• 1429 | Chemin du Lac

    1429. Chemin du Lac à Overijse c PR.jpg 

    Chemin du Lac à Overijse (actuellement Parklaan). A droite, le Terminus Hôtel est partiellement caché par les buissons. Le lac se trouve à droite. A hauteur de l'automobile débute la rue de La Hulpe à Rosières.

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1426 | Le Moulin

    moulin,rosieres,vallee de la lasne

    Rue du Vieux Moulin à Rosières. Le moulin à eau établi en 1857, était alimenté par la Lasne, et servit de station de pompage dans les années 1900. Il était situé au bas de la rue du Moulin actuel. De ce moulin, il ne restait que des vestiges dans les années 1930. Seule, subsiste la ferme à côté, un quadrilatère chaulé et couvert de tuiles, encore exploité dans les années 1980 (XV).

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | RUE DU VIEUX MOULIN, station de pompage

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | Rue du Vieux Moulin

    Collection | DELABYE Michel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1423 | Le lac

    1423. Le lac 1906 c Anne-Marie Delvaux (1).jpg

    1906 - La lac à Genval. A gauche, on reconnaît 'la source' et à droite la chapelle 'Guillaume Tell'. 

    genval,lac de genval 

    1.2016 © Monique D'haeyere

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1422 | La Bassette

    1602. La Bassette à Rixensart 1936 c JCR Martin.jpg

    1936 - La Bassette.

    "La rue de la Bassette et la source du même nom doivent tout simplement leur dénomination à leur position la plus basse dans la profonde vallée qui sépare la chaussée de Lasne de la rue du Baillois. Le terme «basse » pouvait, jadis, désigner un creux ou un talus", écrit Paul Buffin. "En wallon une « basse » est une petite mare. On retrouve déjà la Bassette en 1756, située, à cette époque, près de la ruelle du Four. S’agissait-il du four banal encore en activité ? En 1805, le député Strens, en plus de terres et de bois au Baillois, achète une closière (1) à la Bassette" (I, pp. 115 et 116).

    La rue du Baillois était naguère le chemin de la Bassette (2).

    CERCLE D'HISTOIRE DE RIXENSART > De Bazar en Bassette ...

    __________
    
(1) closerie : parcelle de vigne de quelques hectares de superficie et confiée à un clisser
    (2) Popp

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1421 | Auberge du Canard Sauvage

    Auberge du Canard Sauvage Route Provinciale 12 c JCR Martin0.jpg

    Auberge du Canard Sauvage - Cette partie du restaurant-pension se situait au 12, Route Provinciale à Rixensart (actuellement avenue Franklin Roosevelt). Au verso de la carte postale on lit : "Cadre accueillant - Cuisine soignée - Ses spécialités - Ses vins. Prop. A. Mousset. Tel : Genval 536.409".

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | AUBERGE DU CANARD SAUVAGE, à cheval sur deux axes routiers

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1420 | Villa Josette

    genval,drève des magnolias,villa josette

    Jules Gausset, agent de change, fit construire une villa drève des Aubépines (actuellement drève des Magnolias). Il la baptisa ‘Villa Josette’ à la naissance de sa fille en février 1909 (1). Entre 1943 et 1946, Jean-Michel Folon habita cette villa, rachetée à la première femme belge pilote de ballon, Madeleine Gausset (2). Voir photo 190.

    __________
    (1) CORYN Michel, dans Rixensart Info de février 2006
    (2) Peintre et sculpteur belge, né à Uccle le 1er mars 1934, décédé à Monaco le 20 octobre 2005

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1419 | Rue Neuve

    1500. Rue Neuve à Rixensart c Anne-Marie Delvaux.jpg

    /1939 - Au croisement des rues Denis Deceuster et A. Croy, une très belle villa avait été construite au début des années vingt : L’Estérel (à droite sur la photo). "Elle avait belle allure, avec ses imitations de colombage et son aspect de maison de vacances, au milieu des sapins, sur une parcelle d’environ un hectare. Lors de la création de l’Athénée en 1955, elle fut rachetée par l’Etat et servit temporairement de complément aux locaux de l’école. Elle fut démolie vers 1960 (1). Un centre PMS est installé, rue D. Deceuster et jouxte l’Athénée", écrit Paul Buffin (I, p. 135).

    __________
    (1) Selon M. Berghmans, "L'Esterel fut demolie après 1960. J'y ai été en classe lors de l'absence de mon institutrice et ce devait être vers 1967 ou 68. La démolition doit dater de la toute fin des années 1960, peut être plus tard".

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1417 | Rue de Bierges

    rosières,rue de bierges,arbres remarquables

    avril 2009 - La rue de Bierges à Rosières relie la rue de l’église Saint-André à la rue de la Ferme du Plagniau. Elle donne également accès à l’autoroute E411, direction Namur. Pendant plusieurs décennies, l’alignement de ces arbres d’une même essence y souligna la limite entre la chaussée et le sentier traversant la vallée de la Lasne. Il constitua un élément visuel du cadre de vie, un bien patrimonial paysager.

    Au début du printemps 2016, ces peupliers disparurent sous les assauts des tronçonneuses.

     OBJECTIF RIXENSART   > Rue de Bierges 

    rosières,rue de bierges,arbres remarquablesrosières,rue de bierges,arbres remarquables 

    4.2016 © Christiane Boehm                                                  4.2016 © Francis Broche

    rosières,rue de bierges,arbres remarquables

    5.2016 © Monique D'haeyere 

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017