lac de genval

  • 1559 | Drève des Aubépines

    genval,lac de genval,magniolias,aubépines

    vers 1908 - Dans le lotissement du Parc de Genval-les-Eaux, six terrains situés drève des Aubépines (actuellement drève des Magnolias) furent vendus au début du 20ème siècle à de riches bourgeois de la capitale (1).

    Victor Rossel, le propriétaire et directeur du journal ‘Le Soir’, y fit construire la Villa Rossel. Il seconda puis succéda à son père Emile, qui avait créé son journal en 1887. Victor Rossel créa, quant à lui, le 'Soir Illustré', et décéda en 1935 (II, p.146).

    Autre villa, autre histoire ... celle de la villa Josette, 'qui fut habitée en 1913 par Mme Gosset (2), la première femme pilote de ballon, et son époux' (II, p.146). Voir photos 1420 et 190.

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | DES AUBÉPINES, aux Magnolias

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | Drève des Magnolias

    __________
    (1) CORYN Michel, dans Rixensart Info de février 2006
    (2) Gausset suivant son brevet reproduit à la notice 190.

    genval,lac de genval,magniolias,aubépines

    2.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1556 | Une allée du Parc

    genval,overijse,lac de genval,meerlaan,l'argentine

    avant 1928 - Sur la rive Nord du lac de Genval, la rivière Argentine coule paisiblement vers la vallée de la Lasne longeant une des allées du parc de Genval (actuellement la Meerlaan à Overijse). En C2, l'hôtel Argentine, aujourd'hui disparu (lieu occupé actuellement par le Yachtclub de Genval). 

    En 1903/1904, le lac de Genval fut rempli grâce à l'eau provenant de l'Argentine.

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1547 | Avenue n° 4

    1547. Avenue n° 4 Promenade Paul Harris Lac de Genval c JCR  CCB.jpg

    Parc de Genval, Avenue n° 4 (actuellement Promenade Paul Harris), le long du lac de Genval. Au centre de la photo, la Maison du Seigneur.  

    ‘Bizarrerie de l’architecture touristique, la Maison du Seigneur, aujourd’hui disparue, a eu son heure de grande gloire hôtelière. Le luxe de ses chambres était aussi réputé que le confort de ses salons. Cette curieuse construction était la réplique fidèle de la demeure seigneuriale du Hameau de Marie-Antoinette à Versailles’, écrit Georges Renoy (XVII).

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1479 | La Terrasse de l'Etablissement des Eaux

    La Terrasse de l'Etablissement des Eaux de Genval0.jpg

    1910/1920 - La Terrasse de l’Etablissement des Eaux.

    "En façade, à l'entresol, une galerie court sur toute la longueur de l'aile droite. Elle s’ouvre sur le lac par douze arcades en plein cintre, soutenues par des colonnettes et on y accède par un escalier, toujours en place sur le pignon ouest. Cette coursive, ouverte au vent du lac car à l’époque les arcades ne sont pas vitrées, est qualifiée de terrasse" (II).
     

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART |  TERRASSE DU CHÂTEAU SCHWEPPES, à tous vents

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1462 | Vue vers le lac

    genval,horeca,rosieres,lac de genval,cafe du lac,terminus hôtel

    vers 1929 - A ce carrefour convergent les rues de La Hulpe (sur Rosières), de Genval (sur Rosières) et la Parklaan (sur Overijse). En A2, l'actuel Café du Lac, qui se situe rue de La Hulpe 161 à Rosières. Et en C2, le Terminus Hôtel. 

    Photo-légende

    genval,horeca,rosieres,lac de genval,cafe du lac,terminus hôtel  genval,horeca,rosieres,lac de genval,cafe du lac,terminus hôtel 

                                                                                                    2010 © Eric de Séjournet

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1456 | L'Etang

    genval,lac de genval,étangs

    début 20ème siècle - L’Etang. On sait que des étangs existaient, et que leur alimentation en eau se faisait soit par la rivière d’Argent, soit par les sources importantes qui apparaissent au pied de la colline, soit par les deux. Dans son livre ’Genval-les-Eaux, de 1895 à 1935’ (p. 47 à 60), Roger Ghyssens s’est penché longuement sur les premières traces du Lac de Genval. Selon lui, l’idée daterait de juillet 1901, mais il faudra attendre 1904 pour que le dossier arrive à son terme. La mise sous eau du lac de Genval daterait de l’automne-hiver 1903-1904.

