1803 à 1829 | Des thermes genvalois au Musée de l'Eau et de la Fontaine

genval,parc de genval,arutan

Bureaux de la Sté Coopérative 'Arutan' à Genval (Parc)

Datant d'environ 1900, le lieu servit à accueillir des thermes (sans succès puisque le projet fit faillite), puis une partie de l'usine Schweppes. Une partie de ce bâtiment fut occupée à partir de 1988 par le Musée de l’Eau et de la Fontaine.

Au début des années 80, réalisant que les fontaines constituaient un patrimoine autrefois d'utilité publique mais laissé à l'abandon, Jean-Pierre Courtois se mit à rêver d'un musée. « Des pompes, canalisations, etc liées à la distribution de l'eau et aux fontaines furent chinées chez les brocanteurs ou proposées par des particuliers » (1).

Lorsqu'en mars 1989 fut lancée par le Ministère de la Région Wallonne une 'Année des Fontaines', pour la mise en valeur de celles-ci, la Fondation Roi Baudouin y apporta sa collaboration. Le terme 'fontaine' fut pris au sens large d'amenée d'eau et recouvre par conséquent à la fois les sources, les pompes, les bornes, les puits, les lavoirs, les bassins et autres abreuvoirs. Un appel aux projets de restauration fut diffusé en vue d'accorder une aide financière à ceux qui seraient sélectionnés. Les projets devaient envisager le nettoyage, la réparation ou le remplacement d'éléments abîmés, la réalimentation en eau, l'aménagement des abords et la mise en valeur.  L'initiative prise par le 'Musée de l'Eau et de la Fontaine' s'inscrivit on ne peut mieux dans la mise en valeur du patrimoine que constituent les points d'eau et leurs superstructures. C'est pourquoi la Fondation Roi Baudoin fut heureuse d'encourager le musée, de contribuer à la fois à son accessibilité et à sa notoriété.

L'homme d'affaires John C. Martin (Château du Lac), proposa ses propres locaux, à Genval. Ceux-ci se trouvèrent non loin du lac de Genval, dans une annexe du château, à 500 mètres de celui-ci. « Il s'agit donc d'un lieu symbolique en ce qui concerne l'eau », souligna Jean-Pierre Courtois, « à proximité du lac - artificiel - mais aussi d'une nappe aquifère qui va jusque Louvain » (1).

__________
(1) de SÉJOURNET Eric, Rencontre avec Jean-Pierre-Courtois, in Visages de Rixensart, 2008

genval,musée de l'eau et de la fontaine,société coopérative arutan 

2017 © Monique D'haeyere

66. 1988 - 1989 © Musée de l'Eau de la Fontaine.JPG

1988-1989 | coll. Musée de l’Eau et de la Fontaine à Genval

genval,musée de l'eau et de la fontaine,arutan

1988-1989 | coll. Musée de l’Eau et de la Fontaine à Genval

 

« Grâce à la générosité de John C. Martin et grâce à l'aide de nombreuses personnes qui nous aidés dans l'aménagement des locaux et de l'extérieur du bâtiment », le musée ouvrit ses portes en 1989, sous le nom de Musée de l'Eau et de la Fontaine.

genval,musée de l'eau et de la fontaine

1992/1995 | Photo emblématique du Musée de l'Eau et de la Fontaine (2),
réalisée par feue Josette Thonnard-Verbois, une des premières photographes inscrite
sur la plate-forme participative OBJECTIF RIXENSART.

Situé avenue Hoover 63 à Genval, le Musée de l'Eau et de la Fontaine fut ouvert au public à Genval le 1er juillet 1989. « Nous avions décidé que celui-ci ne serait pas un musée présentant des collections qui deviendraient vite poussiéreuses et ennuyantes. Nous voulions un musée vivant et le succès qu'il remporte aussi bien auprès des adultes que des enfants prouve que nous y sommes arrivés », explique Jean-Pierre Courtois (3), conservateur.

A l'occasion de l'ouverture du musée, La Libre Belgique titre le 27 juillet 1989 : Les fontaines ne pleurent plus leur musée. « Cela y sent bon l'eau qui s'ébroue. Et cela y résonne des doux murmures des sources maîtrisées (...). Le 63, avenue Hoover coule de source ..».

