art nouveau

  • 1150 | Beau-Site

    genval,paul hamesse,art nouveau,hommes et patrimoine,combattants,villa beau-site1920 - Villa Beau-Site, située avenue des Combattants 14 à Genval.

    "Implantée au sommet d'un grand terrain qui descend vers la vallée de la Lasne, remarquable habitation de style Art Nouveau, de tendance géométrique, construite entre 1908 et 1909 par l'architecte Paul Hamesse pour l'entrepreneur Jules De Waele" (Bernadette Streel, XXIV).

    A la fin du 20ème siècle, l’architecte Paul Hamesse entra dans l’actualité lorsque sa maison Art nouveau a connu une triste fin. En effet, le 120 avenue de Tervuren a été démolie en 1993 nuitamment à l’instigation du bourgmestre de Woluwé-Saint-Pierre, alors qu’elle était en procédure de protection. Cet incident a provoqué la mobilisation de citoyens qui ont créé l’association Pétitions-Patrimoine. « Cette prise de conscience va aboutir dans le classement d’une douzaine d’immeubles de Hamesse en région bruxelloise», rapporte Monique D’haeyere.

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | VILLA BEAU-SITE, l'Art Nouveau géométrique

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | Villa Beau-Site

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 892 | Villa Beau-Site

    genval,combattats,villa beau-site

    1933 - Villa Beau-Site, côté jardins

    Paul Hamesse, architecte

    Né en 1877, Paul Hamesse, fils du peintre paysagiste Adolphe Hamesse, fut élève de l'architecte Ernest Acker, à l'académie de Beaux-Arts de Bruxelles.

    Diplômé en 1898, il entre ensuite dans l'atelier de Paul Hankar, et fera parti de la deuxième génération d’architectes « Art nouveau géométrique », par opposition à la tendance « Art nouveau floral », initiée par Victor Horta.

    A la mort de Paul Hankar, Paul Hamesse rejoint Alban Chambon, architecte-décorateur spécialiste incontesté des théâtres et lieux d'amusement dans l'Europe de la fin du 19è siècle.

    Associant le plus souvent à ses créations ses deux frères, Georges et Léon, tous deux peintres-décorateurs, Paul Hamesse poursuivra une abondante production jusqu'à sa mort survenue en 1956.

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 886 | Villa Beau-Site

    genval,combattants,beau-site,art nouveau 

    vers 1990 - "En retrait de la voirie, enserrée entre deux hêtres pleureurs, la villa, de forme cubique, présente quatre façades enduites d'un cimentage, simulant un grand appareil régulier de moellons.

    Une toiture débordante à pavillon brisé en ardoise en écailles et à l'arrière une bâtière transversale, à brisis recouvrent l'édifice. Les corniches en bois sont soutenues par des corbeaux en bois travaillés. Le bâtiment de deux niveaux, est construit sur hautes caves", décrit Bernadette Streel en 2010 (XXIV).

    Collection | VERBOIS-THONNARD Josette Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 722 | Villa Beau-Site

    genval,villas,beau-site,villa beau-site,art nouveau

    1996 - « La façade arrière est axée par la travée centrale prise dans un grand bow-window en calcaire qui est surmonté par un balcon au garde-corps en fer forgé aux motifs géométriques. Les fenêtres du bow-window sont à arc déprimé. La travée centrale se termine par une lucarne passante prise dans un fronton au chapeau de gendarme et flanquée de deux hauts pilastres. La dernière façade est aussi éclairée de fenêtres de différents gabarits et types », Bernadette Streel (XXIV). 

    genval,villas,beau-site,villa beau-site,art nouveau 

    mai 2011 © Patrick Bostyn

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 693 | Villa Beau-Site

    Villa Beau-Site 2007 Genval © Jean-Marie Jost - 1.jpg

    2007 - Façade Nord de la Villa Beau-Site 

    Erigée par l’architecte Paul Hamesse en 1908 pour l’entrepreneur De Waele, cette villa a été ensuite la propriété de M. Van Gemmeren. Ses héritiers vendirent la villa à la commune de Genval en 1955. Depuis la fusion des communes en 1977 le bâtiment fut totalement délaissé. Différentes interventions de sauvegarde apparaissent après un rapport de la CCAT en 1993, souligne le Cercle d’Histoire de Rixensart.

