lac de genval - Page 2

  • 1350 | Un bord du lac

    1920 Genval Un bord du lac

    vers 1920 - Un bord du lac

    "En 1904, - la même année que la création de la papeterie Lannoye", signale Monique D'haeyere en se référant à Roger Delooz (XV), "le Lac de Genval est créé par M. Meert à partir d'étangs de sources et de prés marécageux. Le cours de l'Argentine ou rivière d'Argent qui marquait la limite entre Overijse et Genval est détourné, mais son ancien lit, - aujourd'hui au fond du lac, sert toujours de frontière entre les deux grandes régions du pays. Simultanément un parc fut aménagé à l'anglaise et un château construit en bordure du lac par l'architecte Wendrick, sur le modèle d'une abbaye rhénane. La Compagnie internationale des Eaux minérales s'y installa pour exploiter les sources minérales et créer un centre thermal. Genval-Les-Eaux devint un lieu de villégiature et d'installation de nombreuses personnalités du monde des affaires et des arts bruxellois. Les rives de l'étang furent garnies de restaurants et de sports nautiques et le tourisme d'un jour, au départ de la capitale, y amenaient les visiteurs endimanchés. On édifia des bâtiments de tous styles".

    genval,lac de genval

    6.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1312 | Un coin du lac

    Un coin du lac Genval c Imelda De Thaey.jpg

    début XXème siècle - La mise sous eau du lac de Genval date de l'automne-hiver 1903-1904. Roger Ghyssens (II, p. 59) fait observer que l'Argentine (aussi dénommée Rivière d'Argent ou Zilverbeek) marquait la limite communale entre Overijse et Genval depuis le pont d'Yssche, rue de la Tasnière, jusqu'au chemin de Genval à Rosières. Il est évident que la création du lac entraînait immanquablement la disparition de cette limite et que le fait de détourner la rivière ne transférait pas automatiquement ses fonctions frontalières. Le bourgmestre d'Overijse avait donc marqué de légitimes réticences et avait exigé de placer dans l'axe du lit de la rivière abandonnée, des bornes (...). Aujourd'hui, pour autant qu'elles existent, elles jouent ce rôle entre deux Provinces d'abord, entre deux Régions ensuite.

    A gauche, on distingue le clocheton du "Guillaume Tell"; à droite, l'ancien Hôtel Argentine.

    Collection | DE THAEY Imelda Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1266 | Un coin du parc

    genval,lac de genval,parc de genval

    début XXème siècle - Une frénésie immobilière s'est emparée du Parc de Genval-les-Eaux. Le Chalet des Eaux est en transformation et deviendra l'Hôtel de Normandie. L'Etablissement des Eaux, le Chalet Rütli et la Villa Les Hirondelles sont en construction.

    Photo-légende (cliquez sur la photo pour l'agrandir)

    1266B. Un coin du parc de Genval © JCR CCB (1) - copie.jpg

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1214 | Villa Béatrix

    genval,la fée du lac,béatrix,villas

    Cette villa fut également appelée ‘La Tourelle’, nom qui lui fut attribué du fait « d’une jolie petite tour qui domine le lac de Genval depuis l’angle des avenues des Cormiers et du Théâtre. Cette villa aurait été bâtie (...) entre 1903 et 1906 », écrit Roger Ghyssens, du Cercle d'Histoire de Rixensart (II, p. 113).

    Cette villa est aujourd’hui connue sous le nom de ‘La Fée du Lac’.

    Selon Catherine De Haene, copropriétaire entre 1989 et 2000 de la villa ‘La Fée du Lac’, l’entrepreneur qui fit construire la villa Béatrix pour sa nièce en 1902, s'inspira d’un des châteaux du roi Louis II de Bavière, le Neuschwanstein.

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1190 | La Pommeraie

    La Pommeraie.jpg

    On retrouve sur la rive nord du lac de Genval (1), cette villa dénommée 'La Pommeraie', une ancienne ferme "aménagée par M. Aimé Lagrange à l'époque où il acquit la chapelle Tell" (II, p. 141).

    __________
    (1) sur le territoire de la commune d'Overijse

    genval,la pommeraie genval,la pommeraie,lac de genval
    4.2011 © Eric de Séjournet                                                1.2016 © Monique D'haeyere

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1175 | La Maison du Seigneur

    genval,maison du seigneur,maison de la reine,lac de genval

    ‘Construite en demi-cercle en bordure du lac, la Maison de la Reine se compose de deux corps de logis reliés par des arcades que surplombe une allée couverte. Elle comportait une salle à manger, un cabinet de jeu, un billard, une bibliothèque, un grand et un petit salon. Sa réplique de Genval fut appelée ‘La Maison du Seigneur’. Elle fut occupée pendant de nombreuses années par l’hôtel-restaurant Roméo’ (1).

    __________
    (1) BOURGOIS Bernard, Lorsque Marie-Antoinette et Guillaume Tell devinrent voisins …, in Chroniques du Cercle d’Histoire de Rixensart, n° 32, p7, 4ème trimestre 1997.

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1147 | Le Belvédère

    genval,lac de genval,belvédère,tour marlborough,laiterie,maison du garde

    Belvédère : Pavillon ou terrasse qui couronne et domine soit un édifice, soit un tertre dans un parc, et d'où la vue s'étend au loin (Dictionnaire Larousse). En fait, ‘La Laiterie’ fut maison du garde, laiterie, pâtisserie, café, puis restaurant (II,p. 82).