    Selon Roger Delooz (XV), "le lac de 18 hectares fut créé en 1904 par M. Meert à partir d'étangs, de sources et des prés marécageux. Le cours de l'Argentine, ou rivière d'Argent, qui marquait la limite entre Genval et Overijse, est détourné, mais son ancien lit, aujourd'hui au sein du lac, sert toujours de frontière et cette fois, entre les deux régions du pays".

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1444 | Débordement du lac de Genval

    genval,lac de genval,avenue du lac,inondations

    Dans la nuit du 14 au 15 mai 2009, de pluies violentes se sont abattues sur le Brabant wallon et la région de Rixensart.

    « A Genval, le lac a débordé (1) et le parking des papeteries de Genval s’est rempli comme une piscine », diffuse la RTBF Radio le 15 mai 2009.

    "En raison de fortes pluies survenues le 14 mai 2009, le lac de Genval a débordé. Les rues avoisinantes ont été envahies par la boue, inondant caves et maisons ainsi que les papeteries et les grands magasins ! Une situation exceptionnelle, du jamais vu de mémoire d'homme", raconte Viviane Quittelier sur son blog (1). 

    + INFOS > TV5 Monde, reportage RTBF 13 heures du 15 mai 2009

    __________
    (1) QUITTELIER Viviane, Le lac de Genval, 26 mai 2009

    genval,lac de genval,avenue du lac,inondations 

    1.2016 © Monique D'haeyere

    Collection | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1423 | Le lac

    1423. Le lac 1906 c Anne-Marie Delvaux (1).jpg

    1906 - La lac à Genval. A gauche, on reconnaît 'la source' et à droite la chapelle 'Guillaume Tell'. 

    genval,lac de genval 

    1.2016 © Monique D'haeyere

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1402 | Vue aérienne de Genval

    1402. Vue aérienne de Genval et son lac (visibles église saint-pierre hôtel belvédère) (1).jpg

    Vue aérienne de Genval. "Par recoupement, je situerais cette photographie vers les années 1922/1923. En effet, l'église Saint-Pierre se présente sans sa statue (1925). Dans la rue de Rosières, une villa construite juste en 1922-1923 est visible et l'autre n'existait pas encore (sauf emplacement nivelé), mais devant l'être en 1923", commente Henri Vranken.

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART |  LAC DE GENVAL, vu du ciel

    Photo légende

    genval,lac de genval,vue aérienne,ligne 161,maubroux

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS, VRANKEN Henri Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1400 | L'île rustique

    1400. L'Île Rustique Genval c Anne-Marie Delvaux.jpg

    Magnifique photographie de « l’Ile rustique » se trouvant sur la rive Sud du lac de Genval et offrant une belle vue à droite sur L’Aquarium (plus tard l’hôtel Argentine) et son embarcadère (aujourd’hui dénommée ‘La Sarabande’). A cette époque, construit en bois en entourée d’un garde-corps.

    Photo-légende

    1400L. L'Île Rustique Genval c Anne-Marie Delvaux.jpg

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1392 | Le lac

    1392. Le lac de Genval 1904 © JCR Martin0.jpg

    1904 - Sur la rive sud du lac de Genval on aperçoit le lieu dit 'La Source' (au centre de la photo). De gauche à droite, on reconnait également la Villa Les Sorbiers, le Chalet Normand et les villas de l'avenue des Aubépines (actuellement Drève des Magnolias). La Villa Les Hirondelles (à droite des Sorbiers) est en construction. 

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1387 | L’Île des Pêcheurs

    genval,lac de genval

    Début du 20ème siècle - L’Île des Pêcheurs sur la rive sud du lac de Genval.

    "Outre les promenades champêtres, le lac de Genval offre également des distractions de choix comme la pêche, la voile et le canotage" (1). Régulièrement, les membres du club de pêche local nettoyent les berges du lac de Genval. Comme en mars 2012, ils ont ressorti de tout : branches, canettes, bouteilles en verre, barrières Nadar ou encore un panneau de signalisation" (2).

    En 2015, une convention a été mise sur pied entre John Martin, le propriétaire et ‘Les Pêcheurs du Lac de Genval’. Pour pêcher au lac de Genval, il faut en effet être membre de l’association et payer une cotisation de 100 euros pas an. Ce qui permet de financer principalement le rempoissonnent du lac. “Nous promouvons le no kill", explique Albert Collard, "c’est-à-dire que les poissons pêchés doivent être remis à l’eau, mais les pêcheurs peuvent tout de même emporter un brochet et un sandre par jour de pêche.” Si les concours ont lieu entre avril et octobre, les 110 membres de l’association peuvent pêcher toute l’année sur le lac.

