BROCHE Francis

  • Avenue Nouvelle

    Avenue Marcel Tilquin avenue Nouvelle 1920 c Francis Broche.jpg

    1920 | Avenue Nouvelle (rue Alphonse Collin)
    coll. Francis Broche

    Bordée d'ormes, l'avenue Nouvelle à Rixensart est l'actuelle rue Alphonse Collin, pour la partie située entre l'avenue Marcel Tilquin et la Place de la Vieille Taille.

    Cette belle rangée d’ormes fut décimée par la graphiose, aussi nommée ‘maladie hollandaise de l’orme’. Vraisemblablement d’origine asiatique, cette maladie fongique de cet arbre est apparue en 1919 pour la première fois aux Pays-Bas et dans le nord de la France, puis s’est développée dans toute l’Europe.

    rixensart,rue alphonse collin 

    3.2016 © Monique D'haeyere

    Lire la suite

    Collection | BROCHE Francis, DELVAUX Anne-Marie, RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • Les Sorbiers

    genval,parc de genval,villas,les sorbiers,merisiers

    après 1903 -  Les Sorbiers (Parc de Genval-les-Eaux),
    à l'angle des avenues des Merisiers et des Cormiers
    coll. Francis Broche

    « Dans les alentours du lac de Genval, cette belle villa s'implante sur un haut soubassement au centre d'un jardin entouré de haies. Oeuvre de l'architecte Fernand Symons (1), cette habitation de style 'villégiature' est datée de 1903 et s'inscrit tout à fait dans l'esprit du manoir anglais : les façades crépies et à faux colombages sont animées d'une bretèche, d'encorbellements, d'annexes, de petits toits en appentis, d'une loggia d'entrée, d'une tourelle polygonale (terrasse couverte à l'origine), de hautes souches de cheminée. Les baies de format varié sont fermées de châssis d'origine à petits bois », écrit Bénédicte de Ghellinck en 2009 (2).

    « Cette villa est typique de cette époque et, chose curieuse, elle dispose d’une soeur, dans le quartier du ‘Bosquet’ que seules quelques différences empêchent de qualifier de jumelle (3) », écrit Roger Ghyssens en 2003 (4).

    __________
    (1) Fernand Symons (1869-1942), architecte belge de la période Art nouveau qui fut actif à Bruxelles et à Genval
    (2) WALLONIE DGO Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie, Liste des biens repris dans l’Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel de la commune de Rixensart, 2009  
    (3) RÉTRO RIXENSART | Villa de l'avocat Ch. G
    (4) GHYSSENS Roger, Genval-les-Eaux de 1895 à 1935, Editions de la Page, p. 112, 2003

     

    genval,villa les sorbiers,parc de genval 

    9.2017 © Immo Ferco

    Lire la suite

  • Chalet Guillaume Tell et les Cottages

     2 1835 1423. Le lac 1906 c Anne-Marie Delvaux (1).jpg

    avant 1906 | Le Lac
    coll. Anne-Marie Delvaux

    Sur la rive nord du lac de Genval, le Chalet Guillaume Tell marque le paysage depuis plus d’un siècle.

    La mise sous eau du lac de Genval date de l'automne-hiver 1903-1904. Roger Ghyssens, du Cercle d'Histoire de Rixensart, fait observer que « l'Argentine (aussi dénommée Rivière d'Argent ou Zilverbeek) marquait la limite communale entre Overijse et Genval depuis le pont d'Yssche, rue de la Tasnière, jusqu'au chemin de Genval à Rosières. Il est évident que la création du lac entraînait immanquablement la disparition de cette limite et que le fait de détourner la rivière ne transférait pas automatiquement ses fonctions frontalières. Le bourgmestre d'Overijse avait donc marqué de légitimes réticences et avait exigé de placer dans l'axe du lit de la rivière abandonnée, des bornes (...). Aujourd'hui, pour autant qu'elles existent, elles jouent ce rôle entre deux Provinces d'abord, entre deux Régions ensuite » (1).

    Sur la rive nord, on distingue le Chalet 'Guillaume Tell'. Avec le Rütli (Le Trèfle à Quatre), le Hameau du Petit Trianon, la Maison du Seigneur, il fait partie des ‘copies’ réalisées dans le parc de Genval-les-Eaux au début du 20ème siècle. Le chalet est à l’image de la chapelle Guillaume Tell se trouvant sur les bords du Lac des Quatre Cantons en Suisse (2).

