ligne 161

  • 1619 | Panorama

    rixensart,ligne 161,sentier des rossignols,pépinière sevrin

    1935 – Vue prise depuis la voie du vicinal qui, à cet endroit, deviendra l’avenue Marchal. On reconnaît les serres de Sevrin, la voie ferrée et le sentier du Rossignol ainsi que le château d’eau et les toitures de l’Institut Sainte Elisabeth.

     

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | Pépinière Sevrin, coin de terre disparu

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1509 | Maison Delhaize

    rixensart,gare de rixensart,ligne 161,delhaize,rue de la station

    1904 - Maison Delhaize à Rixensart, à l'angle de la Trawée Timans ou Timaus (rue des Ecoles) et de l'actuelle rue de la Gare. Plus loin, on distingue l'Hôtel de la Gare et la première gare de Rixensart.

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART |  DELHAIZE, au bon marché

    rixensart,gare de rixensart,ligne 161,delhaize rue de la gare,rue de la gare

    2010 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1407 | Rue du Patch

    1502. Rue du Patch 5.2009 © Eric de Séjournet.JPG

    mai 2009 - Maison, sise rue du Patch 30 à Rixensart ... avant sa démolition pour faire place au RER. Le chemin de fer passait juste derrière l'habitation, à hauteur du toit.

    Wasile (Basile) Ghitescu, mon arrière grand-père d’origine roumaine, a habité cette grande maison située au 30 Rue du Patch. Né à Jassy en Roumanie le 4 novembre 1885 et décédé le 21 octobre 1965 à l'hôpital de Berchem-Sainte-Agathe. Il repose aujourd'hui au cimetière de Rixensart Rue de l’Institut, raconte Vinciane Allebroeck. 

    Face à la maison, côté gauche une grange abritait un grand four en pierres qui servait jadis à mon arrière-grand-père pour la cuisson du pain. Jouxtant la grange se trouvait l'écurie car Wasile (Basile) était passionné de chevaux. Egalement féru d'agronomie, il avait planté de nombreux poiriers en espaliers et ses conseils étaient appréciés de tous. 

    Dans la cuisine trônait un gros poêle de Louvain et le plaisir de certains de ses petits-enfants consistait en la confection de billes d'argile mises à cuire dans les tiroirs attenant au four. Les autres pièces de la maison ne les attiraient pas car c'était des endroits où la sagesse était de rigueur.  

    Durant son enfance ma maman accompagnée de ses frères et soeurs allaient souvent retrouver leur grand-père dans son immense potager où ils restaient en admiration devant un tapis de légumes. De cet endroit, ils partaient en promenade au fin fond du verger, sens en alerte et mains tripotant pommes, poires, cerises, groseilles jaunes, vertes et rouges. D'après les souvenirs de ma maman, le verger était délimité par les avenues Monseigneur et Yvan.   

    Wasile possédait son propre élevage de lapins qui, avant de passer à la casserole, étaient dorlotés par ses petits-enfants. Il y avait également deux petits moutons et deux chèvres ainsi que quelques poules et oies.   

    A la vue de ces photos et lors de ses passages dans le quartier, ma maman ressent encore une vive émotion emplie de bonheur et de fierté au souvenir de son grand-père.

    rixensart,rue du patch,ligne 161

    4.2009 © Eric de Séjournet 

    rixensart,rue du patch,ligne 161 

    11.2012 © Monique D'haeyere

    Collection | ALLEBROECK Vinciane, de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1402 | Vue aérienne de Genval

    1402. Vue aérienne de Genval et son lac (visibles église saint-pierre hôtel belvédère) (1).jpg

    Vue aérienne de Genval. "Par recoupement, je situerais cette photographie vers les années 1922/1923. En effet, l'église Saint-Pierre se présente sans sa statue (1925). Dans la rue de Rosières, une villa construite juste en 1922-1923 est visible et l'autre n'existait pas encore (sauf emplacement nivelé), mais devant l'être en 1923", commente Henri Vranken.

