résidence des vétérans coloniaux

  • 184 | Résidence des Vétérans Coloniaux

    Home des véterans coloniaux Genval.jpg

    1949 - Une nouvelle destinée est réservée à l'Hôtel Normandy de Genval, celle de résidence pour personnes âgées. Dans un premier temps, elle fut transformée en hospice pour des vétérans coloniaux. Dénommé initialement 'Le Gui', le home sera surtout connu sous le nom de 'Résidence des Vétérans Coloniaux'.

    genval,normandie,normandy,home des vétérans coloniaux,stanley

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 92 | Résidence des Vétérans Coloniaux

    Résidence des Vétérans Coloniaux à Genval après 1949 A.jpg

    En février 1949, la revue congolaise illustrée ‘Les Vétérans Coloniaux’ (1) consacra un article à la ‘Résidence des Vétérans Coloniaux' à Genval. L’auteur informe les futurs habitants de l'avenue Hoover 15 que « tout va de mieux en mieux. Le toit est naturellement remis en état. Les fenêtres sont closes (…). L’installation du chauffage est terminée et on va procéder à des essais avec le mazout. Les électriciens poursuivent leur besogne : les fils sont placés partout, il s’agit maintenant de mettre les appareils. Le plombier installe dans toutes les chambres, les lavabos et s’occupe du raccordement des salles de bain (…). Dans le parc, nous y avons planté des pommiers, des poiriers et des pruniers. »

    92B. Résidence des Vétérans Coloniaux (coté jardin) après 1949.jpg DOSSIER  Résidence des Vétérans Coloniaux | trois articles parus dans Les Vétérans Coloniaux, revue congolaise illustrée, 1949

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 88 | Résidence des Vétérans Coloniaux

    184M. Home des Vétérans coloniaux (vue intérieure) c Francis Broche.jpg

    En mars 1949, la revue congolaise illustrée ‘Les Vétérans Coloniaux’ consacra un deuxième article à la ‘Résidence des Vétérans Coloniaux'. « Telle une coquette qui se farde, votre Home, s’est couvert d’une couche de peinture et ce complément ajoute infiniment à son charme (…). Ce Home sera un petit paradis ».

    genval,résidence des vétérans coloniaux,normandie,normandy,stanleyEt dans son numéro du mois de juin 1949, on apprend que l’inauguration officielle du 28 mai 1949 donna lieu à des cérémonies qui attirèrent à Genval la grande foule. « Le Ministre des Colonies a inauguré le home », titre Le Soir le 29 mai 1949. Et d’informer ses lecteurs que le home est appelé ‘Le Gui’, que le samedi matin les Vétérans furent reçus à la Maison communale par M. Becquevort, bourgmestre, qu’un ‘Te Deum’ fut chanté en l’église Sainte-Sixte par l’abbé Thonnet, et que le colonel Muller (1), président de l’Association des Vétérans Coloniaux (2), fleurit le monument aux Morts, que le président rendit également un hommage tout spécial aux « artisans et ouvriers, qui, ayant vu l’Hôtel Normandy dans l’état de terrible délabrement où il se trouvait, n’ont pas hésité à s’attaquer à un travail formidable de jour et de nuit pour en faire le bijou que nous voyons aujourd’hui ».

     DOSSIER  Résidence des Vétérans Coloniaux | trois articles parus dans Les Vétérans Coloniaux, revue congolaise illustrée, 1949

    __________

    (1) Son nom est gravé au bas de la statue du roi Léopold II, place Hubaut à Genval
    
(2) cette association fut constituée le 23 octobre 1948

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 64 | Résidence du Lac

    rixensart,merode,château de rixensart

    vers 1995 - Situé dans le quartier du 'Parc de Genval-lez-Eaux", cet ancien hôtel de voyageurs (Normandy Hôtel) fut transformé en hospice pour anciens coloniaux, puis en maison de repos pour personnes âgées. En septembre 2006, l'agrément de l'institution fut suspendu par le ministre de la Santé de la Région Wallonne. 

    En septembre 2010, Bénédicte de Ghellinck fait une description détaillée du bâtiment (XXIV) : « Implanté dans un petit parc boisé, ce double bâtiment se compose de deux ailes juxtaposées couvertes de bâtières parallèles à légers coyaux. Les murs gouttereaux, comme les pignons, sont enduits et abondamment ornés de faux colombages. Ils sont ouverts de baies aux formes variées. Les toitures recouvertes d'eternit s'ouvrent par des lucarnes en bâtière recoupant la corniche, le niveau des combles étant un véritable étage d'habitation. Au bout de l'aile principale, un débord du bâtiment sous bâtière transversale à croupette est couronné d'un belvédère sous toiture polygonale ».

    Dans une interview accordée le 23 juillet 2014 à ‘L’Avenir', John Martin, l’actuel propriétaire, a indiqué être en réflexion pour la Résidence du lac, une bâtisse en bois qui est insalubre et qui ne reçoit plus l’assentiment des pompiers depuis le départ de la maison de repos. Nous nous dirigeons vers une démolition. Quant à son affectation future, sa proximité avec le RER est un élément important de notre réflexion. J’ai toujours été attaché à la préservation du patrimoine, un critère clé dans le choix de mes hôtels et qui m’a souvent coûté très cher, mais parfois nous ne pouvons faire autrement".

    Le 12 novembre 2014, le Service de l'Urbanisme de la Commune de Rixensart signale que la "SA Immobilière Le Normandie 15, dont le siège social se trouve à 1040 Bruxelles avenue de Tervuren 43, a introduit une demande de permis d'urbanisme ayant trait à un terrain sis avenue Hoover 15 à Genval. Ce projet tend à démolir un immeuble existant, à construire 2 immeubles de 8 logements chacun et d'abattre 42 arbres". 

     OBJECTIF RIXENSART  > Résidence du Lac

    genval,résidence du lac,normandie,normandy,stanley,vétérans coloniaux 

    7.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | VERBOIS-THONNARD Josette Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017