CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART - Page 4

  • 646 | Armoiries de Genval

    5 19490515 Blason de Genval.JPG

    ‘Ce fut le 15 mai 1949 que des armoiries furent attribuées à la commune de Genval’ (1).

    Description : Parti, au premier, d’azur à trois colonnes d’or rangées et au second d’or à trois besaces d’azur.

    __________
    (1) Tout connaître sur Genval, 1966, p.15

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 620 à 622 | Route Provinciale

    genval,papeteries,route provinciale

    1949 - Cette photo illustra un article, consacré aux Papeteries de Genval en mai 1949. Intitulé "Une Grande Entreprise belge", l'article paru dans Les Vétérans Coloniaux, une revue congolaise.

    Ces trois photos, prises entre 1949 et 1951, pourraient participer au jeu des 7 erreurs. Toutes retracent l'histoire de la construction de la Route Provinciale (actuellement avenue Franklin Roosevelt), reliant Rixensart à Genval.  

    1629. Papeteries de Genval vers 1950 c CHR.jpg

    1629B. Papeteries de Genval c CHR.jpg

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 613. Panorama

    Panorama (vue depuis l'avenue Gevaert) Collection Cercle d'Histoire de Rixensart (15).jpg

    Avant 1914 - Pavage de la rue Haute (avenue Gevaert) à hauteur de la ruelle des Tombes. ‘A partir des années 1890, se développe une politique d’infrastructure de la commune de Genval qui sera poursuivie jusqu’à la première guerre mondiale. On procède au pavage systématique des rues principales’, écrit Roger Ghyssens (II, p38).

    Variante

    Panorama du Village (vue prise depuis l'avenue Gevaert) Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 607 | Chapelle Stouffs

    genval,avenue gevaert,chapelle notre-dame de hal,rue joli-mai

    1920 - Avenue Gevaert, à l’angle de la rue du Joli Mai. On reconnaît la Chapelle Stouffs, aujourd’hui enclavée dans un mur de l’avenue Gevaert, à quelques mètres du carrefour.

    Inscription : « Cette chapelle a étté édifiée par Jean Stouffs et Elisabeth Mascart à l’honneur de Notre Dame de Hal Ave Marie Lan 1776 Anne-Marie Stouffs lan 1881 Cette chapelle y est reconstruite par Gilbert François J.H. 188 J.J.J. », retranscrit Hommes et Patrimoine (III, p11).

    ‘La chapelle ne fut pas toujours à cet endroit. Jusqu’en 1559, la paroisse de Genval dépendait du doyenné de Hal, ainsi que les communes avoisinantes au nord de la Lasne. Ceci peut justifier la présence d’une potale dédiée à cette Vierge et placée dans un tilleul repère, disparu depuis longtemps, mais dont une rue de Genval porte encore le nom. Peut-être est-ce lors de la disparition de cette potale qu’en 1776, à l’initiative du curé Jean-Bernard Renard, qui exerça son ministère de 1767 à 1785, fut construite une chapelle en l’honneur de Notre-Dame de Hal' (III, p.12).

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 596 | Les Papeteries de Genval

    genval,papeteries

    Vue aérienne des Papeteries de Genval (S.A.) - C'est en 1904 qu'Auguste Lannoye, originaire de Corroy-Le-Grand, décide d'installer dans le hameau de Maubroux, une papeterie qui va marquer Genval durant 76 ans. L'industrie papetière se développe rapidement et la société anonyme des Papeteries de Genval est créée en 1911. Elle produit des papiers d'emballage, papiers peints et à partir de 1923, un couvre-sol, le Balatum, dont la renommée dépassera nos fontières grâce à une machine à triturer. Auguste Lannoye fut bourgmestre de Genval durant 12 ans (XV).

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 544. Panorama

    C66. Panorama Genval Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    Vers 1919 – Vue prise depuis le carrefour Albert/rue de Rosières. 'On distingue la place dite ‘des trois Tilleuls’ et les bâtiments subsistants de la ferme Salmon', précise la Cercle d'Histoire de Rixensart.

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 534. Place de l'Eglise

    C24. Place de l'Eglise 1920 Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    1920 - Place de l’Eglise à Genval.  En A2, borne de la fontaine.

    Genval n'échappe pas à l'ambiance de la 'Belle Epoque'. Le village agricole devient touristique, les fermes et métairies se transforment en villas. Sur la 'Place de l'Eglise' on décide en 1901 d'y planter des arbres 'pour la création d'un parc' (XII, p. 33).