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | MARLBOROUGH, le gardien du phare du lac

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | La tour de Marlborough

    genval,lac de genval,tour marlborough,laiterie 

    2.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1097 | "Marins d'eau douce"

    genval,lac de genval,bande dessinée,spirou,bd

    1984 - « Marins d’eau douce » est la première histoire courte que Benoi Lacroix fit publier dans Spirou (n° 2405 du 15 mai 1984). Dans son introduction, ce périodique de bande dessinée belge écrit que « le rêve s'y mêle à la réalité, et peut-être est-ce parce que Benoi lui-même habite près d'un grand lac que les eaux de celui-ci peuplent ses rêves de pirate? »

    « Le grand lac en question n'était en fait que le lac de Genval, près duquel j’habitais », raconte Benoi Lacroix. « Un lac environné de superbes bâtisses de style ‘normand' typique des anciennes villes thermales, et surtout de petits pavillons ou gloriettes de style ‘1900’ dont j'avais fait un élément central de mon histoire. Qui plus est, ce lac avait vibré au son des poèmes de Robert Goffin, qui lui-même y avait (comme mentor) accueilli Cocteau, Vian, Gainsbourg dans la petite ‘Chapelle de Guillaume Tell’ sur la berge nord. »

    Aussi, Benoi Lacroix invite-t-il les lecteurs de Rétro Rixensart à (re)découvrir sur son blog l’intégrale de MARINS D’EAU DOUCE.

    + INFOS | « Benoi, un jeune dessinateur genvalois qui monte » (interview par Jean-Philippe De Vogelaere dans La Dernière Heure, 6 janvier 1986)

    Collection | LACROIX Benoi Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1085 | Maison du Seigneur

    Maison du Seigneur c Francis Broche-5.jpg

    ‘Construite en demi-cercle en bordure du lac, la Maison de la Reine se compose de deux corps de logis reliés par des arcades que surplombe une allée couverte. Elle comportait une salle à manger, un cabinet de jeu, un billard, une bibliothèque, un grand et un petit salon. Sa réplique de Genval fut appelée ‘La Maison du Seigneur’. Elle fut occupée pendant de nombreuses années par l’hôtel-restaurant Roméo’.

    -----
    (1) BOURGOIS Bernard, Lorsque Marie-Antoinette et Guillaume Tell devinrent voisins …, in Chroniques du Cercle d’Histoire de Rixensart, n° 32, p7, 4ème trimestre 1997.

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1073 | L'Etablissement des Eaux

    G55 Etablissement des Eaux (Château du Lac) c Philippe Godin.jpg

    Durant la Première Guerre mondiale, « les Allemands s’étaient installés dans le Parc de Genval-les-Eaux en réquisitionnant plusieurs hôtels et une dizaine de villas et, durant les années d’occupation, la commune de Genval dut supporter les frais d’une kommandatur d’envrion 250-300 hommes. Les touristes avaient été remplacés par les soldats des IIe d’abord et IIIe compagnies ensuite des ‘Landsturm de Potsdam », écrit Roger Ghyssens (II, p 163).

    « La période de guerre avait été dure, très dure, pour le parc aux villas pillées et détériorées, pour les hôtels privés de clientèle, hormis celle en uniforme, pour les sociétés (telle que la s.a. de Genval-les-Eaux) aux marchés disparus » (II, p 165).

    Le montage de photos ci-après démontre le lent réveil du site du Lac après la dissolution le 9 janvier 1928 de la Compagnie des Eaux minérales de Genval.

    genval,établissement des eaux,château du lac,lac de genval

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1069 | Le Pavillon Japonais

    Le Pavillon Japonais c Anne-Marie Delvaux_0021.jpg

    Le Pavillon japonais au bord du lac de Genval. « Son architecture, d’inspiration extrême-orientale, deviendra après plusieurs péripéties ‘La Laguna’ », informe la Fédération Touristique du Brabant et l’Administration communale de Rixensart dans un dépliant édité en commun en 1979.

    genval,lac de genval,horeca,pavillon japonais,laguna 

    1.2016 © Monique D'haeyere

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018
  • 1037 | Castel Schweppes

    genval,lac de genval,schweppes,castel,château du lac

    En 1979, la Fédération Touristique du Brabant et l’Administration communale de Rixensart éditent un dépliant et présentent « le beau castel Schweppes où sont exploitées les sources qui donnent une excellente eau de table d'une pureté remarquable. C'est en effet dans l'enceinte de ce château que jaillit la célèbre source 'Bonne Fontaine' connue depuis des temps immémoriaux. Plus tard. des travaux de captage de cette source en firent découvrir une autre, la source Genval-Argentine, d'un débit annuel de 30 millions de litres, qui antérieurement se répandait dans la rivière d'Argent appelée l’Argentine. Ce fut Jacob Schweppe. d'origine suisse, qui ayant émigré en Angleterre, en 1794, y commercialisa le premier procédé de gazéification de l'eau (Soda-Water) du célèbre physicien anglais J. Priesley. Depuis la Ltd. Schweppes a conquis le monde par sa gamme de 'drinks' hautement appréciés des gens raffinés ».

    genval,lac de genval,schweppes,castel,château du lac 

    6.2013 © Monique D'haeyere

    Collection | SYNDICAT d'INITIATIVE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2018