• 981 | Famille Taburiaux

    Edouard_Taburiaux_et_Josephine_Desteinbachberick2.jpg

    vers 1890 - "Edouard Taburiaux et Joséphine Desteinbachberick et leurs quatre enfants, (de gauche à droite) Adélie (la plus jeune), Gaston, Marie (la plus âgée) et René. Né neuf ans après Adélie, Joseph ne figure pas sur la photo. Edouard Taburiaux était instituteur, Joséphine Desteinbachberick institutrice, tous deux à l’école publique de Bourgeois vers les années 1890", raconte leur petite-fille Elisabeth Taburiaux (et fille de Joseph).

    "Sur la place de Bourgeois", écrit Paul Buffin, "l’école, dite des filles pendant très longtemps, fut fondée en 1879, à l’initiative du comte Xavier de Merode" » (I, p. 105). 

    Dans 'Regards sur le passé de Rixensart-Bourgeois', Hubert Stormacq (1) raconte : « Le 17 septembre 1890, le Conseil communal retire l’adoption de l’école mixte de Bourgeois et la déclare école communale … 'vu l’importance de la population du hameau de Bourgeois s’élevant à environ 800 habitants, ainsi que la distance d’environ 30 minutes en moyenne que ceux-ci ont à parcourir pour se rendre à l’école communale (2). Le 24 décembre 1896, l’Ecole communale mixte du hameau de Bourgeois est convertie en une école de garçons avec instituteur et en une école de filles avec institutrice » (1).

    -----
    (1) 
    STORMACQ Hubert, Regards sur le passé de Rixensart-Bourgeois, juin 1960
    (2) située sur l’actuelle place de la Vieille Taille 

    Collection | TABURIAUX Elisabeth Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 979 | Ecole communale du Centre

    rixensart,froidmont,écoles,école communale du centre

    1930 - Des élèves de l’Ecole communale de Rixensart. Roger Mélotte (1) se trouve au 2ème rang, 6ème garçon à partir de la gauche. Il raconte qu’’avant 1940, il n’y avait pas de téléphone chez eux, ni dans la rue. On devait se rendre à la ferme de Froidmont, où il y avait une ligne téléphonique venant directement de la gare de Rixensart’ (2).

    "Les garçons, seuls, fréquentent l'école jusqu’en 1934, année où quelques filles y font leur apparition, à la stupéfaction des coquelets de village qui considèrent cette école comme territoire strictement réservé à la gent masculine. Après quelques escarmouches empêchant les filles de sauter à la corde ou de jouer à la marelle, l’intégration se fait. Les jeux de billes et de gendarmes-voleurs deviennent communs", raconte Paul Buffin (I).

    __________
    (1) Une des plus anciennes familles froidmontoises est la famille Mélotte qui, exploitait une ferme rue de Limal à Rixensart, dans la même rue où habitait Jean-Claude Renier (3). Celui-ci est allé à la rencontre de Roger Mélotte (87 ans), fils d’Emile et d’Antoinette Marcq. Il rapporte une moisson de nouvelles photos que Roger Mélotte destine aux visiteurs de RÉTRO RIXENSART.
    (2) RENIER Jean-Claude – Entretiens avec Roger Mélotte, Froidmont juillet 2011.

    (3) Jean-Claude Renier participe à RÉTRO RIXENSART depuis sa création en 2010. Son terrain favori est Froidmont, son quartier d’enfance. Il a ainsi déjà délivré aux Rixensartois des photographies inédites dont celles de la Ferme de Froidmont, des processions rixensartoises ou du moto-cross de Froidmont. Passionné de chemin de fer, - il est vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart, il met ses recherches et son savoir-faire à la disposition du plus grand nombre à propos des gares de Rixensart et de Genval ou de la Ligne 161. Sa contribution assidue nous est très précieuse. 

    Collection | MÉLOTTE Roger Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 978 | Domaine du Lido

    Rixensart0146.jpg

    Au dos de cette ancienne carte postale on apprend : "Domaine du Lido (Restaurant-Hôtel-Pension) - Ouvert toute l’année - Avenue Limalsart à Rixensart (à 50 mètres du lac de Genval) Tél. 53 63 70 - Propr. : M. De Smet et Fils - Pêche-Solarium et plaine de jeux pour enfants - Cadre unique aux environs de Bruxelles"

    rixensart,lido,étangs

    4.2015 © Monique D'Haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 977 | Ecole Communale du Centre

    1949-1950 Ecole communale de Rixensart rue des Ecoles classe de Mr Paul Gilson.jpg

    1949-1950 - Classe de Mr Paul Gilson, prise en photo à l'Ecole Communale de Rixensart, rue des Ecoles.

    rixensart,écoles,école communale de rixensart,rue des écoles rixensart,écoles,école communale de rixensart,rue des écoles

    1950-1951                                                                  1973-1974

     ALBUM PHOTOS  > Ecole Communale du Centre 1926-1988Ces photos de classe et une quarantaine d'autres sont présentées dans un album à découvrir dans la colonne de droite de Rétro Rixensart 

    Collection | GILSON Paul Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 973 | Alexandre Ancart

    G52 Alexandre Ancart 1943 c Etienne Bies.jpgNé à Cortil-Noirmont le 16 mars 1902, Alexandre Ancart, époux de Léonie Van Niemmen, fut combattant de la guerre 1940, ex-prisonnier de guerre et membre de l’Armée blanche.

