bourgeois - Page 4

  • 949 | Villas Josephine et Victorine

    1031. Villas Joséphine et Victorine Bourgeois.jpg

    Villas Josephine et Victorine à Bourgeois, situées au numéros 4A et 6 de la rue Dyna Beumer (jadis rue de la Cure) à Bourgeois. Celle du n° 6 se dénomma également ‘Les Lilas’ ou ‘Bon accueil’. La célèbre cantatrice Dyna Beumer l’habita.

    rixensart,bourgeois,dyna beumer,victorine,joséphine,cure,lilas,bon accueil

    11.2013 © Eric de Séjournet

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 941 | La Grand'Rue

    941. Eglise Saint-François-Xavier (Place Cardinal Mercier)c Monique D'haeyere.jpg

    après 1925 - La première grande transformation de l’église Saint-François-Xavier date de 1925. «C’est à cette époque que la nef fut allongée d’une dizaine de mètres et que la tour fut construite. Les travaux furent confiés à l’entrepreneur G. Hautfenne et coûtèrent F 90.000. Cette somme fut réunie par la générosité des paroissiens et surtout par les descendants du comte Werner de Merode et de sa soeur, la comtesse Charles de Montalembert, auxquels se joignit l’aide du baron Paul Terlinden, ancien bourgmestre. L’entrepreneur Hautfenne assura gratuitement les plans, la direction et la surveillance des travaux», précise André de Walque (XIX, p.14).

    rixensart,bourgeois,églises,saint-françois-xavier 

    Place Cardinal Mercier 12.2013 © Monique D'haeyere

    Collection | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 939 | Ecole communale des filles de Bourgeois

    rixensart,bourgeois,écoles

    Dessin de 1959 - "En 1879, la loi Van Humbeek, d’inspiration libérale, institue l’école primaire publique, neutre et laïque, placée sous son contrôle. La très catholique commune de Rixensart se prépare à résister de toute son énergie», rappelle Paul Buffin (I, p. 73 et 74). «En 1881, le Ministère de l’Instruction Publique propose la création d’une école communale mixte au Bourgeois. La polémique est engagée".

    «Tergiversations, atermoiements et autres manoeuvres (...) se succèdent pour rejeter continuellement les mesures décrétées par l’autorité supérieure. Cela durera trois ans et n’attestera ni la bonne foi ni le respect de la chose publique des dirigeants communaux», écrit le CLEP (1) rétrospectivement en 1988. Et M. Buffin de poursuivre : "La commune argue de la cherté du projet et de la pauvreté de sa trésorerie (...) et craint que les hameaux du Glain et de Froidmont exigent aussi une école, à l’exemple du Bourgeois, ce qui s’avérerait encore plus coûteux et exorbitant. L’ultime argument, qui est opposé à l’autorité supérieure, est la possibilité de créer une voie de communication entre le Bourgeois et Rixensart. On refuse l’école et on la remplace par une rue, telle est la proposition. Ce chemin permettrait aux enfants du Bourgeois de se rendre sans difficulté à l’école du ‘Centre’ c’est-à-dire, place communale ou de la Vielle Taille actuelle. Enfin, la commune baisse sa garde en 1883, mais l’idée de ce qui deviendra l’avenue de Merode a germé de la résistance des conseillers communaux aux exigences légitimes de l’Etat" (I, p. 73 et 74).

    __________
    (1) CLEP, Cinquantième anniversaire du Cercle Local d'Education Populaire de Rixensart 1938-1988, 1988, p. 33. 

    rixensart,bourgeois,écoles 

    ca 1997 © Josette Verbois-Thonnard

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 936 | La Place, rue du Moulin

    Place Cardinal Mercier vers rue St Roch (rue du Moulin) c Monique D'haeyere.jpg

    1923 - A partir de la rue du Moulin, vue de La Place (actuellement Place Cardinal Mercier) vers la rue Saint-Roch.

    A propos des pompes publiques, Les Feuillets historiques n° 7 de Bourgeois reprennent une décision d'un Conseil communal de Rixensart, mais sans en préciser la date : «Attendu que de grandes réparations deviennent fréquemment nécessaires aux pompes publiques établies sur les puits communaux, par suite de la négligence des habitants et par l’abus de ces pompes dont les enfants font un jouet en pompant l’eau inutilement et en jetant des pierres dans la colonne (...) il est nommé, pour chaque pompe, un membre du Conseil communal qui en a la surveillance, à savoir : (...) Mayné, Eloi, surveillant de la pompe place de Bourgeois (...). Tout en surveillant les pompes, ces messieurs seront chargés de commander toutes les réparations des pompes publiques, la répartition se faisant entre tous les habitants profitant de la pompe réparée d’après le nombre des bêtes qu’ils nourrissent».