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART |  LAC DE GENVAL, vu du ciel

    Photo légende

    genval,lac de genval,vue aérienne,ligne 161,maubroux

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS, VRANKEN Henri Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1386 | Panorama de Genval-lez-Eaux

    genval,papeteries de genval,chemin de fer,la grande bruyère

    < novembre 1909 - On distingue à gauche en A2 la Grande Bruyère et les Papeteries de Genval. Au milieu sur le talus, on devine le futur tracé de l’avenue Albert Ier. Et sur l’avant-plan, la trouée du chemin de fer. La photo a dû être prise à partir de l’hôtel Bigaré (hôtel du Parc) ou de ses environs.

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1284 | Ligne vicinale

    P2. Ligne vicinale Rixensart 22 février 1964 SNCV motrice type S Ligne 161 Am 1956 Budd Photo P De Backer (1).jpg
    février 1964 - A gauche, une automotrice SNCB de 1956 du type 'Budd' vient de quitter la gare de Rixensart en direction d’Ottignies. A droite, une motrice SNCV du type S, se dirige vers Wavre. Ces automotrices furent construites dès 1954 à 210 exemplaires. Ce furent les dernières motrices modernes à circuler sur la ligne W avant sa fermeture en 1964. Les caractéristiques techniques étaient à peu près semblables à celles de la 'standart métallique'. On note les différences suivantes : 4 moteurs électriques de 66 CV, caisse en acier et aluminium, vitesse : 75/80 km/h, 33 places assises, 70 places debouts et portes pliantes à commande pneumatiques. On aperçoit la gare de Rixensart en arrière-plan entre les deux motrices. En A2, la maison avec une tour carrée se trouve à l’angle de la rue Alphonse Collin et de l’avenue Général Cordier.

    __________
    (1) STEVENS Paul, De Braine-l’Alleud à Wavre du temps du…vicinal, Edition Pro-Tram asbl, 1999.

    Collection | CHAW Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1273 | Ligne vicinale

    rixensart,ligne vicinale,trams,ligne 161

    Une motrice du type 'Standart métallique' venant de Wavre se dirige vers la gare de Rixensart qui est toute proche, en longeant la ligne 161. Sur les deux perches (flèches) celle arrière est appliquée sur la caténaire.

    Ce modèle commandé par la SNCV entre 1935 et 1947 fut d’abord livré avec une structure en bois. Au total 248 exemplaires furent construits. Elles étaient équipées de bogies 'Pennsylvania' et de 4 moteurs de 63 CV. Les freins étaient du type 'Westinghouse' dont nous apercevons les deux câblots à l’avant de la motrice. Ces engins pouvaient rouler à la vitesse de 65 km/h et pouvaient transporter 30 passagers assis et 40 debouts. On remarquera les portes coulissantes et à fermeture manuelle. Poids du véhicule : 20 tonnes (1).

    __________
    (1) STEVENS Paul, De Braine-l’Alleud à Wavre du temps du…vicinal, Edition Pro-Tram asbl, 1999.

    rixensart,ligne vicinale,trams,ligne 161 

    4.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | CHAW Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1089 | Mari-vatch

    genval,pont mari-vatch,ligne 161,chemin de fer,rer

    juillet 2009 - « Lors de la construction de la ligne de chemin de fer Bruxelles-Luxembourg, vers le milieu du XlXe siècle, un tunnel fut construit sur le chemin n° 10 appelé ‘chemin Tassenière’. Aussi curieux que cela puisse paraître aujourd’hui », écrit Roger Ghyssens (1), « il conduisait à la vieille route de Wavre, ancien tracé joignant La Hulpe à la cité du Maca. Au-delà de la vieille voie, le chemin Tassenière conduisait également aux sentiers qui mettaient en communication avec la route d’Overijse via Malaise ».

