• 829 | Le Calvaire

    rixensart,calvaire,bois de rixensart1904 – « A l’E. du château, sur une colline dite du Calvaire, à la lisière du bois, se trouvent deux chapelles placées en regard l’une de l’autre et communiquant par une avenue ; la plus remarquable est dédiée à sainte Anne, l’autre au Seigneur crucifié », écrivirent J. Tarlier et A.Wauters en 1873 (IX).

    -----
    (*) Chroniques CHR n° 22 – 4ème trimestre 1995

     

    rixensart,calvaire,bois de rixensart 

    7.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 828 | Château des Princes de Merode

    1024. 1950 Le Château du Prince de Merode c Cedric Muscat.jpg

    vers 1950 - Château des Princes de Merode. Cette carte postale a été envoyée à partir de Rixensart le 15/16 août 1950 vers Jette. Les Guides y remercient les époux Voglaire pour le transport (probablement vers leur lieu de camp). Voir les signatures au verso de cette carte postale ... (cliquez pour l'agrandir)

    rixensart, château de rixensart,merode rixensart,château de rixensart 

                                                                                                                                © Gilbert Nauwelaers

    Collection | MUSCAT Cedric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 824 | Bourgeois-lez-Rixensart

    1016. La Place c Francis Broche.jpg

    La Place, aujourd'hui place Cardinal Mercier à Bourgeois. 

    «A la requête des habitants de Bourgeois, la construction de la ‘chapelle-annexe’ de Bourgeois fut décidée en 1875 (...). Le 29 novembre 1875, le Conseil communal décide de demander à l’autorité supérieure la permission de donner à la Fabrique d’église de Rixensart une parcelle de 20 ares à prendre sur la place publique de Bourgeois qui s’appelait à l’époque : place Saint-Roch. Cette autorisation ne fut accordée, le 18 juin 1876, que pour la superficie strictement nécessaire, soit 4 ares environ», écrit André de Walque.

    «Pendant la construction de l’église, des offices religieux furent célébrés dans le bâtiments de l’école de Bourgeois (...). La paroisse fut érigée en succursale le 3 mars 1877 par les autorités civiles. L’archevêque de Malines, Son Eminence le cardinal Dechamps, par mandement du 17 mars, érige la nouvelle paroisse sous le vocable de Saint-François-Xavier» (XIX, p. 12).

    Place Cardinal Mercier 4.2013 © Monique D'haeyere .JPG 

    avril 2013 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 822 | La Gare

    rixensart,gare de rixensart

    ca 1930 - La Gare à Rixensart. En A2, l'abri voyageur.

    «Les voyageurs pour Bruxelles attendent visiblement le train et posent pour le photographe. Le chef de gare Drossart est marqué d’une croix. Ce dernier donnera le départ du train», commente Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart.

    «Les canotiers que portent certains personnages et l’éclairage électrique sur les quais pourraient nous donner une indication sur la date de la photo : sans doute vers 1930.

    La charrette à bras et la brouette typique pour transporter et décharger les colis sont prêts à l’emploi sur le quai vers Ottignies.

    On a du tailler certains arbres ou buissons dans l’environnement de la gare, car les branches ont été assemblées en tas contre le butoir.

    Contre le hall des marchandises, où la porte est entrouverte, on distingue le charroi pour desservir les marchandises. Contre le butoir, sur le quai vers Ottignies, quelques billes on été déposées, pour renforcer celui-ci.

    Tout semble bien calme dans la gare, sur le sémaphore, la grande palette et l’avertisseur sont fermés».

    rixensart,gare de rixensart 

    1.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 819 | Château de Rixensart

    1029. Aquarelle Rachel Diepart Ch‰âteau de Rixensart enneigé.jpg

    Cette oeuvre est de l’artiste rixensartoise Rachel Diepart, née à Longlier-Neufchateau en 1958. Régente en Arts Plastiques, elle étudia la peinture à Paris et devint restauratrice de tableaux. Elle fréquente les ateliers de dessin de la Cambre, de peinture aux académies d’Etterbeek et d’Anderlecht, de gravure à l’académie de Boitsfort et de sculpture à l’Ecole des Arts d’Ixelles. Elle participa aussi à des stages d’aquarelle à Ostende. Parmi ses nombreuses expositions, elle fera plusieurs passages à La Pommerage (1) à Genval.

    -----
    (1) DIEPART Rachel, La Pommerage

    Collection | DIEPART Rachel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 818. Léopold Gilson

    1025. Léopold Gilson c Jean-Claude Renier.jpg 

    «Régisseur des princes de Merode, agent immobilier, Léopold Gilson donna à la commune l’essor qu’on lui connaît actuellement», souligna Albert de Walque (XIX, p.34). Bourgmestre de Rixensart de 1953 à 1970, «il cumula tous les pouvoirs dans l'îlot féodal que fut le village du temps de la splendeur des princes de Merode», écrit Eric Meuwissen le 15 mars 2002 dans Le Soir (1).

