• Château du Bois de La Haut, berceau de la vaccinothérapie

    rixensart,château,monastère,escalier,chapelle robert,dubost,dubosck,de bois la haut

    1905/1908 | Château Dubost (Dubosck) ou du Bois La Haut
    coll. Jean-Claude Renier

    Ce château fut bâti à la fin du dix-neuvième siècle, à l’angle de la rue de l’Escalier (rue du Monastère) et du sentier de la chapelle Robert.

    Ce château fut acheté aux de Merode par le baron du Bost (1), vice-président du Sénat (2).

    __________
    (1) Casimir, baron du Bost (1855-1945), docteur en droit, notaire (1888-1919), élu sénateur de l’arrondissement de Bruxelles (1908-1932), créé baron en 1933, fils de Casimir et de Barbe Demanet x 1885 Jeanne Eliat-Eliat (1866-1938), dont six enfants.
    (2) DELOOZ Roger, A la découverte de La Hulpe et de Rixensart, 1999

    Lire la suite

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Route de Rixensart

    genval,vallee de la lasne,la lasne,route de rixensart,rue de limalsart

    1910/1920 | Route de Rixensart, reliant Genval-les-Eaux à Rixensart.
    La Lasne passe en-dessous de la route, protégée de part et d'autre par un garde-corps métallique.
    coll. Jean-Claude Renier

    En fait, il s'agit de l'actuelle rue de Limalsart qui relie la rue de l'Institut à la rue de Rosières à Genval, en passant au-dessus de la Lasne.

    La rue de Limalsart semble assez récente. En 1850 un simple chemin, s'arrêtant à la Lasne, donnait accès aux prés communs qui tapissaient le fond de la vallée. Aucun pont ne traversait la rivière. Sa prolongation jusqu'à la rue de Rosières pourrait être due à la création du Lac de Genval en 1904 (1).

    Perchés à flanc de coteau, les résidents de la grande villa avaient une vue dégagée vers le Nord-Ouest en direction du Lac de Genval. Le Lido s'implantera à droite dans la prairie.

    __________
    (1) BUFFIN Paul, Portrait des rues de Rixensart, 1996

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Étangs de pêche

    le lido,étangs du lido,rixensart début 20ème siècle | Vue des étangs de pêche

    Le photographe qui a réalisé cette prise de vue s’est vraisemblablement placé dans le haut de la rue de Rosières, à l’est du chemin de fer. Il réalise ainsi un cliché de la vallée de la Lasne au fond de laquelle n’avaient pas encore été aménagés les grands étangs à l’arrière de l’hôtel du Lido (à l’emplacement de la grande prairie de la photo).  L'étang de la photo correspondrait à l'un des petits étangs situés sur la rive gauche de la Lasne. Le carrefour de chemins de terre que l'on observe en arrière-plan pourrait alors être celui de la rue de Limalsart avec l'avenue Monseigneur. Cette hypothèse me semble assez bien convenir au regard de la morphologie de la vallée à cet endroit. Cela expliquerait également la présence à l'avant-plan de bruyères et genêts, typiques de sols sableux, tels que ceux rencontrés sur le promontoire de Maubroux (1).

    A propos de la rue de Limalsart, on sait d’autre part qu’en 1850 un simple chemin, s'arrêtant à la Lasne, donnait accès aux prés communs qui tapissaient le fond de la vallée, et que sa prolongation jusqu'à la rue de Rosières aurait été due à la création du Lac de Genval en 1904 (2).

    __________
    (1) TAYMANS Julien, Natagora - Brabant wallon
    (2) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l'ancienne commune de Rixensart, 1996

    Photo-légende

    rixensart,genval,vallée de la lasne,étangs de pêche,pêche

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Vallée de la Lasne

    rixensart,étangs du lido,vallée de la lasne,route de rixensart,rue de limalsart,avenue monseigneur,la lasne,château d'eau,plagniau

    Superbe vue de la vallée de la Lasne, prise depuis Rosières
    (probablement à partir de la rue du Panorama)
    coll. Anne-Marie Delvaux

    On distingue la rue de La Hulpe, la Lasne, le chemin du Martin Pêcheur, la rue de l'Institut, le château d'eau du Plagniau (à gauche sur les hauteurs), l'avenue Monseigneur, la rue de Limalsart (ancienne route de Rixensart). A droite apparaît Le Lido.

