rixensart - Page 3

  • 1546 | Monument des Combattants

    rixensart,rue de la gare,ligne vicinale,hotel de l'yser

    «A l’angle de l’ancienne voie du tram et de la rue de la Gare, avait été érigé en 1924 le monument aux morts de la guerre 1914-1918. Il était encadré de deux obusiers que les Allemands, pendant la guerre 1940-1945, récupérèrent pour la refonte. Ces armes furent ainsi remises une seconde fois dans le cycle infernal. Ce monument, portant la cicatrice d’un coup d’obus, lors des combats de mai 1940, a été transféré dans le parc communal par la suite», écrit Paul Buffin (I).

    rixensart,rue de la gare,ligne vicinale,hotel de l'yser,1914-1918 

    4.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1543 | Arrêt Choppe

    1543. Arrêt Shoppe à la limite de Rixensart début années 60 c CHR.jpg

    1960 - Arrêt Choppe à hauteur de la chaussée de Lasne à Rixensart. 

    Le lieu-dit 'Le tienne choppe' (1) se trouve entre le Quai du Tram et la chaussée de Lasne à Bourgeois. «S’y trouvait un estaminet, chez Choppe, qui permettait aux charretiers de se désaltérer afin, disaient-ils, de laisser souffler les chevaux.» (I, p.122)

    __________
    (1) le tienne = pente, escarpement, colline, raidillon (du wallon ‘tiens’) (2), limite marquée par une colline
    (2) ‘pitite montinne, avou li dzeu arondi’ (Dictionnaire explicatif wallon)

    rixensart,bourgeois,ligne vicinale,tram rixensart,bourgeois,ligne vicinale,tram

    4.1989 © Jean-Claude Renier                                                        3.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1542 | L'étang du sentier du Rossignol

    1926 L'étang du sentier du Rossignol.jpg

    1926 - A l'avant-plan 'l'étang du sentier du Rossignol', actuellement dénommé étang Gillet. A l'arrière-plan, la villa de convalescence pour 'enfants débiles et estropiés', que le mécène bruxellois Roger de Grimberghe fit construire en 1911.

    rixensart,étangs,gillet,villa roger de grimberghe

    L'actuelle végétation ne permet plus de retrouver la vue d'antan.

    4.2014 © Monique D'haeyere 

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1509 | Maison Delhaize

    rixensart,gare de rixensart,ligne 161,delhaize,rue de la station

    1904 - Maison Delhaize à Rixensart, à l'angle de la Trawée Timans ou Timaus (rue des Ecoles) et de l'actuelle rue de la Gare. Plus loin, on distingue l'Hôtel de la Gare et la première gare de Rixensart.

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART |  DELHAIZE, au bon marché

    rixensart,gare de rixensart,ligne 161,delhaize rue de la gare,rue de la gare

    2010 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1484 | Plage de Renipont

    rixensart,renipont

    A la limite de Rixensart, la plage de Renipont (Lasne) offre depuis 1935 ou 1937 un espace de détente, entièrement dédié aux baigneurs. Cet étang articificiel est alimenté « par une source, le trop plein s'en allant dans le ruisseau tout proche. Pas question en principe d'y retrouver des salmonelles, grâce au renouvellement perpétuel de l'eau. Il y a des carpes et des amours blancs qui viennent nettoyer les berges en attrapant les insectes. C'est très naturel ! » (1)

    Témoignages récoltés par Catherine Pleeck (1)

    « C'est en 1935 que mon père a fait creuser l'étang dans ses terres », se souvient André Demeure. « Il aimait la pisciculture et voulait y faire un élevage de poissons ».

    L'espace de trois hectares est rapidement mis en location par les propriétaires. Joseph Wielemans s'occupa de la plage, détaille Max Bourguignon, voisin des lieux depuis toujours. Il n'était pas de la famille des brasseurs, mais bien représentant de la bière Impériale.

    Habitant un peu plus haut que la plage, André Demeure se souvient à ce sujet de la publicité qu'il diffusait par haut-parleur : « La bière Impériale, la bière idéale ». Il y avait une piste de danse. Quand la musique marchait trop fort, mon père téléphonait en demandant que l'on mette un ton plus bas !

    L'étang de Renipont n'était pas le seul espace d'eau dans la région. Il y avait aussi Ohain-les-Bains et son sable fin qui concurrençait la plage herbeuse de Renipont, explique Jacques Mévisse, du Cercle de généalogie et d'histoire de Lasne. Pour les gens d'Ohain, c'était un peu comparer, toutes proportions gardées, Knokke-Le-Zoute à Blankenberge ! Ces deux zones d'eau se sont développées durant l'entre-deux-guerres. Il n'y avait que les bourgeois qui pouvaient se payer la côte belge.

    Durant la guerre, la plage de Renipont connaît son heure de gloire. La côte était occupée par les Allemands, poursuit Jacques Mévisse. Je me souviens que le cousin de mon père s'occupait du rangement des vélos. A l'époque, il y comptait plus de 2.000 vélos, tandems et tridems le dimanche !

    Max Bourguignon poursuit : « Les gens venaient de Bruxelles par le tram qui joignait la place Rouppe à Wavre. Celui-ci était parfois tellement bondé qu'ils devaient rester debout sur les butoirs ». Par après, la plage de Renipont sera louée à une association d'Ixelles, composée d'anciens prisonniers de guerre. Ceux-ci se rendaient dans cet endroit paisible pour se relaxer et pêcher, avant que la plage ne soit vendue en 1972 à une société immobilière, dans l'optique d'y construire un hôtel. Ambition qui n'a jamais été réalisée.