    Collection | JOST Jean-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 552 | Compagnie Fermière des Eaux Minérales de Genval

    compagnie fermière des eaux minérales de genval,genval,paul cauchie,eugène ermel,art nouveau1897 – Titre nominatif, émis le 8 novembre 1897, de la Compagnie Fermière des Eaux Minérales de Genval, signé par Eugène Ermel, Directeur-gérant. Cette société coopérative fut créée le 2 septembre 1897 et avait ‘pour objet l’exploitation commerciale de la concession des sources dites Bonnes Fontaines à Genval’.

    Roger Ghyssens fait la description détaillée du dessin ‘Art nouveau’ du titre (II, p.26) : ‘Le dessin est de la main de Paul Cauchie et représente le paysage tel qu’il se présentait avant la réalisation du Lac. A l’avant-plan, on distingue le lit de la rivière, bordé de buissons, à gauche, les méandres qu’elle fait vers l’autre flanc de la vallée. A droite apparaît la future «Pommeraie» ainsi que le mur de pignon de la fermette «Chez Louis» et, entre elles deux, le tracé de la future Parklaan qui se prolonge à gauche du bosquet’.

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 462 | Villa Beau-Site

    genval,combattants,paul hamesse,art nouveau,beau-site

    juin 2008 - Villa Beau Site, sise avenue des Combattants 14 à Genval

    Selon Hommes et Patrimoine ‘depuis 1955 commença une lente dégradation due au manque d’entretien extérieur. La plus grande partie des grilles à front de rue disparurent. Le jardin, du temps où les services travaux occupaient les lieux, devint un dépotoir. Heureusement une occupation continue du bâtiment évita une détérioration qui aurait été dans ce cas très rapide’ (1).

    En 1998, des menaces de liquidation du bien amenèrent la création de l’association Hommes et Patrimoine afin de défendre cette villa Art Nouveau dont le volume harmonieux, de type ‘géométrisant’, domine la vallée de la Lasne et est entouré d’un jardin de près de 50 ares.

    Sous la présidence de Michel Wautot, l’asbl Hommes et Patrimoine introduisit le 24 avril 1998’ un dossier afin d’en obtenir le classement à titre monumental : toiture, les quatre façades, deux hêtres pleureurs (plantés vers 1900/1911), la cave en sous-sol, le rez-de-chaussée, et les huissières – portes en pich-pin’. (2)

    ‘Le classement obtenu en 2000, devrait mettre la Villa Beau-Site à l’abri d’une démolition ou d’une transformation radicale. Hommes et Patrimoine espère que ‘ce lieu verra le regroupement des associations historiques, artistiques et de protection du patrimoine, où commune, associations et secteur privé, seraient associés’. 

    ‘En février 2011, la Commune a octroyé, pour 20 ans, une concession domaniale d’une superficie de 12.5 ares dans le jardin de la Villa, à une association en voie de création. Celle-ci cultivera la vigne sur cette parcelle. C’est une heureuse initiative mais elle pourrait comporter un risque : perturber une négociation avec un utilisateur potentiel de la Villa’, écrit Hommes et Patrimoine (3).

    'En mai 2011, la Région wallonne a accordé un premier subside de 544.325 euros' (3).

    _____

    (1) Hommes et Patrimoine, 28 avril 2000, p. 1
    (2) Hommes et Patrimoine, mai 1999, p.3
    (3) Hommes et Patrimoine, juin 2011, p. 2

    genval,combattants,paul hamesse,art nouveau,beau-site

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 377. Gare de Genval

    377. Gare de Genval à gauche © Michel Detry.JPG

    Céramique aux pavots située sur l’extension latérale gauche de la gare de Genval © Michel Detry

    Construite en style éclectique par l’architecte G. De Lulle en 1910, la gare de Genval est du type 1893 R4 (*). ‘Elle présente une belle décoration Art nouveau, constituée de quatre superbes panneaux de céramiques représentant des pavots, de quatre sgraffites floraux et d’un sgraffite représentant la ‘roue ailée’, symbole du chemin de fer depuis ses débuts, au 19ème siècle. Cette ‘roue ailée est une allusion à Hermès, dieu des voyageurs de l’Antiquité grecque’ (9**).

