CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART - Page 5

  • 429 | Les Neuf Provinces

     

    genval,commerces

    1911 - L'Epicerie des Neuf Provinces affiche fièrement les produits qu'elle vend : des conserves alimentaires, bières, vin, liqueurs. Sur les vitrines donnant sur la rue de la Station on lit : Spécialités de chocolatier et des produits Cusenier. De part et d'autre de l'entrée, le magasin annonce de la charcuterie fine et des cigares fins et tabacs. A droite, on découvre un magasin de textile tenu par R. Boudrenghien-Simon : merceries, bonneteries, aunages.

    Cette bâtisse fut construite par O. Degallaix, à l’angle de la rue de Rixensart et de la rue de la Station. Elle est actuellement occupée par une pharmacie, dont la façade a été rénovée en 1995.

    genval,commerces 

    4.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 394 | Hôtel de l'Espérance

    genval,place communale,monuments,horeca,commerces1920 - Hôtel de l’Espérance (Propr. Frederic Peeters), Delhaize, poissonnerie et glacier (cf Cercle d’Histoire de Rixensart)

    genval,place communale,monuments,horeca,commerces 

    2011 © Monique D'haeyere

     

     

     

    genval,place communale,monuments,horeca,commercesAprès 1922 – Partie intermédiaire de la Place communale, entre la place de l’église et le try. A gauche, l’emplacement du futur garage Lacroix. Le monument est présent avec ses quatre canons.











     genval,place communale,monuments,horeca,commerces4.2014 © Christian Petit

     

     

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 380 | Avenue Gevaert

    genval,avenue gevaert,château d'eau,rixensart,les neufs provinces

    1928 - A Genval, bas de l’avenue Gevaert compris entre la rue du Joli Mai et le carrefour. Le Cercle d'Histoire de Rixensart note la présence du chêne dans l’axe de la rue et, sur la colline, la silhouette du château d’eau de Rixensart. L'Epicerie Les Neuf Provinces se cache derrière le chêne.

    genval,gevaert,château d'eau,rixensart 

    mai 2010 © Eric de Séjournet

     

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 373 | Cérémonies du V-Day

    evenements,genval,monuments,place communale,v-day

    10 mai 1945 - Cérémonies du V-Day sur la Place communale de Genval devant le Monument aux Morts. 

    "Pour le cinquième anniversaire de l'envahissement du pays, une manifestation patriotique rassemble (...) les édiles communaux, les membres de l'Armée Secrète, du Front de l'Indépendance, du Mouvement National Belge, les familles des victimes et ceux qui attendent encore un absent, des représentants des troupes britanniques, des jeunes filles habillées aux couleurs des alliés" (1).

    __________
    (1) CERCLE D'HISTOIRE DE RIXENSART, Eléments d'histoire de La Place communale de Genval du 18e au 20e siècle, in Chroniques N° 36, septembre 2008.

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 340 | Un coin de la Place

    genval,place communale,horeca,1914-1918

    1914 – Place communale (coté Sud) à Genval et le café-restaurant-pension ‘A la Belle Vue’. Cet hôtel se trouvait dans le même alignement que l'église Saint-Sixte et le presbytère. 'Formé de deux maisons jumelles, cet ensemble avait fière allure, les briques vernissées entourant ses fenêtres attiraient l'attention même si un grand panneau annonçant les qualités de l'établissement, en entamait l'harmonie', écrit Roger Ghyssens (XII).

    genval,place communale,horeca,1914-1918 

    7.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 323 | V1

    genval,v1,combattants,gevaert,faits divers,deuxième guerre mondiale,delbrassine

    26 janvier 1945 - Imprimerie Delbrassine, touchée par un V1 (avenue Gevaert).

    "A 3 ½ h. du matin par un affreux temps de neige un V1 désemparé venant de la direction du Nord tombe avenue Gevaert à 200 mètres de l’église. Deux maisons sont entièrement détruites; beaucoup sont endommagées. A l’église le maître autel en marbre a été un peu ébranlé, les fenêtres des fonts baptismaux et des sacristies sont abîmées. Aucune personne n’a été tuée ni blessée", consigne Adrien Tonnet, curé de Genval, dans sa monographie (p 73).

    "Je me souviens, - j’étais un gamin de six ans", raconte Daniel Alost (1). "A cet âge on apprend vite. Rien qu’au bruit des moteurs, on pouvait déjà identifier quels types d’avions ou bombardiers survolaient Genval. Ils faisaient l’aller-retour vers et de l’Allemagne. Dans la nuit du 25 au 26 janvier, nous n’avons pas fermé l’œil, car en plus des avions alliés, Genval était survolé par des V1, ces terribles bombes volantes qui terrifiaient la population. On écoutait attentivement le bruit caractéristique de ces engins, car tant qu’il ronronnait … Puis, cette nuit-là, j’ai entendu un V1 qui commençait à toussoter … puis le moteur s’est arrêté. Mon père nous a crié de sa chambre : « Tous sous les couvertures ! » En chutant, le V1 siffle … terrifiant … il est tombé avenue Gevaert à quelques dizaines de mètres de notre maison, avenue des Combattants. Puis il y eu le souffle … heureusement sans suite pour notre famille".

