rixensart - Page 5

  • 1374 | Château de Rixensart

    1374. Château de Rixensart c Ugent.jpg

    début 20ème siècle - En 1905, Albert Cosyn décrit le château comme "l'un des plus beaux en Brabant (...), l'ensemble émerveille l'oeil par son archaïsme et par ses colorations délicieuses" (1).

    __________
    (1) COSEYN Albert, in Bulletin officiel du Touring club de Belgique, 1905

    rixensart,château de rixensart 

    7.2009 © Gilbert Nauwelaers

    Collection | UNIVERSITEITSBIBLIOTHEEK GENT Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1371 | Eglise Saint-Etienne et Ferme de Froidmont

    Aquarelle Rachel Diepart Ferme de Froidmont sous la neige à Rixensart.jpg

    Eglise Saint-Etienne et Ferme de Froidmont. 

    Cette aquarelle est de l’artiste rixensartoise Rachel Diepart, née à Longlier-Neufchateau en 1958. Régente en Arts Plastiques, elle étudia la peinture à Paris et devint restauratrice de tableaux. Elle fréquente les ateliers de dessin de la Cambre, de peinture aux académies d’Etterbeek et d’Anderlecht, de gravure à l’académie de Boitsfort et de sculpture à l’Ecole des Arts d’Ixelles. Elle participa aussi à des stages d’aquarelle à Ostende. Parmi ses nombreuses expositions, elle fera plusieurs passages à La Pommerage (1) à Genval.

    __________
    (1) DIEPART Rachel, La Pommerage

    rixensart,ferme de froidmont,église saint-etienne 

    3.2016 © Monique D'haeyere

    Collection | DIEPART Rachel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1364 | Quartier de Froidmont

    rixensart,froidmont,fermes,rue alphonse collin,ferme leloup 

    1936 - ‘Cette peinture à l’huile de Georges Claes date de 1936 et représente un coin du quartier de Froidmont et principalement la rue du Chemin de Fer (actuellement rue Alphonse Collin). Elle est intéressante à plus d’un titre’, raconte Jean-Claude Renier. ‘En effet, je vous invite à découvrir

    - en C2, deux constructions ayant des façades blanches. Celles-ci appartenaient à la famille Mélotte. L’une d’elles était un café avec une salle de danse. On montait des escaliers et l’orchestre était là, au-dessus. On y donnait aussi des leçons de musique. A côté, il y avait aussi une grande salle pour remiser leurs machines. Ces deux bâtiments ont été abattus avant la guerre 1940-45.

    - en C1, à l’angle de la rue A. Collin et de la rue de Limal, la ferme Leloup. En arrière-plan, on aperçoit les pâturages exploités par cette ferme.

    - en A2, la grille d’entrée de « l’Ermitage », ancien prieuré. On remarque que le mur de droite délimitant la propriété est très arrondi. Après réaménagement de la voirie, celui-ci a été redressé.

    - en B1/B2, le pignon (en brun) de la maison de Julien Mélotte, au n° 10 de la rue du Chemin de Fer.

    - En B1, les trois premières maisons de la rue de Limal’.

    On peut se référer et comparer avec les photos n° 454 et 463 de RETRO RIXENSART.

    rixensart,froidmont,fermes,rue alphonse collin,ferme leloup

    12.2015 © Monique D'haeyere 

    Collection | CLAES Paul Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1361 | Au vrai bon Marché

    1361. Au vrai bon Marché à Bourgeois c Anne-Marie Delvaux.jpg

    début 20ème - Sur la place de Bourgeois, les commerçants de la rue des Cailloux posent pour le photographe. A gauche, le magasin de cycles est dépositaire des marques Bury (1) et Alcyon (2). L'enseigne reprend l'identité d'Alcyon ... un oiseau de mer. A droite, la rue Saint-Roch mène au Quai du Tram.

    __________
    (1) Bury est une marque de vélos, fabriqués par "E. Koob & A. Bury, Saint-Hubert"
    (2) Alcyon est une marque de bicyclettes et de motocyclettes déposée en France en 1903

    rixensart,bourgeois,parce cardinal mercier,commerces,rue saint-roch

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1359 | Grand Hôtel du Centre

    C Grand Hôtel du Centre 1937 c JCR CCB.jpg

    Grand Hôtel du Centre à Rixensart, au croisement des avenues de Merode et Kennedy, et de la Route provinciale.