    « Le chemin Tassenière avait également un autre but, il mettait les prés humides en liaison avec le village. Toutes ces raisons avaient justifié la création d'un passage routier sous la ligne du chemin de fer mais, pour les habitants du coin, il y avait encore une autre cause à cette réalisation.

    En effet, chaque jour où le temps le permettait, même s’il faisait frais et maussade, Marie descendait la pente de la Tassenière, poussant devant elle une ou deux vaches, vers les prés communaux, d’où le surnom pont ‘Mari-vatch’.

    Plus tard, il devint un accès au parc et au lac de Genval. ll vit passer des voitures luxueuses, des gens importants et d'autres moins. ll connut les deux guerres où, à chaque fois, le parc devint résidence de I'occupant et les voitures changèrent de style. ll connut I'euphorie des libérations, les voitures changèrent encore et les trains également, mais toujours on l'appela ‘Pont Mari-vatch’.

    Quelque 160 années plus tard, ce pont, qui supporta des milliers de trains et vit passer tant de trafic mais garda toujours dans ses vieux murs la résonance des sabots de Marie, n'est plus. ll a disparu du fait des hommes et un pont tout neuf, plus imposant, le remplace (1)».

    PONT DE MARI-VATCH > photos et notices RR 145 et 387

    -----
    (1) GHYSSENS Roger, On l’appelait Pont Mari-vatch, in Rixensart Info, décembre 2010
    (2) TVCOM, Pont de la Tasnière, reportage du 22 novembre 2010

    genval,pont mari-vatch,ligne 161,chemin de fer,rer 

    5.2012 © Monique D'haeyere

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 915 | La Gare

    915. Gare de  Rixensart G c Jean-Claude Renier.jpg

    «La date de la photo est inconnue, mais on peut remarquer que la ‘fée électricité’ est passée ; l’éclairage des quais n’est plus au pétrole. Sans doute, dans les années 30 ?» estime Jean-Claude Renier.

    "Contre le hall des marchandises, où la porte est entrouverte, on distingue le charroi pour desservir les marchandises. Contre le butoir, sur le quai vers Ottignies, quelques billes ont été déposées, pour renforcer celui-ci. Tout semble bien calme dans la gare, sur le sémaphore, la grande palette et l’avertisseur sont fermés".

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 893 | Procession à Rixensart

    rixensart,froidmont,chemin de fer,tunnels,processions,collin,tilquin,église sainte-croix,rue robert boisacq,avenue de merodeEn juin 1950, le père de Jean-Claude Renier fixa avec son appareil photo Zeiss Ikon format 6 x 9 une procession à Froidmont, probablement celle de la fête du Saint-Sacrement (1), le 11 juin 1950. Partant de l’église Sainte-Croix, cette procession empruntait la rue de Froidmont et passait sous le pont du chemin de fer pour se diriger vers la rue Alphonse Collin, l’avenue Tilquin et la rue Robert Boisacq, pour rejoindre son point de départ, par la rue de l’Eglise.

    La procession vient de passer sous le pont du chemin de fer et aborde la rue Alphonse Collin. La grande fille se trouvant sur l’avant-plan à droite représente la Sainte Vierge et s’appelle Arlette Rouaud. Au centre de l’image, une fille porte un fagot de bois. Elle représente Sainte Bernadette, car celle-ci eut une apparition de la Vierge en allant chercher du bois. Juste derrière elle, la fille portant des lunettes et des fleurs dans les cheveux est Christiane Vanderbeeken, habitant rue des Ecoles. Elle était la fille d’un grand résistant tué par les Allemands, à la Libération en 1945, à Ohain près du lieu-dit actuel, les Marnières.

     

     

     

     

     

      

    rixensart,froidmont,chemin de fer,tunnels,processions,collin,tilquin,église sainte-croix,rue robert boisacq,avenue de merode

    La procession tourne dans la rue Alphonse Collin. Marcelle Dupuis se trouve au centre de l’image et porte un coussin sur lequel se trouve un objet du chemin de croix : le fouet. La deuxième fille à partir de la gauche est Fernande Dujardin (†).

