rixensart

  • 1671 | Laiterie de Rixensart

    1671. Marcelin Dekieper époux Alice Wéry Rixensart avenue de Merode © François DAVID.jpg

    Laiterie de Rixensart, avenue de Merode 19. Marcelin Dekieper, époux Alice Wéry, effectue sa tournée.

    Cette photo illustre parfaitement le parcours de la famille Wéry, tel que décrit par Paul Buffin en 1996 : ‘En 1925, les parents Wéry achètent la maison de l’imprimeur Van Hecke (n° 27 et 29 actuels), conjointement avec une soeur. Lui, le père, ancien paveur est plié en deux, courbé par des années de travail sur les rues des villages environnants. Elle, la mère, Marie, surnommée D’jinleu, est entreprenante. Son surnom vient de son village d’origine, Genleau qui se prononce Ginleu en wallon. En plus de la maison, ils acquièrent les terrains nus qui s’étendent entre le n° 7 et le n° 25 actuels.

    Les parents Wéry ouvrent une laiterie-épicerie dans leur maison et commencent la distribution de lait dans le village, aidés par leurs enfants. Cette boutique, comme toutes celles du village, au cours de ces années là, embaume dans la pénombre. L’épicerie se débite en vrac, dans des sachets, pour le sucre, le café... ou dans le récipient du client, pour la moutarde et l’huile. Le savon noir, stocké dans un seau, est servi dans un morceau de papier brun. On trouve de tout dans ces magasins. De la confiserie: un caramel coûte 5 centimes, un bâton sûr ou un chocolat diable 25 centimes, un bâton de chocolat 1 franc. En plus, il y a des sabots, des brosses, du tabac, du fil à coudre, des aiguilles, de la laine, quelques vêtements ... Ce sont de très, très petits supermarchés avant la lettre.

    Dans les années qui suivent, cinq des huit enfants occupent le terrain familial.

    - Le premier, Henri, qui a un tas de briques dans le ventre, construit une maison au n° 11 qu’il revend à Ginion, cordonnier et marchand de chaussures. Henri bâtit ensuite son salon de coiffure au n° 13.
    - Son frère Jules ouvre sa boucherie au n° 15 (Adriaans actuellement).
    - Une soeur, Julie, épouse le boulanger Delpierre qui s’installe au n° 17 (aujourd’hui Jasmine).
    - En 1941, Robert, le cadet, pharmacien, ouvre une officine dans une pièce de la maison familiale qu’il occupe et agrandit en 1962.
    - Albert reprend le commerce de laiterie-crèmerie peu avant guerre et s’installe au n° 23 (le Baluchon actuel). Sa fille et son mari reprendront le commerce et se fixeront au n° 21. La laiterie-crèmerie est devenue la fromagerie Rossi.

    Collection | DAVID François Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1661 | Presbytère Sainte-Croix

    1661. Presbytère Sainte-Croix rue de l'Eglise à Rixensart c Cercle d'Histoire de Rixensart.jpg

    En 1996, Paul Buffin (I) écrivit : « La cure, après l’incendie de 1678, ne fut reconstruite qu’en 1779, sur l’emplacement d’un cabaret tenu par J.B. Fievez. Elle vient d’être remise en état et a retrouvé ainsi tout le charme de son époque bien identifiée par sa très belle porte d’entrée ».

    « En Brabant, nombreux sont les presbytères construits dans la seconde moitié du 18ème siècle », écrit Colette Pinson, présidente du Cercle d'Histoire de Rixensart (1). « Contemporaine de l'ancien presbytère de Genval, cette belle construction à étage, en briques et pierre bleue, possède elle aussi, une élégante porte de style Louis XV surmontée d'un larmier avec clé décorée. On ne peut, dès lors, qu'admirer ces diverses réalisations d'architecture locale traditionnelle et rendre hommage aux tailleurs de pierre, qui, influencés par les modèles inspirés des styles dits 'classiques', ont donné la touche élégante à ces bâtiments aujourd'hui témoins précieux d'un passé révolu ».

    En 1997, le CHIREL BW (2) soulignait que « ces bâtiments constituent un pan de la mémoire collective de nos cités et villages ... Dépositaires éphémères d'un patrimoine qui nous relie à la fois au passé et à l'avenir, nous avons le devoir de mieux considérer ces témoins, de les cultiver avant de les promouvoir »

     RÉTROSPECTIVE   > Presbytère Sainte-Croix, en cure

    __________
    (1) Note sur les presbytères en Brabant - Histoire genvaloise d'un portail, de deux presbytères et de trois églises, C.H.R., 2000, annexe 1
    (2) Comité d'histoire, religieuse du Brabant Wallon - Colloque 'Cures et vicairies en Brabant Wallon', 1997

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1659 | Rue Alphonse Collin

     

    Rix. rue A Collin 8a.jpg

    Maison, rue Alphonse Collin, datant de 1851. Elle se trouve en face de la chapelle Sainte-Anne datant du 19ème siècle (peut-être même du 18ème).

