mahiermont

  • 1566 | Panorama pris du Coin Perdu vers Genval

    Bourgeois Coin-Perdu vers Genval c PATRIX via Christian Lannoye.jpg

    vers 1930 - Très belle vue sur la vallée de la Lasne et le Mahiermont. Sur la crête, on distingue l'ancien château d'eau de Genval. 

    Cette photo de panorama « prise du coin perdu vers Genval » nous montre la vue que, voici près de 70 ans, offrait le Mahiermont depuis la rue du Baillois, sensiblement à hauteur de la rue de la Reine (...). D'anciens documents nous parlent de Maïermont, ou de Mayermont, ce qui a permis à certains d'y voir « le mont du maïeur ou mayeur ». Peut-être! Plus confortable en matière d'étymologie est cette finale en « mont », aussi courante dans nos environs que la finale en « sart». En fait, un rapide coup d'œil sur une carte un peu détaillée du Brabant wallon nous montre que nous habitons une région de « monts ». Nous les retrouvons dans une foule de noms de lieux, de Mont-St-Guibert à Mont-St-Jean, en passant par Blanmont, Noirmont, Dion le Mont, Baudémont ou plusieurs Froidmont, pour ne citer qu'eux, explique le Cercle d'Histoire de Rixensart (1).

    Le point culminant du Brabant wallon à proximité de Perwez, haut de 174 m paraît-il, se nomme tout simplement « le Mont », tandis que son concurrent direct qui présente ses 170 m entre Lillois et Promelles s'appelle paradoxalement « le Trou du bois ». Il faut reconnaître toutefois que notre chaîne montagneuse se poursuit au-delà de nos frontières régionales car, dès Malaise, nous nous heurtons au Walenberg, avant d'atteindre le Vénusberg à Tombeek, le Koksberg et le Smeiberg à Huldenberg.

    Nos environs immédiats n'échappent pas à la règle car, si nous nous contentons de suivre tout simplement la vallée de la Lasne, depuis sa source entre Chantelet et Passavant, jusqu'au moment où elle reçoit l'Argentine, soit sur un gros dix kilomètres, dix monts nous saluent.

    Sur la rive gauche - côté Plancenoit, Ohain, Genval - nous trouvons dans l'ordre : Fichermont, Levromont (entre la Marache et Ohain), Odrimont (proche d'Ohain), Piesmont - anciennement Pricemont - (proche de Genval), enfin Mahiermont.

    Sur la rive droite - côté Maransart, Couture, Rixensart - nous rencontrons : Hubermont, Sauvagemont et Beaumont sur le Vieux Chemin des crêtes, le champ du Mont et, en finale, Froidmont.

    Force nous est de constater que les « monts » sont particulièrement nombreux dans notre pays au relief modeste et que la plupart de ces appellations ont des siècles d'ancienneté même si le nom a pu légèrement varier au cours des âges. Dans bon nombre de cas, la rapidité de la dénivellation, plutôt que l'altitude, a pu justifier le titre et c'est sans doute le cas du Mahiermont ancien.

    Aujourd'hui encore, lorsque l'on vient de Renipont par la route du Ry-Beau-Ry, même si l'urbanisation et les aménagements routiers ont adouci le relief et modifié les perspectives, le Mahiermont apparaît effectivement comme une butte majeure que met en évidence la vallée du Margot.

    Au temps de nos aïeux, le clocher de l'ancienne église, qui se dressait au bord du ravin, devait encore accuser l'impression de hauteur aux yeux de celui qui, chargé peut-être, allait, sur 300 m à peine de chemin malaisé, gravir les 30 m de dénivellation. Ils sont représentés sur la photo par le tracé plus clair de la route qui escalade le coteau. Là où elle aboutit, sensiblement dans l'axe du panorama, se trouvait l'église, démolie depuis une cinquantaine d'années déjà en 1930, tandis que le cimetière, le vieux cimetière, est toujours en place quoique, à cette date, il n'y ait plus d'inhumation depuis 3 ou 4 ans.

    Sur l'horizon, dans le même axe, on reconnaît le château d'eau dont la construction avait été décidée en 1919 pour remplacer l'ancien réservoir sis au même endroit. Le château d'eau sera opérationnel en 1924 et démoli après la construction de l'actuel en 1969. Toujours sur l'horizon, à côté d'un bouquet d'arbres, un observateur attentif situera la grange de la ferme Baudet dont la porte sud est discernable.