    «Léopold Gilson semblait prédestiné puisqu'il était né en 1906 dans l'ancienne maison communale place Albert Ier. Par la suite, il façonna la commune d'avant la fusion. Il était aussi le fondateur du Clair Logis (logement social) et c'est sous son maïorat que fut construite la maison de repos le Val du Héron, tandis qu'il lançait le dossier du complexe sportif».

    «Comme régisseur des Merode, Léopold Gilson avait succédé à son père en 1927. Il fit partie de la longue dynastie des régisseurs-bourgmestres catholiques de la famille. Jusqu'en 1920, les Merode ne résidaient pas à Rixensart. Ils déléguaient leur pouvoir à un régisseur. Il y en eut toute une série qui cumulèrent leurs fonctions avec celle de bourgmestre. Ainsi au XIXe siècle, le bourgmestre était un des principaux fermiers de la famille. C'était l'époque où les Merode contrôlaient 63 % de la superficie du village (537 ha!). Au siècle suivant, le régisseur-bourgmestre habite carrément le château. Paul Terlinden (1884-1917) tient alors tout le village dans sa main. Et gare aux éléments suspects de libéralisme ou pire de... socialisme».

    «Avec le retrait de Léopold Gilson, les Merode perdirent leur dernier régisseur-bourgmestre et leur pouvoir sur cet îlot féodal que constitua longtemps la commune. Il faut dire que leur propriété s'est réduite au fil des lotissements successifs. Léopold Gilson se souvient que les Merode ont commencé à vendre à partir de 1930. Après la guerre, on a continué à beaucoup vendre (quartier du Beau Site, quartier Royale, RIT...)».

    En 2002, «il ne leur reste plus que... 140 ha sur Rixensart. A cela s'ajoute une centaine d'hectares sur Limal. Un espace sur lequel la famille rêva un moment de créer un golf de prestige».

    -----
    (1) MEUWISSEN Eric, Léopold Gilson, le dernier régisseur-bourgmestre des Merode, vient de décéder, in Le Soir, 15 mars 2002

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 816. Panorama à Froidmont

    1021. Froidmont (panorama depuis le monastère des Bénédictines) 18 juin 1978  Jean-Claude Renier.jpg

    18 juin 1978 - «Ce paysage froidmontois photographié (1) depuis le Monastère de l'Alliance a bien changé depuis ! A l’avant-plan, une partie du terrain était encore cultivé, mais aussi le chemin de promenade du monastère. Au second plan, l’avenue de l’Europe et quelques maisons».

    «Au troisième plan, des maisons de la rue de Limal. Les trois maisons à gauche et les deux à droite de la grande maison blanche (B2) étaient occupées par ma famille», précise Jean-Claude Renier. «Et au quatrième plan, sur la hauteur (B2-B3), on retrouve les habitations de l’avenue Albertine».

    -----
    (1) 
Prise de vue avec un NIKON FT3 – téléobjectif NIKKOR 135 mm 2.8, Ouverture 5.6 - 8 à 1/250 sec, film Kodak Vericolor 100 asa.

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 815 | Un groupe de villas

    1005. Un groupe de villas (Lac de Genval) 1908 c Francis Broche.jpg

    1903/1906 - Photographiées depuis la rive Nord du lac de Genval, ces villas cossues se dévoilent :

    1. Villa Béatrix, en construction (aussi dénommée La Tourelle, aujourd’hui La Fée du Lac)
    2. Les Sorbiers
    3. Les Hirondelles
    4. ?
    5. Villa Rossel
    6. Normandy Hôtel
    7. La Hêtraie 
    8 à 12. Les villas de la Drève des Aubépines (Magnolias). La 8 est la «Villa Josette, habitée en 1913 par Madame Gosset, la première femme pilote de ballon, et son époux» (Roger Ghyssens, in II, p. 146)

    Cliquez sur la photo-légende ci-dessous pour l'agrandir.

    1005B. Un groupe de villas (Lac de Genval) 1908 c Francis Broche.jpg

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 813 | Procession rue de l'Eglise

    1020. Procession à Rixensart (rue de l'Eglise) 15 août 1950 ou 1960 c Marcelle Dupuis.jpg

    15 août 1950/1960 - A l’avant-plan, le garde-champêtre Herman Dupuis, avec ses gants blancs, précède la procession. Derrière les porte-drapeaux, on reconnaît les jeunes communiants, accompagnés des Sœurs avec leur chapeau à cornettes. Plus loin, après le virage, à gauche dans la montée, on découvre le flanc sablonneux du bois de la famille de Merode.

    Collection | DUPUIS Marcelle Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017