    _____

    (1) Membre du Cercle d’Histoire de Rixensart

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 320 | Vallée de la Lasne

    carpu,carput,bourgeois,vallée de la lasne,rixensar

    1950 – Vue prise (1) depuis le pensionnat des Sœurs Franciscaines (Notre-Dame-des-Anges).

    La maison dans la vallée de la Lasne (en B2) est sise rue de Renipont 17 à Genval. Elle date des années 1826 et fut une tannerie et également une genièvrerie", explique Diane Brichant, qui y habite depuis plus de 30 ans. Elle s'appelait avant 'la Maison Smar' à cause da la fontaine Smar qui se trouvait à côté, dans le chemin de la Fontaine. Les cuves à tanin (2) sont toujours enterrées devant dans le jardin.

    __________
    (1) photo A. Raepsaet (Cercle d'Histoire de Rixensart)
    (2) Le tannage peut se faire au moyen de produits végétaux appelés tanins ou de substances variées : alun, chrome, huile (cf Blanquet, Technol. mét. habill., 1948, p. 150).

    Photo-légende

    carpu,carput,bourgeois,vallée de la lasne,rixensar 

    Cliquez sur le photo-légende pour l'agrandir.

    carpu,bourgeois,vallée de la lasne,rixensart

    ancienne tannerie/genièvrerie, sise rue de Renipont 17 à Genval (illustration | Google Street) 

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 305 | Hommage de reconnaissance aux Etats-Unis

    genval,écoles,première guerre mondiale

    1916 - Des écolières de Genval rendent un hommage de reconnaissance aux Etats-Unis

    En effet, dans les premières semaines du conflit de la Première Guerre mondiale, un certain nombre d’exactions ont été commises en Belgique par les troupes allemandes, traités de barbares par les journaux de l'Entente. La guerre secrétait violence et peur. Aux Etats-Unis, le sort de la Belgique apitoie. Comment ne pas plaindre ce petit pays envahi par son puissant voisin au mépris des traités internationaux ? Dans un grand élan de solidarité, la nation américaine se mobilisa pour venir en aide aux populations civiles.

     ALBUM PHOTOS  > Écoles Communales de Genval

     

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 262. Emile Detienne, tombé au Champ d’Honneur à l’Yser en novembre 1914

    262. Emile Detienne novembre 1914 Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    1914-1916 - Annonce pour une messe anniversaire célébrée en l’église de Rixensart le lundi 12 juin 1916, à la mémoire d’Emile Detienne, soldat au 9ème Régiment de Ligne, fils des époux J.-B. Detienne-Nicaise, né à Rixensart, le 28 mai 1887, tombé au Champ d’Honneur à l’Yser en novembre 1914.

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 254 | La Renaudière

    rosières,villa la renauldière

    1930 - Villa 'La Renaudière' (1) à Rosières. Les plans de cette villa furent dessinés en 1925 par l’architecte Henry Lacoste (2) pour le Dr Renaud à Rosières-Saint-André. Il existe trois vues extérieures de cette villa, photographiée par J.D. Masson (3).

    En juin 1944, quelques jours avant le débarquement en Normandie, l'Armée Secrète reçut l'ordre de mettre ses postes de commandement en place. "Le 3 juin, le Q.G. du général Pire s'installe à Rosières, au lieu-dit Pré Maillard. Il comprend non seulement les principaux responsables de l'A.S. mais également un certain nombre d'officiers triés sur le volet qui trouvent asile, ainsi que l'équipe féminine chargée de coder ou déchiffrer les messages, à « La Renaudière ». Il s'agit d'une villa louée pour la cause par la famille Coenraets qui est installée dans un pavillon de l'autre côté de la Lasne. Le pavillon « Chez Coen » constitue également une boîte aux lettres et un écran pour le Quartier général de I'A.S., dont le véritable siège est tenu secret et les jeunes gens des familles Coenraets et Pire assurent une liaison discrète et permanente entre les deux sites". (4)

    __________
    
(1) sans 'l' suivant le Cercle d'Histoire de Rixensart (4)
    (2) Henry Lacoste (1885-1968), architecte, qui signa quelques-unes des réalisations les plus originales de l’Art Déco belge.

    (3) Archives d’Architecture Moderne, Henry Lacoste, p. 256, 2014
    (4) GHYSSENS Roger (Cercle d’Histoire de Rixensart), 50ème anniversaire de la Libération, in Rixensart Info de juin 1994, p. 18

    Variante

    rosières,villa la renauldière

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017