    A remarquer sur cette photo, la ligne de chemin de fer qui n’est pas encore électrifiée (elle le fut en 1956). On y aperçoit en B1 un poteau pour la caténaire du tram et à l’extrême gauche en A1, un sémaphore de la signalisation mécanique du chemin de fer. On peut voir aussi les pavés blancs qui couvraient, à l’époque, toute la rue de Limal.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rixensart,froidmont,chemin de fer,tunnels,processions,collin,tilquin,église sainte-croix,rue robert boisacq,avenue de merodeLa procession est maintenant dans la rue Alphonse Collin, juste avant d’arriver à l’avenue de Merode. On remarque, à gauche (en A1), une partie du café faisant le coin de la rue A. Collin et de la rue R. Boisacq.

    Sur l’avant plan, Marcelle Dupuis porte le coussin sur lequel est déposé le fouet de la flagellation. A gauche sur la photo, une figurante expose le suaire du Christ. Juste derrière celle-ci, Julia Buffin (en noir) et son fils.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rixensart,froidmont,chemin de fer,tunnels,processions,collin,tilquin,église sainte-croix,rue robert boisacq,avenue de merodeSur l’avant plan, Marcelle Dupuis, portant le coussin avec le fouet. A droite, Cécile Loppe (Mme Newman), ancienne directrice de l’école communale du centre, portant le calice. En A2, une petite fille exhibe une banderole indiquant « La Passion ».

    La maison se trouvant en B1/C1 était une droguerie. Ensuite, ce commerce est devenu la mercerie ‘Le bonheur des dames’.

     

    rixensart,froidmont,chemin de fer,tunnels,processions,collin,tilquin,église sainte-croix,rue robert boisacq,avenue de merode

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur cette photo nous voyons en A1 et sur l’avant-plan, Georgette Mataigne (†). Au milieu des trois personnes, en C1, Marcelle Genné, fille de Guy Genné (des Transports Genné). La fille à l’extrême droite (C2) est Marcelle Simon.

    A l’arrière-plan on distingue de gauche à droite la mercerie ‘Au bonheur des dames’ et le salon de coiffure tenu par Marcelle Francis et René Rosier.

    -----
    (1) La Fête du Saint-Sacrement (2 dimanches après la Pentecôte) a été instituée au Moyen-Age pour commémorer la présence de Jésus-Christ dans le sacrement de l’eucharistie. Les processions de cette fête que l’on appelait autrefois la Fête-Dieu apparaissent à la fin du XIIIe siècle. Pendant la procession, le prêtre portait l’Eucharistie au milieu des rues pavoisées et tapissée de pétales de roses par les enfants.

  • 889 | Tunnel de Froidmont

    Rue Alphonse Collin Tunnel de Froidmont 12.2007 © Eric de Séjournet-007.jpg

    décembre 2009 - «A Rixensart, le tunnel entre les rues de Froidmont et Alphonse Collin avait été aménagé à la fin du 19ème siècle afin de permettre le passage d’un côté à l’autre de la ligne de chemin de fer et de faciliter ainsi l’exploitation agricole locale», raconte Jacques Martin, habitant près de la ferme de Froidmont. 

    Avant la destruction de l'ancien tunnel, entre avril et septembre 2013, Francis Broche l'avait mesuré : largueur 4 m, longueur 25 m + 10 m de prolongation pour le passage du tram vicinal.

    Aujourd’hui, le paysage a bien changé suite aux travaux du RER.

    rixensart,froidmont,tunnel,rer

    12.2010 © Eric de Séjournet                                              10.2012 © Cedric Muscat      

    rixensart,froidmont,tunnel,rer,ligne vicinale

    10.2014 © Monique D'haeyere 

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 857. La ligne du Luxembourg

    857. Rixensart Train de marchandises avec HLV c Jean-Claude Renier.jpg

    1920/1930 - «La date de prise de vue est inconnue. Elle se situe certainement avant 1956, date de l’électrification de la ligne», écrit Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart.