    CERCLE D'HISTOIRE DE RIXENSART > Ces monts qui nous gouvernent

    __________
    (1) Cercle d’Histoire de Rixensart in Rixensart Info 168 de mai 1997, p. 19


     

    Photo-légende

    Bourgeois Coin-Perdu vers Genval c PATRIX via Christian Lannoye - copie.jpg

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1298 | Paysage à Ste Anne

    genval,chapelles,sainte-anne,gros-tienne,mahiermont

    Chapelle Sainte-Anne, à l'angle des rues Mahiermont et du Gros-Tienne à Genval. "C'est une grosse chapelle à niche cintrée, dont le corps en maçonnerie de briques et pierres bleues est peint en blanc", écrit Hommes et Patrimoine (III). Sous le pinacle on peut lire la dédicace suivante : 's anne priez/povr novs/e manoyer cvre de geneval/1692'.

    "Selon les notes du curé Tonnet, cette chapelle se trouvait auparavant à l'angle des rues Sainte-Anne et Montegnies, sur un monticule, à la limite entre Genval et Ohain où elle aurait été construite. Selon les cartes de Ferraris, par contre, elle se serait trouvée à l'origine nettement plus bas sur le versant de la colline, près du ruisseau La Mazerine, et la position donnée par le curé Tonnet serait déjà la seconde. Vers 1840-1850, elle aurait été déplacée vers son site actuel", souligne encore Hommes et Patrimoine.

    genval,chapelles,sainte-anne,gros-tienne,mahiermont 

    2012 © Francis Broche

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1271 | Une classe

    902 Pensionnat des Soeurs Franciscaines de N.D. des Anges Genval Une classe ca 1933 c Imelda De Thaey.jpg

    Une classe de l'Ecole Notre-Dame des Anges est prête à recevoir ses nouveaux élèves. Ils se retrouveront trois par banc. Au centre, éclairé par une suspension, le pupitre de l'enseignant. Pour marquer son autorité, une clochette à sa droite. Les deux tableaux sont encore fermés et ne dévoileront leur message que le 2 (septembre?), comme indiqué sur l'éphéméride. Au-dessus de chaque tableau, une carte de la Belgique et ses 'Régions naturelles', et une carte du Brabant. Les références religieuses sont doubles : le crucifix et le Sacré-Coeur sur l'autel orné de fleurs.

    Réfectoire

    genval,mahiermont,école notre-dame-des-anges

    Collection | DE THAEY Imelda Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 724 | Chapelle St. François d'Assise

    genval,mahiermont,chapelles

    Cette chapelle date de 1941 et est située 2, petite rue Mahiermont à Genval. ‘Issue d’une chapelle antérieure’, l’actuelle ‘repose sur un massif qui, en pointe entre les ruelles, évoque quelque peu la proue d’une barque’, écrit Roger Ghyssens en 1992 (*). ‘La croix qui somme l’édifice évoque plutôt une garniture tombale’.

    -----
    (*) Chroniques CHR, Les chapelles genvaloises, octobre 1992

    genval,mahiermont,chapelles 

    7.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 569 | Récréation dans la prairie

    genval,franciscaines,école notre-dame-des-anges,écoles,pensionnats

    Au verso de cette carte postale, on peut lire 'Pensionnat des Sœurs Franciscaines de N.-D. des anges. Genval. Récréation dans la prairie.' L'auteur de l'envoi écrit : 'Je me porte bien. Baisers. R.'

    Bernard Bourgois observe que les grands enfants étaient séparés des petits, les garçons des filles également. Quant au rôle du mouton, cela reste un mystère ...

    Depuis cette prairie du Mahiermont, on aperçoit également l'ancienne église Saint-Sixte.

    Collection | BOURGOIS Bernard Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 348 | Leur Abri

    genval,mahiermont,chapelles,vallée de la lasne,milo,leur abri

    vers 1930 – Vallée de la Lasne à Bourgeois.  En C2, on distingue la Chapelle Sainte-Thérèse, sur l’actuel Rond-point Jean Milo (1).

    -----

    (1) Jean Milo fut poète et romancier, mais il doit surtout la célébrité à son œuvre picturale : abstraite, vibrante en recherche (2)
    (2) Chantal Blanchard-Verbiest et Xavier de Callataÿ, Brabant Wallon – L’arbre et le sillon, Ed. Racine, novembre 1997

    genval,mahiermont,chapelles,vallée de la lasne,milo,leur abri

    juillet 2011 © Christine Blavier                                               février 2012 © Eric de Séjournet 

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 76. Chemin du Belloy

    76. Chemin du Belloy 1992 © Michel Nauwelaers

    1992 - De Bourgeois, le Sentier du Bellois descend jusqu'à la Lasne. Après l'avoir franchie, il se transforme à Genval en Chemin du Belloy et vous mène jusqu'à la Chapelle Sainte-Thérèse, située en bordure du rond-point Jean-Milo. « C'est la seule chapelle dans la vallée de la Lasne, sur le territoire de la commune. A un jet de pierre de la vieille ferme Stouffs, elle évoque la campagne d'autrefois », précise Hommes et Patrimoine (III).

    En C2, les premières maisons du Mahiermont présentent leur façade à la vallée.

    Collection | NAUWELAERS Michel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017