1407 | Rue du Patch

1502. Rue du Patch 5.2009 © Eric de Séjournet.JPG

mai 2009 - Maison, sise rue du Patch 30 à Rixensart ... avant sa démolition pour faire place au RER. Le chemin de fer passait juste derrière l'habitation, à hauteur du toit.

Wasile (Basile) Ghitescu, mon arrière grand-père d’origine roumaine, a habité cette grande maison située au 30 Rue du Patch. Né à Jassy en Roumanie le 4 novembre 1885 et décédé le 21 octobre 1965 à l'hôpital de Berchem-Sainte-Agathe. Il repose aujourd'hui au cimetière de Rixensart Rue de l’Institut, raconte Vinciane Allebroeck. 

Face à la maison, côté gauche une grange abritait un grand four en pierres qui servait jadis à mon arrière-grand-père pour la cuisson du pain. Jouxtant la grange se trouvait l'écurie car Wasile (Basile) était passionné de chevaux. Egalement féru d'agronomie, il avait planté de nombreux poiriers en espaliers et ses conseils étaient appréciés de tous. 

Dans la cuisine trônait un gros poêle de Louvain et le plaisir de certains de ses petits-enfants consistait en la confection de billes d'argile mises à cuire dans les tiroirs attenant au four. Les autres pièces de la maison ne les attiraient pas car c'était des endroits où la sagesse était de rigueur.  

Durant son enfance ma maman accompagnée de ses frères et soeurs allaient souvent retrouver leur grand-père dans son immense potager où ils restaient en admiration devant un tapis de légumes. De cet endroit, ils partaient en promenade au fin fond du verger, sens en alerte et mains tripotant pommes, poires, cerises, groseilles jaunes, vertes et rouges. D'après les souvenirs de ma maman, le verger était délimité par les avenues Monseigneur et Yvan.   

Wasile possédait son propre élevage de lapins qui, avant de passer à la casserole, étaient dorlotés par ses petits-enfants. Il y avait également deux petits moutons et deux chèvres ainsi que quelques poules et oies.   

A la vue de ces photos et lors de ses passages dans le quartier, ma maman ressent encore une vive émotion emplie de bonheur et de fierté au souvenir de son grand-père.

rixensart,rue du patch,ligne 161

4.2009 © Eric de Séjournet 

rixensart,rue du patch,ligne 161 

11.2012 © Monique D'haeyere

Collection | ALLEBROECK Vinciane, de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017

Commentaires

  • Vous êtes bien heureuse, chère Vinciane, d'avoir de beaux souvenirs familiaux et de pouvoir si bien les conter. La tradition orale est très importante au sein des familles. J'ai la chance, comme vous, de partager bien des souvenirs de mes aïeux. Je les écris depuis de longues années pour qu'ils ne se perdent pas. Je comprends aussi parfaitement votre maman. Beaucoup de coins de notre beau village me rappellent également d'excellents souvenirs.... Merci pour ce beau partage.

Les commentaires sont fermés.