qu’honorablement dans quelque musée en plein air du Brabant wallon’, écrit Georges Renoy (XVII).

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 527 | Vingtième anniversaire du Syndicat d’Initiative de Rixensart

    rixensart,tourisme,syndicat d'initiative

    19 novembre 1988 - 20ème anniversaire (1) du Syndicat d’Initiative de Rixensart à la Salle Martin Luther King en présence des anciens et nouveaux administrateurs.

    Depuis 1968, les bénévoles de cette asbl (2) proposent de nombreuses et jolies découvertes touristiques dans la « Perle des Ardennes brabançonnes » (3) et ailleurs. Les pôles d’attraction sont le romantique lac de Genval, le majestueux château princier du XVIIème siècle, quatre musées passionnants (de l’Eau et de la Fontaine, du Tir à l’Arc, du Vélo et de la Toison d’Or), de jolies chapelles et autres curiosités. 

Les nombreuses promenades champêtres font découvrir au visiteur le vieux quartier du Mahiermont et celui du Bourgeois, les vallées de la Lasne et de l’Argentine, véritables réserves ornithologiques.

    -----
    (1) Lire l'article de Catherine MOREAU dans Le Soir, 17 novembre 1988

    (2) Présentation du Syndicat d'Initiative de Rixensart sur VISAGES DE RIXENSART

    (3) Voir OBJECTIF RIXENSART, découverte de Rixensart en images

    Collection | TAGNON Paul Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 526 | Le 'Normandy Hôtel'

    589. Publicité du Normandy Hotel vers 1910.jpg
    entre 1912 et 1914 - Dans une publicité d'antan, le 'Normandy Hôtel' à Genval-lez-Eaux se recommande aux familles : "L’Hôtel se trouve à 5 minutes de la gare de Genval, d’où partent 20 trains par jour pour Bruxelles. Téléphone Genval 57 ‘Réseau de Bruxelles’ ».

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 525 | Café de la Place

    rixensart,bourgeois,horeca,commerces

    1908 - Café et commerce à l’angle de la rue des Cailloux et de la Place du Bourgeois.

    Naguère appelée le Grand Try, la Place, la Place St-Roch, la Grand-Place, elle est dénommée Place Cardinal Mercier depuis 1944.

    rixensart,bourgeois,horeca,commerces

    2013 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 521. Chapelle de la Vierge-à-l’Enfant

    rixensart,augette,monastère,chapelles

    1978/1980 – Construite en 1964 à l’angle des rues de l’Augette et du Monastère, 'ce pilastre en briques peintes en blanc, abrite la boîte à lettres et au-dessus, une niche cintrée', souligne Hommes et Patrimoine (III).

    rixensart,augette,monastère,chapelles 

    rixensart,augette,monastère,chapelles 

    janvier 2009 © Eric de Séjournet                                   2011 © Francis Broche

    Collection | DELBAR André Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 520. Ferme de Froidmont

    520. Ferme de Froidmont c Paul Tagnon-1.JPG 

    Dominant le hameau, la Ferme de Froidmont ‘est exposée aux vents du nord et d’est et mérite ainsi sa désignation de montagne que le vent fraîchit et même selon des documents plus savants, en latin, 'monte frigida’ (I, p. 59)

    Collection | TAGNON Paul Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 518 | L'Eglise et le Monument du Comte Félix de Merode

    518. Monument Comte Felix de Merode Rue de l'Eglise 1936 c Francis Broche.jpg

    1936 - Rue de l'Eglise - "A l’origine ce monument était situé en face du château, au bout de la drève. Lorsque celle-ci devint publique, le monument fut déplacé pour occuper sa place actuelle", écrit Colette Pinson (VII).

    Il se dresse dorénavant à "l’intersection de la rue de l’Eglise et de la rue des Ecoles, face au château de Rixensart et à l’église Sainte-Croix" (1).

    __________
    (1) MARDAGA Pierre, Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1B, Pentagone E-M, 1993, p. 447

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 516 | Ligne vicinale

    rixensart,gare de rixensart,trams,ligne vicinale

    1963 - Tram à l'arrêt devant la gare de Rixensart.

    ‘Avant la guerre 1914-1918, l’exploitation de la ligne était confiée par la SNCV, en fermage, à la ‘Société Anonyme pour l’Exploitation des Chemins de Fer Vicinaux’, créée le 4 juin 1887 et qui exploitait déjà plusieurs lignes dans la province de Brabant, dont notamment la ligne Wavre-Jodoigne, antérieure à la nôtre (1887)’, raconte Paul Stevens (1).

    ‘Le principe du fermage était relativement simple : la SNCV fournissait au ‘fermier’ l’infrastructure et le matériel roulant (afin de maintenir une certaine standardisation de celui-ci). En contrepartie, le fermier faisait rouler le matériel, l’entretenait tant bien que mal (plutôt mal : personnel incompétent) et versait une partie des recettes à la SNCV. Après la guerre 1914-1918, le prix du charbon augmenta très fort, les salaires aussi, entraînant les fermiers au bord de la faillite. En 1921, la SNCV exploita directement la ligne Braine-l’Alleud – Wavre, ainsi que la plupart des autres lignes du pays’ (2).

    _____
    (1) STEVENS Paul, De Braine-l'Alleud à Wavre... du temps du vicinal, Editeur Pro tram ASBL – 1998
    (2) STEVENS Paul, Quand le tram vicinal passait à Rixensart, in Bulletin trimestriel du Cercle d’Histoire locale Genval–Rixensart-Rosières, n° 30, 2ème trimestre 1997

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017