rixensart - Page 3

  • 1567 | Hôtel de la Gare

    rixensart,horeca,gare de rixensart,hotel de l'yser

    L'Hôtel de la Gare, plus tard dénommé 'Hôtel de l'Yser'. A cette époque, le photographe apparaissait sur la photo. Ici, en veston clair en B3. En C3, l'ancienne gare de Rixensart.

    rixensart,horeca,gare de rixensart2010 © Monique D'haeyere                                          2013 © Eric de Séjournet

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1563 | Villa Les Iris

    Villa Les Iris 1905 c JCR.jpg

    1905 - Villa Les Iris à Rixensart (lieu à déterminer)

    Variante

    rixensart rixensart

    1906                                                                                            après 1906

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1553 | L'éclat de rire

    B 1930 L'éclat de rire Rixensart c Anne-Marie Delvaux.jpg

    1930 - Villa L'éclat de rire, sise Square Dessy à Rixensart. A gauche, se profilent quelques villas de l'avenue des Acacias.

    Selon Robert Delbrassinne (IV, p. 66), elle était habitée avant et pendant la Seconde Guerre mondiale par la 'famille du docteur Laermans’. Il était le docteur de tout Rixensart, riches ou pauvres, mais (...) rexiste. Pour les autorités allemandes il est devenu le responsable de l’Ordre des médecins (1) ce qui valu à sa villa d’être protégée par deux sentinelles allemandes vers la fin 1944, époque où la résistance faisait un sérieux nettoyage parmi les collaborateurs. Mais jamais il ne fut inquiété par la Résistance, alors qu’il circulait jour et nuit pour visiter ses malades. Il aurait soigné un résistant dans le bois du Calvaire’, poursuit Robert Delbrassinne.
     

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART |  SQUARE DESSY, du beau regard à l'éclat de rire

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | Square Dessy

    __________
    (1) L'Ordre des médecins a été créé par la loi du 25 juillet 1938. La Seconde Guerre mondiale en a cependant paralysé l'exécution. Il fallut attendre quelque dix ans pour qu'elle fût mise en œuvre : le 13 juin 1947 eurent lieu les premières élections dont l'organisation était réglée par un Arrêté du Régent du 3 avril 1947.

    rixensart,square dessy,villa l'éclat de rire 

    1.2017 © Francis Broche

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1549 | Ruhondo

    1549. Jumelage Rixensart et Ruhondo Umubano (Rwanda).jpg

    En 1976, la petite ville ruandaise Ruhondo (50.000 habitants) passa des accords de coopération avec Rixensart pour une durée de dix ans. Du 24 au 30 juin 1990, Jean-Baptiste Nsabimana, bourgmestre de Ruhondo (membre du parti unique ‘Mouvement révolutionnaire national pour le développement’) vint en Belgique afin de renouveler ces accords coopératifs. A la question d’Eric Meuwissen « Que vous a apporté ce 'jumelage coopératif' avec Rixensart ? », il répondit (Le Soir, 9 juillet 1990) : « Il nous a rapporté l'équivalent de deux millions de francs rwandais sur plus de 10 ans. En fait, la commune de Rixensart nous a donné environ 50.000 FB par an. Elle est ainsi intervenue dans le coût de construction de toute une série de projets (…) tels qu’une adduction d'eau d'une longueur de 900 mètres, 10 % de la construction d'un nouveau bureau communal, un envoi de médicaments, un centre de santé ... Elle nous a même offert trois vaches pour l'alimentation en lait des orphelins de la commune ».

    A Genval, un sentier a été appelé « Ruhondo ».

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • Place de la Gare

    rixensart,rue de la gare,ligne vicinale,hotel de l'yser

    «A l’angle de l’ancienne voie du tram et de la rue de la Gare, avait été érigé en 1924 le monument aux morts de la guerre 1914-1918. Il était encadré de deux obusiers que les Allemands, pendant la guerre 1940-1945, récupérèrent pour la refonte. Ces armes furent ainsi remises une seconde fois dans le cycle infernal. Ce monument, portant la cicatrice d’un coup d’obus, lors des combats de mai 1940, a été transféré dans le parc communal par la suite», écrit Paul Buffin (I).

    rixensart,rue de la gare,ligne vicinale,hotel de l'yser,1914-1918 

    4.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1543 | Arrêt Choppe

    1543. Arrêt Shoppe à la limite de Rixensart début années 60 c CHR.jpg

    1960 - Arrêt Choppe à hauteur de la chaussée de Lasne à Rixensart. 

    Le lieu-dit 'Le tienne choppe' (1) se trouve entre le Quai du Tram et la chaussée de Lasne à Bourgeois. «S’y trouvait un estaminet, chez Choppe, qui permettait aux charretiers de se désaltérer afin, disaient-ils, de laisser souffler les chevaux.» (I, p.122)

    __________
    (1) le tienne = pente, escarpement, colline, raidillon (du wallon ‘tiens’) (2), limite marquée par une colline
    (2) ‘pitite montinne, avou li dzeu arondi’ (Dictionnaire explicatif wallon)

    rixensart,bourgeois,ligne vicinale,tram rixensart,bourgeois,ligne vicinale,tram

    4.1989 © Jean-Claude Renier                                                        3.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1509 | Maison Delhaize

    rixensart,gare de rixensart,ligne 161,delhaize,rue de la station

    1904 - Maison Delhaize à Rixensart, à l'angle de la Trawée Timans ou Timaus (rue des Ecoles) et de l'actuelle rue de la Gare. Plus loin, on distingue l'Hôtel de la Gare et la première gare de Rixensart.

