RENIER Jean-Claude

  • 1852 à 1865 | Chalet Guillaume Tell (avant 1921)

    2 1835 1423. Le lac 1906 c Anne-Marie Delvaux (1).jpg

    avant 1906 | Le Lac
    coll. Anne-Marie Delvaux

    La mise sous eau du lac de Genval date de l'automne-hiver 1903-1904. Roger Ghyssens, du Cercle d'Histoire de Rixensart, fait observer que « l'Argentine (aussi dénommée Rivière d'Argent ou Zilverbeek) marquait la limite communale entre Overijse et Genval depuis le pont d'Yssche, rue de la Tasnière, jusqu'au chemin de Genval à Rosières. Il est évident que la création du lac entraînait immanquablement la disparition de cette limite et que le fait de détourner la rivière ne transférait pas automatiquement ses fonctions frontalières. Le bourgmestre d'Overijse avait donc marqué de légitimes réticences et avait exigé de placer dans l'axe du lit de la rivière abandonnée, des bornes (...). Aujourd'hui, pour autant qu'elles existent, elles jouent ce rôle entre deux Provinces d'abord, entre deux Régions ensuite » (1).

    Sur la rive nord, on distingue le Chalet 'Guillaume Tell'. Avec le Rütli (Le Trèfle à Quatre), le Hameau du Petit Trianon, la Maison du Seigneur, il fait partie des ‘copies’ réalisées dans le parc de Genval-les-Eaux au début du 20ème siècle. Le chalet est à l’image de la chapelle Guillaume Tell se trouvant sur les bords du Lac des Quatre Cantons en Suisse (2).

    __________
    (1) GHYSSENS Roger, Genval-les-Eaux de 1895 à 1935, Editions de la Page, p. 59, 2003
    (2) La chapelle de Tell, in Wikipedia

    genval,lac de genval,chalet guillaume tell 

    1.2016 © Monique D'haeyere

    genval,lac de genval,aux neufs provinces,guillaume tell,lac des quatre cantons

    avant 1906 | Le Parc
    coll. Daniël Vasanne

    En face d’un pavillon qui abritait à Genval l’une des sources captées, la « chapelle Tell resta quelques années solitaire sur la rive nord du plan d’eau » (2). 
    __________
    (2) GHYSSENS Roger, Genval-les-Eaux de 1895 à 1935, Editions de la Page, p. 76, 2003

    genval,lac de genval,chalet guillaume tell 

    2.2014 © Monique D'haeyere

    20170325. Lac de Genval et son île circ 1907 c JCR Martin.jpg

    début XXème siècle - Le lac et son île. A droite, sur la rive opposée la 'Maison' de Guillaume Tell
    coll. Jean-Claude Renier

    4 1837. 291. Guillaume Tell.jpg

    Guillaume Tell

    5 1838. Parc guillaume tell c Francis Broche.jpg

    Guillaume Tell
    coll. Francis Broche 

    6 1839. après novembre 1906 - Au bord du lac - Chalet Guillaume Tell.jpgaprès 1906 | Au bord du lac - Chalet Guillaume Tell
    Édit. Aux Neuf Provinces

    genval,lac de genval,chalet guillaume tell 

    7.2014 © Monique D'haeyere

    9 1841. Le Lac Genval 1910 Guillaume Tell c Anne-Marie Delvaux.jpg

    1910 | Le lac
    coll. Anne-Marie Delvaux 

    7 1840. 1912 Chapelle Guillaume Tell PR.jpg

    vers 1912 | Maison de Guillaume Tell

    10 1842 1170. Vue sur le châlet Robinson 1919 c Anne-Marie Delvaux.jpg

    1919 | Vue sur le chalet Robinson
    coll. Anne-Marie Delvaux 

    genval,lac de genval,chalet guillaume tell 

    2.2014 © Monique D'haeyere

    11 1843. Un coin du lac © Imelda De Thaey.jpg

    Le chalet Guillaume Tell (à gauche) et l'ancien Hôtel Argentine (à droite)
    coll. Imelda De Thaey 