    chapelles,rixensart,froidmont,collin Rix. rue A Collin 7 c.JPG

    2012 © Francis Broche                                               6.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1657 | Quartier de Froidmont

    rixensart,froidmont,rue de l'augette,ferme de froidmont

    Vue sur le quartier de Froidmont à partir de la ligne de chemin de fer 161, Bruxelles-Ottignies-Namur. En A2, on aperçoit la ferme de Froidmont qui est sur le point de terminer son exploitation (en agrandissant, on observe encore du bétail, de la volaille et du matériel agricole sur la prairie), commente Jean-Claude Renier. En B2, les premières maisons de l’avenue de l’Avenir. En C2, la rue de l’Augette qui monte. On peut voir également, à la hauteur du dernier virage, l’atelier des Ets. Léon Defoin (atelier en jaune), attenant à la maison de Mr. Collin.

    Photo-légende

    Froidmont 3.1969 © Marc Collin copie.jpg

    Collection | COLLIN Marc Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1654 | Chapelle Sainte-Anne

    rixensart,froidmont,rue alphonse collin,rue de l'augette,chapelle sainte-anne


    1978/1980 – Cette chapelle se situe à l’angle des rues de l’Augette et Collin, à Rixensart, face à l’ancienne ferme de Froidmont. Selon Hommes et Patrimoine (III), elle remonterait au 18ème siècle. C’est probablement la plus ancienne chapelle de Rixensart.

    En 1980, lors des travaux d’égouttage de la rue Alphonse Collin, la chapelle a été sérieusement endommagée par la manœuvre d’engins lourds, mais fut restaurée après la fin des travaux en 1988. 

     RÉTROSPECTIVE   > Chapelle Sainte-Anne, la plus ancienne

    rixensart,froidmont,rue alphonse collin,rue de l'augette,chapelle sainte-anne 

    11.2013 © Monique D'haeyere

    Collection | DELBAR André Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1653 | Ancien site de la ligne vicinale

    1652. Vue depuis le site de l'ancienne ligne vicinale 3.1969 © Marc Collin.jpg

    3 mars 1969 - Vue depuis l’ancien site de la ligne du tram W, peu avant le pont de la rue de Froidmont qui se trouve à droite (hors photo). A l'avant plan, en A2, deux maisons de la rue du Cyclone. Au loin, on aperçoit Rosières. Au centre de l’image, on reconnaît les maisons de l’avenue de la Paix (anciennement avenue des Combattants). En B2/C2, l’avenue Royale où apparaît le caractère sablonneux du talus boisé qui la borde. Enfin en C3, la rue de Froidmont, commente Jean-Claude Renier.

    Photo-légende

    rixensart,ligne vicinale, rue de froidmont rixensart,ligne vicinale,rue de froidmont 

                                                                                                                   1.2009 © Monique D'haeyere

    Collection | COLLIN Marc Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1639 | Salle à manger du Château des Princes de Merode

    Château de Rixensart Salle à manger c JCR BOU.jpg

    Chauffée par une grande cheminée, la spacieuse salle à manger est "ornée de boiseries provenant du château de Nérac, en Lot-en-Garonne, résidence des seigneurs d'Albret, dont la mère du futur Henri IV. Le plafond et les lambris sont de bois sculpté ou peint; les dessus des portes sont rehaussés de paysages forts délicats; la table immense en chêne massif aurait été assemblée dans la salle même. Les quatre tapisseries de Beauvais, illustrant la légende d'Ulysse et de Pénélope, confèrent à cette salle une grande dignité" (VI, Alessandra Zecchinon).

    Variante

    Château de Rixensart salle à manger B c JCR BOU.jpg

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1637 | Avenue du Québec

    Avenue du Québec 25 décembee 2010 © Jean Hermès 0.JPG

    décembre 2010 - L'avenue du Québec à Rixensart, bordée d'arbres bouleaux. Le 19 avril 2016, la commune a procédé à l'abattage de ces arbres suite aux dégâts qu'ils occasionnaient aux trottoirs.

    Collection | HERMÈS Jean Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1633 | Galerie intérieure du Château des Princes de Merode

    20170313. Château de Rixensart Grande Galerie intérieure c JCR BOU.jpg

    "La 'Grande Galerie' de l'aile méridionale présente, à côté de quelques souvenirs d'Afrique, une intéressante panoplie d'armes arabes parmi lesquelles des fusils incrustés d'argent et de corail. Cette collection, rapportée par le mathématicien Gaspard Monge (1746-1818) qui avait suivi Napoléon Bonaparte dans sa campagne d'Egypte, fut acquise par le prince Félix de Merode", explique Alessandra Zecchinon (VI).

