calvaire

  • 1415 | La Bruyère à la Croix

    genval,calvaire,rue du tilleul,avenue du bosquet,rue du vieux-chemin-de-l'help,bruyère-à-la-croix

    Vers 1996 - Ce calvaire est situé au rond-point des rues du Tilleul, du Bosquet et du Vieux-Chemin-de-l'Helpe, à Genval. Sur une pierre bleue on peut lire : « Ce calvaire élevé / en 1947 / par le curé Adrien Tonnet / remplace l'antique Croix de / la Bruyère ».

    Ce calvaire est de proportions harmonieuses, avec un très beau christ en bois sculpté de l'architecte Paul Smars. Le christ actuel a été inauguré en 1991, le précédent, également dû à Paul Smars, avait été volé en 1985, rappelle Hommes et Patrimoine (III).

    En mai 1992, Jean-Pierre Delbrassine, échevin de la Culture, écrit : Vendredi Saint ... 19 heures ... Quelques paroissiens accompagnaient Monsieur le Doyen GORISSEN et le Père OLIVIER pour assister, pieux, à la bénédiction d'un Christ au lieu dit « Pachls à la croix » (….). Oeuvre de Monsieur Paul SMARS, sculpteur, ce très beau Christ en chêne massif dégage une impression de force dans la souffrance. Il y a quelques années, le Christ qui s'y trouvait fut volé et la Fabrique d'église Saint-Sixte eut la riche idée de solliciter le talent reconnu d'un artiste du «pays » pour en exécuter un autre. Merci aux membres de la Fabrique d'église pour ce choix, le choix d'une oeuvre authentique avec tout ce qu'elle représente par essence.

    Le Cercle d’Histoire de Rixensart consacra en 1992 un article basé sur l’histoire des chapelles de Genval, écrite par l’Abbé Tonnet ... à découvrir en cliquant sur l’hyperlien ci-après.

    CERCLE D’HISTOIRE DE RIXENSART | Origine de la Bruyère à la Croix et de la rue du Tilleul

     

  • 1206 | Le Calvaire

    rixensart,calvaire,parc communal,jean-pierre ghysels

    L’oeuvre finale du sculpteur Jean-Pierre Ghysels fut érigée à l’angle de l’entrée de la maison communale et de l’avenue de Merode. L’asbl Hommes et Patrimoine (III, p. 46 et 47) en fait la description : « Les personnages sont en cuivre battu, d’une hauteur de 2,30 m. Sur un socle en briques, haut de 1,55 m est dressé la croix; de part en d’autre du socle, une console porte les statues de la Vierge et de saint Jean. La hauteur totale de l’ensemble est d’environ 5 m (…). La croix semble un fléau de balance immobilisé au centre, entre l’affliction et l’espérance. Les lignes des personnages sont dépouillées.

    Ce monument commémore les missions paroissiales de 1954. Il a été entièrement payé par les paroissiens des églises Saint-François-Xavier du Bourgeois et Sainte-Croix de Rixensart, avec le produit des collectes organisées au cours de la mission. La bénédiction du monument eut lieu le 23 avril 1954 ».

    rixensart,calvaire,parc communal,jean-pierre ghysels 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    7.2008 © Eric de Séjournet 

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1177 | Le Calvaire

    rixensart,calvaire,avenue de merode,parc communalProjet d’un calvaire commémorant la ‘mission de 1954’ dans les paroisses de Bourgeois et de Rixensart - Croix en béton (5 m 25), personnages en cuivre battu (1 m 90) - Auteur de la maquette : M. Jean-Pierre Ghysels, dinandier-ciseleur à Bruxelles.

    L’oeuvre finale fut érigée à l’angle de l’entrée de la maison communale et de l’avenue de Merode.

    L’asbl Hommes et Patrimoine (III, p. 46 et 47) en fait la description : « Les personnages sont en cuivre battu, d’une hauteur de 2,30 m. Sur un socle en briques, haut de 1,55 m est dressé la croix; de part en d’autre du socle, une console porte les statues de la Vierge et de saint Jean. La hauteur totale de l’ensemble est d’environ 5 m (…). La croix semble un fléau de balance immobilisé au centre, entre l’affliction et l’espérance. Les lignes des personnages sont dépouillées ».

    Collection | de WALQUE Vivien Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017