de WALQUE Vivien

  • Visites royales, rencontres privilégiées

    2007. 29 juin 1937 Visite du Roi Léopold III à la famille de Merode au Château de Rixensart © Bernard Collin Archives de Merode Trélon (via Joël Danlou).jpg

    29 juin 1937 | Le Roi Léopold III à Rixensart
    coll. Bernard Collin

    Visite du Roi Léopold III à la famille de Merode au Château de Rixensart. A gauche sur la photo, le Premier Ministre belge Paul van Zeeland. A droite, le prince Paul Ghislain Félix de Merode.

    « D’abord fixée au 16 juin 1937, la visite du roi Léopold III est reportée au 29 juin à cause de l’incendie de l’église (1). Le roi, invité par la princesse de Merode à une garden-party, fut acclamé à sa sortie par de nombreux villageois et les enfants des écoles agitant des drapeaux tricolores. Les édiles communaux et les représentants des principaux groupements ou associations de la commune participaient à cette visite royale. Quelles qu’aient été leurs opinions politiques ou religieuses, les invités à cette auguste rencontre s’en flattèrent et le firent bien savoir aux moindres de leurs amis et connaissances » (2).

     

    __________
    (1) église Sainte-Croix
    (2) BUFFIN Paul, Portrait des rues de l'ancienne commune de Rixensart, pp. 23 et 24, 1996

    Lire la suite

    Collection | COLLIN Bernard, de WALQUE Vivien, JACQUET Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • Cinquantenaire des Papeteries

    1528. 1954 3 octobre visite de l'usine par Monseigneur Suenens (Cinquantenaire des Papeteries) c Fonds Lannoye (Ed. Rétro Rixensart)_2.jpg

    3 octobre 1954

    Précédé de Jean Lannoye, administrateur-délégué des Papeteries de Genval, et accompagné de Marie Stévenart, veuve d'Auguste Lannoye, Monseigneur Léon-Joseph Suenens, à l'époque évêque auxiliaire du cardinal Van Roey, visite l'usine. Rangés comme à la parade, les camions de l'usine arborent la publicité Balatum partout.

    Avant-propos

    Les Fêtes commémoratives du Cinquantenaire des Papeteries de Genval furent célébrées

    - sur le site de Mont-Saint-Guibert, le 26 septembre 1954 : visite d'usine, match de balle pelote entre les équipes des usines de Genval et Mont-Saint-Guibert, départ du ballon pour le Rallye-Ballon, café-concert et bal.

    - sur le site de Genval, les 2, 3 et 4 octobre 1954 : dîner et grand’messe à la Salle des Fêtes, dépôt de fleurs aux monuments de l’usine, visite de l’usine, exposition des travaux d’agrément, exécutés par des membres du personnel, séance académique et remises des décorations, réception, séances récréatives suivies de bals, match de football organisé entre des équipes de vétérans, kermesse flamande.

    J’édite et commente ce reportage inédit découvert dans le patrimoine iconographique de la famille Lannoye (cliquez sur 'Lire la suite'). Les Archives de l’Etat à Louvain-la-Neuve en seront les dépositaires. Cliquez sur 'Lire la suite' et découvrez les 21 photos inédites 

    Eric de SÉJOURNET 

    Lire la suite

    Collection | de WALQUE Vivien, FONDS LANNOYE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1177 | Le Calvaire

    rixensart,calvaire,avenue de merode,parc communalProjet d’un calvaire commémorant la ‘mission de 1954’ dans les paroisses de Bourgeois et de Rixensart - Croix en béton (5 m 25), personnages en cuivre battu (1 m 90) - Auteur de la maquette : M. Jean-Pierre Ghysels, dinandier-ciseleur à Bruxelles.

    L’oeuvre finale fut érigée à l’angle de l’entrée de la maison communale et de l’avenue de Merode.

    L’asbl Hommes et Patrimoine (III, p. 46 et 47) en fait la description : « Les personnages sont en cuivre battu, d’une hauteur de 2,30 m. Sur un socle en briques, haut de 1,55 m est dressé la croix; de part en d’autre du socle, une console porte les statues de la Vierge et de saint Jean. La hauteur totale de l’ensemble est d’environ 5 m (…). La croix semble un fléau de balance immobilisé au centre, entre l’affliction et l’espérance. Les lignes des personnages sont dépouillées ».

    Collection | de WALQUE Vivien Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 754 | Saint-Grégoire le Grand et les petits chantres

    rixensart,bourgeois,églises,saint françois-xavier1957 - Tous les vitraux de l’église de Bourgeois-Rixensart sont l’oeuvre de Jean Slagmuylder (1) et ont été mis après la restauration de 1956.

    Dans le transept, à droite, se trouve ce vitrail représentant «Saint-Grégoire le Grand et les petits chantres. Ce saint fut pape de 590 à 604. On lui doit la liturgie de la messe et le chant grégorien.

    Ce vitrail a été offert en 1957 par les ‘Choristes de Bourgeois’ et leur fondateur : Lucien Demanet, conseiller communal et ancien échevin, à l’occasion du 25ème anniversaire de la création de la chorale», précise André de Walque (XIX, p. 22).

    -----
    (1) Jean Slagmuylder, dessinateur et peintre verrier (°1901, † Laeken 12 février 1968)

    rixensart,bourgeois,églises,saint françois-xavier

                                                                                                          9.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | de WALQUE Vivien Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 735 | La Vierge à l’Enfant

    rixensart,bourgeois,églises,saint françois-xavier

    « C’est la générosité de la Mère Anne de Meeûs (°Bruxelles 1823, †Watermael 1904), fondatrice des Religieuses de l’Adoration Perpétuelle, que l’église doit cette jolie statue qui lui fut confiée en mai 1876. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une statue, mais d’un buste monté sur panier. La couronne et le sceptre ont été offerts par les paroissiens au début du ministère de l’abbé Deward », écrit André de Walque (XIX, p. 20).

    rixensart,bourgeois,églises,saint françois-xavier

    3.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | de WALQUE Vivien Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • Visite royale aux Papeteries de Genval

    genval,papeteries,roi baudouin,visite royale,papeteries de genval

    21 février 1962 | André de Walque salue le Roi Baudouin,
    en visite aux Papeteries de Genval
    coll. Vivien de Walque

    « Mon père était directeur aux Papeteries et a servi de relais entre le Palais et les Papeteries pour l’organisation pratique de la visite. Visite annoncée deux, trois jours avant. Jeunes gamins, mon frère Laurent et moi-même étions dans le bureau de mon père dans l’usine et avons suivi de près cet évènement. Tout à droite sur la photo, Charles Loos, le directeur général de l'époque, père de l'actuel Charles Loos, jazzman bien connu », raconte Vivien de Walque, fils d'André.

    André de Walque est aussi l'auteur du livre "Un siècle à Bourgeois 1877-1977", reconstituant « une partie de l'histoire d'un petit hameau qui a toujours tenu à garder une certaine distance avec son centre administratif et jadis religieux ».

    DOCUMENT EN LIGNE ⤷ Papeteries de Genval, 21 février 1962 (articles La Dernière Heure et Le Soir)

    Lire la suite

    Collection | de WALQUE Vivien, JACQUET Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017