    «Arrivée en gare de Rixensart d’un train de marchandises diffus, tiré par une locomotive à vapeur, sans doute du type P8 allemande et série 64 à la SNCB. L’Allemagne nous a cédé 168 locomotives de ce type. Sa puissance était de 1400 chevaux et sa vitesse pouvait atteindre 100 km/h. Ces locomotives étaient un dédommagement de la guerre 1914-18. Elle vient de passer sous le pont routier et celui du tram après avoir franchi une rampe de 16°/°°».

    «En A1/A2, une maison de la rue du Chemin de Fer (actuellement la rue Alphonse Collin). Observez les poteaux télégraphiques longeant de chaque côté la ligne de chemin de fer ! En B2, le quai vers Ottignies est équipé d’un éclairage électrique. En C3, on aperçoit la rue de la Station, bordée en partie d’une palissade en bois».

    Voir photos et notices RR 717 et 762.

    rixensart,ligne 161,train,rue de la gare,alphonse collin,pont boisacq rixensart,ligne 161,train,rue de la gare,alphonse collin,pont boisacq

    La ligne du Luxembourg c Jean-Claude Renier                avril 2009 © Eric de Séjournet

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 848 | Gare de Rixensart

    1007. Gare de Rixensart HLV 44 c Jean-Claude Renier.jpg

    «La date de cette photo est inconnue, mais je la situerai vers 1920 au vu de certains éléments de l’image», commente Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart. «En provenance de Bruxelles, arrivée en gare de Rixensart d’un train de voyageurs tiré par une locomotive vapeur du type 44, à disposition d’essieux 0-6-0 ou 030 et dénommées aussi Six Coupler. Ce genre de locomotive fait partie des celles construites pendant la période McIntosh (1898-1914). Développée et étudiée en Belgique à partir d’un modèle purement britannique, elle se caractérisait par son gabarit anglais. Une délégation belge se rendit en Ecosse, fin 1897 pour voir à l’œuvre les célèbres locomotives 'Dunalastair'. La délégation fut impressionnée par les performances et la simplicité de ce type de machine à foyer profond et baptisée du nom de la résidence du président de la Cie. Caledonian, crée en 1895 par John Farquharson Mackintosh, Locomotive Superintendent de la dite compagnie.

    Les voitures remorquées par la locomotive sont du type GCI. En 1900, les Chemins de fer belges commandaient un véhicule à 3 essieux, à couloir latéral et intercirculation afin de permettre au garde de circuler d’un bout à l’autre du train. Ce sont les premiers véhicules d’une génération de voitures dites de « Grande Capacité à Intercirculation » (GCI). On est passé ensuite à la voiture métallique, plus résistante, car ces voitures en bois causaient beaucoup de dégâts corporels aux voyageurs lors d’accidents.

    Juste après la locomotive et son tender, on aperçoit la vigie du premier wagon, surplombant le convoi et qui permettait au chef garde du train d’avoir une vue générale sur le convoi et d’apercevoir de loin les gares sur le parcours. Admirons la magnifique cheminée à chapiteau, de style anglais, la main courante surmontant la porte de la boite à fumée et la traditionnelle lanterne à pétrole accrochée à cette dernière.

    En C2/C3,la voie de garage, sécurisée par des taquets, empêchant les wagons de percuter le butoir entouré de billes en bois, peintes en blanc. Un panneau bilingue « SORTIE – UITGANG » et un agent de la gare.

    Sur le quai, des voyageurs. Nous apercevons même trois réverbères à pétrole. Vous remarquerez aussi la charrette à bras, servant au transport de marchandises et une échelle (certainement celle de l’allumeur de réverbère) posée sur le baraquement en bois.