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 523 | Coin rue Neuve

    genval,gevaert

    1919 - Bas de la rue, à son carrefour avec l’actuelle rue de Rixensart (à gauche) et avenue Gevaert (à droite). La bâtisse de gauche est (en 1996) la maison du notaire Vinel. Sur la droite, le bâtiment qui abritera un bureau de poste.

    genval,gevaert

    4.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 499 | Place communale

    C52. Place Communale 1930 Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    1930 - Centre de la Place communale au moment de l’aménagement du magasin Campinaire (à hauteur du tas de sable), aujourd’hui ‘L’Entrée Livres’. 'A remarquer la présence d’une ancienne pompe à essence devant le café du Centre', souligne le Cercle d’Histoire de Rixensart.

    genval,place communale,horeca,commerces 

    4.2014 © Christian Petit

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 482 | La Perche

    genval,musées,musée du tir à l'arc,perche,papeteries de genvalavant 1998 - La Perche avant rénovation. "Étrange bâtiment que cette grande tour grise qui surplombe encore aujourd'hui le site des anciennes Papeteries de Genval. Construite entre 1922 et 1928, elle leur appartenait jadis avant de devenir la propriété de la commune de Rixensart", écrit Isabelle Willot en 1995 (1).  "Un peu tordue, pas vraiment d'équerre, elle fut élevée avec les moyens du bord : 6 colonnes de béton ceinturées de poutres en bois lui assurent pourtant une assise solide. Les plaques d'Eternit qui la recouvrent à l'extérieur lui donnent même des allures de bâtiment industriel".

    -----
    WILLOT Isabelle, La perche couverte de Genval, in Le Soir, 18 août 1995 

    genval,musées,musée du tir à l'arc,perche

                                                                                                                          2.2013 © Christian Petit

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 481. Garage Gilles

    C57. Chapelle rue Haute Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    1930 – Garage Gilles situé à l’angle de l’avenue des Combattants et de la rue A. Lannoye. 

    Francis Broche a retrouvé Anne-Marie Gilles, habitante de l'avenue des Combattants. Elle raconte : 'C'est le garage de mon papa ! La dame qui se tient devant la maison est ma grand-mère ; parmi les hommes, il y en a un plus petit et rondouillet, c'est mon grand-père. Il était un excellent mécanicien (avant les automobiles, je pense que le garage réparait les chariots). Pendant la guerre, les Allemands apportaient leurs véhicules à réparer chez lui. Il a longtemps vendu et entretenu des VW'.

    'La dame qui porte l'enfant dans ses bras ... c'est la nounou de mon papa et donc l'enfant, c'est mon papa'. Quand mon père a repris le garage, il a fait construire une ajoute. Il en a fait une salle d'exposition dans laquelle il exposait deux voitures. Comme il avait un ouvrier, il y avait également une pièce servant de réfectoire, un wc et un magasin de pièces détachées. Ma sœur Christiane, mon frère Michel et moi devions la nettoyer toutes les 6 semaines (Michel s'occupait des vitrines et nous du reste). Papa a été représentant VW indépendant et représentant Datsun, puis Peugeot'.

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 434 | Un coin de la Grand’Place

    genval,place communale,bornes-fontaine

    1920 - Un coin de la Grand’Place. Extrémité sud-est de la Place communale. 'Notez la présence de la nouvelle bâtisse qui domine la Manteline, la pompe à eau, et le vieux panneau indicateur qui disparaîtra seulement à la fin des années 50', indique le Cercle d'Histoire de Rixensart.

    genval,place communale,bornes-fontaine genval,place communale,bornes-fontaine

    12.2013 © Monique D'haeyere                                      4.2014 © Christian Petit

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 433 | Pont sur la Lasne

    C28. Papeteries de Genval Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    Vers 1962 - Pont sur la Lasne près des Papeteries de Genval (vue aval).

    'Pour la première fois depuis un demi-siècle, la Lasne a retrouvé la lumière ... en juillet 2011', se réjouit Bruno Marchal, président de l’asbl Plumalia et membre du Plan Communal du Développement de la Nature (voir ses photos ci-après).

    genval,ponts,la lasne,papeteries 

     

    genval,ponts,plumalia,la lasne,papeteries

     

     

     

     

     

     

     

    7.2011 © Bruno Marchal

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 429 | Les Neuf Provinces

     

    genval,commerces

    1911 - L'Epicerie des Neuf Provinces affiche fièrement les produits qu'elle vend : des conserves alimentaires, bières, vin, liqueurs. Sur les vitrines donnant sur la rue de la Station on lit : Spécialités de chocolatier et des produits Cusenier. De part et d'autre de l'entrée, le magasin annonce de la charcuterie fine et des cigares fins et tabacs. A droite, on découvre un magasin de textile tenu par R. Boudrenghien-Simon : merceries, bonneteries, aunages.

    Cette bâtisse fut construite par O. Degallaix, à l’angle de la rue de Rixensart et de la rue de la Station. Elle est actuellement occupée par une pharmacie, dont la façade a été rénovée en 1995.

    genval,commerces 

    4.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017