    'Le Fond du Bois se trouve quasi au milieu des quatre hameaux de Rixensart et s'est appelé Centre depuis 1935. A cette époque, M. Kashy achète trois des terrains du carrefour des avenues de Merode et Kennedy. Il y fait construire le Cinéma du 'Centre', l'hôtel-restaurant du Centre et les maisons y attenantes (...). Monsieur Kashy était un visionnaire doublé d'un homme d'affaires très avisé et astucieux. Après la guerre 1940-1945, il fait remblayer le fond occupé aujourd'hui par le centre commercial Kennedy créé et ouvert en 1977. A l'autre coin du carrefour, le GB, ouvert le 16 février 1972' (I). 


     RÉTROSPECTIVE   >  HÔTEL DU CENTRE, concentré de services

    rixensart,hôtel du centre,avenue de merode,avenue kennedy,route provinciale,ligne vicinale 

    11.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1358 | FC Rixensart

    Saison 1949 1950  Waterloo Rixensart 2-3 colelction Paul Gilson.jpg

    1949/1950 - "L'équipe de football du FC Rixensart. Cette photo fut prise lors de la rencontre Waterloo-Rixensart 2-3, Rixensart champion!", commente Paul Gilson.

    - 1er rang, de gauche à droite : Didier Degrie, J. Kuyl, Paul Gilson, Raymond Beaurain, Raymond Dubois.
    - 2ème rang, de gauche à droite : Willocq, G. Loppe, J. Socquet, Lavallei, A. Carême, Joseph Verté

    Collection | GILSON Paul Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1355 | Premières traces de l'enseignement à Rixensart

    rixensart,premières traces de l'enseignement à rixensart

    Dessin de Paul Gilson - Le premier document parlant d’enseignement à Rixensart date du 26 septembre 1606. Il atteste que Messire Alexandre, prêtre, a desservi pendant dix ans l’office de la chapelle et « instruit et enseigné la jeunesse ». Environ un siècle plus tard, entre 1736 et 1739, un rapport du curé de Saint-Martin de Limal, adressé à l’évêque de Namur, signale « qu’il y a un maître d’enfants à Rixensart … Il utilise de bons livres et le catéchisme de Namur » (1).

    Il semble que cette situation continua jusqu’à la conquête de la Belgique par les troupes révolutionnaires en 1794. Jusqu’à la fin de la période française, l’instruction resta très médiocre dans tout le pays. En 1821, sous le régime hollandais, l’instruction primaire fut enfin organisée en application de la loi hollandaise de 1806 (2).

    Le 20 juin 1822, Jacques Stenuit, le Bourgmestre, signala que seulement douze indigents fréquentent l’école primaire. En 1824, la Commune fut tenue d’inscrire une somme à son budget pour la création d’une école communale. Le 12 février 1824, le Bourgmestre écrivit à la Députation des Etats que « l’établissement d’une école est tout à fait inutile dans notre commune puisqu’elle ne contient que presque tous journaliers, il n’y a que deux fermes et sept à huit petits propriétaires; par conséquent il n’y a pas des enfants qui peuvent fréquenter l’école ». Il expliqua en plus que « la taxe pour une école va reposer uniquement sur les pauvres journaliers qui ont besoin de leurs enfants pour les assister à vivre et que le grand propriétaire étant étranger à la commune n’interviendra pas dans le paiement de cette taxe » (2).

    rixensart,premières traces de l'enseignement à rixensart

    Seule une école de pauvres fonctionna en hiver, de fin novembre à fin mars dans un vieux bâtiment (ndlr. attenant à l'auberge Sainte-Barbe), près de l’actuelle Place Jefferys. Entre février 1830 et mars 1836, Pierre Joseph Mathy y enseigna le catéchisme, la lecture et quelques rudiments de calcul. Bien qu’appelé instituteur communal, il ne toucha rien du Gouvernement, ni de la Commune, il fut pauvrement rétribué par le Bureau de Bienfaisance ou par les parents des enfants (2).

    rixensart,premières traces de l'enseignement à rixensart

    En 1839, la Commune acheta enfin la maison des héritiers Devienne au-dessus de la rue de l’Eglise, au n° 7 actuel, pour en faire à la fois la maison communale, l’école (ndlr. la première école communale de Rixensart) et le logement de l’instituteur.