    La réserve de Renipont (2)

    A proximité, il y a la réserve de Renipont, classée le 12 juin 1997 zone humide d'intérêt biologique. Elle couvre un peu poins de 5 hectares et est composée de prairies humides, de mares et de marais. La zone humide abrite la mare didactique de l'Athénée de Rixensart ainsi que trois étangs, un bosquet et les abords de la rivière Lasne. Bien qu'entouré de zones bâties, le site renferme une biodiversité importante y compris diverses espèces remarquables. Il est notamment occupé par le castor d'Europe (Castor fiber), qui s'est installé dans la zone à la suite de sa réintroduction récente en plusieurs points de la Wallonie (2).

    __________

    (1) PLEECK Catherine, Baignade nature à Renipont Renipont-Plage, souvenirs d’antan, in Le Soir 28 août 2004
    (2) Portail Wallonie - La biodiversité en Wallonie | La zone humide de Renipont

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1474 | Sentier de la Bassette

    rixensart,bourgeois,rue de la bassette

    1910/1925 - Sentier de la Bassette (rue de la Bassette) à Bourgeois, probablement après le croisement avec la voie du tram. Sur la colline de droite, le quartier de Mahiermont à Genval.

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | SENTIER DE LA BASSETTE, en droite ligne au bassor

    ◼︎ CERCLE D'HISTOIRE DE RIXENSART | De Bazar en Bassette ...

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1465 | Villa Rose

    Villa Rose 1911 Rixensart c JCR Martin.jpg 

    1911 - Villa Rose à Bourgeois. "Située au numéro 51 rue Haute à Bourgeois, cette villa est aujourd'hui dénommée Clos Mont Fort", indique Jean-Louis Nicaise.

    rixensart,bourgeois,à identifier rixensart,bourgeois,rue haute

    11.2016 © Jean-Louis Nicaise                                                                     3.2017 © Francis Broche

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1450 | Square Dessy

    rixensart,square dessy,chapelle notre-dame-du-beau-regard

    avant 1950 - Square Dessy à Rixensart et la continuation de l'avenue de Montalembert, direction rue de l'Augette. A droite, la villa L'Eclat de rire.

    Cette chapelle, dont on ignore le nom, a été remplacée vers 1950 par l'actuelle chapelle Notre-Dame-du-Beau-Regard, "construite par M. Monteau, un voisin du curé Foerster", écrit Hommes et Patrimoine (III).

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | CHAPELLE NOTRE-DAME, du beau regard

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | Chapelle Notre-Dame-du-Beau-Regard

       

    rixensart,square dessy,chapelle notre-dame-du-beau-regard

    12.2014 © Eric de Séjournet

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1449 | Dyna Beumer

    rixensart,bourgeois,rue dyna beumer,culture
    Cantatrice de renommée internationale (1), Dyna Beumer fit entendre « sa voix d’or sur toutes les plus grandes scènes du monde. Elle fut nommée ‘Cantatrice de la Cour du Roi Guillaume III de Hollande’. Après une carrière unique et une fin de vie consacrée à l’enseignement du chant, elle s’éteignit dans une maison de ce petit chemin qui porte aujourd’hui son nom » (2).

    A l'occasion de son décès, l'Almanach illustré (3) écrivit : "Dyna Beumer était Bruxelloise, fille d'un bon violoniste, professeur au Conservatoire. Quand elle concourut, dans la (...)sse de Chiaramonte, en 1876, elle fit sensation. Un premier prix, remporté d'emblée avec grande distinction, aux acclamations du jury, fut le présage d'une carrière de cantatrice extraordinairement brillante. La voix de Dyna Beumer était d'un timbre idéal, d'une limpidité et d'une clarté sans pareilles, avec une souplesse qui lui permettait de vaincre sans effort les difficultés les plus surprenantes. Le répertoire de chanteuse légère n'eut point de secrets pour elle. Elle y ajoutait infiniment de goût et les qualités d'interprète que lui avait values une excellente éducation musicale. « Une légère claudication l'empêcha malheureusement d'aborder le théâtre », a écrit l'Eventail. « Elle se voua tout entière au concert. Et là ses triomphes ne se comptèrent plus. Elle se fit entendre dans tous les pays d'Europe et dans toutes les villes. En Belgique, la reine Marie-Henriette faisait ses délices de l'entendre, et souvent l'accompagna elle-même sur la harpe, au Palais. En Hollande, le Roi et la Reine la nommèrent cantatrice de la Cour.» En 1895, Dyna Beumer épousa Jules Lecocq. Chef d'orchestre et parfait musicien. Ce fut pour elle l'occasion d'aller aux Etats-Unis, où elle recueillit, comme partout ailleurs, de nombreux succès. En 1902, elle prit sa retraite, voulant que le public gardât d'elle un souvenir inaltéré. Les dernières années de sa vie furent consacrées à l'enseignement. Elle a formé plusieurs cantatrices remarquables. Elle s'est éteinte doucement le 9 août 1934 (sic ... 1933)(4), en sa villa 'Les Lilas', à Rixensart, située en bordure d'une rue à laquelle la commune avait donné son nom".

     

    rixensart,bourgeois,personnalités,dyna beumer,cantatrice

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | DYNA BEUMER, diva de Bourgeois

    __________
    (1) voir extrait de presse du 'Grand concert instrumental et vocal donné par Dyna Beumer' à Neuchatel le 15 mars 1888 
    (2) Si Bourgeois m’était conté …
    (3) Le Soir, Almanach illustré, 1934, p. 217
    (4) Commune de Rixensart (Service Population) - Acte de décès n° 26 de 1933.

    Collection | HOUGARDY Xavier Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017