parc de genval

  • Les Sorbiers

    genval,parc de genval,villas,les sorbiers,merisiers

    après 1903 -  Les Sorbiers (Parc de Genval-les-Eaux),
    à l'angle des avenues des Merisiers et des Cormiers
    coll. Francis Broche

    « Dans les alentours du lac de Genval, cette belle villa s'implante sur un haut soubassement au centre d'un jardin entouré de haies. Oeuvre de l'architecte Fernand Symons (1), cette habitation de style 'villégiature' est datée de 1903 et s'inscrit tout à fait dans l'esprit du manoir anglais : les façades crépies et à faux colombages sont animées d'une bretèche, d'encorbellements, d'annexes, de petits toits en appentis, d'une loggia d'entrée, d'une tourelle polygonale (terrasse couverte à l'origine), de hautes souches de cheminée. Les baies de format varié sont fermées de châssis d'origine à petits bois », écrit Bénédicte de Ghellinck en 2009 (2).

    « Cette villa est typique de cette époque et, chose curieuse, elle dispose d’une soeur, dans le quartier du ‘Bosquet’ que seules quelques différences empêchent de qualifier de jumelle (3) », écrit Roger Ghyssens en 2003 (4).

    __________
    (1) Fernand Symons (1869-1942), architecte belge de la période Art nouveau qui fut actif à Bruxelles et à Genval
    (2) WALLONIE DGO Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie, Liste des biens repris dans l’Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel de la commune de Rixensart, 2009  
    (3) RÉTRO RIXENSART | Villa de l'avocat Ch. G
    (4) GHYSSENS Roger, Genval-les-Eaux de 1895 à 1935, Editions de la Page, p. 112, 2003

     

    genval,villa les sorbiers,parc de genval 

    9.2017 © Immo Ferco

    Lire la suite

  • Le Parc, vu des hauteurs de La Hulpe, au soir tombant

    2000. Le Parc vu des hauteurs de La Hulpe, au soir tombant © Eric de Séjournet.jpg

     1929/ | Le Parc, vu des hauteurs de La Hulpe, au soir tombant
    Édition Belge, Bruxelles

    Splendide vue d'une partie du Parc de Genval-les-Eaux, dévoilant de gauche à droite la Villa Béatrix, en partie cachée par la Villa Rossel, la Villa Les Hirondelles, l'Etablissement des Eaux (à l'avant-plan), le Chalet Rütli, et à l'horizon le château d'eau du Plagniau, rue de l'Institut à Rixensart. Le lac de Genval est dissimulé derrière un imposant rideau d'arbres.

    Photo légende

    2000L. Le Parc vu des hauteurs de La Hulpe, au soir tombant © Eric de Séjournet copie.jpg 

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • Avenue n° 3

    Avenue n° 3 Parc de Genval c Eric de Séjournet.jpg

    avant 1914 - Avenue n° 3 (actuellement avenue des Cormiers) dans le Parc de Genval et vue sur la Villa Béatrix.

    "Dans le quartier du lac de Genval, cette villa atypique du début du 20e siècle s'implante en retrait de l'avenue des Cormiers. Surplombant un jardin avec vue sur le lac, l'habitation (...) s'offre des allures de petit château mêlant des influences Art Nouveau et néo-médiévales. Le plan non régulier présente de nombreux décrochements et une tourelle polygonale. Les baies sont à arc cintré ou outrepassé. La tourelle est ornée de mascarons à figures humaines. En façade avant, un cartouche réalisé en mosaïque précise le nom de la maison, ainsi que sa date de construction '1902'", écrit Bénédicte de Ghellinck en 2009.

    Cette villa fut également appelée ‘La Tourelle’, nom qui lui fut attribué du fait « d’une jolie petite tour qui domine le lac de Genval depuis l’angle des avenues des Cormiers et du Théâtre. Cette villa aurait été bâtie (...) entre 1903 et 1906 », écrit Roger Ghyssens, du Cercle d'Histoire de Rixensart (II, p. 113).

    Cette villa est aujourd’hui connue sous le nom de ‘La Fée du Lac’.

