• 892 | Villa Beau-Site

    genval,combattats,villa beau-site

    1933 - Villa Beau-Site, côté jardins

    Paul Hamesse, architecte

    Né en 1877, Paul Hamesse, fils du peintre paysagiste Adolphe Hamesse, fut élève de l'architecte Ernest Acker, à l'académie de Beaux-Arts de Bruxelles.

    Diplômé en 1898, il entre ensuite dans l'atelier de Paul Hankar, et fera parti de la deuxième génération d’architectes « Art nouveau géométrique », par opposition à la tendance « Art nouveau floral », initiée par Victor Horta.

    A la mort de Paul Hankar, Paul Hamesse rejoint Alban Chambon, architecte-décorateur spécialiste incontesté des théâtres et lieux d'amusement dans l'Europe de la fin du 19è siècle.

    Associant le plus souvent à ses créations ses deux frères, Georges et Léon, tous deux peintres-décorateurs, Paul Hamesse poursuivra une abondante production jusqu'à sa mort survenue en 1956.

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 891 | Les Roches Fleuries

    1912 Les Roches fleuries avenue des Combattants à Genval.jpg

    1920 - Les Roches Fleuries est une villa située avenue des Combattants à Genval. Son jardin, à savoir un réseau de cascades, de résurgences et de ruisseaux (1), fut créé durant les années 1910 à 1930 par Ernest Van den Broeck (2). «Le créateur du ‘Jardin Alpino-Japonais’ avait bien choisi le site, sur le flanc ensoleillé de la vallée de la Lasne, en un endroit que les anciens dénommaient ‘la coulture à la vigne’, écrit Geneviève Steenbruggen (3).

    «La vue était superbe, face aux collines du Glain et du Bourgeois, plongeant sur le val et la grande bruyère, limitée seulement par les hauteurs de Champles et de Chapelle St. Lambert. Pour E. Van den Broeck, c’est plus qu’une seconde résidence, c’était un lieu privilégié où il pouvait donner libre cours à son amour des plantes, y tester ses essais de culture et en tirer des analyses scientifiques.

    Emile Alost, jardinier aux ‘Roches Fleuries’, y avait recensé avant 1927 42 espèces d’oiseaux, dont la moitié y faisait leur nid" (4).

    -----

    (1) La propriété s’étendait en 1939 sur 1 hectare 18 ares

    (2) Ernest Van den Broeck (1852-1932), géologue-hydrologue, Conservateur honoraire du Musée Royal d’Histoire naturelle
    
(3) Chroniques CHR – Spécial Alpino-Japonais, p. 1, avril 1994
    
(4) Ibid., p. 10

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 890 | Vue du Carput

    genval,vallée de la lasne,églises,carpuvers 1920 - La Lasne traverse les villages de Maransart, Couture-Saint-Germain, Lasne, Genval, et Rosières, puis Tombeek, Terlanen et Sint-Agatha-Rode en Brabant flamand. Après environ 24 km, les eaux de la Lasne se jettent dans la Dyle qui, elle-même, se jette dans le Rupel en aval de Leuven avant de rejoindre l’Escaut (Centre Culturel du Brabant wallon)

    Au centre de l'image on distingue l'église Saint-Sixte de Genval. 

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 889 | Tunnel de Froidmont

    Rue Alphonse Collin Tunnel de Froidmont 12.2007 © Eric de Séjournet-007.jpg

    décembre 2009 - «A Rixensart, le tunnel entre les rues de Froidmont et Alphonse Collin avait été aménagé à la fin du 19ème siècle afin de permettre le passage d’un côté à l’autre de la ligne de chemin de fer et de faciliter ainsi l’exploitation agricole locale», raconte Jacques Martin, habitant près de la ferme de Froidmont. 

    Avant la destruction de l'ancien tunnel, entre avril et septembre 2013, Francis Broche l'avait mesuré : largueur 4 m, longueur 25 m + 10 m de prolongation pour le passage du tram vicinal.

    Aujourd’hui, le paysage a bien changé suite aux travaux du RER.

    rixensart,froidmont,tunnel,rer

    12.2010 © Eric de Séjournet                                              10.2012 © Cedric Muscat      

    rixensart,froidmont,tunnel,rer,ligne vicinale

    10.2014 © Monique D'haeyere 

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 888 | L'entrée du village

    888. Rixensart Bourgeois L'entrée du village r.jpg

    L'entrée du village de Bourgeois, à hauteur de l'actuel carrefour de Renipont. "Cette carte postale fut éditée par Piron, Merceries-Epiceries-Aunages (1), Bourgeois", précise Jean-Claude Renier. 