    12 1844. Guillaume Tell Genval c Anne-Marie Delvaux.jpg

    Guillaume Tell
    coll. Anne-Marie Delvaux 

    13 1845. Guillaume-Tell PR.jpg

    Guillaume-Tell

    14 1846. Guillaume Tell CP éditée par le Restaurant du Trèfle à Quatre à Genval Tél 112 1919 c Anne-Marie Delvaux.jpg

    Guillaume Tell
    coll. Anne-Marie Delvaux 

    15 1847. Le Guillaume Tell 1921 PR.jpg

    1921 | Le Guillaume Tell

    genval,lac de genval,chalet guillaume tell 

    3.2017 © Monique D'haeyere

    Découvrez dans les deux notices ci-après comment le chalet se transforma en villa, puis en chambres d'hôte.

  • 1833 | Aux Sept Tilleuls

    2002. Café Aux Sept Tilleuls 1935 rue de l'Eglise à Rixensart c JCR Martin 0.jpg

    1935 | Café Restaurant Aux Sept Tilleuls

    Construit au cours des années vingt, le café Aux Sept Tilleuls fut tenu par les Kuyl et ensuite par Jules Martin-Verhaegen. 

    Très fréquenté, il était aussi le local de la société de musique « L’Union musicale » (1886-1940) (I). Paul Buffin raconte : "Comme chacun le sait, la musique est un bruit qui donne soif et seul un estaminet peut être le local d’une fanfare. L’équipe de football y siégea au cours des années 30. Le club avait son terrain sur une partie de l’actuel complexe sportif. Les installations assez sommaires ne comprenaient pas de vestiaires, les joueurs endossaient leurs maillots au café et descendaient ensuite, en tenue de combat, vers le terrain, à 250 mètres de là, pour jouer la partie".

    Attenant à l’Ecole de la Source, au n°34, cet établissement devint l'étude des notaires Jean-Pierre Paulus de Chatelet (de 1972 à 1976) et Pierre Paulus de Chatelet (de 1976 à 2010), et depuis 2010 celle du notaire Françoise Montfort.

    La maison suivante, appelée 'Les Buissonnets', fut "très longtemps occupée par la famille de Léopold Gilson, régisseur du prince de Merode et bourgmestre de la commune depuis 1952 jusqu’en 1970. Ensuite un home pour personnes âgées y fut créé; fin XXème, elle devint maison paroissiale" (I).

    2002B. Rue de l'Eglise 1.2016 © Monique D'haeyere.JPG 

    1.2016 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1802 | Panorama

    1802. Panorama à Rixensart c JCR Martin.jpg

    avant 1925 - Très belle vue sur la rue de la Station (1) à Rixensart. De gauche à droite, on reconnaît la Villa Home Sweet Home, la Maison Jacquet et l'Hôtel de l'Yser.

    Cette photo, éditée par la "Maison Jacquet, négociant" (2), a probablement été prise à partir de terrains, situés à hauteur de l'actuelle avenue Marcel Tilquin.
    __________
    (1) rue de la Gare à partir de 1995
    (2) "C'est là que mon arrière-grand-mère, Palmyre Jacquet-Palate tint un petit commerce pour faire vivre sa famille suite au décès inopiné de son mari, Auguste Jacquet, en gare de Rixensart le 13 juillet 1913. Il était Chef de gare et comptable des postes à Rixensart", raconte Philippe Jacquet, ancien Président de l'Espace culturel de la Pommerage asbl.

    Photo légende

    rixensart,rue de la gare

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1754 à 1756 | Café des Quatre Coins

    rixensart,bourgeois,horeca,mayné,delaere

    1920 | Rue de la Grand’Place
    coll. Francis Broche

    Le café-pension-restaurant des Quatre Coins, tenu par A. Mayné-Delaere, domine ce carrefour de Bourgeois, à l'intersection de la chaussée de Lasne et la rue Saint-Roch. Cette dernière est traversée par la ligne vicinale. Le clocher de l'église Saint-François-Xavier apparaît derrière les maisons.

    rixensart,bourgeois,horeca,mayné,delaere 

    3.2014 © Monique D'haeyere

    Lire la suite

    Collection | BROCHE Francis, RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1690 | Ravin du Belloy

    1690. Ravin du Belloy à Bourgeois 1921 c JCR Martin.jpg

    1921 - Beloi, Baillois ou Belloy ? Voilà une orthographe bien controversée, écrit Marcel Ginion (1). D’après certaines anciennes cartes postales, on écrivait ‘Beloi’. Pour l’administration communale, c’est ‘Baillois’. Mais d’après les historiens, dont feu M. Monefeld - l’orthographe exacte est ‘Belloy’, c’est aussi l’avis de nombreux anciens du Bourgeois.