     RÉTROSPECTIVE   > PREMIÈRES TRACES DE L'ENSEIGNEMENT, de 1606 à 1839

    suite >  RÉTROSPECTIVE   > PREMIÈRE MAISON COMMUNALE, première école officielle 

     __________

    (1) Ecole Sainte Agnès de Rixensart 1860-1990, pp. 7 et 8, 1990
    (2) GILSON Paul, Chronique d’une école 1840-1875-1925-2000

    Collection | GILSON Paul Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1354 | La gendarmerie

    rixensart,gendarmerie,rue albert i,monastère

    En 1933, la gendarmerie s’installa aux numéros 38 à 42 de la rue Albert Ier, actuellement dénommée rue du Monastère. Et Paul Buffin (I) de se demander 'pourquoi celle-ci alla se cantonner aux confins du village de l’époque. Auparavant Rixensart dépendait de la Brigade de Lasne et seul le garde champêtre, bon enfant, assurait la police dans le village'.

    Francis Broche a récolté auprès de Marcelle Dupuis, fille d'Herman, l’ancien garde champêtre de Rixensart, les précisions suivantes : 'Début des années soixante, il n'y avait que quatre ou cinq gendarmes pour Rixensart et Bourgeois, dont un certain Mr. Louis qui habitait en face de la gendarmerie. Le commissariat occupait le rez-de-chaussée au coin de l’avenue de l’Aurore et le reste des différentes maisons était si mes souvenirs sont bons, des logements de fonction. Ils se déplaçaient en vélo ! Plus tard ils ont eu une jeep Willys. Il y avait également deux gardes champêtres qui avaient leur bureau à la maison communale. Un pour Rixensart, Mr. Dupuis Herman et un autre pour Bourgeois, Mr. Dujardin. C'est seulement vers 1965/1966 (?) que des policiers les ont remplacés'.

    Situé au 64 de la rue du Monastère, ce corps de garde de l’ancienne gendarmerie a trouvé en 2015 de nouveaux propriétaires soucieux de la conservation du patrimoine rural. La rénovation touchant à sa fin, ils souhaiteraient réaliser un agrandissement de cette ancienne photographie. Toutefois, le duplicata numérique en possession du contributeur et de Rétro Rixensart ne permet d’effectuer l’agrandissement attendu. Si vous possédez un double de cette photographie, pourriez-vous nous venir en aide ? Merci de la transmettre en haute résolution à eric.de.sejournet(at)gmail.com.

    rixensart,gendarmerie,rue du monastère

    2011 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1352 | Parterres du parc

    1344. Parterres du parc du Château de Rixenart c JCR Martin0.jpg

    après 1927 - Parterres du parc du château de Rixensart, bordés des étangs, de la Drève des Etangs et du Bois de Rixensart.

    Suite à l'incendie de leur château de Petersheim à Lanaken (Province de Limbourg), la famille de Merode résida définitivement à Rixensart. Le Prince Félix de Merode y entreprit "d’importants travaux de restauration et d’aménagement (...). En 1927 les jardins furent réalisés à partir d’un plan dessiné par Le Nôtre pour un autre château", écrit Paul Buffin (I).

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1348 | Rixartisanat et la fête au château

    rixensart,château de rixensart,rixensart en fête 

    mai 1993 - La sixième édition de la ‘Fête au château’ se déroula durant le week-end de la Pentecôte, les samedi 29 et dimanche 30 mai 1993. Cet événement, photographié par Jean-Claude Renier, fut placé sous le signe du théâtre et de l’artisanat.