    Pour avoir transporté des armes, il fut brutalement arrêté par la Gestapo à Genval le 16 décembre 1942 et fusillé à Bourg-Léopold le 6 janvier 1943 (1).

    -----
    (1) Le jeudi 7 janvier 1943, l’Oberfeldkommandatur de Bruxelles communique : « En expiation de l’assassinat commis le 31 décembre 1942 sur trois membres de l’armée allemande, et des agressions commises après le 24 décembre, à Bruxelles et dans les environs contre des citoyens belges, les 10 Terroristes suivants ont été fusillés : DUPREZ Pierre, ferblantier à Anderlecht ; DE VALLENS José, employé de commerce à Bruxelles ; VAN DEN HOUVEL Edmond-Léonard, serrurier à Bruxelles-Jette ; LANSEN André, garçon de café à Evere ; ANCART Alexandre, marchand de charbon à Genval ; TILQUIN Marcel, commerçant à Rixensart ; COLLIN Alphonse, employé communal à Rixensart ; ROUCHEAUX Georges, imprimeur à Genval ; LADRIERE Marcel, employé à Genval ; BOISACQ Robert, peintre en bâtiment à Rixensart » (extrait publié dans INTERNATIONAL MILITARY TRIBUNAL, Trial of the major war criminals before the International Military Tribunal of Nuremberg 14 november 1945 - 1 october 1946, Nuremberg, 1949, Volume XXXVII p.377 et 378)

    G52G. Montage Camp de prisonniers à Bourg-Léopold.jpg

    Légende des quatre photos datant de 1945 (collection Etienne Bies) : Camp de prisonniers à Bourg-Léopold,  intérieur d'un baraquement pour prisonniers à Bourg-Léopold, lieu d'exécution au Gemeentebos à Hechtel (Bourg-Léopold), cimetière des fusillés au Gemeentebos à Hechtel.

    Collection | BIES Etienne Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 971 | Rue Haute

    rixensart,bourgeois,haute,fontaine publique

    Début 20ème siècle - La rue Haute à Bourgeois est en travaux.

    A gauche, une fontaine publique. Au centre, l’habitation d’Edouard Taburiaux et Joséphine Desteinbachberick, tous deux enseignants à l’école publique de Bourgeois.

    rixensart,bourgeois,haute,fontaine publique 

    3.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | TABURIAUX Elisabeth Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 970 | Un Coin du Parc

    970. Un Coin du Parc de Genval-les-Eaux.jpg

    début du 20ème siècle - Sur l'avant-plan, la villa Béatrix et sa superbe vue sur le lac de Genval. 

    Originairement, ce bien avait appartenu à Madame Marie Genonceaux qui avant son mariage avec Monsieur Alfred Venet l’avait acquis le 30 avril 1924 de Monsieur Eugène Deville, menuisier-entrepreneur et son épouse Madame Laurence Detiège, sans profession. Après le décès de son mari en 1954, Marie Genonceaux vendit la villa le 8 juillet 1960 à Monsieur Gustavus-Emilius Nicaese, directeur de société, et à son épouse Madame Yvonne Bil. Gustavus Nicaese décéda à Uccle le 23 juin 1974, en laissant comme héritiers réservataires ses deux enfants (1).

    En 1989, les époux Koutsivitis-De Haene acquirent la villa Béatrix, qui fut rebaptisée « La Fée du Lac ». 

    __________
    (1) l’origine de cette propriété fut retracée sur base d’un acte notarié de 1989 (remerciements à Catherine De Haene)
    (2) nouvel habillage observé en avril 2015

    genval,lac de genval,villa béatrix,la fée du lac 

    3.2017 © Monique D'haeyere

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 969 | Vue sur le bois du Calvaire

    rixensart,château de rixensart,drève des étang,bois,calvaire,églises,sainte-croix

    1915/1921 - Vue sur le château de Rixensart, à partir de la Drève des Etangs. A droite, le photographe se met en scène.

    rixensart,château de rixensart,drève des étang,bois,calvaire,églises,sainte-croixrixensart,château de rixensart,drève des étang,bois,calvaire,églises,sainte-croix
    3.2014 © Christine Blavier                                                   3.2013 © Monique D'haeyere

     

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017