    __________
    (1) GINION Marcel, D'un siècle à l'autre, in Les feuillets historiques N°11, mai 1997

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1672 | Grand Salon du Château des Princes de Merode

    20170220. Château de Rixensart Grand Salon 1958 c JCR CCB.jpg

    1958 - Grand salon du château de Rixensart. Deux grandes tapisseries des Gobelins y évoquent des "thèmes mythologiques : l'enlèvement d'Europe, Méléagre et Atalante; un tableau d'enfants de l'époque de Velasquez, une commode en laque du début du XVIIIe siècle, un bureau Mazarin en Boulle, de belles reliures anciennes, des chaises recouvertes de cuir de Malines et différents objets d'art complètent l'ensemble", commente Alessandra Zecchinon (VI).

     

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | Le château des Princes de Merode, intra muros

    Variante

    20170220B. Château de Rixensart Grand salon.jpg

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1639 | Salle à manger du Château des Princes de Merode

    Château de Rixensart Salle à manger c JCR BOU.jpg

    Chauffée par une grande cheminée, la spacieuse salle à manger est "ornée de boiseries provenant du château de Nérac, en Lot-en-Garonne, résidence des seigneurs d'Albret, dont la mère du futur Henri IV. Le plafond et les lambris sont de bois sculpté ou peint; les dessus des portes sont rehaussés de paysages forts délicats; la table immense en chêne massif aurait été assemblée dans la salle même. Les quatre tapisseries de Beauvais, illustrant la légende d'Ulysse et de Pénélope, confèrent à cette salle une grande dignité" (VI, Alessandra Zecchinon).

    Variante

    Château de Rixensart salle à manger B c JCR BOU.jpg

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1633 | Galerie intérieure du Château des Princes de Merode

    20170313. Château de Rixensart Grande Galerie intérieure c JCR BOU.jpg

    "La 'Grande Galerie' de l'aile méridionale présente, à côté de quelques souvenirs d'Afrique, une intéressante panoplie d'armes arabes parmi lesquelles des fusils incrustés d'argent et de corail. Cette collection, rapportée par le mathématicien Gaspard Monge (1746-1818) qui avait suivi Napoléon Bonaparte dans sa campagne d'Egypte, fut acquise par le prince Félix de Merode", explique Alessandra Zecchinon (VI).

    Variante

    rixensart,chateau de rixensart,château de rixensart intérieur

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1627 | Chambre dite de Monseigneur du Château de Rixensart

    rixensart,château de rixensart,château de rixensart intérieur

    La Chambre dite de Monseigneur (1) "fut occupée au XIXè siècle par Monseigneur (1) Xavier de Merode, qui en fit rehausser le plafond. Des tableaux ornant les murs portent la signature de peintres illustres, tels que Jean-Marc Nattier (Paris, 1685-1766) ou Tischbein, célèbre famille de peintres allemands des XVIIIe et XIXe siècles; le mobilier compte des pièces remarquables comme une armoire de coin du XVIIIè siècle en marqueterie hollandaise, une table Louis XV et un petit bureau Louis XV en marqueterie signé Migeon. Le drapeau de la Révolution brabançonne (1787) a été restauré par les soins du prince Antoine de Merode" (VI, Alessandra Zecchinon)