    __________
    (1) GHYSSENS Roger, Genval-les-Eaux de 1895 à 1935, Editions de la Page, p. 59, 2003
    (2) La chapelle de Tell, in Wikipedia

    genval,lac de genval,chalet guillaume tell 

    1.2016 © Monique D'haeyere

    Lire la suite

  • Le Verger

    rixensart,villa le verger,rue de l'augette

    1914 | Villa Le Verger, rue de l'Augette à Rixensart,
    à proximité du Sentier du Chemin du Meunier à Froidmont.
    coll. Francis Broche 

    La rue de l’Augette, très ancienne, relie Froidmont à Bourgeois. Elle a aussi connu de nombreuses vicissitudes orthographiques, chemin de Brame en 1651, Hauzette en 1732, tienne Guéraude et Huigette en 1756, l’Hauzette en 1780, Lauzette en 1784, puis Lozette, Laugette, Logette, chemin de Renipont et, d’après Popp, chemin de Bourgeois. Une logette serait un chemin creux dont les arbres des talus se rejoignaient en formant une voûte de feuillage. Cette définition correspond bien à la rue étroite et sinueuse. L’aquarelliste Guy Bertrand y réside au n° 66 (I, p.61).

    Lire la suite

    Collection | BROCHE Francis, CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • Haut de la Manteline

    2006. Haut de la Manteline (Avenue des Combattants à Genval c Monique D'haeyere.jpg

    coll. Monique D'haeyere

    Haut de la Manteline à Genval. Sur l'avenue des Combattants, trois magasins se succèdent. Le premier à droite, 'Chez Pierre', annonce 'Un peu de tout' et est à l'enseigne de P. Vincent Vandenbroek. Au centre, la vitrine donne à penser qu'il s'agit d'un magasin de vêtements, mais les nombreuses publicités sur la façade indiquent que l'on y trouve également du tabac : cigarettes Vander Est, Turmac, Davros, Araks. Quant au troisième commerçant, il est coiffeur.

     

    genval,avenue des combattants,commerces,manteline 

    2016 © Monique D'haeyere

    Lire la suite

    Collection | BROCHE Francis, D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • Café des Quatre Coins

    rixensart,bourgeois,horeca,mayné,delaere

    1920 | Rue de la Grand’Place
    coll. Francis Broche

    Le café-pension-restaurant des Quatre Coins, tenu par A. Mayné-Delaere, domine ce carrefour de Bourgeois, à l'intersection de la chaussée de Lasne et la rue Saint-Roch. Cette dernière est traversée par la ligne vicinale. Le clocher de l'église Saint-François-Xavier apparaît derrière les maisons.

    rixensart,bourgeois,horeca,mayné,delaere 

    3.2014 © Monique D'haeyere

    Lire la suite

    Collection | BROCHE Francis, RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1631 | Avenue Normande

    avenue normande n2 c Francis Broche.jpg

    Début 20° siècle - Construite dans l'avenue Normande au Parc de Genval-les-Eaux par "l'architecte Fernand Symons (1), la 'Villa Beau Site (2) changera à la fois de nom et d'aspect", signale Roger Ghyssens (II) : Royal Palace, puis Le Belvédère.

     

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | Hôtel Beau Site, avenue Normande

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | Le Belvédère, du palace à l'enfer

    __________
    (1) Architecte, rue Souveraine 35 à Ixelles, un des sept fondateurs de la 'Compagnie horticole de Genval et extensions - Hortus' en compagnie de Gustave Smets-Mondez et de l'architecte-paysagiste Adrien Hubaut (II)
    (2) A ne pas confondre avec la Villa Beau-Site de l'architecte Paul Hamesse

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1625 | Cour de récréation, côté des classes

    1013. Pensionnat des Soeurs franciscaines à Genval 1919 c Francis Broche.jpg

    1919 - Couvent de Genval : cour de récréation, côté des classes (pensionnat des Soeurs Franciscaines)

     

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | Couvent de Genval, pensionnat et école

    Variante

    genval,école notre-dame-des-anges,couvent de genval 1013B. Ecole Notre-Dame 09 04 2011 c Francis Broche.jpg 

                                                              Ecole Notre-Dame-des-Anges avril 2011 © Francis Broche

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1559 | Drève des Aubépines

    genval,lac de genval,magniolias,aubépines

    vers 1908 - Dans le lotissement du Parc de Genval-les-Eaux, six terrains situés drève des Aubépines (actuellement drève des Magnolias) furent vendus au début du 20ème siècle à de riches bourgeois de la capitale (1).

    Victor Rossel, le propriétaire et directeur du journal ‘Le Soir’, y fit construire la Villa Rossel. Il seconda puis succéda à son père Emile, qui avait créé son journal en 1887. Victor Rossel créa, quant à lui, le 'Soir Illustré', et décéda en 1935 (II, p.146).

    Autre villa, autre histoire ... celle de la villa Josette, 'qui fut habitée en 1913 par Mme Gosset (2), la première femme pilote de ballon, et son époux' (II, p.146). Voir photos 1420 et 190.