    B place Cardinal Mercier vers rue St Roch 04c.JPG 

    2013 © Monique D'haeyere

    Collection | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 921 | Chapelle Notre-Dame-de-Lourdes

    rixensart,bourgeois,chapelles,notre-dame-de-lourdes,hommes et patrimoine,place cardinal mercier,lambermontdécembre 2012 - Place Cardinal Mercier à Bourgeois

    En 1930, la famille Gerondal fit construire à Bourgeois, à l’angle de la place Cardinal Mercier et de la rue Lambermont, une chapelle en remerciement pour une guérison. En 2001, l’asbl Hommes et Patrimoine en fait la description suivante : « La façade est percée d’une ouverture ogivale encadrant la porte en fer, munie d’une vitre sur les trois-quarts de sa hauteur. Un grillage protège cette vitre (…). La maçonnerie intérieure présente une imitation de grotte, peinte en blanc. Une grande statue de la Vierge avec Bernadette à ses pieds est entourée d’une profusion de fleurs (…). Un dessin dans la brique offre un motif décoratif sous la toiture, en forme de frise. Une croix en ciment est placée au-dessus de la porte en ogive (…). Tout le corps de l’édifice se trouve à l’intérieur d’un mur d’enceinte. » (1)

    Hommes et Patrimoine constata que l’ensemble n’avait plus été entretenu, la porte mangée par la rouille, la vitre cassée, les statues décolorées. Aussi, l’asbl a-t-elle proposé à la famille Thomas, nouvelle propriétaire de cette chapelle, son aide pour la restauration. Durant l’été 2013, les maçons se mirent à l’œuvre et les artistes se chargèrent de restaurer les statues. « Fin août la porte était remise en état et, fin septembre, les statues avaient retrouvé leurs couleurs, éthérées pour Marie, fortes pour Bernadette. Le cimentage du mur et la réparation du pourtour extérieur de la chapelle étaient terminés, tandis que l’intérieur avait été nettoyé et repeint par Stéphanie Thomas » (2).

    Le dimanche 17 novembre 2013, une trentaine de personnes assistèrent à une cérémonie d’inauguration de la chapelle restaurée. « Une histoire toute simple d’une belle collaboration bénévole qui redonne un peu de lustre à cette belle place entièrement négligée depuis des décennies », souligne Michel Wautot, président d’Hommes et Patrimoine.

    ➢ voir également OBJECTIF RIXENSART.

    rixensart,bourgeois,chapelles,notre-dame-de-lourdes,hommes et patrimoine,place cardinal mercier,lambermont

    17 novembre 2013 © Eric de Séjournet 

    -----
    (1) HOMMES ET PATRIMOINE, De potales en chapelles au gré des chemins de Genval, Rixensart et Rosières, Collection Mémoire, 2001, p.28
    (2) HOMMES ET PATRIMOINE, Hommes et Patrimoine restaurent, in La Note d’octobre 2013

    Collection | HOMMES et PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 905 | Panorama du Centre de Genval, pris de Bourgeois

    Panorama du centre de Genval, pris de Bourgeois.jpg

    «La vallée de la Lasne est dominée par la place communale, de forme triangulaire et par le “Culot Mahiermont” où se dressait, jusqu’à la fin du siècle dernier, l’ancienne église Saint-Sixte déjà mentionnée en 1218. C’est donc dans ce quartier que se développa probablement l’habitat primitif du village» (1).

    -----
    
(1) Commune de Rixensart, www.rixensart.be

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 896 | Ravin du Carpu

    rixensart,bourgeois,carpu,prairie du carpu

    "Dans un vallon secret de Bourgeois, se tapit une des réserves naturelles les plus modestes d’Europe : une prairie d’un hectare arrosée par un ruisseau minuscule, le Carpu, une terre miraculeusement préservée des pesticides et autres nuisances. 140 espèces de fleurs s’y épanouissent dont certaines rarissimes comme cette Drosera Rotundifoglia, petite, certes … mais carnivore !" (1)

    -----
    (1) Chantal Blanchard-Verbiest et Xavier de Callataÿ, Brabant Wallon – L’arbre et le sillon, Ed. Racine, novembre 1997