    __________
    (1) L’appellation ‘monseigneur’ réfère ici à la fonction ecclésiastique remplie par le comte Frédéric Xavier de Merode. En effet, le terme de ‘monseigneur’ est donné aux simples prélats non-évêques de la cour papale. Les Merode ont obtenu le 25 avril 1930 l’autorisation de porter le titre de prince. Toutefois, n’étant pas issus d’une famille royale ou régnante, ils doivent être appelés simplement ‘prince’ et non ‘monseigneur’ (2)
    (2) A.N.R.B., Usages et coutumes de la noblesse, Bruxelles 1983

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1624 | Un groupe de villas

    1624. Un groupe de villas à Rixensart © JCR.jpg

    vers 1933 - Un groupe de villas à Rixensart. "Cette photo a été prise au début de l'avenue Marie-Henriette et de la rue du Monastère", précise Liliane Brion, ayant habité jusqu'en 2008 au n° 1 de l'avenue Marie-Henriette.

    Cette carte postale fut éditée par A. Delbrassinne-Marchal (Tabac, Cigares, Papeterie) - 13, rue de la Station à Rixensart.

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1613 | La Sablonnière

    La Sablonnière à Bourgeois c JCR CCB.jpg

    1920/1930 - Jouxtant la Grande Bruyère, la Sablonnière du Glain se situait à l'endroit où fut tracée la route Provinciale, aujourd'hui dénommée l'avenue Franklin Roosevelt.

    Vers 1910 naquît le projet de relier La Hulpe à Villers-la-Ville. Les premiers travaux débutèrent « pendant la guerre 1914-1918 afin d'occuper les chômeurs », écrit Paul Buffin (I). « Un grand déblai fut creusé dans la bruyère du Glain dont le sable était transporté vers les Papeteries de Genval. Cet embryon de l'avenue Franklin Roosevelt restera à l'état de sentier et de déblai, entre la papeterie et l'avenue Jean Rosy, jusqu'au début des années cinquante ».

     

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | LA SABLONNIÈRE DU GLAIN, terrain de jeu des 'bourjwettis' et des 'glaintis'

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1606 | Bourgeois-lez-Rixensart

    Rixensart0477.jpg

    < 1914 - Vue sur la vallée de la Lasne à partir de Bourgeois. A droite, la Villa du Bosquet (aussi dénommée Le Breuil), sise rue du Moulin.

    Cette carte postale a été écrite par un militaire allemand et envoyée le 21 août 1914 à la famille Horst à Bösperde près de Menden (Sauerland, Allemagne).

     

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | Villa du Bosquet, dite Le Breuil

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | Villa Le Breuil  

    Photo-légende

    rixensart,bourgeois,villa du bosquet

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1571 | Le Coin perdu de Bourgeois

    Le Coin perdu de Bourgeois c JCR1.jpg

    après 1909 - Partant de la place Cardinal Mercier, la rue du Baillois, sinueuse, nous conduit au Coin Perdu ... En 1996, Paul Buffin (1) écrit : Le charme de l’endroit est qu’il est resté village, qu’on y entend encore parler wallon, que tout le monde se salue et semble se connaître. C’est aussi le paradis des promeneurs qui y trouvent des sentiers, piedsentes en vieux français et 'pichintes' en wallon. Ceux-ci permettent de découvrir, au fond des creux, à flanc de coteau, 'le coin perdu' que les lotisseurs ont épargné.
     

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART |  Le Coin perdu, paradis des promeneurs

    ◼︎ CERCLE D'HISTOIRE DE RIXENSART | Le Coin perdu

    Photo-légende

    rixensart,bourgeois,rue du baillois,bornes-fontaine,coin perdu

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1567 | Hôtel de la Gare

    rixensart,horeca,gare de rixensart,hotel de l'yser

    L'Hôtel de la Gare, plus tard dénommé 'Hôtel de l'Yser'. A cette époque, le photographe apparaissait sur la photo. Ici, en veston clair en B3. En C3, l'ancienne gare de Rixensart.

    rixensart,horeca,gare de rixensart2010 © Monique D'haeyere                                          2013 © Eric de Séjournet

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1563 | Villa Les Iris

    Villa Les Iris 1905 c JCR.jpg

    1905 - Villa Les Iris à Rixensart (lieu à déterminer)

    Variante

    rixensart rixensart

    1906                                                                                            après 1906

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017