__________
(2) Vestiges de l’ancien Parc ornithologique photographiés à partir des jardins du Musée de l’Eau et de la Fontaine. 

(3) Musée de l'Eau et de la Fontaine, Histoire d'eau

genval,musée de l'eau et de la fontaine

1995 | coll. Musée de l'Eau et de la Fontaine

genval,musée de l'eau et de la fontaine
1995 | Timbre dessiné par Jacques Doppée
et édité en 1995 dans le cadre de l’action de promotion ‘Vive la philatélie !

« C'est le cri (du coeur) lancé par la Poste à l'occasion de l'émission du timbre consacré au Musée de l'Eau et de la Fontaine. D'une valeur de 16 francs, il sera mis en vente à 19 francs, écrit Didier Hermans (4). « Le résultat plaît particulièrement aux responsables du musée. La fontaine illustrée n'est autre qu'une des premières fontaines publiques qui ont existé à Genval. Pour pouvoir prendre de l'eau à cette fontaine, les gens devaient avoir une clé spéciale, précise le dessinateur. Cette clé, ils devaient aller la chercher (en la payant) à l'administration de la commune. Une sorte de taxe, si l'on veut ».

__________
(4) HERMANS Didier, in Le Soir, 27 janvier 1995

genval,musée de l'eau et de la fontaine

1992/1995 | Vestiges de l’ancien Parc ornithologique photographiés à partir
des jardins du Musée de l’Eau et de la Fontaine
coll. Syndicat d'Initiative de Rixensart 

832. Musée de l'Eau et de la Fontaine avril 1999 C Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

avril 1999 | Vestiges de l’ancien Parc ornithologique photographiés à partir
des jardins du Musée de l’Eau et de la Fontaine
coll. Cercle d'Histoire de Rixensart

 

genval,musée de l'eau et de la fontaine

2008 | Logo du Musée de l'Eau et de la Fontaine

 

 

genval,musée de l'eau et de la fontaine

2008 | coll. Musée de l'Eau et de la Fontaine 

genval,musée de l'eau et de la fontaine
2008 | Jean-Pierre Courtois, Conservateur

 

Rencontre avec Jean-Pierre Courtois (interview réalisée en 2008)(5)

Le Musée de l'Eau et de la Fontaine de Genval fêtera ses vingt ans tout au long de l’année 2009. Il a été créé par Jean-Pierre Courtois, un passionné des fontaines, toujours bénévole au musée.

Six mille enfants fréquentent les lieux chaque année, c’est le résultat de l’obsession de ce passionné. Mais l’aventure a commencé réellement au début des années 80, lorsque Jean-Pierre Courtois, un habitant de Virginal, commence à faire des recherches sur un patrimoine autrefois d’utilité publique mais en voie de disparition.

« J’avais une passion personnelle pour les fontaines, leur histoire, leurs légendes, leur architecture; le pourquoi de leur installation à tel endroit », explique-t-il. « Je menais des recherches auprès des syndicats d’initiative, des cercles d’histoire et j’ai réalisé des dossiers sur les fontaines que j’avais découvertes en Belgique. J’ai aussi pris des photographies et j’ai exposé ces photos. Cela a eu un beau succès ».

Jean-Pierre Courtois a également publié un ouvrage à ce sujet et mis sur pied d’autres expositions. Réalisant que ces fontaines constituaient un patrimoine laissé à l’abandon, car plus utilisé, et commençant à assembler quelques pièces, il se met à rêver d’un musée. Des pompes, canalisations, etc liées à la distribution de l’eau et aux fontaines sont chinées chez les brocanteurs ou proposées par des particuliers. Restait toutefois à trouver un lieu. L’homme d’affaires John Martin (Château du Lac), propose ses propres locaux, à Genval. Ceux-ci se trouvent non loin du lac de Genval, dans une annexe du château, à 500 mètres de celui-ci. Datant d’environ 1900, le lieu est inspiré d’un ancien monastère rhénan, et servit à accueillir des thermes (sans succès puisque le projet fit faillite), puis une partie de l’usine Schweppes. « Il s’agit donc d’un lieu symbolique en ce qui concerne l’eau », souligne Jean-Pierre Courtois, « à proximité du lac - artificiel - mais aussi d’une nappe aquifère qui va jusque Louvain ».