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rixensart,bourgeois,carpu,vallée de la lasne,sentiers

    octobre 2008 © Eric de Séjournet                                                                   mai 2012 © Eric de Séjournet

    Collection | LEBRUN Jean-Louis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 851 | Rue Monseigneur

    851. Rue Monseigneur (Lambermont) à Bourgeois 1910 c Francis Broche.jpg

    1910 - «C’est grâce à des amis sur Facebook que j’ai pu déterminer qu’il s’agissait de la rue Lambermont à Bourgeois», explique Francis Broche. «La villa à droite est la villa ‘Les Pins‘ et dans le fond de l’image on aperçoit la chaumière qui a été démolie fin 2012». Voir photo et notice RR 612.

    rixensart,bourgeois,lambermont,monseigneur,les pins,chaumière rixensart,bourgeois,lambermont,monseigneur,les pins,chaumière 

    2010 © Francis Broche

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 838 | La Place

    1027. La Place 1907 c Francis Broche.jpg

    La Place à Bourgeois - «L’église de 1877 n’était pas très grande, de style roman qu’elle a conservé, elle avait la forme d’une croix latine, la longueur du transept équivalant à celle de la nef, choeur compris. Le cahier des charges de la construction indique que l’église devait rester inachevée, l’avant se terminant pas un mur et une morte provisoire, surmontés d’un clocheton tout aussi provisoire. La toiture était couverte de zinc, le faîte donnait aux versants une inclinaison très peu marquée», précise encore André de Walque (XIX, p. 13)

    1027B. La Place c Francis Broche.jpg 

    vers 1913

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 836 | Le tienne choppe

    1024. Le tienne choppe à Bourgeois c Francis Broche.jpg

    Le lieu-dit «Le tienne choppe» (1) se trouve entre le Quai du Tram et la chaussée de Lasne à Bourgeois. «S’y trouvait un estaminet, chez Choppe, qui permettait aux charretiers de se désaltérer afin, disaient-ils, de laisser souffler les chevaux.» (I, p.122)

    __________
    (1) le tienne = pente, escarpement, colline, raidillon (du wallon ‘tiens’) (2), limite marquée par une colline
    (2) ‘pitite montinne, avou li dzeu arondi’ (Dictionnaire explicatif wallon)

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 824 | Bourgeois-lez-Rixensart

    1016. La Place c Francis Broche.jpg

    1912 | La Place, aujourd'hui place Cardinal Mercier à Bourgeois. 

    «A la requête des habitants de Bourgeois, la construction de la ‘chapelle-annexe’ de Bourgeois fut décidée en 1875 (...). Le 29 novembre 1875, le Conseil communal décide de demander à l’autorité supérieure la permission de donner à la Fabrique d’église de Rixensart une parcelle de 20 ares à prendre sur la place publique de Bourgeois qui s’appelait à l’époque : place Saint-Roch. Cette autorisation ne fut accordée, le 18 juin 1876, que pour la superficie strictement nécessaire, soit 4 ares environ», écrit André de Walque.

    «Pendant la construction de l’église, des offices religieux furent célébrés dans le bâtiments de l’école de Bourgeois (...). La paroisse fut érigée en succursale le 3 mars 1877 par les autorités civiles. L’archevêque de Malines, Son Eminence le cardinal Dechamps, par mandement du 17 mars, érige la nouvelle paroisse sous le vocable de Saint-François-Xavier» (XIX, p. 12).

    Place Cardinal Mercier 4.2013 © Monique D'haeyere .JPG 

    avril 2013 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 807 | La Place du Bourgeois

    rixensart,bourgeois,place cardinal mercier

    avant 1912 | La Place du Bourgeois, actuellement Place Cardinal Mercier. 

    Se référant à d’anciennes cartes postales comme celle-ci, André de Walque écrit à propos de l'église Saint-François-Xavier qu'elle «était cachée dans les frondaisons de très grands arbres dont le nombre et la hauteur lui donnaient le même charme que celui dégagé actuellement par la place d’Ohain».

    rixensart,bourgeois,place cardinal mercier

    2013 © Monique D'haeyere

    Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 799 | La Sablonnière

    rixensart,bourgeois,glain,sablonnière du glain,route provinciale,avenue franklin roosevelt

    1920/1930 - La Sablonnière du Glain, à l'endroit où sera tracée la route Provinciale (l'actuelle avenue Franklin Roosevelt).