    + INFOS | MEUWISSEN Eric, Rixensart sous le signe du théâtre (Le Soir, 15 mai 1993)

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1347 | Château d’Eau

    rixensart,plagniau,chateaux d eau


    1908 - 'En 1901, il fut décidé d'ériger un château d'eau à l'angle des rues de l'Institut et du Plagniau" (1), au-dessus du talus à 96 mètres d'altitude. Construit en briques soutenues par des piliers de béton, il était coiffé d'une grande cuve, également en béton. La distribution publique d'eau était inaugurée. Au Bourgeois, un réservoir en maçonnerie entouré de remblai de terre gazonnée servait de relais. Il était situé à la cote 114', raconte Paul Buffin (I).


     RÉTROSPECTIVE   >  CHATEAU D'EAU DE RIXENSART, du haut du Plagniau

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1344 | Ecole communale du Centre

    rixensart,école communale du centre

     1956-1957 - Photo de classe de Mr. Paul Gilson (Ecole communale du Centre)

    "A quatre personnes, nous sommes parvenus à déterminer 23 noms sur 27", raconte Jean-Claude Renier ! "J'ai côtoyé ces élèves car ils étaient mes ainés de deux ans, je crois. J'en ai rencontré certains le 10 novembre 2014, lors de la fête organisée à la MJC de Rixensart."

    De gauche à droite

    1er rang | Luc Baudoux, ..?, Bernard Polet, Anne Ostyn, Michel Delpierre, Christian Radermaeker, ...?, Géry van Parijs, Viviane Lezy , Louis Mélain, Joseph Recour.

    2ème rang | Jean-Marie Gilson, Guy Degreef, Robert Mayné, Jimmy Smit, Jean-Pierre Missoten, Pol Rekier, Alex Ghobert, Pol Spinoit, ...?, Yves Roulet.

    3ème rang | Willy Recour, Patrick Bertrand, Robert Deschrijver, Jean-Pierre Depelseneer, Alain Dupuis, Philippe Wittamer.

    L'instituteur Paul Gilson se trouve sur la gauche du 3ème rang, derrière son fils Jean-Marie.

    Collection | GILSON Paul Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1340 | Bois du Calvaire

    rixensart,bois de rixensart,bois,calvaire

    début XXème siècle - Bois du Calvaire à Rixensart

    Aux alentours du château de Rixensart, "le pays est charmant, avec ses profonds ombrages et ses coteaux aux flancs escarpés, Ne manquez pas d'explorer, notamment, le beau bois qui s'étend à l'est du village. Les coins pittoresques y abondent. C'est le bois de Rixensart", décrit le Bulletin officiel du Touring Club de Belgique en juillet 1905.

    "A voir ces imposantes futaies, on sent qu'elles ne sont pas livrées à une main inexperte, ni à un homme d'affaires, soucieux uniquement de 'faire de I'argent'. Les maîtres du domaine ont compris qu'ils peuvent concilier le soin de leurs intérêts avec la préoccupation de garder intacte la beauté de cette antique forêt seigneuriale. On voit qu'ils ont l'amour d'une nature plantureuse, où le pittoresque s'allie au grandiose. Et quel plaisir doit être le leur, lorsqu'ils cheminent à travers ces solitudes forestières, d'y rencontrer le paisible touriste, admis, grâce à leur obligeance, à contempler ces beaux paysages sylvestres !"

    rixensart,bois de rixensart

    2012 © Monique D'haeyere

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1338 | Le Cinéma du Centre

    2001 Avant 1936 Le cinéma du Centre Avenue de Merode c Anne-Marie Delvaux.jpg

    vers 1930 - Le Cinéma du Centre, avenue de Merode à Rixensart

    Observez la présence d'un troisième rail. "Il a été utilisé pour l'acheminement de wagons au gabarit des chemins de fer (écartement 1,435 m) de la gare de Rixensart vers les Soieries de Maransart. On pourrait déterminer la date +/- éxacte de cette photo, puisque le troisième rail fut placé en 1929 et enlevé en 1931 suite à la faillite de la soierie en 1930", explique Jean-Claude Renier, vice-président du Cercle Ferroviaire de Rixensart (voir RR 1324).

