papeteries - Page 2

  • 1079 | La Papeterie

    genval,papeteries

    1925 - Vue des papeteries depuis le remblai de la future avenue Albert Ier. 'Les maisons ouvrières, en bordure de la rue de Rixensart, ne sont pas encore construites', souligne le Cercle d'Histoire de Rixensart'.

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 964 | Vue aérienne des Papeteries de Genval

    962. Papeteries de Genval numérisation en 2013 par J.C. Renier.jpg

    Vue aérienne des Papeteries de Genval (cliquez sur la photo-légende ci-après). A gauche (A2/B3) le sentier qui reliait les papeteries à la Grande Sablière et qui deviendra au début des années cinquante la route Provinciale (l'actuelle avenue Franklin Roosevelt). En B3/C3, l’avenue Albert Ier relia à partir de 1935 les Papeteries à la gare de Genval.

    Photo-légende

    962B. Papeteries de Genval numérisation en 2013 par J.C. Renier.jpg

  • 942 | Incendie aux Papeteries de Genval

    G24 19360219 Incendie des Papeteries de Genval.JPG

    Le 19 février 1936, un incendie qui fut un vrai désastre vient détruire la plus grande partie des installations de Genval (1). Les division Papier-peint et Balatum sont anéanties. Auguste Lannoy, un moment ébranlé par ce foudroyant coup du sort, se ressaisit et se met à refaire des plans, alors même que les ruines fumaient encore (2). Ce jour-là naissait son premier petit-fils. « La vie est toujours la plus forte », se dit-il. On appela ce petit garçon Pierre, in memoriam. « Allons ! », dit Auguste en regardant la grande usine écroulée et dévastée, « Je recommence » (2)

    __________
    
(1) En 1930, les Papeteries de Genval couvraient 12.000 m3 bâtis (2)

    (2) LANNOYE Luc, Regards sur le passé, p. 79

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 840 | Incendie aux Papeteries de Genval

    genval,papeteries,evenements

    19 février 1936 – Un violent incendie a détruit en grande partie, mercredi, les Papeteries de Genval. Le département du balatum, la fabrique de papiers peints et les magasins sont devenus la proie des flammes. Les pompiers de Bruxelles et d’Ixelles combattent l’élément destructeur. Le feu, qu’on attribue à un court-circuit, est vaincu. 250 ouvriers devront chômer. Plusieurs millions de dégâts (1).

    -----
    (1) La Libre Belgique du 20 février 1936

    genval,papeteries

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 809 | Incendie aux Papeteries de Genval

    genval,papeteries de genval,incendie

    Le 19 février 1936, « un incendie éclatait dans les papeteries de Genval, dans le bâtiment affecté au stockage du balatum. Le feu trouvant des proies faciles, envahit une grande partie de l’usine malgré la lutte acharnée des pompiers. Après avoir anéanti la fabrique de balatum, les flammes gagnèrent les ateliers de papier peint et les magasins. Les dégâts sont évalués à plusieurs millions. Le sinistre, d’autre part, condamne de nombreux ouvriers au chômage » (*).

    genval,papeteries de genval,incendie

     

    -----

    Le Patriote Illustré, 1 mars 1936

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 694 | S.A. Papeteries de Genval N.V.

    1939 USINES PAPETERIES DE GENVAL  c JCR CCB.jpg

    1939 - Dans les années 50, les Papeteries de Genval employaient plus de 2500 personnes. Avec sa clinique maritime de Coq-sur-Mer, son école libre à La Hulpe, son église de Maubroux, ses maisons ouvrières... les Papeteries de Genval représentaient un splendide exemple de la «période paternaliste», écrit Eric Meuwissen (1). « Il faut aussi savoir qu'elles ont joué un rôle précurseur dans de nombreux domaines. Que l'on pense à ses produits aussi originaux que le Balatum ou le papier Kraft. En matière sociale, la firme a instauré des conseils d'entreprise et même une mutuelle bien avant que cela ne soit obligatoire ».

