943 | L'Église

rosières,églises,église saint-andré

Eglise Saint-André de Rosières

"Face à une place arborée d'une belle ampleur, l'église paroissiale Saint-André de Rosières est un édifice rural néo-classique réalisé au milieu du 19e siècle sur les plans de l'architecte E. Moreau. Précédée d'une belle volée d'escalier, l'église construite en contre-haut de la rue est entourée de l'ancien cimetière emmuré.

Érigé en brique, pierre calcaire et calcaire gréseux de Gobertange sous une bâtière d'ardoise, l’édifice présente une tour engagée entre des annexes, une nef principale et des collatéraux de quatre travées, terminés d'un choeur à chevet plat précédé d'une travée droite.

La tour de trois niveaux s'ouvre par une porte inscrite dans un chambranle rectangulaire de calcaire surmonté d'un fronton portant le millésime ‘1844’. Au-dessus, une fenêtre en demi-lune à encadrement de calcaire repose sur un bandeau de pierre et consoles d'appui. Le haut de la tour, couronnée d'une flèche octogonale, est percé sur chacune des faces d'une ouverture en plein-cintre munie d'abat-son, sous des trous de boulins en croisette. Les angles de la façade sont soulignés d'une chaîne de pierre. Les annexes encadrant la tour sont aveugles. Les murs gouttereaux des collatéraux sont chacun éclairés de cinq fenêtres en plein cintre, sommé d'une clé de calcaire", écrivirent Bénédicte de Ghellinck et Bruno Merckx en 2009 (XXIV).

rosières,églises,saint-andré 6.2014 © Monique D'haeyere

Collection | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018

Les commentaires sont fermés.