    rixensart,avenue de merode,hôtel du centre,cinéma du centre,ligne vicinale

    8.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1335 | Château d'eau

    570A. Rixensart0137 (1).jpg


    1910 - Entré en fonction en 1905, le château d'eau de la rue du Plagniau à Rixensart (1) 'remplaçait les anciennes pompes et alimentait les bornes fontaines pour les habitations non raccordées au réseau', écrit Robert Delbrassinne (IV). 
    __________
    (1) avant 1955, la rue du Plagniau était dénommée rue du Château d'Eau

    Variante
    rixensart,rue du plagniau,plagniau,château d'eau

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1330 | La Poste de Rixensart

    1330 Avenue de Merode La Poste 11.2007 © Eric de Séjournet.jpg

    novembre 2007 - "En 1960, La Poste fut transférée de l'avenue Huens vers l'avenue de Merode", précise Paul Buffin (I). 

    En juin 2007, le ‘service public’ La Poste ferma ses guichets dans le centre de Rixensart. Dans la foulée, et sans que les habitants n’en furent avisés, la seule boîte aux lettres du centre fut condamnée … mise ‘hors service’.

    L’absence de boîte aux lettres à Rixensart Village fut d’autant plus mal ressentie qu’à hauteur du GB de Rixensart il y avait deux boîtes aux lettres (une à l’extérieur à l’avenue John Kennedy et l’autre à l’intérieur du Point Poste du GB), qu’à hauteur de la Gare de Rixensart il y a également deux boîtes aux lettres (une sur le mur extérieur de la gare, l’autre dans le Point Poste de la gare).

    A l’initiative des habitants et avec l’appui des commerçants, une pétition fut lancée fin juin 2007 et récolta 1896 signatures afin de demander que La Poste réinstalle une boîte aux lettres dans le centre du village.

    Obstinée, La Poste refusa. La politique communale s’en mêla et vota le 19 décembre 2007, à l’initiative de la minorité, une motion (1) réclamant l’installation d’une boîte aux lettres sur la Place de la Vieille Taille.

    Six mois plus tard, toujours pas de résultats. Làs, les responsables communaux lançèrent en juin 2008 l'idée de l'installation d'une 'boîte aux lettres communale’. … une première en Belgique et qui créerait un précédent titillant le monopole (2) de La Poste.

    In fine, les Rixensartois emportèrent leur joute avec La Poste début décembre 2008 … voir photo ci-après.

    rixensart,avenue de merode,la poste 1330 

    12.2008 © Eric de Séjournet

    _____________
    (1) de SÉJOURNET Eric, Motion postée pour La Poste, in Carnets de PROXIMITÉ, 12 janvier 2008
    (2) Le 2 mars 2009, Valérie De Bue, vice-premier ministre et ministre de la Fonction publique, des Entreprises publiques et des Réformes institutionnelles, répond au Parlement : « En réponse à votre question visant l'installation d'une boîte postale et la collecte des correspondances par la commune de Rixensart, je vous informe que, seule La Poste détient la responsabilité d'organiser un réseau de collecte et de distribution du courrier et ce, en sa qualité de prestataire de service public conformément aux conditions prévues dans le contrat de gestion ». 

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1329 | Presbytère Sainte-Croix

    Presbytère Sainte-Croix © Hommes et Patrimoine

    1997 - Ancien presbytère de l'église Sainte-Croix, sise rue de l'Eglise à Rixensart (près du Château de Rixensart). "Dans un jardin enclos, presbytère en briques et pierre bleue, de la fin du XVIIIe s. belle porte Louis XV-XVI couronnée d’un fort larmier, qui épouse les courbes du linteau ; clé sculptée de feuillages, jambages en gorge, bases. Autres percements sans caractère. Oreilles, épis et bâtière de tuiles (1)".

    L'asbl Hommes et Patrimoine rappelle que "l'actuel presbytère est en fait la reconstruction aux environs de 1779, de celui qui fut incendié en 1678 par les troupes françaises".

    En effet, "venant de la place forte de Charleroi, une brigade commandée par le Ier brigadier de France, M. Lagalerie, se dirige en février 1678 vers nos contrées … Le 9 février, un capitaine et sa troupe débouchent dans Rixensart qu’ils livrent au pillage. Ils incendient tout d’abord une maison particulière, puis les bâtiments d’une ferme appartenant au comte de Bruay. C’est ensuite la maison du recteur du bénéfice Ste Croix qui est livrée aux flammes avec sa grange et ses dépendances … Quant à la maison des recteurs (lire le presbytère), il faut attendre un siècle pour qu’on la relève de ses ruines" (2).