    -----
    (1) MEEUWISSEN Eric, Le Soir, 7 novembre 1998

    Verso datant de 1933

    genval,papeteries 

    Collection Cercle d'Histoire de Rixensart 

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 620 à 622 | Route Provinciale

    genval,papeteries,route provinciale

    1949 - Cette photo illustra un article, consacré aux Papeteries de Genval en mai 1949. Intitulé "Une Grande Entreprise belge", l'article paru dans Les Vétérans Coloniaux, une revue congolaise.

    Ces trois photos, prises entre 1949 et 1951, pourraient participer au jeu des 7 erreurs. Toutes retracent l'histoire de la construction de la Route Provinciale (actuellement avenue Franklin Roosevelt), reliant Rixensart à Genval.  

    1629. Papeteries de Genval vers 1950 c CHR.jpg

    1629B. Papeteries de Genval c CHR.jpg

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 596 | Les Papeteries de Genval

    genval,papeteries

    Vue aérienne des Papeteries de Genval (S.A.) - C'est en 1904 qu'Auguste Lannoye, originaire de Corroy-Le-Grand, décide d'installer dans le hameau de Maubroux, une papeterie qui va marquer Genval durant 76 ans. L'industrie papetière se développe rapidement et la société anonyme des Papeteries de Genval est créée en 1911. Elle produit des papiers d'emballage, papiers peints et à partir de 1923, un couvre-sol, le Balatum, dont la renommée dépassera nos fontières grâce à une machine à triturer. Auguste Lannoye fut bourgmestre de Genval durant 12 ans (XV).

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 466 | Papeteries de Genval

    genval,papeteries,avenue franklin roosevelt,colline du glain,rue de rixensart

    Vers 1960 - Internationalement connues pour la fabrication du balatum, les Papeteries de Genval cessèrent leurs activités en 1980, "après avoir procuré du travail à des milliers d'employés et d'ouvriers presque tout au long du 20e siècle", raconte Monique D'haeyere.

    Sur le parking, on reconnaît des voitures construites au début des années 60, telles qu'une VW Coccinelle 1959, une Opel Kadet ou encore la DKW Junior d'Autounion. Derrière ce parking passe l'avenue Franklin Roosevelt (venant de Rixensart) qui devient l'avenue Albert I. Et dans la prolongation de la Colline du Glain (A3) se dessine la 'rue de Rixensart' qui mène à Maubroux.

    genval,papeteries,avenue franklin roosevelt,colline du glain,rue de rixensart

    2010 © Monique D'haeyere

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 433 | Pont sur la Lasne

    C28. Papeteries de Genval Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    Vers 1962 - Pont sur la Lasne près des Papeteries de Genval (vue aval).

    'Pour la première fois depuis un demi-siècle, la Lasne a retrouvé la lumière ... en juillet 2011', se réjouit Bruno Marchal, président de l’asbl Plumalia et membre du Plan Communal du Développement de la Nature (voir ses photos ci-après).

    genval,ponts,la lasne,papeteries 

     

    genval,ponts,plumalia,la lasne,papeteries

     

     

     

     

     

     

     

    7.2011 © Bruno Marchal

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 405 | Visite royale aux Papeteries de Genval

    genval,papeteries,roi baudouin,visite royale,papeteries de genval

    21 février 1962 - André de Walque salue le Roi Baudouin, en visite aux Papeteries de Genval.

    "Mon père était directeur aux Papeteries et a servi de relais entre le Palais et les Papeteries pour l’organisation pratique de la visite. Visite annoncée deux, trois jours avant. Jeunes gamins, mon frère Laurent et moi-même étions dans le bureau de mon père dans l’usine et avons suivi de près cet évènement", raconte Vivien de Walque, fils d'André. "Je reconnais tout à droite Charles Loos, le directeur général de l'époque, père de l'actuel Charles Loos, jazzman bien connu. On retrouve Charles Loos également sur la photo RR670".