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | LA PÊCHE, remise à l'eau

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | La pêche

    __________
    (1) Magazine BW, octobre 2013
    (2) L'Avenir, 5 mars 2012

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1384 | Home de Genval (Enfants de la Patrie)

    genval,lac de genval,la pommeraie,overijse

    16 aout 1956 | Renée Lambion

    genval,lac de genval,la pommeraie,overijse,1940-1945 

    15 avril 1961 | Jacques De Mol

    Ces photos ci-dessus ont été prises devant La Pommeraie, située sur la rive nord du lac de Genval ... sur le territoire de la commune d'Overijse. Après la Seconde Guerre mondiale, cette ancienne ferme accueillit des enfants de prisonniers politiques et résistants. Le 'Home de Genval (Enfants de la Patrie)' reçut en 1955 un subside de 549.850 FrB (1).

    genval,lac de genval,la pommeraie,overijse,1940-1945

    1961 | Groupe d'enfants du Home de Genval (Enfants de la Patrie), photographiée en compagnie de leur monitrice rue de la Bruyère à Genval. Jacques De Mol témoigne : "J'ai passé quatre années à Genval. Puis, par manque de subsides, le home a fermé à Genval. Avec mon frère et ma soeur (sur la photo également), nous sommes partis à Faulx-les-Tombes, où je suis resté deux années".

    __________
    (1) Sénat de Belgique, Rapport de la Commission de la Santé Publique et de la Famille chargée d'examiner le projet de loi contenant le budget du Ministère de la Santé Publique et de la Famille pour l'exercice 1956, séance du 7 décembre 1955 (2)
    (2) D'autres homes pour enfants de prisonniers politiques et résistants recevaient également des subsides, mais moins élevés : Home 'Clair Foyer' à Gryon en Suisse (352.300 FrB), Home 'Les Cailloux' à Uccle (162.940 FrB), Home 'Rosario' à Biévène (191.759 FrB), Home 'Miraval' à Boitsfort (82.886 FrB), Home de Berchem (203.630 FrB), Home 'Les Hirondelles' (86.632 FrB) et Home 'Alpina' à Villars-sur-Ollon en Suisse (142.750 FrB).

    genval,lac de genval,la pommeraie,overijse,1940-1945 

    1.2016 © Monique D'haeyere

    Collection | DE MOL Jacques, LAMBION Renée, PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1383 | Un avion dans le lac

    1383. Un avion dans le lac JUnkers JU188.jpg

    11 décembre 1943 - « L'avion dans le Lac » fait partie du souvenir collectif sans que pour autant le public soit bien certain de la réalité du fait, de son importance, de la nationalité de l'appareil, et si la plupart s'accordent sur l'époque, « fin 1943 », plus de précisions sont rarement accessibles. Beaucoup de bruits et de « vérités » ont circulé concernant cet épisode de la Seconde Guerre mondiale. Certains ont évoqué un combat aérien au-dessus du plan d'eau, combat se terminant par la chute d'un Supermarine Spitfire dans les flots. Une autre version parle d'un transport trimoteur du type Junkers JU 52, une troisième, sous l'influence des lieux peut-être, d'un hydravion. L'ouverture des archives militaires chez les participants au conflit a permis d'éclaircir ce point qui fait aujourd'hui partie de notre histoire locale. Les recherches du côté des avions perdus par la RAF ne font apparaître aucune perte compatible avec un crash dans le Lac de Genval durant la période considérée, par contre, les archives allemandes sont plus explicites. Elles mentionnent la perte de 8 appareils en décembre 1943 dont un Junker JU 188, tombé dans le Lac de Genval le 11 décembre de cette année. Elles font état aussi de la mort des quatre membres d'équipage.