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | DES AUBÉPINES, aux Magnolias

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | Drève des Magnolias

    __________
    (1) CORYN Michel, dans Rixensart Info de février 2006
    (2) Gausset suivant son brevet reproduit à la notice 190.

    genval,lac de genval,magniolias,aubépines

    2.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • Place de la Gare

    rixensart,rue de la gare,ligne vicinale,hotel de l'yser

    «A l’angle de l’ancienne voie du tram et de la rue de la Gare, avait été érigé en 1924 le monument aux morts de la guerre 1914-1918. Il était encadré de deux obusiers que les Allemands, pendant la guerre 1940-1945, récupérèrent pour la refonte. Ces armes furent ainsi remises une seconde fois dans le cycle infernal. Ce monument, portant la cicatrice d’un coup d’obus, lors des combats de mai 1940, a été transféré dans le parc communal par la suite», écrit Paul Buffin (I).

    rixensart,rue de la gare,ligne vicinale,hotel de l'yser,1914-1918 

    4.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1380 | La Terrasse de l'Etablissement des Eaux

    La Terrasse de l'Etablissement des Eaux de Genval c Francis Broche.jpg

    vers 1930 - La Terrasse de l’Etablissement des Eaux. "En façade, à l'entresol, une galerie court sur toute la longueur de l'aile droite. Elle s’ouvre sur le lac par douze arcades en plein cintre, soutenues par des colonnettes et on y accède par un escalier, toujours en place sur le pignon ouest. Cette coursive, ouverte au vent du lac car à l’époque les arcades ne sont pas vitrées, est qualifiée de terrasse et est fermée du côté intérieur par un mur sur lequel s’ouvrent quelques portes. L’une d’entre elles, à plusieurs vantaux, laisse un large passage vers la source, dans une salle en contrebas. Cette photo est prise dans le sens ‘tour vers extrémité de l’aile droite’, et l’on voit, grande ouverte, la porte qui débouche sur l’escalier extérieur" (II).

    Variante (dans l'autre sens)

    genval,château du lac,château du lac galerie

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1366 | Le Colombier Normand et sa Faisanderie

    Le Colombier Normand et sa Faisanderie c Francis Broche.jpg

    Le Colombier normand et sa Faisanderie fait partie du Parc ornithologique de Genval-les-Eaux. "Il compte neuf loges en creux, dont une de grandes dimensions, destinées à abriter les espèces d’oiseaux présentés à l’admiration des visiteurs (…). La première des loges, et la plus grande au centre, sont pourvus d’une cage en treillage permettant aux volatiles de s’avancer au-devant des visiteurs. A l’extrémité, l’alignement de loges se termine par la tour à toiture conique laquelle n’est plus séparée du chemin de fer que par un large sentier aujourd’hui oublié. Après avoir longtemps dominé les voies sur la majeure partie de son tracé, il plongeait le long du talus pour rejoindre la rue de la Tasnière sans devoir emprunter les chemins du parc, propriété privée" (II).

    __________
    (1) situé au-dessus des ‘Masures’, qui abrite encore en 2016 à Genval le Musée de l’Eau et de la Fontaine

    genval,parc ornithologique 

    3.2017 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1354 | La gendarmerie

    rixensart,gendarmerie,rue albert i,monastère

    En 1933, la gendarmerie s’installa aux numéros 38 à 42 de la rue Albert Ier, actuellement dénommée rue du Monastère. Et Paul Buffin (I) de se demander 'pourquoi celle-ci alla se cantonner aux confins du village de l’époque. Auparavant Rixensart dépendait de la Brigade de Lasne et seul le garde champêtre, bon enfant, assurait la police dans le village'.

    Francis Broche a récolté auprès de Marcelle Dupuis, fille d'Herman, l’ancien garde champêtre de Rixensart, les précisions suivantes : 'Début des années soixante, il n'y avait que quatre ou cinq gendarmes pour Rixensart et Bourgeois, dont un certain Mr. Louis qui habitait en face de la gendarmerie. Le commissariat occupait le rez-de-chaussée au coin de l’avenue de l’Aurore et le reste des différentes maisons était si mes souvenirs sont bons, des logements de fonction. Ils se déplaçaient en vélo ! Plus tard ils ont eu une jeep Willys. Il y avait également deux gardes champêtres qui avaient leur bureau à la maison communale. Un pour Rixensart, Mr. Dupuis Herman et un autre pour Bourgeois, Mr. Dujardin. C'est seulement vers 1965/1966 (?) que des policiers les ont remplacés'.

    Situé au 64 de la rue du Monastère, ce corps de garde de l’ancienne gendarmerie a trouvé en 2015 de nouveaux propriétaires soucieux de la conservation du patrimoine rural. La rénovation touchant à sa fin, ils souhaiteraient réaliser un agrandissement de cette ancienne photographie. Toutefois, le duplicata numérique en possession du contributeur et de Rétro Rixensart ne permet d’effectuer l’agrandissement attendu. Si vous possédez un double de cette photographie, pourriez-vous nous venir en aide ? Merci de la transmettre en haute résolution à eric.de.sejournet(at)gmail.com.

    rixensart,gendarmerie,rue du monastère

    2011 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1295 | Un coin du parc

    1296. Un coin du parc à Genval Pont c Francis Broche.jpg

    Un coin du parc à Genval-lez-Eaux ... lieu encore à identifier. S'agit-il du pont se trouvant rue de Rosières à hauteur du Confluent ? 

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017