    __________
    (1) PROVINCE DE BRABANT, Le Patrimoine monumental de la Belgique Vol.2, Arrondissement de Nivelles, Liège 1974, p. 485
    (2) GILSON Paul, Les incendies du château de Rixensart et les malheurs de la population pendant les guerres de Louis XIV, in Regards sur le passé de Rixensart-Bourgeois, Rixensart, pp. 103 à 114

    rixensart,rue de l'église,presbytère sainte-croix

    2008 © Eric de Séjournet

    Collection | HOMMES et PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1324 | Le fond du bois

    bois,rixensart,avenue de merode,ligne vicinale,les soieries de maransart
    entre 1929 et 1931 - "Une vue de l'avenue du Merode depuis l'actuelle entrée vers la Maison communale et vers le centre de Rixensart. La ligne vicinale est bien visible sur la droite", indique Jean-Michel Corbisier.

    "Le Fond du Bois portait bien son nom avant la création de l'avenue de Merode à Rixensart. Ce ravin, un coulant d'eau, allait de la rue de l'Augette aux étangs Gillet. Il rassemblait toutes les eaux pluviales du bois du Héron. Un haut remblai fut érigé, percé d'un petit tunnel, fermé par une grille, destiné au passage des eaux. Ce très haut talus permit au tram et à l'avenue de franchir ce creux, le fond du bois", écrit Paul Buffin (I).

    Observez la présence d'un troisième rail. "Il a été utilisé pour l'acheminement de wagons au gabarit des chemins de fer (écartement 1,435 m) de la gare de Rixensart (1) vers les Soieries de Maransart (2). On pourrait déterminer la date +/- éxacte de cette photo, puisque le troisième rail fut placé en 1929 et enlevé en 1931 suite à la faillite de la soierie en 1930", explique Jean-Claude Renier, vice-président du Cercle Ferroviaire de Rixensart.

    Dans une article paru en 1997 (3), Paul Stevens écrit : "La ligne vicinale Braine-L'Alleud - Wavre possédait deux raccordements 'industriels' : celui de la 'Sucrerie Naveau' à Wavres (Bierges), et celui de 'La Fabrique de Soie Artificielle de Maransart' (Aywiers). Vers 1925-1926, l'usine de Maransart, dont il ne subsiste que deux bâtiments actuellement, souhaita faire installer un 3ème rail entre la gare SNCB de Rixensart et Maransart, pour acheminer des matières premières et autres produits chimiques à Maransart. Ceci afin d'éviter le transbordement à Rixensart des wagons SNCB (voies de 1,435 m) dans de plus petits wagons SNCV (voies de 1 m). On bénéficiait de cette manière des tarifs SNCB 'charge complète', sans rupture de charge (...). La vie de ce rail fut de très courte durée. Madame Wéry, de la sablonnière Wéry, à Maransart, fournisseur de sable de la SNCV, m'a dit qu'elle n'a vu qu'une seule fois des wagons SNCB à Maransart. Chronologiquement : 

    - 1928 : les plans sont prêts, le feu vert est donné pour la construction du 3ème rail, le remplacement des traverses et ajout du rail

    - 1929 : la voie à 3 rails est opérationnelle

    - 1930 : la soierie fait faillite

    - 1931 : le rail est déclaré hors service

    - 1936 : le rail est démonté

    _________________
    (1) STEVENS Paul, De Braine-l'Alleud à Wavre ... du temps du vicinal, Editions PRO-TRAM asbl, 12/1998
    (2) SA Les Soieries de Maransart : consultez le dossier du Cercle de Généalogie et d'Histoire de Lasne
    (
    3) STEVENS Paul, Quand le tram vicinal passait à Rixensart, in Chroniques du Cercle d'Histoire de Rixensart, 2e trimestre 1997

    bois,rixensart,merode,ligne vicinale,les soieries de maransart 

    4.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | CORBISIER Jean-Michel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1320 | Paysage à la Chapelle Sainte-Barbe

    rixensart,bourgeois,chapelle sainte-barbe,rue du baillois,coin perdu

    début XXème - La chapelle Sainte-Barbe est située à Bourgeois, rue du Baillois, à l'angle de la rue Dyna Beumer. Elle fut construite par un entrepreneur du Bourgeois, Alexandre Desteinbach, sur autorisation communale, en 1877 (...). Sainte-Barbe est invoquée contre la mort subite, et est la patronne de tous les métiers qui touchent au feu, rappelle Hommes et Patrimoine.