    A cette époque, fin 1943, la guerre est à un tournant. L'offensive aérienne alliée contre le Ille Reich monte en puissance, Rommel a perdu la campagne d'Afrique depuis mai, l'Italie a capitulé, les Russes sont à l'offensive dans la bataille de Koursk et le Dr Goebbels manque de faits glorieux pour sa propagande. Hitler ordonna donc une offensive aérienne contre Londres, le sud de l'Angleterre, et le trafic maritime dans la Manche. L'opération, baptisée « Steinbock » par la Luftwaffe et « Baby Blitz » par les Anglais, débuta en décembre 1943 et, bien que menée par un petit nombre de bombardiers et chasseurs-bombardiers, ces raids immobilisèrent de gros moyens de défense du côté britannique. Ces escadres de bombardement (Kampfgeschwader) étaient équipées en parts sensiblement égales de Junkers JU88 et des dernières versions du Dornier DO 217. Au début de l'année 1943, la firme Junkers avait sorti un dérivé très amélioré de son JU88, rebaptisé JU 188, dont le prototype vola dès janvier. La première version, entrée en service au mois de mai fut basée dans le nord de la France. Ces appareils différenciaient cependant du prototype initial JU 188A par des moteurs d'une puissance de près de 10 % inférieure aux moteurs prévus, en retard de développement. Le premier raid au dessus de l'Angleterre eut lieu le 20 octobre 1943 et les nouveaux appareils JU 188 furent employés dans des missions d'éclaireurs et de marquage d'objectifs pour les bombardiers des escadres.

    Le samedi 11 décembre 1943, le JU 188 du IIIGruppe KG6 s'abat dans le Lac de Genval.

    Que s'est-il passé ? Parmi les scénarios possibles figure un éventuel vol de liaison entre sa base du nord de la France, ou de Chièvres, vers Melsbroeck où était basé le Stab KG6 (Etat-major). Il y aurait eu un gros problème technique entraînant une explosion à bord et tentative d'évacuation de l'équipage de l'appareil désemparé. Un témoin oculaire atteste qu'un aviateur a été retrouvé mort accroché par son parachute dans un arbre de la Villa Béatrix (La Fée du Lac) au coin de l'avenue du Théâtre. Deux autres membres de l'équipage sont restés coincés dans l'habitacle et nous ignorons les circonstances de la mort du quatrième. Un riverain de l'époque affirme avoir retrouvé un gant appartenant à l'un des occupants. Ce qui est certain, c'est que les quatre membres de l'équipage sont enterrés au cimetière allemand de Lommel. Ils avaient pour nom : Feldwebel Spech F. (pilote), Feldwebel Bock F. (mitrailleur), Feldwebel Kols W. (mitrailleur), Unteroffizier Mass W. (radio-mitrailleur). La partie avant de l'avion est tombée à environ 25 m de l'actuel piétonnier, au large du mur de la propriété Rossel. Des éléments de moteur, dont des têtes de cylindres, ont été extraites à cet endroit lors du dragage du lac en juin 1975. La partie arrière du fuselage serait tombée plus près du débouché de l'avenue du Théâtre, voire même au-delà, et dépassait de la surface. Dans les jours qui suivirent, les Allemands isolèrent la zone et retirèrent des eaux tout ce qui était accessible, peut-être en baissant partiellement le niveau du Lac mais ce dernier détail reste incertain.

    CERCLE D'HISTOIRE DE RIXENSART | CORYN Michel, Genval-les-Eaux et la Luftwaffe, 2004

    __________
    PHOTO | Bundesarchiv Bild 146-1989-039-18A, Flugzeug Junkers JU188

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1350 | Un bord du lac

    1920 Genval Un bord du lac

    vers 1920 - Un bord du lac

    "En 1904, - la même année que la création de la papeterie Lannoye", signale Monique D'haeyere en se référant à Roger Delooz (XV), "le Lac de Genval est créé par M. Meert à partir d'étangs de sources et de prés marécageux. Le cours de l'Argentine ou rivière d'Argent qui marquait la limite entre Overijse et Genval est détourné, mais son ancien lit, - aujourd'hui au fond du lac, sert toujours de frontière entre les deux grandes régions du pays. Simultanément un parc fut aménagé à l'anglaise et un château construit en bordure du lac par l'architecte Wendrick, sur le modèle d'une abbaye rhénane. La Compagnie internationale des Eaux minérales s'y installa pour exploiter les sources minérales et créer un centre thermal. Genval-Les-Eaux devint un lieu de villégiature et d'installation de nombreuses personnalités du monde des affaires et des arts bruxellois. Les rives de l'étang furent garnies de restaurants et de sports nautiques et le tourisme d'un jour, au départ de la capitale, y amenaient les visiteurs endimanchés. On édifia des bâtiments de tous styles".

    genval,lac de genval

    6.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017