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART |  DELHAIZE, au bon marché

    rixensart,gare de rixensart,ligne 161,delhaize rue de la gare,rue de la gare

    2010 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1484 | Plage de Renipont

    rixensart,renipont

    A la limite de Rixensart, la plage de Renipont (Lasne) offre depuis 1935 ou 1937 un espace de détente, entièrement dédié aux baigneurs. Cet étang articificiel est alimenté « par une source, le trop plein s'en allant dans le ruisseau tout proche. Pas question en principe d'y retrouver des salmonelles, grâce au renouvellement perpétuel de l'eau. Il y a des carpes et des amours blancs qui viennent nettoyer les berges en attrapant les insectes. C'est très naturel ! » (1)

    Témoignages récoltés par Catherine Pleeck (1)

    « C'est en 1935 que mon père a fait creuser l'étang dans ses terres », se souvient André Demeure. « Il aimait la pisciculture et voulait y faire un élevage de poissons ».

    L'espace de trois hectares est rapidement mis en location par les propriétaires. Joseph Wielemans s'occupa de la plage, détaille Max Bourguignon, voisin des lieux depuis toujours. Il n'était pas de la famille des brasseurs, mais bien représentant de la bière Impériale.

    Habitant un peu plus haut que la plage, André Demeure se souvient à ce sujet de la publicité qu'il diffusait par haut-parleur : « La bière Impériale, la bière idéale ». Il y avait une piste de danse. Quand la musique marchait trop fort, mon père téléphonait en demandant que l'on mette un ton plus bas !

    L'étang de Renipont n'était pas le seul espace d'eau dans la région. Il y avait aussi Ohain-les-Bains et son sable fin qui concurrençait la plage herbeuse de Renipont, explique Jacques Mévisse, du Cercle de généalogie et d'histoire de Lasne. Pour les gens d'Ohain, c'était un peu comparer, toutes proportions gardées, Knokke-Le-Zoute à Blankenberge ! Ces deux zones d'eau se sont développées durant l'entre-deux-guerres. Il n'y avait que les bourgeois qui pouvaient se payer la côte belge.

    Durant la guerre, la plage de Renipont connaît son heure de gloire. La côte était occupée par les Allemands, poursuit Jacques Mévisse. Je me souviens que le cousin de mon père s'occupait du rangement des vélos. A l'époque, il y comptait plus de 2.000 vélos, tandems et tridems le dimanche !

    Max Bourguignon poursuit : « Les gens venaient de Bruxelles par le tram qui joignait la place Rouppe à Wavre. Celui-ci était parfois tellement bondé qu'ils devaient rester debout sur les butoirs ». Par après, la plage de Renipont sera louée à une association d'Ixelles, composée d'anciens prisonniers de guerre. Ceux-ci se rendaient dans cet endroit paisible pour se relaxer et pêcher, avant que la plage ne soit vendue en 1972 à une société immobilière, dans l'optique d'y construire un hôtel. Ambition qui n'a jamais été réalisée.

    La réserve de Renipont (2)

    A proximité, il y a la réserve de Renipont, classée le 12 juin 1997 zone humide d'intérêt biologique. Elle couvre un peu poins de 5 hectares et est composée de prairies humides, de mares et de marais. La zone humide abrite la mare didactique de l'Athénée de Rixensart ainsi que trois étangs, un bosquet et les abords de la rivière Lasne. Bien qu'entouré de zones bâties, le site renferme une biodiversité importante y compris diverses espèces remarquables. Il est notamment occupé par le castor d'Europe (Castor fiber), qui s'est installé dans la zone à la suite de sa réintroduction récente en plusieurs points de la Wallonie (2).

    __________

    (1) PLEECK Catherine, Baignade nature à Renipont Renipont-Plage, souvenirs d’antan, in Le Soir 28 août 2004
    (2) Portail Wallonie - La biodiversité en Wallonie | La zone humide de Renipont

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1474 | Sentier de la Bassette

    rixensart,bourgeois,rue de la bassette

    1910/1925 - Sentier de la Bassette (rue de la Bassette) à Bourgeois, probablement après le croisement avec la voie du tram. Sur la colline de droite, le quartier de Mahiermont à Genval.

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | SENTIER DE LA BASSETTE, en droite ligne au bassor

    ◼︎ CERCLE D'HISTOIRE DE RIXENSART | De Bazar en Bassette ...

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1465 | Villa Rose

    Villa Rose 1911 Rixensart c JCR Martin.jpg 

    1911 - Villa Rose à Bourgeois. "Située au numéro 51 rue Haute à Bourgeois, cette villa est aujourd'hui dénommée Clos Mont Fort", indique Jean-Louis Nicaise.

    rixensart,bourgeois,à identifier rixensart,bourgeois,rue haute

    11.2016 © Jean-Louis Nicaise                                                                     3.2017 © Francis Broche

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017