    Selon Catherine De Haene, copropriétaire entre 1989 et 2000 de la villa ‘La Fée du Lac’, l’entrepreneur qui fit construire la villa Béatrix pour sa nièce en 1902, s'inspira d’un des châteaux du roi Louis II de Bavière, le Neuschwanstein

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | Villa Béatrix, la fée du lac

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | La Fée du Lac

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1266 | Un coin du parc

    genval,lac de genval,parc de genval

    début XXème siècle - Une frénésie immobilière s'est emparée du Parc de Genval-les-Eaux. Le Chalet des Eaux est en transformation et deviendra l'Hôtel de Normandie. L'Etablissement des Eaux, le Chalet Rütli et la Villa Les Hirondelles sont en construction.

    Photo-légende (cliquez sur la photo pour l'agrandir)

    1266B. Un coin du parc de Genval © JCR CCB (1) - copie.jpg

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1138 | Villa normande

    1138. Villa normande à Genval 1906 c Anne-Marie Delvaux.jpg

    début 20ème siècle - Construit à l'emplacement d'un ancien oppidum néolithique (1), ce bâtiment emblématique du Parc de Genval-lez-Eaux se dénomma successivement le 'Chalet des eaux', 'Villa normande', 'Hôtel de Normandie', puis 'Normandy Hôtel'. Dès 1949, il connut une nouvelle destinée : l'accueil des personnes âgées ('Résidence des Vétérans Coloniaux, également dénommée 'Le Gui' Home des Vétérans Coloniaux ou 'Résidence Stanley', puis la 'Résidence du Lac').

    Au début, s'y installa "le siège administratif de la Compagnie fermière des Eaux minérales de Genval avant de devenir celui de la Compagnie internationale des Eaux minérales, tout en restant sans doute propriété de la société de Genval-lez-Eaux", écrit Roger Ghyssens (II, p. 67).

    genval,parc de genval,normandie,normandy,chalet des eaux,home des vétérans,stanleyLa photo ci-contre montre un "derrick digne des puits de pétrole. A la base de l'armature, apparaît un incontestable dispositif de captage, assortie d'une cuve de stockage où des conducteurs de charrettes viennent remplir des bidons, qui repartiront en caisses vers l'embouteillage sans doute" (II).

    Une publicité à l’effigie du Normandy Hotel vantait au début du 20ème siècle à la fois les « BEAUX TERRAINS A VENDRE AIR PUR Situation idéale à 20 minutes de Bruxelles (Quartier-Léopold) » et « les meilleures Eaux de Table » : ARGENTINE (gazeuse) … 0,25 fr le litre, BONNE-FONTAINE (non gazeuse) … 0,15 fr le 1/3 litre. Ces prix étaient valables « Pour l’Agglomération Bruxelloise », le dépôt se trouvant « à BRUXELLES : 12, rue des Francs ».

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | NORMANDY HOTEL, tel un paquebot amarré au Parc de Genval-lez-Eaux

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | Résidence du Lac

    ◼︎ DOSSIER | Résidence des Vétérans Coloniaux

    __________
    (1) fortification (cfr Cercle d'Histoire de Rixensart)

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 678 | L'Entrée du Parc

    parc de genval,genval,horeca

    Café du Parc - 'C’est dans la section de Maubroux – le quartier de la gare – que la Société Genval-les-Eaux a aménagé en parc public 60 Hectares de terrain entourés de futaies épaisses. Au centre, le lac de Genval constitue le plus vaste plan d’eau du Brabant', écrit Georges Renoy (XVII).

    Variante

    parc de genval,genval,horeca,cafe du parc,entrée du parc

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 632 | Le Couvoir du Parc ornithologique

     

    genval,couvoir,parc ornithologique

    Après 1918 – Le Couvoir du Parc ornithologique. « Outre le fait de représenter dans le Parc de Genval-les-Eaux une copie d’un monument existant » (*) la Ferme « offrait un intérêt pratique dans la mesure où elle devenait le centre du ‘jardin ornithologique’ », écrit Roger Ghyssens (II, p80). Pour lui, l’ensemble représenté sur cette image ‘donne un sentiment de laisser-aller qui situe peut-être la photo dans l’immédiate après-première guerre’.