    Photo légende

    rixensart,étangs du lido,vallée de la lasne,route de rixensart,rue de limalsart,avenue monseigneur,la lasne,château d'eau,plagniau

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Le Lido, pêche et solarium

    rixensart,le lido,horeca

    1937 | Le Lido, rue de Limalsart à Rixensart (vallée de la Lasne) 
    coll. Jean-Louis Lebrun

    Le domaine du Lido s'étend à cheval sur Rixensart et Genval. Derrière le Lido, on distingue la rue de Limalsart, qui monte vers le Plagniau. 

    rixensart,étangs du lido,vallée de la lasne,étangs,le lido 

    4.2015 © Monique D'haeyere

    Lire la suite

    Collection | D'HAEYERE Monique, DERHÉ Alain, LEBRUN Jean-Louis, LEFEVRE Bruno, LEGRIS Philippe, PETIT Christian, RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Champles, berceau de l'E 411

    e411,rosieres,vallee de la lasne,champles

    1950 | Route de Champles
    coll. Philippe Godin

    Champles, nom donné au "hameau comprenant quelques maisons, bâties sur la rive droite de la Lasne, à l'extrémité du territoire de la commune" (1). L'autoroute E411, reliant Bruxelles à Namur, passe aujourd'hui à Rosières à hauteur de ce pont sur la Lasne.

    __________
    (1) TARLIER Jules et WAUTERS Alphonse, La Belgique ancienne et moderne - Géographie et histoire des communes belges, Bruxelles, 1873

    Lire la suite

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART, GODIN Philippe, HOMMES et PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Les Roches Fleuries et son jardin alpino-japonais

    genval,avenue des combattants,villa les roches fleuries 

    Villa 'Les Roches Fleuries', avenue des Combattants 140 à Genval
    coll. Universiteitsbibliotheek Gent

    Le coteau qui s'incline vers la Lasne, à gauche en montant la rue, bénéficie d'un ensoleillement maximal et est protégé des vents d'ouest. Le fait que cet endroit portait anciennement le nom de ‘la coulture à la vigne’ laisse supposer que le Genval des temps révolus comptait des vignerons parmi ses habitants et connaissait le temps des vendanges. Cette particularité n'avait pas échappé à une personnalité aussi étrange qu'attachante, Ernest Van den Broeck (1852-1932), éminent géologue-hydrologue mondialement connu et Conservateur honoraire du Musée Royal d'Histoire Naturelle.

    DOSSIER ⤷ GUINET C. (ingénieur horticole), Le jardin des Roches Fleuries à Genval, in La Terre et la Vie, pp. 220 à 229, 1931

    genval,avenue des combattants,villa les roches fleuries,jardin alpino-japonais

    septembre 2015 © Monique D'haeyere

    Lire la suite

  • Trains à Rixensart (après 1964)

    rixensart,trains rixensart

    février 1964 | coll. Chaw

    A gauche, une automotrice SNCB de 1956 du type 'Budd' vient de quitter la gare de Rixensart en direction d’Ottignies. A droite, une motrice SNCV du type S, se dirige vers Wavre. Ces automotrices furent construites dès 1954 à 210 exemplaires. Ce furent les dernières motrices modernes à circuler sur la ligne W avant sa fermeture en 1964. Les caractéristiques techniques étaient à peu près semblables à celles de la 'standart métallique'. On note les différences suivantes : 4 moteurs électriques de 66 CV, caisse en acier et aluminium, vitesse : 75/80 km/h, 33 places assises, 70 places debouts et portes pliantes à commande pneumatiques. On aperçoit la gare de Rixensart en arrière-plan entre les deux motrices (1).

    __________
    (1) STEVENS Paul, De Braine-l’Alleud à Wavre du temps du…vicinal, Edition Pro-Tram asbl, 1999

    Lire la suite

    Collection | CHAW, D'HAEYERE Monique, DEBECKER Philippe, RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Le Plagniau, "annexé par Rosières"

    rosières,plagniau 

    Rue de la Ferme du Plagniau
    1992/1995 © Hommes et Patrimoine

    Anciennement territoire de Limal, le hameau du Plagniau fut rattaché à Rosières en 1884 (1). La ferme du Plaigneau ou Planeau, en wallon ‘Plania’ est déjà citée en 1440 (la terre du Plainal) (2). Cette ferme a été morcelée au 19ème siècle, mais la grande porte charretière qui subsiste a fière allure au bord du chemin (3).

    Le hameau du Plagniau (autrefois terre de Plainal, puis Cense de Pleniau et Ferme de Plaigneau) fait partie jusqu'à la fin du 19ème siècle de la commune de Limal. Situé sur la rive droite de la Lasne, il regarde vers Rosières et est fort distant de sa commune d’origine (= 3,8 km au NNO de l'église de Limal). En 1882 une requête, émanant des quelques habitants de ce territoire, demande le rattachement à Rosières. Comme le veut la loi, elle est adressée au président et aux membres de la Chambre de Représentants.