Le musée ouvre ses portes en 1989, sous le nom de Musée de l’Eau et de la Fontaine. « Dès l’ouverture, nous avons décidé d’étendre les thèmes à la sensibilisation à l’eau. Faire prendre conscience que l’eau est une richesse très importante, qu’il fallait faire attention à sa consommation, ne pas la polluer.... Au fil des années, ces thèmes sont devenus des sujets au cœur de l’actualité. Et beaucoup de choses se sont créées dans ce domaine depuis que nous existons », continue Jean-Pierre Courtois, bénévole au musée. « Au début, il s’agissait d’ailleurs du seul musée en Europe consacrée à la fois à l’eau et à la fontaine ».

Au fil des années, la fréquentation est devenue de plus en plus importante. Actuellement, le musée accueille 6000 enfants par an. Ils étaient environ un millier il y a 5 ans. Le public, qui vient principalement de la Communauté française, est constitué de 75 % d’enfants. Mais la grande étape depuis la création du musée est l’apparition d’animations. « Trois animatrices à temps plein accueillent à présent des écoles pratiquement tous les jours », indique fièrement Jean-Pierre Courtois. Et il y aura bientôt des animations pour tous les âges. « Nous avons des animations pour les petits de maternelle. Très peu de musées le font. Ils peuvent manipuler l’eau et la découvrir par tous les sens... Pour les plus âgés, il y a aussi l’animation dédiée au chemin parcouru par l’eau du robinet ».

La visite du matin au musée se complète d’une visite sur le terrain l’après midi. « Nous avons un partenariat avec les intercommunales. Nous allons visiter une station de captage de l’IECBW à Genval et une station d’épuration de l’IBW ». Cette visite peut se compléter - et c’est très apprécié des seniors, semble-t-il - d’une visite de Genval afin de découvrir comment la localité a tiré parti de ses ressources en eau, à la fois touristiquement et économiquement. « Nous avons aussi le projet de visites pour les adolescents, sous forme de jeu de rôle. Les adolescents sont aussi les parents pauvres des musées. Et ainsi, il y en aurait pour tous les âges! Les premières visites seront lancées au mois de mars ».

Ce ne sera pas le seul projet pour 2009. Des concours et diverses expositions sont prévus. Les responsables du musée aimeraient aussi agrandir les lieux, et des discussions sont en cours avec le propriétaire à ce sujet. Une salle réservée aux animations pourrait être aménagée à l’étage du musée.

__________
(5) de SÉJOURNET Eric, Rencontre avec Jean-Pierre-Courtois, in Visages de Rixensart, 2008

genval,musée de l'eau et de la fontaine

12 mars 2008 | Les musées se mettent au vert
Conférence de presse conjointe avec l'Abbaye de Villers-la-Ville et la Fondation Folon
Photo © Eric de Séjournet

Les parcs, jardins et arbres en Wallonie, ce fut le thème proposé et adoptée par 29 musées, lors de la Nuit de l'équinoxe du printemps le 22 mars 2008. Quant au Musée de l'Eau et de la Fontaine, de Genval, il proposa "Du bleu dans le vert". Les céramiques de Joëlle Swanet s'exposèrent au côté de l'art floral japonais, le tout au milieu des jets d'eau des fontaines (…). "Notre défi consistait à confier le musée à deux artistes, la céramiste ottintoise Joëlle Swanet et de Keishu Horikoshi, maître d'ikebana, l'art floral japonais, indissociables de la céramique, au Japon. L'occasion de faire découvrir le musée de façon inédite, grâce à la rencontre entre trois univers".

genval,musée de l'eau et de la fontaine

2008 | Stages pour jeunes
coll. Musée de l'Eau et de la Fontaine 

 

genval,musée de l'eau et de la fontaine,arutan

2009 | Musée de l'Eau et de la Fontaine
Photo © Monique D'haeyere    

genval,musée de l'eau et de la fontaine

2009 | Le Musée de l'Eau et de la Fontaine fête ses vingt ans

Jour après jour, le musée s'est imposé comme centre d'éducation et de sensibilisation à l'importance de l'eau dans notre vie. Il est aussi un lieu de connaissances et de découverte de ce patrimoine jadis d'utilité publique, et aujourd'hui souvent délaissé, que sont les fontaines. 