    -----
    (*) celui de la Ferme du Trianon à Versailles

    genval,couvoir,parc ornithologique 

    3.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 552 | Compagnie Fermière des Eaux Minérales de Genval

    compagnie fermière des eaux minérales de genval,genval,paul cauchie,eugène ermel,art nouveau1897 – Titre nominatif, émis le 8 novembre 1897, de la Compagnie Fermière des Eaux Minérales de Genval, signé par Eugène Ermel, Directeur-gérant. Cette société coopérative fut créée le 2 septembre 1897 et avait ‘pour objet l’exploitation commerciale de la concession des sources dites Bonnes Fontaines à Genval’.

    Roger Ghyssens fait la description détaillée du dessin ‘Art nouveau’ du titre (II, p.26) : ‘Le dessin est de la main de Paul Cauchie et représente le paysage tel qu’il se présentait avant la réalisation du Lac. A l’avant-plan, on distingue le lit de la rivière, bordé de buissons, à gauche, les méandres qu’elle fait vers l’autre flanc de la vallée. A droite apparaît la future «Pommeraie» ainsi que le mur de pignon de la fermette «Chez Louis» et, entre elles deux, le tracé de la future Parklaan qui se prolonge à gauche du bosquet’.

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 34 | Blanc Mesnil

    34. Blanc-Mesnil 1938 Collection Philippe Godin
    vers 1938 - Le bassin de natation du Blanc-Mesnil. « Au bord de la piscine, ma grand-mère Andrée Van Calster et mon père », précise Philippe Godin. Il y ajoute : "Mon grand-père, Léon Godin, s'occupait de l'établissement familial avec ses frères et sœurs. Il était notamment chauffeur avec une voiture Impéria avant guerre. Un pilote d'avion passait très souvent à très basse altitude au-dessus de la piscine en lançant des pièces d'argent que tout le monde s'empressait de récolter".

    Situé le long de l'Argentine, cet ensemble récréatif portait auparavant le nom de 'Les Pléiades' et comprenait, outre un restaurant et un tea-room, des tennis et un bassin de natation. 

    A la question si ce lieu abrite aujourd'hui 'La Métisse', J.M. Hambursin répond affirmativement. "Le Blanc-Mesnil, en temps que tel, a fermé ses portes peu après le choc pétrolier de 1973 ou 74. Ensuite, il a abrité différents restaurants, sans la piscine qui avait été comblée entretemps
    ".

    genval,horeca,parc de genval,blanc mesnil 

    7.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 3 | Un coin du parc (Genval-les-Eaux)

    Château du Lac Collection Philippe Godin

    "Au début du 20e s., l'emplacement actuel du lac de Genval était un enchevêtrement de petits étangs et de sources entre lesquels se glissait l'Argentine. Région de marais, la vallée de l'Argentine et le hameau de Maubroux allaient cependant totalement changer d'aspect par la création d'un lac artificiel de 18 ha sous l'impulsion d'un homme d'affaire remarquable : Gustave Smetz-Mondez", souligne Patrimoine et Culture (2).

    L'Etablissement des Eaux minérales (en B1), - aujourd'hui le Château du Lac, fut construit vers 1905 par Julien Wendrickx
    . Il abrita jadis des thermes avant de devenir "en 1934 le siège de la S.A. Schweppes (Belgium) qui y installera une usine d'embouteillage des eaux minérales" (4). Dans son captivant livre « Genval-les-Eaux de 1895 à 1935 » (écrit en collaboration avec Colette Pinson), Roger Ghyssens (II, voir Bibliographie) développe sur huit pages l'histoire de ce bâtiment qu'il qualifie de "style néo-roman".

    3.2 Un coin du parc Genval-les-Eaux3B. Château du Lac Collection Philippe GodinLac de Genval 2010 © Monique D'haeyere







    2010 © Monique D'haeyere

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017