    Aujourd'hui, cette chapelle à chambre en briques blanches surprend par le dessin inhabituel de sa forme élaborée. Propriété communale, elle est partiellement encastrée dans la haie de la propriété portant le n° 4 A (voir OBJECTIF RIXENSART).

    Quant à la borne-fontaine distribuant l'eau potable, elle n'existe plus et de nombreuses maisons ont été construites de part et d'autre de la rue du Baillois, dont l'aspect a quelque peu changé, ainsi qu'en bordure du sentier du même nom qui descend vers la vallée de la Lasne, ajoute le Cercle d'Histoire de Rixensart.

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1320 | Rue Dyna Beumer

    rixensart,bourgeois,culture,rue dyna beumer

    23 août 1879 - Affiche Promenade Concerts au Covent Garden de Londres

    Jadis rue de la Cure, la rue Dyna Beumer à Bourgeois doit son nom à la célèbre cantatrice Dyna Beumer, née à Bruxelles en 1856, « qui y habita au n° 6, la villa « Les Lilas ». Elle fit un triomphe à sa sortie du conservatoire en 1876. Sa carrière de cantatrice fut brillante et elle fit entendre sa voix dans les grandes capitales du monde entier », note Paul Buffin ( I).

    A l'occasion d'un récital donné à ses débuts à l'Hôtel Astoria à New-York, le New-York Times (*) du 10 novembre 1897 critiqua: "Dyna Beumer is a colorature singer of the class that never had a very great hold on this public. Her voice is a very light soprano, of excellent natural quality and of much flexibility. She executes runs, trills, and similar ornaments of song with the most facile smoothness and with a perfect clearness that is entirely commendable. But that is about all that can be said in favor of her art".

    Elle mit fin à sa carrière en 1902 et se consacra à l'enseignement de son art. Henriette-Joséphine-Jeanne-Dymphina Beumer s'éteignit en sa demeure au Bourgeois le 9 août 1933, à 76 ans 11 mois et 9 jours (1).

     

    __________
    (1) Commune de Rixensart (Service Population) - Acte de décès n° 26 de 1933.

    musique,arts,rixensart,opera,bourgeois,dyna beumer,les lillas,cantatrice

    Les Lilas 2010 © Eric de Séjournet

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1320 | Avenue Marie-Henriette

    Avenue Marie-Henriette à Rixensart c JCR Martin 0.jpg

    /1937 - Avenue Marie-Henriette, ainsi dénommée en référence à la princesse Marie-Henriette d’Autriche (1836-1902), épouse du roi Léopold II. De cette union, quatre enfants : un fils, Léopold décédé à 10 ans, et trois filles Louise, Stéphanie et Clémentine.

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1317 | Quai du tram

    rixensart,bourgeois,quai du tram,ligne vicinale

    1912 - Venant du centre de Rixensart, via l'actuel sentier du Val du Héron, le tram à vapeur arrive au Bourgeois, Quai du Tram. A droite, le café du Mayeur.

    «Lors de l’ouverture de la ligne vicinale (1898), un quai, des voies de dédoublement et de garage furent établis au Bourgeois sur de petites parcelles expropriées. Une seule maison occupait le site en 1850. Elle fut démolie pour faire place à la vapeur. Ce fut le tram et la halte qui amenèrent les constructions ultérieures. L’endroit fut baptisé Quai du Tram comme dans beaucoup d’autres communes belges», écrit Paul Buffin (I).  

     RÉTROSPECTIVE  QUAI DU TRAM, 'el tram pass’ au Bourjwès'

    rixensart,bourgeois,quai du tram,ligne vicinale

    3.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017