Le Musée de l'Eau et de la Fontaine est devenu une adresse incontournable pour les écoles, un rendez-vous des touristes de passage au Lac de Genval, ... un lieu ouvert à tous ! 

 

66B. 2010 © Musée de l'Eau de la Fontaine.JPG

2010 | coll. Musée de l’Eau et de la Fontaine

genval,musée de l'eau et de la fontaine,arutan

2010 | coll. Musée de l’Eau et de la Fontaine

Le musée ouvrit ses portes à tous : aux familles en visite libre ou lors d'évènements tout au long de l'année; aux enfants pour une animation avec l'école ou les mouvements de jeunesses ou pour fêter son anniversaire; aux adultes pour des visites guidées ou des journées découvertes 'Au fil de l'Eau'. Le musée travaillé aussi à l'accueil des publics fragilisés, aux étudiants souhaitant consulter le centre de documentation pour un travail scolaire et aux enseignants en formation.

28 ans durant, six mille enfants fréquentèrent les lieux chaque année. Ils furent invités à découvrir l'eau dans tous ses états, à revivre l'histoire de la distribution de l'eau à travers les siècles, à tendre l'oreille au murmure des fontaines qui nous transportent au temps jadis, à se Laisser emporter sur les chemins d'un puits africain, et à parcourir les mythes et légendes liés à l'eau, et ... à prendre conscience des défis actuels. En effet, ce début de 21ème siècle, la protection de l'eau est devenue une préoccupation essentielle. « Comment la préserver ? Quelles sont les techniques pour la traiter ? Comment bénéficier de son potentiel tout en la respectant ? », martelèrent les responsables du musée.

musees,musée de l'eau et de la fontaine,culture

Logo du Musée de l'Eau et de la Fontaine 
 

genval,musée de l'eau et de la fontaine

janvier-février 2012 | Photo'Eau de Genval

Bruno MARCHAL (PLUMALIA, PCDN et OBJECTIF RIXENSART) et Gilbert NAUWELAERS (PCDN et OBJECTIF RIXENSART) sont deux photographes rixensartois passionnés de nature. Ils exposèrent en janvier et février 2012 leurs instantanés sur le thème de l'eau au musée. Bruno Marchal : "Le choix des photos a été très difficile tant le 'modèle' a des visages différents. L’eau est non seulement source de vie mais aussi, source inépuisable d’inspiration photographique. Elle se conjugue en blanc, en noir en passant par toute la palette de couleurs. Ne crée-t-elle pas d'ailleurs les arcs-en-ciel ? Qui plus est, quand l'eau est pluie, brouillard, brume, givre, neige ou grêlons, elle reste belle (...). Quant aux oiseaux, les photographier est un bonheur sans cesse renouvellé. Ils recherchent les plans d’eau pour leur quiétude mais surtout pour l’alarme que donne l’eau par ses vibrations en cas d’intrusion nocturne. Une technologie moderne bien avant l’heure".

 

genval,musée de l'eau et de la fontaine,arutan                        

2013 | Musée de l'Eau et de la Fontaine
Photo © Monique D'haeyere 

musees,musée de l'eau et de la fontaine,culture

2013 | Musée de l'Eau et de la Fontaine
Photo © Christian Petit  

*

Le 1er septembre 2017, le Musée de l’Eau et de la Fontaine ferma définitivement ses portes à Genval et le service pédagogique déménagea au Domaine provincial du Bois des Rêves à Ottignies-Louvain-la-Neuve (plus d'informations sur Visages de Rixensart).

◼︎ OBJECTIF RIXENSART |  Musée de l'Eau et de la Fontaine

◼︎ VISAGES DE RIXENSART |  Musée de l'Eau et de la Fontaine

Les commentaires sont fermés.