    En A2/A3, bordant le quai vers Bruxelles, l’abri voyageur et l’aiguillage menant à la cour à marchandises».

    rixensart,gare de rixensart,locomotive,ligne 161 

     

     

     

     

     

     

     

    1.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 830 | Ferme Delpierre

    rixensart,place de la vieille taille,fermes,delpierre,ancien colruyt,ligne 161,gare de rixensart

    après 1973 - "Cette photo aérienne de Michel Rathé, agent immobilier (1), est intéressante à plus d’un titre", estime Jean-Claude Renier (2) :

    - "En B2, on aperçoit la ferme d'Albert Delpierre (1911-1982), fermier et ancien conseiller communal à Rixensart. Le corps de logis à 5 travées donne sur la place de la Vieille Taille. A droite, en retrait, avec son toît de tuiles rouges, la grange. A l’origine, le bâtiment de la BBL, situé à gauche du corps de logis, faisait partie de la ferme. C’était là que se trouvaient les étables et l’écurie. Ces dernières furent transférées dans la grange, suite à la vente d’une partie du bien.

    - Le petit bâtiment se trouvant devant la grange, contigu à la place, servait à ranger la voiture et du matériel.

    - Avant 1965, le terrain de l’exploitation agricole se prolongeait jusque l’avenue Tilquin. Une parcelle de terrain ayant été vendue à Monsieur Jacquet qui y construit une maison, que l’on voit à l’arrière de la grange.

    - Cette ferme a été exploitée jusqu’en 1973, mais appartenait déjà à Ernest Delpierre, père de Albert. Ernest était aussi marchand de charbon, de poules et de briques.

    - En A2, l'ancien magasin Colruyt et son parking.

    - En A3, à gauche de l’avenue Georges Marchal, la maison et la pépinière de Pierre Sevrin. A ce jour, la propriété à été remise au niveau de l’avenue Aviateur Huens et de la rue G. Marchal. Le site est devenu un centre commercial et d’habitation.

    - En A1 et B1, la ligne de chemin de fer, la gare et le CPAS, non encore défigurés par les travaux du RER".

    rixensart,place de la vieille taille,fermes,delpierre,ancien colruyt,ligne 161,gare de rixensart 

    __________
    (1) On remarquera l’affiche 'A VENDRE' que l'agent a fixé à la façade de la ferme Delpierre
    (2) Cliquez sur toutes les photos pour les agrandir !

    rixensart,place de la vieille taille,fermes,delpierre,ancien colruyt,ligne 161,gare de rixensart

    mai 2012 © Jean-Claude Renier (3)

    __________
    (3) "Considérez", précise encore Jean-Claude Renier, "que toutes les maisons se trouvant à droite de la première faisant angle de la place et de la rue Alphonse Collin, ont remplacé l’emplacement de la ferme Delpierre".

  • 789 | Gare de Rixensart

    1018. Gare de Rixensart quais trains international HLE type 20 entre 1989 et juin 1992 © Philippe Debecker 3.jpg

    ca 1990 - «Le train international vers la Suisse est tracté par une locomotive électrique de la Série 20. La première tranche de ces locomotives fut construite en 1975 et celles-ci faisant partie des locomotives les plus puissantes d’Europe (7000 CV/ 5130 KW). Pour les puristes du chemin de fer, on remarque que le numéro de série se trouvant sur la face frontale de la locomotive se trouve exceptionnellement dans une bande de visibilité jaune, qui est un parallélogramme à base inversée. Là aussi, le paysage a bien changé depuis la prise de vue par Philippe Debecker !», raconte Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart.

    rixensart,gare de rixensart,ligne 161,trains 

     

     

     

     

     

     

     

    1.2014 © Monique D'haeyere 

     

    Collection | DEBECKER Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 781. Vue aérienne du centre de Rixensart

    rixensart,vue aérienne,centre,gare de rixensart,ligne 161

    vers 1992 - Photo aérienne prise depuis un parapente par Claude Fontaine, qui habitait Chemin du Meunier à Rixensart. «Les photos aériennes sont toujours intéressantes, car on peut y distinguer beaucoup de choses que l'on n'aperçoit pas quand on foule le plancher des vaches !», nous écrit Jean-Claude Renier.

