avenue franklin roosevelt

  • 1421 | Auberge du Canard Sauvage

    Auberge du Canard Sauvage Route Provinciale 12 c JCR Martin0.jpg

    Auberge du Canard Sauvage - Cette partie du restaurant-pension se situait au 12, Route Provinciale à Rixensart (actuellement avenue Franklin Roosevelt). Au verso de la carte postale on lit : "Cadre accueillant - Cuisine soignée - Ses spécialités - Ses vins. Prop. A. Mousset. Tel : Genval 536.409".

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | AUBERGE DU CANARD SAUVAGE, à cheval sur deux axes routiers

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1391 | L'Auberge du Canard Sauvage

    Auberge du Canard Sauvage 57 avenue de Merode à Rixensart (1).jpg

    L’Auberge du Canard Sauvage fut « ouverte pendant la Seconde Guerre mondiale dans la troisième partie de l’avenue de Merode à Rixensart, un peu plus haut que la Maison Genné », écrit Paul Buffin (I). « Cet hôtel-restaurant s’adressait à une clientèle restreinte mais disposant de moyens appropriés à la réputation haut de gamme de l’endroit. Une seconde villa, avenue Franklin Roosevelt (ndlr. anciennement Route Provinciale) complétait l’établissement, les jardins qui se jouxtaient, permettant le passage entre les deux immeubles ».

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1389 | Carrefour des avenues J.F. Kennedy et F. Roosevelt

    1389. Avenue de Merode Rond-point Hanin © Monique D'haeyere (1).jpg

    1950/1960 - Venant du centre de Rixensart par l'avenue de Merode, une VW Coccinelle s'engage dans le carrefour des avenues John Fitzgerald Kennedy et Franklin Roosevelt. En haut à droite, deux maisons marquent l'entrée de la rue de Messe.

    Aujourd'hui, ce carrefour est connu sous le nom Rond-point Paul Hanin (1).

    __________
    (1) Au niveau communal, Paul Hanin occupa des mandats pendant 33 ans, d'abord à Genval où il fut élu sur la liste du PSC en 1958 avant de devenir échevin de 1963 à 1970 et puis bourgmestre de Rixensart entre 1976 et 1992 (Le Soir, 25 mai 1999)

    Photo légende (cliquez pour l'agrandir)

    1389B. Avenue de Merode Rond-point Hanin © Monique D'haeyere.jpg rixensart,avenue john kennedy,avenue de merode,avenue franklin roosevelt

                                                                                                     2.2016 © Monique D'haeyere

    Collection | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 964 | Vue aérienne des Papeteries de Genval

    962. Papeteries de Genval numérisation en 2013 par J.C. Renier.jpg

    Vue aérienne des Papeteries de Genval (cliquez sur la photo-légende ci-après). A gauche (A2/B3) le sentier qui reliait les papeteries à la Grande Sablière et qui deviendra au début des années cinquante la route Provinciale (l'actuelle avenue Franklin Roosevelt). En B3/C3, l’avenue Albert Ier relia à partir de 1935 les Papeteries à la gare de Genval.

    Photo-légende

    962B. Papeteries de Genval numérisation en 2013 par J.C. Renier.jpg

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 620 à 622 | Route Provinciale

    genval,papeteries,route provinciale

    1949 - Cette photo illustra un article, consacré aux Papeteries de Genval en mai 1949. Intitulé "Une Grande Entreprise belge", l'article paru dans Les Vétérans Coloniaux, une revue congolaise.

    Ces trois photos, prises entre 1949 et 1951, pourraient participer au jeu des 7 erreurs. Toutes retracent l'histoire de la construction de la Route Provinciale (actuellement avenue Franklin Roosevelt), reliant Rixensart à Genval.  

    1629. Papeteries de Genval vers 1950 c CHR.jpg

    1629B. Papeteries de Genval c CHR.jpg

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 466 | Papeteries de Genval

    genval,papeteries,avenue franklin roosevelt,colline du glain,rue de rixensart

    Vers 1960 - Internationalement connues pour la fabrication du balatum, les Papeteries de Genval cessèrent leurs activités en 1980, "après avoir procuré du travail à des milliers d'employés et d'ouvriers presque tout au long du 20e siècle", raconte Monique D'haeyere.

    Sur le parking, on reconnaît des voitures construites au début des années 60, telles qu'une VW Coccinelle 1959, une Opel Kadet ou encore la DKW Junior d'Autounion. Derrière ce parking passe l'avenue Franklin Roosevelt (venant de Rixensart) qui devient l'avenue Albert I. Et dans la prolongation de la Colline du Glain (A3) se dessine la 'rue de Rixensart' qui mène à Maubroux.

    genval,papeteries,avenue franklin roosevelt,colline du glain,rue de rixensart

    2010 © Monique D'haeyere

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 309 | Route provinciale

    rixensart,route provinciale,avenue franklin roosevelt

    après 1951 - En 1951, le projet de relier La Hulpe à Villers-la-Ville est repris et sera mis en oeuvre par tronçons jusqu’à la limite Sud de la commune. La route Provinciale devint l’avenue du 9 Mai (1) avant d’être appelée avenue John Kennedy.

    L’avenue de Villefranche prolongera dès 1970 l’avenue Kennedy jusqu’à la limite de la commune (I).

    Selon les propos recueillis par Francis Broche, la photo daterait de 1952, et la RN 275 aurait été construite avec les fonds du Plan Marshall.

    rixensart,route provinciale,avenue franklin roosevelt

    9.2006 © Francis Broche

    _____

    (1) 9 mai 1950 : Déclaration du Plan Schuman, considérée comme l’acte de naissance de l’unification européenne

    Collection | VAN GOETHEM Magguy Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 111. Jardinerie Philippe

    rixensart,commerces,avenue franklin roosevelt

    1985 - Avenue Franklin Roosevelt 7A. Après avoir fait ses études d'horticulture à Vilvorde, puis à Gembloux (terminées en 1973), Philippe Legris (1) fait son service militaire en Allemagne aux Eclaireurs du 2 Cy et écrit à ce propos en toute franchise : "Ce service militaire intéressant m'a permis de repousser mes limites, d'apprendre ce que c'est que l'ordre, le respect et la discipline et de plus j'y étais totalement dans mon élément, côtoyant une nature sauvage autant qu'admirable comme celle de la région de Westphalie".


    Démobilisé, il est engagé dans un centre de jardinage à Rosières ... jusqu'en 1985. Il a le coup de foudre (qui remonte d'ailleurs à son enfance) pour une villa sise avenue Franklin Roosevelt 7A, l'achète et obtient les autorisations afin de la transformer en commerce de jardinage. Sa devise : "
    Les points faibles des autres seront les points forts de ma future entreprise".

    En
    "juin 1995, lors du cinquantième anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale, la Jardinerie Philippe fut pavoisée de tous les drapeaux des pays vainqueurs du Nazisme".

    -----
    (1) LEGRIS Philippe, Jardinerie Philippe - Les secrets de sa conception, 1996

     

    rixensart,commerces,avenue franklin roosevelt

    2010 © Gilbert Nauwelaers

    Collection | NAUWELAERS Gilbert Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017