    André de Walque est l'auteur du livre "Un siècle à Bourgeois 1877-1977", reconstituant 'une partie de l'histoire d'un petit hameau qui a toujours tenu à garder une certaine distance avec son centre administratif et jadis religieux'.

    DOCUMENT EN LIGNE > Papeteries de Genval, 21 février 1962 (articles La Dernière Heure et Le Soir)

    Collection | de WALQUE Vivien Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 352 | Visite royale aux Papeteries de Genval

    genval,papeteries,papeteries de genval,jacquet,roi baudouin

    21 février 1962 - André Jacquet salue le Roi Baudouin, en visite aux Papeteries de Genval.

    De gauche à droite : Jacques Verbesselt (Direction des exportations du papier), Joseph Pirard (directeur des services techniques), André Jacquet (directeur commercial), Jean-Marie Hanosset (direction division papier peint), S.M. le roi Baudouin, Charles Loos, directeur général.

    « Mon oncle André Jacquet était entré aux papeteries, appelé pour reprendre la direction commerciale exercée jusqu’alors par son père Ernest, décédé inopinément en 1950. André Jacquet y devint ensuite directeur administratif et financier et reprendra en 1966 la direction générale de deux usines du Groupe des Papeteries de Genval, celles de Châlons-sur-Marne (Grantil) et de Nancy. Il quittera le Groupe en 1971, pour reprendre la direction générale de la société Pégard Productis à Andenne (1971-1976) et terminera sa carrière en tant qu'administrateur-délégué de la Société Nationale de Transports par Canalisations pour le compte de la S.N.I. », raconte Philippe Jacquet.

    DOCUMENT EN LIGNE > Papeteries de Genval, 21 février 1962 (articles La Dernière Heure et Le Soir)

    Collection | JACQUET Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 335 | Démolition des Papeteries de Genval

    Démolition Papeteries de Genval 1978 © Marc Devillé.jpg

    1978 - Démolition des Papeteries de Genval. 

    Début 1989, le site des anciennes papeteries de Genval fut déclaré "zone de désaffectation industrielle et de rénovation. Cette appellation nouvelle, qui ne signifie ni expropriation ni classement, est dictée par le besoin urgent de stopper l'occupation sauvage de ce site, véritable chancre que l'échevin Claude Delcroix n'hésite pas à comparer à Beyrouth.... S’y développent des activités qui échappent à tout contrôle. Il est temps d'y mettre bon ordre et d'envisager d'une manière globale la destination de ce vaste chantier" (1).

    __________
    (1) BURNY Joëlle, Le Soir, 23 mars 1989

    genval,papeteries genval,papeteries

    2.2010 © Monique D'haeyere                                                 4.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | DEVILLÉ Marc Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 286 | Jean Lannoye, un 'patron social'

    1979 avant Jean Lannoye © Fonds Lannoye (Ed. Rétro Rixensart).jpg

    avant 1979 - Fils d’Auguste Lannoye et Marie Stévenart, Jean Lannoye naît à Genval le 23 juillet 1906.

    « À Genval, le nom des Lannoye évoque une dynastie d’industriels ayant assuré le développement de ce qui n’était à l’origine qu’un atelier artisanal. Charles est à l’origine de la saga des papetiers, au XIXe siècle. Son fils, Auguste, fonde une fabrique à papier en 1904 et, grâce au succès du balatum, dès les années 1930, déploie ses activités à l’étranger (...). Ingénieur technicien diplômé (en 1929) de l’École supérieure de Liège qui deviendra l’Institut Gramme, Jean Lannoye reprend le département 'publicité' de la SA des Papeteries de Genval dans l’entre-deux-guerres », écrit en septembre 2012 Paul Delforge de l’Institut Destrée sur le portail wallonie.be (1). Jean Lannoye a été très impliqué dans le mouvement catholique où son esprit d’entreprise s’est aussi manifesté. Membre de l’Association catholique de la Jeunesse belge, il va fonder un journal local, 'L’ouvrier', qui se transforme en un hebdomadaire paroissial, 'Dimanche', qui tire à plus de 100.000 exemplaires avant 1940.

    Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale Jean Lannoye met en place les premiers conseils professionnels. Grâce à son rôle précurseur, - ce n’est qu’en 1948 que le cadre légal pour les conseils d’entreprise est voté, il est qualifié être 'un patron social' (2).

    En 1950, il lance l’'Édition locale' qui connaît lui aussi un certain succès et où il signe de nombreux éditoriaux. Par son premier mariage, il est proche de la famille famennoise des Hanin, mandataires du parti catholique. Impliqué dans les milieux d’affaires catholiques, cheville ouvrière de l’Office belge pour l’accroissement de la Productivité (il en est le premier président), Jean Lannoye défend une politique de libre entreprise, et contribue à la naissance d’une commission nationale au sein du patronat catholique, la FEPAC (1964). Administrateur de la Société générale de Banque (1963-1975), Jean Lannoye s’intéresse encore à la question de la décentralisation économique et n’entend pas laisser sa définition aux seuls milieux syndicaux. (1)

    On doit la fondation de l’Union Wallonne des Entreprises (U.W.E.) non seulement à la réunion de 3 chefs de grosses entreprises mais surtout à la volonté et la décision de 3 hommes à la forte personnalité : Léon Jacques (président-directeur général des Carrières de Quenast, qui, parce qu'il est à la fois au C.E.W. et vice-président de la F.I.B., est d'une part sensible aux problèmes de la Wallonie et se rend compte d'autre part que les patrons doivent s'organiser au point de vue régional), Jean Lannoye (président des Papeteries de Genval, qui lance un véritable défi pour le relèvement de la Wallonie) et de M. Charles Isaac (à l'époque administrateur délégué des Ateliers Belges Réunis 'A.B.R.'), qui connaît bien les problèmes des organisations patronales au point de vue régional)(3).

    Le 26 novembre 1976, le Conseil des Ministres approuve la proposition d'octroi de la Commanderie de l'Ordre de Léopold II à M. Jean Lannoye, président de la S.A. 'Les Papeteries de Genval'(4).

    Jean Lannoye s’éteint à Genval le 28 décembre 1979.

    
__________
    (1) DELFORGE Paul (Institut Destrée), Jean Lannoy, portail Wallonie.be, septembre 2012 
    (2) G. Cornez, La mise en place des premiers conseils d'entreprise aux Papeteries de Genval (1914-1955), Wavriensia, XXXVI, 1987, pp. 1-28.
    (3) Courrier hebdomadaire du C.R.I.S.P., Les organisations patronales régionales en Wallonie et à Bruxelles, C.H. n° 571 du 15 septembre 1972
    (4) Conseil des Ministres - Affaires Economiques - Procès verbal n° 151 du vendredi 26 novembre 1976.

    Collection | FONDS LANNOYE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 124 | La paroi de la décharge des Papeteries de Genval

    1179. La paroi de la décharge des papeteries de Genval 7.2006 © Julien Taymans.jpg

    juillet 2006

    « A Genval, à quelques pas des anciennes papeteries, gît sur le flanc de la colline du Glain un énorme dépôt d’immondices caché dans la végétation. Bien que cette parcelle de terrain soit incluse dans le périmètre du site classé de la ‘Grande Bruyère’ par la Commission Royale des Monuments, Sites et Fouilles (CRMSF), elle fut le théâtre, durant des décennies, du déversement sur une superficie d’un peu moins de 2 hectares, de plus de 45.000m3 de déchets industriels provenant des anciennes papeteries de Genval. Avant le saccage de ce site, on pouvait y observer une végétation tout à fait exceptionnelle, la ‘Tourbière de Rixensart’, à présent enfouie sous plusieurs mètres de Balatum, fûts métalliques et autres crasses de notre civilisation moderne », écrivait Julien Taymans en 2006 (1).

