armoiries

  • 1403 | Armoiries de Rixensart

    Blason de Rixensart.jpg

    1959 - Armoiries de la commune de Rixensart, éditées en couverture de 'Rixensart', le précurseur du 'Rixensart Info'.

    Jusqu’en 1954, les sceaux des communes auxquelles des armoiries particulières n’avaient été attribées portèrent pour empreinte le Lion Belgique, avec pour légende «L'Union fait la Force», et en exergue le nom de la province et celui de la commune (1).

    « Le 9 mars 1953, le conseil communal de Rixensart émit le vœu de pouvoir faire usage d'armoiries particulières. Normalement, le choix devait se porter sur l'ancien sceau scabinal de la cour de Rixensart, mais en l'absence de celui-ci, c'est le blason des Spinola qui fut retenu », écrit Paul Gilson (2). « En effet, en 1715, les Merode reçurent les seigneuries de Rixensart, Genval et Bourgeois (cette dernière par moitié), de la comtesse douairière de Bruay, veuve de Philippe-Charles-Frédéric de Spinola.

    Le 10 avril 1954, après avis favorable du conseil héraldique, un arrêté royal octroya à la commune de Rixensart les armes « d'or à la fasce échiquetée d'argent et de gueules de trois tires accompagnée en chef d'une épine en forme de fleur de lis de gueules fichée dans la fasce, l’écu sommé d'une couronne à trois fleurons séparés par deux fleurons d'un module inférieur et entouré du collier de la Toison d’or » (3)(4).

    En sa séance du 15 février 1977, le Conseil communal décida de solliciter l'autorisation de faire usage des armoiries qui avaient été attribuées par l'Arrêté royal du 10 avril 1954. Satisfaction fut obtenue, par l'Arrêté royal du 1er décembre 1977 (1).

    rixensart,armoiries

    Armoiries Spinola

    « En observant ce blason », commente Paul Gilson (2), « il est intéressant de remarquer que Spinola, en latin spinula, veut dire épine. Or ce meuble se retrouve en forme de fleur de lis fichée dans la fasce. Alors que les Spinola étaient comtes de Bruay, la couronne surmontant l'écu semble bien être celle de marquis. Il arrivait en effet fréquemment que la couronne sommant le blason fut d'un titre supérieur à celui porté réellement.

    Quant au collier de la Toison d'or qui entoure si joliment les armoiries, institué en 1429 par Philippe le Bon, il n'était octroyé qu'aux membres de la plus haute noblesse et, pour l'obtenir, il fallait réellement l'avoir mérité. Charles-Quint rehaussa encore le prestige et les prérogatives de cet ordre. Pirenne nous dit que « cette distinction suprême était aussi passionnément désirée par la noblesse belge que la Légion d'honneur le fut par les soldats de Napoléon ». Le collier se compose de briquets de Bourgogne en or reliés entre eux par des pierres précieuses ef supportant la célèbre Toison d'or. Le premier Spinola de Rixensart, Philippe Hippolite, Grand d'Espagne, fut créé chevalier de la Toison d'or par la reine régente, au nom de Charles Il, le 10 avril 1668, en récompense des grands services militaires et politiques rendus à la cause des Pays-Bas et de l’Espagne».

    rixensart,armoiries 

    2016 - logo de la commune de Rixensart

    « Evoquer les armoiries de Rixensart, c'est un peu retourner le couteau dans la plaie des Rosièrois et des Genvalois », souligne Eric Meuwissen … en 1995 (5). « Et pour cause puisqu'avec la fusion des communes (ndlr. en 1977), ces deux dernières localités ont tout simplement perdu leurs armoiries au profit de la commune éponyme (Rixensart). Aujourd'hui encore, certains ne cachent pas leur amertume. C'est pourquoi, explique Colette Claes (ndlr. en 1995), la présidente du Cercle d'Histoire de Rixensart, nous avons choisi pour sigle de notre cercle, un écu qui reprend les armoiries des trois communes fusionnées (Rixensart, Rosières et Genval). Un choix qui ne fut pas fait par le conseil communal.

    rixensart,armoiries

    1986 | logo du Cercle d’Histoire de Rixensart

    CERCLE D’HISTOIRE DE RIXENSART | Paul GILSON, Armoiries de Rixensart

    __________


    (1) Qu’en est-il des armoiries communales? in Rixensart Info 6 de janvier 1978
    
(2) GILSON Paul, Armoiries de Rixensart, in Regards sur le passé de Rixensart-Bourgeois
    (3) Héraldique | Les métaux : l’or (jaune) et l’argent (blanc). Les couleurs : gueules (rouge), azur (bleu), sable (noir), pourpre (violet), sinople (vert)
    (4) Héraldique | Echiqueté à trois tires > damier sur trois rangées

    (5) MEUWISSEN Eric, Miroir de l’identité communale (X) : Rixensart, le blason des Spinola in Le Soir, 18 aôut 1995

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 646 | Armoiries de Genval

    5 19490515 Blason de Genval.JPG

    ‘Ce fut le 15 mai 1949 que des armoiries furent attribuées à la commune de Genval’ (1).

    Description : Parti, au premier, d’azur à trois colonnes d’or rangées et au second d’or à trois besaces d’azur.

    __________
    (1) Tout connaître sur Genval, 1966, p.15

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017