    «Au centre de l'image, bien sûr, la gare de Rixensart et la ligne de chemin de fer 161 reliant Bruxelles à Namur où on aperçoit en B1 le pont de la rue Boisacq. Que de changements depuis, à cause des travaux du RER ! En B1/C1, l'école communale du centre, la salle Martin Luther King et son avenue. En C2, l'avenue Jean Herman et une nouvelle construction, bien visible. En B3, le parking de la gare et le début de la rue du Cyclone. In fine, en A1/A2, l'avenue de Merode, l'avenue Alphonse Collin et le CPAS, l'avenue Tilquin et l'avenue Astrid».

    Collection | FONTAINE Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 776 | Avenue de l'Avenir

    rixensart,froidmont,avenir,ligne 161,chemin de fer

    < 1956 - Photo prise depuis le porche Nord de la ferme de Froidmont, vers l’avenue de l’Avenir, que l’on voit en arrière-plan. Plus en arrière, on aperçoit les remblais de la ligne de chemin de fer.

    "Cette photo a été prise avant 1956, car il n’y a pas encore de supports pour la caténaire. Par contre, on peut apercevoir la ligne électrique du tram W et un sémaphore de la ligne de chemin de fer. Les traditionnels poteaux en bois supportant la ligne téléphonique longent la voie", explique Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart.

    En C2, on distingue le pont du chemin de fer.

    rixensart,froidmont,avenir,ligne 161,chemin de fer

    Ferme de Froidmont, vue depuis l'avenue de l'Avenir décembre 2009 © Eric de Séjournet

    Collection | MEERT Josiane Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 762. La ligne du Luxembourg

    rixensart,ligne 161,train,rue de la gare,alphonse collin,pont boisacq

    ca 1990 - «Cette prise de vue de Philippe Debecker montre trois automotrices doubles de la série 03  'Breaks', roulant en direction de Bruxelles. Ces automotrices, qui furent construites dès 1981, pouvaient atteindre la vitesse de 160 km/h. Il s’agit certainement d’un train direct Bruxelles-Namur», précise Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart.

    La maison se trouvant rue Alphonse Collin (A1) fait partie du paysage depuis longtemps, comme en atteste la photo ci-après. Voir également photo et notice RR 857.

     rixensart,ligne 161,train,rue de la gare,alphonse collin,pont boisacq

    avril 2009 © Eric de Séjournet

    Collection | DEBECKER Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 748 | Pont Boisacq

    747. Pont rue Boisacq 4.2011 © Jean-Claude Renier.jpg

    avril 2011 - Le pont rue Robert Boisacq au-dessus de la ligne de chemin de fer Bruxelles-Luxembourg a disparu du paysage rixensartois le samedi 17 novembre 2012 afin de réaliser d'importants travaux liés au projet RER, notamment la construction de la nouvelle gare de Rixensart.

    Avant la Seconde Guerre mondiale, la rue Boisacq s'appella rue du Pont. Elle fut rebaptisée en hommage à "Robert Boisacq (1904-1943), droguiste et résistant. Celui-ci fut arrêté par l’occupant, lors de la rafle du 18 décembre 1942 et fut fusillé le 6 janvier 1943. Les Allemands avaient trouvé, lors de leur perquisition, un fusil caché dans un puits de son jardin" (Paul Buffin, I).

    rixensart,ponts,rer,ligne 161  rixensart,ponts,rer,ligne 161

    août 2012 © Stephan Veenstra                                      17 novembre 2012 © Francis Broche 

    rixensart,ponts,rer,ligne 161,boisacq rixensart,ponts,rer,ligne 161,boisacq

    17 novembre 2012 © Christian Petit                              17 novembre 2012 © Francis Broche

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017