    888C. Renipont 7.2014 © Monique D'haeyere.jpg

    7.2014 © Monique D'haeyere

    -----
    (1) Aunages : vente de toiles 

    Collection | JANS Jacques Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 887 | Fêtes de septembre

    19740922 La Sarabande (Maison communale) © Jean-Claude Renier.jpg

    22 septembre 1974 - Fêtes de septembre autour de la Maison communale de Rixensart. Démonstration de danses folkloriques par le groupe "La Sarabande", dirigé à l'époque par Paul Spinoit. 

    rixensart,fêtes de septembre,la sarabande,la guitarelle,walcoteux

    Photo 2 : A droite on aperçoit, de dos, Jean-Paul Declercq habillé pour la circonstance avec pantalon noir et bottes claires. La Sarabande s'est scindée en deux à une certaine époque et ceux qui l'ont quittée ont porté le nom "Walcoteux". Les deux groupes ont cessé d'exister en 1985. 

    Photo 3 : En habit médiéval, Raymond Chardome vient d'interpréter un chant de la pré-renaissance avec la chorale "La Guitarelle" qu'il dirigeait.

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 886 | Villa Beau-Site

    genval,combattants,beau-site,art nouveau 

    vers 1990 - "En retrait de la voirie, enserrée entre deux hêtres pleureurs, la villa, de forme cubique, présente quatre façades enduites d'un cimentage, simulant un grand appareil régulier de moellons.

    Une toiture débordante à pavillon brisé en ardoise en écailles et à l'arrière une bâtière transversale, à brisis recouvrent l'édifice. Les corniches en bois sont soutenues par des corbeaux en bois travaillés. Le bâtiment de deux niveaux, est construit sur hautes caves", décrit Bernadette Streel en 2010 (XXIV).

    Collection | VERBOIS-THONNARD Josette Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 884 | Mariage de la princesse Béatrix de Merode et du marquis de Gouvello de Keriaval

    885. Mariage de la princesse Béatrix de Mérode 7.jpg

    15 septembre 1936 - Mariage de la princesse Béatrix de Merode et du marquis de Gouvello de Keriaval, lieutenant au 12ème Régiment de Chasseurs à Cheval. La bénédiction nuptiale fut donnée par le Cardinal Van Roey, archevêque de Malines le mardi 15 septembre à 11 heures, en l’église de Rixensart.

    Béatrix, la mariée naquit le 20 mai 1912, et était la fille du prince Félix de Merode et de Françoise de Clermont-Tonnerre, petite-fille de la comtesse Hermann de Merode, née la Rochefoucauld.

    Renaud-Charles, le marié naquit à Kerlevenan (France, Morbihan) le 12 avril 1910 et décéda le 26 septembre 2001, fils de René, marquis de Gouvello de Keriaval et de Mathilde de Mengin-Fondragon. Il résidait au château de Kerlevenan-Sarzeau, sis au bord du Golfe du Morbihan.

    Collection | DUPUIS - DELBRASSINNE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 882 | Maison communale de Genval

    genval,palce communale,maison communale

    avant 1913 - "Cette bâtisse jumelée de type néo-classique tardif date de 1869 et abritait anciennement l'école communale et la poste", écrit Bénédicte de Ghellinck en 2009 (XXIV). "Le bâtiment principal s'organise en quatre travées sur deux niveaux, sous une bâtière de zinc. Des annexes basses l'encadrent. La partie centrale, en léger ressaut, abrite les deux portes d'entrée sous un cordon de pierre ourlé et deux fenêtres jumelées à l'étage, encadrées de pilastres portant une arcade en plein cintre. Cette partie de la façade se termine par un petit fronton, ouvert d'un oculus surmontant le cartouche millésimé. A l'arrière, des bâtiments accolés dédoublent la superficie".

    genval,place communale,maison communale 

    12.2013 © Monique D'haeyere

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 880 | Intérieur de la Gare

    rixensart,trains,gare de rixensart,reverbere a petrole

    avant 1914 - Alors que la 'Fée électricité' fait son apparition en France lors de l'ouverture de l'Exposition Universelle de 1889, dans les villages ... il faudra encore beaucoup de patience pour que soit réalisé le réseau électrique. A la gare de Rixensart, une échelle (en A2) attend l'allumeur de réverbère à pétrole ... A cette époque, ils devaient être allumés à la tombée du jour et le rester en général jusque 22h en semaine ou 23h le dimanche ou jour de fête ...

    En C2, l'abri voyageur du quai en direction de Bruxelles.
     

     rixensart,trains,gare de rixensart,reverbere a petrole 

    novembre 2011 © Henri van Mons

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 878 | Moissons à Froidmont

    31.8 - Froidmont moissons  sur le chariot Emile et Roger Mélotte aux fourches A Hautfenne et Antoinette vers 1938.jpg

    < 1940 - Les moissons à Froidmont. «On aperçoit Roger Mélotte qui réceptionne les gerbes de blé, son père Emile, qui les range et Antoinette et Armant aux fourches. On peut voir les gerbes de blé qui sont assemblées en dizeaux (ensemble de 10 gerbes) sur le champ», précise Jean-Claude Renier.

    Collection | MÉLOTTE Roger Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017