    __________
    (1) E.C.H.A.R.P., Entente des Cercles d’Histoire et d’Archéologie du Roman Païs, Le patrimoine rural du Brabant wallon, Centre Culturel du Brabant wallon, Court-Saint-Etienne, 1996
    (2) du mot latin plania (plaine). Le subst. masc. plain fut très usité en ancien français et une forme plus rare fut plaigne (ca 1100 Roland, éd. J. Bédier, 1085) (cfr. Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales)
    (3) DUBUISSON Paul et Madeleine, Le nouveau canton de Wavre, Au fil de l’histoire, Ed. du Brabant wallon, Chaumont-Gistoux 1972

    Lire la suite

  • Papeteries de Genval

    1937 28 mars Pâques à l'avant-plan Auguste Lannoye © Fonds Lannoye (Ed. Rétro Rixensart).jpg 

    1937 | Vue des Papeteries de Genval
    à partir de la propriété d'Auguste Lannoye, sise rue des Lilas
    coll. Fonds Lannoye

    Collection | FONDS LANNOYE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Villa Beau-Site, Art nouveau géométrique

    genval,villa beau-site,art nouveau,avenue des combattants


    1920 | Villa Beau-Site, avenue des Combattants 14 à Genval
    érigée en 1908 par l'architecte Paul Hamesse pour l’entrepreneur De Waele
    coll. Cercle d'Histoire de Rixensart

    En retrait de la voirie, enserrée entre deux Hêtres pleureurs remarquables (1), la villa, de forme cubique, présente quatre façades enduites d'un cimentage, simulant un grand appareil régulier de moellons. Une toiture débordante à pavillon brisé en ardoise en écailles et à l'arrière une bâtière transversale, à brisis recouvrent l'édifice. Les corniches en bois sont soutenues par des corbeaux en bois travaillés. Le bâtiment de deux niveaux, est construit sur hautes caves (2).

    Né en 1877, Paul Hamesse, fils du peintre paysagiste Adolphe Hamesse, fut élève de l'architecte Ernest Acker, à l'académie de Beaux-Arts de Bruxelles. Diplômé en 1898, il entre ensuite dans l'atelier de Paul Hankar, et fera parti de la deuxième génération d’architectes 'Art nouveau géométrique', par opposition à la tendance 'Art nouveau floral', initiée par Victor Horta. A la mort de Paul Hankar, Paul Hamesse rejoint Alban Chambon, architecte-décorateur spécialiste incontesté des théâtres et lieux d'amusement dans l'Europe de la fin du 19ème siècle. Associant le plus souvent à ses créations ses deux frères, Georges et Léon, tous deux peintres-décorateurs, Paul Hamesse poursuivra une abondante production jusqu'à sa mort survenue en 1956.

    __________
    (1) ARBORESCENCE (association citoyenne rixensartoise), Hêtres pleureurs (Villa Beau-Site, Genval)
    (2) STREEL Bernadette (WALLONIE DGO Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie), Liste des biens repris dans l’Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel de la commune de Rixensart, 2010

    Lire la suite

  • Villa Beau-Site, côté jardins

     genval,avenue des combattants,villa-beau-site arrière,art nouveau

    1933 | Villa Beau-Site, côté jardins
    coll. Cercle d'Histoire de Rixensart

    Implantée au sommet d'un grand terrain qui descend vers la vallée de la Lasne, cette remarquable habitation de style Art Nouveau, de tendance géométrique, fut construite entre 1908 et 1909 par l'architecte Paul Hamesse pour l'entrepreneur Jules De Waele (1).

    Né en 1877, Paul Hamesse, fils du peintre paysagiste Adolphe Hamesse, fut élève de l'architecte Ernest Acker, à l'Académie de Beaux-Arts de Bruxelles. Diplômé en 1898, il entre ensuite dans l'atelier de Paul Hankar, et fera parti de la deuxième génération d’architectes 'Art nouveau géométrique', par opposition à la tendance 'Art nouveau floral', initiée par Victor Horta. A la mort de Paul Hankar, Paul Hamesse rejoint Alban Chambon, architecte-décorateur spécialiste incontesté des théâtres et lieux d'amusement dans l'Europe de la fin du 19è siècle. Associant le plus souvent à ses créations ses deux frères, Georges et Léon, tous deux peintres-décorateurs, Paul Hamesse poursuivra une abondante production jusqu'à sa mort survenue en 1956.


    __________
    (1) STREEL Bernadette (WALLONIE DGO Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie), in Liste des biens repris dans l’Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel de la commune de Rixensart, 2010

    Lire la suite

    Collection | BOSTYN Patrick, CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART, de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • Villa Beau-Site, naissance d'un vignoble

    genval,avenue des combattants,villa-beau-site arrière,art nouveau

    Préparation du terrain pour la viticulture
    mars 2011 © Pierre Gheux

    En février 2011, la Commune octroya, pour 20 ans, une concession domaniale d’une superficie de 12,5 ares dans le jardin de la Villa, à l'association Vins de Genval.

    Des analyses de sol furent effectuées auprès du Centre provincial de l’agriculture et de la ruralité. Il en ressort que le terrain est limoneux (1).

    __________
    (1) Vins de Genval, Le terrain

    Lire la suite

    Collection | GHEUX Pierre, NAUWELAERS Gilbert Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018