    L’étendue de la bruyère et la profonde saignée sablonneuse pratiquée dans son flanc étaient le terrain de jeux idéal pour les gamins des années vingt et trente. Tour à tour Sahara, Far-West, Abyssinie, steppe sibérienne, ou Sierra espagnole, la bruyère était le cadre de jeux inspirés du dernier film passé au cinéma du village, d’un livre lu par l’un ou l’autre ou de l’actualité. Le site était adapté aux circonstances et aux lieux les plus divers. Non seulement plaine de jeux, la bruyère devenait parfois champ de bataille. Des gamins descendant la rue des Cailloux les 'bourjwettis' (ceux du Bourgeois), attaquaient à coups de cailloux les 'glaintis' (ceux du Glain), qui estimaient devoir défendre leur territoire. Généralement cela se terminait par une charge vociférante de 'glaintis' qui repoussaient l’adversaire en moulinant du bâton. Les éclopés étaient soignés à la source Jean Rosy, fontaine de la Grande Bruyère ou encore fontaine de la Taillette, au bas de la colline. Près de la fontaine, des eaux ferrugineuses sourdaientraconte Paul Buffin (I).

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 793 | La Lasne

    La Lasne au Baillois 1.2013 © Christian Petit.2012 © Christian Petit-004.JPG

    16 décembre 2012 - Chemin du Baillois, à hauteur d'un des plus beaux méandres de la Lasne à Bourgeois, Christian Petit a fixé sur pellicule l’agonie d’un vieux Saule ... en trois actes.

    La Lasne au Baillois 1.2013 © Christian Petit.2012 © Christian Petit-006.JPG    Chemin du Baillois 1.2013 © Christian Petit.2012 © Christian Petit-005.JPG

    23 janvier 2013 © Christian Petit (cliquez sur les petites photos pour les agrandir)

    Collection | PETIT Christian Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 778 | Voie du Tram

    rixensart,ligne vicinale,voie du tram,bourgeois

    avril 1989 - Voie du Tram arrivant à hauteur de la Chaussée de Lasne à Bourgeois, à la limite communale de Rixensart et de Lasne.

    «Près de la rue de la Bassette, dans le virage de la voie du tram vicinal, un tragique accident se produisit le 7 janvier 1942. Les signaux réglant le trafic sur la voie unique défaillirent et deux trams se trouvèrent face à face. Les avants des plates-formes se chevauchèrent. Deux passagers décédèrent dans la journée, d’autres furent blessés, un des conducteurs perdit une jambe. Les secours furent rendus difficiles par la neige en cet endroit peu accessible», raconte Paul Buffin (I, p. 116 et 117).

    rixensart,ligne vicinale,voie du tram,bourgeois 

    3.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 773. Eglise Saint-François-Xavier

    rixensart,bourgeois,églises,saint françois-xavier

    Eglise Saint-François-Xavier, après la seconde transformation faite en 1956. «Les plans furent dressés par l’architecte Roger Mayné, de Rixensart, et les travaux furent l’oeuvre de l’entrepreneur François Mortier, de Rixensart», écrit André de Walque (XIX, p. 14).

    «Les importants travaux entrepris à cette époque ne purent l’être que grâce à la générosité du docteur Lucien Dessy, ancien bourgmestre de Rixensart, président du conseil d’administration des Papeteries de Genval, qui, par ses dispositions testamentaires, avait fait mettre une somme de F 1.500.000 à la disposition du Conseil de fabrique. L’ensemble des travaux exécutés dépassa deux millions, la différence étant entièrement supportée par la générosité des paroissiens».

    Collection | DERELLY Mauricette Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 754 | Saint-Grégoire le Grand et les petits chantres

    rixensart,bourgeois,églises,saint françois-xavier1957 - Tous les vitraux de l’église de Bourgeois-Rixensart sont l’oeuvre de Jean Slagmuylder (1) et ont été mis après la restauration de 1956.

    Dans le transept, à droite, se trouve ce vitrail représentant «Saint-Grégoire le Grand et les petits chantres. Ce saint fut pape de 590 à 604. On lui doit la liturgie de la messe et le chant grégorien.

    Ce vitrail a été offert en 1957 par les ‘Choristes de Bourgeois’ et leur fondateur : Lucien Demanet, conseiller communal et ancien échevin, à l’occasion du 25ème anniversaire de la création de la chorale», précise André de Walque (XIX, p. 22).

    -----
    (1) Jean Slagmuylder, dessinateur et peintre verrier (°1901, † Laeken 12 février 1968)

    rixensart,bourgeois,églises,saint françois-xavier

                                                                                                          9.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | de WALQUE Vivien Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018