    Et de souligner : "Cette tourbière de pente était alimentée par de nombreuses sources dont l’eau percole dorénavant à travers cette décharge et sourde en contrebas, formant un marais infranchissable. La Commune de Rixensart n’est pas propriétaire de la décharge, qui appartient à la curatelle des papeteries" (2).

    Depuis le bilan édité par la SPAQuE (3) en 2008, aucune réflexion de fond n’a été menée à propos de l’avenir de la décharge des papeteries.

    + INFOS | SPAQuE Bt2201-002 - Décharge des papeteries de Genval à Rixensart - Fiche d’information (http://www.walsols.be/pdfs/11832/3181.pdf) | SPAQuE Bt2201-002, Décharge des papeteries de Genval à Rixensart, Surveillance environnementale : bilan 2008 

    __________
    (1) TAYMANS Julien, La paroi de la décharge des papeteries de Genval, juillet 2006.
    (2) La commune est en fait propriétaire d’une parcelle adjacente à la parcelle de la curatelle, sur laquelle reposent 5000 des 45.000 m3 de déchets.
    (2) Plan Communal d’Aménagement dérogatoire
    (3) La société SPAQuE est une entreprise spécialisée dans la réhabilitation de friches industrielles et de décharges. Elle agit en tant qu’acteur du développement économique et durable de la Wallonie.

    genval,papeteries de genval,déchets industriels 

    1.2015 © Cedric Muscat

    Collection | TAYMANS Julien Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 57 | Inondations aux Papeteries de Genval

    genval,papeteries de genval,inondations,la lasne,vallée de la lasne

    Dans la nuit du 14 au 15 mai 2009, de pluies violentes se sont abattues sur le Brabant wallon et la région de Rixensart.

    « A Genval, le lac a débordé (1) et le parking des papeteries de Genval s’est rempli comme une piscine », diffuse la RTBF Radio le 15 mai 2009.

    « L’orage du siècle ? » se demande Le Soir (2). « Aux anciennes Papeteries de Genval, on a dégusté (….). À Genval, les précipitations les plus abondantes sont apparues vers 0 h 30. ‘À 2 heures, c’était un lac’, témoigne Marcel Symens, le propriétaire du magasin ‘Symens Cyclos Services’. ‘Les gens qui étaient sur place n’ont rien pu faire’. Ou sauver si peu, 30 % pour les locataires du magasin Sport Factor », écrit Michael Chalklin. « Installé là depuis 1991, Marcel Symens est l’un des commerçants pionniers du site. Il vend des vélos (aussi électriques), des vélomoteurs et des scooters. Il y a eu jusqu’à 1,22 mètre d’eau et de boue dans le magasin ».

    « Quelles sont les causes de ces inondations ? » se demande le journaliste. « L’entretien des cours d’eau relève de la commune, de la Province ou de la Région selon la taille et le débit. Aux Papeteries, il est du ressort de la Province. « Il y a une inspection annuelle, précise Marc Mauclet, directeur du service de la voirie et des cours d’eau non navigables. On procède à l’entretien selon les embâcles. »

    La remise à ciel ouvert de la Lasne devrait mettre le site à l’abri de tels débordements. Le Bourgemestre ainsi que l’échevin des Travaux en sont persuadés (2).

    + INFOS > TV5 Monde, reportage RTBF 13 heures du 15 mai 2009

    __________

    (1) RÉTRO RIXENSART, Débordement du lac de Genval (notice/photo RR 651)
    (2) CHALKLIN Michael, Genval devrait un jour être à l’abri de la Lasne, in Le Soir, 19 mai 2009 

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017