monument des combattants

  • 1546 | Monument des Combattants

    rixensart,rue de la gare,ligne vicinale,hotel de l'yser

    «A l’angle de l’ancienne voie du tram et de la rue de la Gare, avait été érigé en 1924 le monument aux morts de la guerre 1914-1918. Il était encadré de deux obusiers que les Allemands, pendant la guerre 1940-1945, récupérèrent pour la refonte. Ces armes furent ainsi remises une seconde fois dans le cycle infernal. Ce monument, portant la cicatrice d’un coup d’obus, lors des combats de mai 1940, a été transféré dans le parc communal par la suite», écrit Paul Buffin (I).

    rixensart,rue de la gare,ligne vicinale,hotel de l'yser,1914-1918 

    4.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1124 | Monument des Combattants

    Monument aux Morts inauguration à Rixensart c Ugent.jpg

    1924 - « A l’angle de l’ancienne voie du tram et de la rue de la Gare, avait été érigé en 1924 le monument aux morts de la guerre 1914-1918 » (I). Dans un bref compte-rendu paru dans la presse locale, on apprit à propos de la cérémonie d’inauguration : « La coquette cité brabançonne de Rixensart a inauguré, dimanche, ce monument à ses quatorze héros morts pour la patrie. Il y eut cortège, discours, cantate, appel des morts. Une couronne fut déposée au nom du Roi ».

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1096 | Le Monument des Combattants

    Le Monument des Combattants 1914-1918 après 1924 c Anne-Marie Delvaux.jpg

    vers 1931 - Le Monument des Combattants de la Grande Guerre fut érigé en 1924 à l’angle de la voie du tram et de la rue de la Gare. "Il était encadré de deux obusiers que les Allemands, pendant la guerre 1940-1945, récupérèrent pour la refonte. Ces armes furent ainsi remises une seconde fois dans le cycle infernal. Ce monument, portant la cicatrice d’un coup d’obus, lors des combats de mai 1940, a eté transféré dans le parc communal par la suite", écrit Paul Buffin (I, p.48).

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 894 | Les environs de la gare et le monument des Combattants

    1028. Rixensart Panorama c Jean-Claude Renier.jpg

    après 1924 - « En gare de Rixensart, on retrouve une locomotive du type 25 à 3 essieux accouplés qui fut largement utilisée sur la ligne du Luxembourg (1). A cheminée carrée et boite à feu Belpaire (2), ces locomotives étaient appelées 'charbonnières' car elles remorquaient souvent des trains de houille », précise Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart.

    Erigé en 1924 à l’angle de la voie du tram et de la rue de la Gare, on reconnaîtra le Monument des Combattants de la Première Guerre mondiale 1914-1918 (3). Observez en C1/C2, l’activité en gare SNCB et en gare SNCV. A l’avant-plan, le photographe prend la pose aux cotés des quelques figurants.

    -----
    (1) voir également photo RR 783
    (2) Ingénieur belge qui améliora le rendement des charbons de basse qualité par la conception d’un nouveau 'foyer plat' de forme parallélépipédique avec voûte plate. Il sera nommé directeur de Chemins de fer de l’Etat 
    (3) ce monument se trouve aujourd'hui dans le Parc communal, derrière la Maison communale 

    Détails de la photographie

    rixensart,gare,monuments,trains

    rixensart,gare,monuments,trains,1914-1918 rixensart,monuments,gare de rixensart,train

    7.2012 © Monique D'haeyere                                             12.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 835 | Panorama du quartier de la gare

    rixensart,gare de rixensart,monument,ligne vicinale

    "La date de cette photo est inconnue. Sans doute dans les années 30, par une belle après-midi d’été. En A2/B2, si l’on agrandi l’image, on distingue sur la place de la gare, une ligne blanche qui délimite l’aire du jeu de balle pelote. Des personnes sont assises sur des bancs disposés le long des lignes, notamment à gauche du monument dédié aux morts de la guerre 14-18", raconte Jean-Claude Renier.

    "En B2, le sémaphore dispose de son avertisseur (palette inférieure) et est certainement du type à 3 positions.

    En C1, on peut bien distinguer que la cour à marchandises de la SNCV est délimitée par celle de la SNCB par une clôture. Dans chacune des deux cours on voit une rame de wagons de marchandises".

    Agrandissements

     

    rixensart,gare de rixensart,monument,ligne vicinale rixensart,gare de rixensart,monument,ligne vicinale

     Cliquez sur ces deux photos pour les agrandir.

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 427 | Gare de Rixensart

    X7 Gare de Rixensart c Monique D'haeyere.JPGavant 1963 - Au centre de la photo, à l’angle de la voie du tram et de la rue de la Gare, le Monument des Combattants de la guerre 1914-1918, érigé en 1924. Actuellement, ce monument se trouve dans le Parc communal.

    A droite, le tram vicinal W est à l’arrêt à hauteur du restaurant Le Chalet.

    Vous reconnaîtrez probablement les trois premières voitures stationnées devant la gare de Rixensart : une Renault Dauphine, une VW Coccinelle et une Ford Anglia.

     

     

     

     

    X7B Gare de Rixensart et Le Chalet 1.2014 © Monique D'haeyere.JPG 

    1.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1 | Parc communal

    Parc Communal Château du Héron Maison Communale de Rixensart (neige) 12.2014 © Eric de Séjournet - 18.jpg

    décembre 2014 - Sur cette photo panoramique prise dans le Parc communal, on reconnaît de gauche à droite l'Antenne de Police de Rixensart, la croix d'occis (1), le kiosque à musique, le château du Héron et sa façade Ouest (2) et le Monument des Combattants.

    __________
    (1) portant la mention « ici fvt/mevrdri le/5 de jvin/jan petit/priez diev/pour lvi/16 22 »
    (2) 
    la maison communale se compose actuellement de quatre ailes entourant une cour couverte d'une verrière

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017