    Quant à Vilaine Montens d'Oosterwijck (***), elle écrit que 'sur les deux façades du corps central, les allèges des fenêtres de l'étage sont munies de carreaux en céramique aux décors de fleurs de pavot, cernées de rinceaux végétaux, motif cher à l'art nouveau et thème symboliste de l'allégorie du sommeil, probablement approprié à cet ancien lieu de villégiature'.

    ______

    (*) L’indication ‘type 1893’ classe les bâtiments des Chemins de Fer belges en trois catégories : la station, la halte et l’arrêt. Le ‘type 1893’ a été spécialement conçu pour la deuxième catégorie : la halte.
    (**) http://fr.wikipedia.org/wiki/Gare_de_Genval

    (***) MONTENS d’OOSTERWIJCK Violaine - L’architecture des gares situées sur le tronçon entre La Hulpe et Rhisnes (1854-1926), Vol. I, in Université Catholique de Louvain, Faculté de Philosophie et Lettres, Département d’Archéologie et d’Histoire de l’Art, 1995-1996

     

    377B. Gare de Genval céramique latérale à droite © Michel Detry.JPG

    Céramique aux pavots située près du balcon © Michel Detry

    377C. Gare de Genval Sgraffite floral © Michel Detry.JPG

    Sgraffite floral © Michel Detry

    377D. Gare de Genval Sgraffite SNCB © Michel Detry.JPG

    Sgraffite représentant la ‘roue ailée’ © Michel Detry

    Collection | DETRY Michel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 227 | Villa Beau-Site

    886. Villa Beau Site 8.2009 © Berna de Wilde (1).jpg

    août 2009 - Entrée principale de la villa Beau-Site avant rénovation.

    genval,villa beau-site,art nouveau« L'entrée se fait en façade latérale gauche par un perron monumental, malheureusement pris dans une rampe en béton. La porte d'entrée est protégée par une véranda vitrée à structure métallique. La décoration intérieure est particulièrement soignée et bien conservée.

    Dans le hall d'entrée, le sol est recouvert d'une belle mosaïque aux motifs végétaux stylisés. Les plafonds sont stuqués également de motifs végétaux et animaliers. Dans le salon se déploie une décoration identique, aux mêmes ornements délicats. Les chambranles du bow-window sont ornés d'un décor de stucs peints à motifs animaliers signés Hopps", souligne Bernadette Streel (XXIV).









     

    septembre 2013 © Christian Petit

    Collection | de WILDE Berna Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 196 | Villa Mary-Ann

    871. Ancienne enseigne de la Villa Mary-Ann 2013 © Philippe Jacquet.JPG

    Enseigne de la Villa Mary-Ann (1), sise avenue des Combattants à Genval.

    "Cette belle demeure familiale contient encore aujourd'hui quelques belles tapisseries et fresques intérieures, sur les murs et les plafonds, et de superbes vitraux", explique Philippe Jacquet (2).

    genval,combattants,mary-ann,villas

    __________
    (1) également connue sous le nom de Villa Ainssy
    (2) ancien Président de l’Espace Culturel de la Pommerage asbl 

    Collection | JACQUET Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 169 | Villa Beau-Site

    genval,villa beau-site,combattants,art nouveau,paul hamesse

    août 2014 - « Ce fleuron de l’Art Nouveau vient de subir un sacré lifting. Construite en 1908, la villa n’avait jamais été restaurée. L’architecte Pierre Hebbelinck a effectué un travail considérable. Le bâtiment a retrouvé ses couleurs d’origine, alors que de nombreux éléments ont été valorisés », écrit Xavier Atout mi-2012 (1).

     OBJECTIF RIXENSART  > Villa Beau-Site

    __________

    (1) ATTOUT Xavier - Une villa de Paul Hamesse retrouve la lumière, dans Espace-Vie n° 223, juillet-août 2012, p. 8-9.

    Collection | PETIT Christian Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017