presbytère saint-sixte

  • 1601 | Portail du presbytère (Saint-Sixte)

    1031. Porche de l'ancienne cure XVIIème Place Communale 1992-1995 intégrée dans nv batiment à coté livre de R Ghyssens © Hommes et Patrimoine.JPG

    1990/1995 - C’est sous le pastorat du curé Jean-Bernard Renard que sera commandé au tailleur de pierres Adrien Joseph Mondron l’encadrement du portail de la cure. Cet encadrement élégant en pierre d’Arquennes, récupéré à deux reprises est toujours présent sur la Place actuelle, écrit Roger Ghyssens du Cercle d’Histoire de Rixensart (XII, p. 3).

    Lors de la construction du presbytère que nous connaissons, en 1909, le portail, récupéré, a servi de porte de remise; triste destinée.

    En 1999, une nouvelle maison, attenante au n° 37 a été édifiée et un bâtiment de jonction, entre elle et la cure, a intégrée le portail restauré (XII, p. 69) (voir photo ci-après).

    CERCLE D'HISTOIRE DE RIXENSART | Mémoire d'un portail perdu

    1031B. Presbytère de l'église Saint-Sixte © Monique D'haeyere.JPG9.2011 © Monique D'haeyere

    Collection | HOMMES et PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1014 | La Cure

    05. La cure à Genval.jpgSis au n° 36 de la Place communale à Genval, ce presbytère fut terminé en octobre 1909 (architecte : M. Herent).

    «En 1999, une nouvelle maison attenant au n° 37 a été édifiée et un bâtiment de jonction, entre elle et la cure, a intégré le portail restauré», précise Roger Ghyssens du Cercle d’Histoire de Rixensart (XII, p. 69)

    > voir photo et notice RR 938.

    genval,palce communale,cure,presbytère

    2011 © Monique D'haeyere

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 229. Eglise Saint-Sixte et son presbytère

     

    229. Place communale Collection Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    1905 - Eglise Saint-Sixte sur la Place communale de Genval. Grâce à une souscription publique et la participation active de tous les ouvriers de la commune, « un nouvel édifice néo-classique à 3 nefs fut construit à Genval en 1872. Les fenêtres étaient garnies de nombreux vitraux de saint et de belles boiseries ornaient le chœur », écrit Louis Evrard (XIV). « On y retrouvait parmi l’ancien mobilier restauré au XVIIe siècle : le banc de communion, la chaire de vérité, les confessionnaux et le grand autel à retables en bois peint, dressé en hémicycle au fond du chœur ; des toiles peintes du 16e au 18e siècle ; une remarquable série de statues gothiques en chêne. Le temps ne s’arrêta pas non plus pour cette nouvelle église dont le centenaire devait coïncider avec son arrêt de mort … en 1972 ».

    Le Cercle d’Histoire de Rixensart fait observer que sur cette photo les arbres sur la Place communale n'étaient pas encore plantés et que l’ancien presbytère était particulièrement visible.

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 135. La Place

    genval,eglises,presbyteres,place communale,eglise saint-sixte

    Avant 1908 - A gauche de l'église Saint-Sixte, on distingue le presbytère, occupé par le "curé Joseph Tilmon. En mai 1908, le Conseil communal approuve les plans et devis dressés le 7 mai 1908 par l'architecte Herent et décide en même temps la démolition du presbytère actuel qui tombe de vétusté" (Roger Ghyssens, XI). Le sort de la cure datant du 18ème siècle est scellé.

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 109 | La Place

    genval,eglises,chapelles,saint-sixte,place communale


    vers 1908 – La Place (communale) de Genval est caractérisée par sa "forme triangulaire, dominée par l'ancienne église Saint-Sixte" (4), qui est en fait la seconde église du nom construite à Genval. "Elle fut bénite le 3 juillet 1872", apprend-on dans 'Un portail, deux presbytères, trois églises' (XI). Roger Ghyssens y consigne en 2000 : "La première se trouvait en un site escarpé dominant la vallée de la Lasne. Elle est citée déjà au même l'endroit, dès 1218, mais nul ne sait depuis combien de temps ni de quand date sa construction (...). L'église était entourée de son cimetière et le presbytère n'en était séparé que par une petite ruelle qui permettait aux habitants voisins de l'église de descendre à la fontaine en contrebas. La ruelle est à présent disparue et l'endroit est aujourd'hui un bois d'épicéas à l'angle des rues JB Stouffs et Mahiermont que les Genvalois de souche appellent encore 'le vieux cimetière'".

    Ce site est qualifié par le Schéma de Structure (1) "d'élément archéologique d'intérêt, car cette (première) église constitue le cœur du vieux Genval (...). Ce site pourrait être valorisé si toutefois les travaux de démolition du siècle dernier ont préservé des fondations suffisamment importantes. Elles pourraient par exemple s'intégrer dans l'aménagement d'un parc public. La parcelle concernée est propriétaire de la commune et couverte d'une plantation d'épicéa. » On peut toujours rêver ..., parfois ça marche !"
    espère Roger Ghyssens.
    __________
    (1) Schéma de structure, commune de Rixensart, CREAT, 1991

     

    genval,eglises,chapelles,saint-sixte,place communale 

    3.2015 © Monique D'haeyere

     

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017