    Variante

    rixensart,chateau de rixensart,château de rixensart intérieur

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1630 | Froidmont vu de la rue de l'Augette

    Froidmont vu à partir de la rue de l'Augette avant 1970 © Marc Collin.jpg

    avant 1970 - Cette vue panoramique sur le quartier de Froidmont est prise depuis la rue de l'Augette à Rixensart. André Collin y avait un atelier de fabrication de transformateurs 110 Volt / 220 Volt. L'atelier fut en activité de 1950 à 1980. On aperçoit le toit de cet atelier dans le coin inférieur droit ainsi que deux petites cheminées, explique Francis Broche.

    La tension du réseau venait de passer de 110 v à 220 v et les anciens appareils électriques fonctionnant en 110 v ne pouvaient pas être branchés sur du courant en 220 v. Ces transformateurs permirent donc de prolonger la vie des premiers frigos et autres fers à repasser électriques …

    A cette époque la ferme de Froidmont était toujours en exploitation, on aperçoit dans le coin inférieur droit la prairie où paissaient généralement les moutons

    Photo-légende

    rixensart,froidmont,rue de la ferme,avenue de l'avenir,rue albertine

    Collection | COLLIN Marc Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1627 | Chambre dite de Monseigneur du Château de Rixensart

    rixensart,château de rixensart,château de rixensart intérieur

    La Chambre dite de Monseigneur (1) "fut occupée au XIXè siècle par Monseigneur (1) Xavier de Merode, qui en fit rehausser le plafond. Des tableaux ornant les murs portent la signature de peintres illustres, tels que Jean-Marc Nattier (Paris, 1685-1766) ou Tischbein, célèbre famille de peintres allemands des XVIIIe et XIXe siècles; le mobilier compte des pièces remarquables comme une armoire de coin du XVIIIè siècle en marqueterie hollandaise, une table Louis XV et un petit bureau Louis XV en marqueterie signé Migeon. Le drapeau de la Révolution brabançonne (1787) a été restauré par les soins du prince Antoine de Merode" (VI, Alessandra Zecchinon)

    __________
    (1) L’appellation ‘monseigneur’ réfère ici à la fonction ecclésiastique remplie par le comte Frédéric Xavier de Merode. En effet, le terme de ‘monseigneur’ est donné aux simples prélats non-évêques de la cour papale. Les Merode ont obtenu le 25 avril 1930 l’autorisation de porter le titre de prince. Toutefois, n’étant pas issus d’une famille royale ou régnante, ils doivent être appelés simplement ‘prince’ et non ‘monseigneur’ (2)
    (2) A.N.R.B., Usages et coutumes de la noblesse, Bruxelles 1983

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1624 | Un groupe de villas

    1624. Un groupe de villas à Rixensart © JCR.jpg

    vers 1933 - Un groupe de villas à Rixensart. "Cette photo a été prise au début de l'avenue Marie-Henriette et de la rue du Monastère", précise Liliane Brion, ayant habité jusqu'en 2008 au n° 1 de l'avenue Marie-Henriette.

    Cette carte postale fut éditée par A. Delbrassinne-Marchal (Tabac, Cigares, Papeterie) - 13, rue de la Station à Rixensart.

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1619 | Panorama

    rixensart,ligne 161,sentier des rossignols,pépinière sevrin

    1935 – Vue prise depuis la voie du vicinal qui, à cet endroit, deviendra l’avenue Marchal. On reconnaît les serres de Sevrin, la voie ferrée et le sentier du Rossignol ainsi que le château d’eau et les toitures de l’Institut Sainte Elisabeth.

     RÉTROSPECTIVE   > Pépinière Sevrin, coin de terre disparu

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1614 | Ferme de Froidmont

    Ferme de Froidmont (à l'abandon avant le rachat par les Dominicains) 10.1972 © Marc Collin.jpg 

    vers 1972 - Face Nord de la Ferme de Froidmont. La ferme est actuellement partiellement cachée par des arbres. En hiver quand il y avait de la neige cette prairie était envahie par les enfants qui y faisaient du traineau, se souvient Francis Broche.

    Collection | COLLIN Marc Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1613 | La Sablonnière

    La Sablonnière à Bourgeois c JCR CCB.jpg

    1920/1930 - Jouxtant la Grande Bruyère, la Sablonnière du Glain se situait à l'endroit où a fut tracée la route Provinciale, aujourd'hui dénommée l'avenue Franklin Roosevelt.

    Vers 1910 naquît le projet de relier La Hulpe à Villers-la-Ville. Les premiers travaux débutèrent « pendant la guerre 1914-1918 afin d'occuper les chômeurs », écrit Paul Buffin (I). « Un grand déblai fut creusé dans la bruyère du Glain dont le sable était transporté vers les Papeteries de Genval. Cet embryon de l'avenue Franklin Roosevelt restera à l'état de sentier et de déblai, entre la papeterie et l'avenue Jean Rosy, jusqu'au début des années cinquante ».

     RÉTROSPECTIVE  LA SABLONNIÈRE DU GLAIN, terrain de jeu des 'bourjwettis' et des 'glaintis'

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1606 | Bourgeois-lez-Rixensart

    Rixensart0477.jpg

    < 1914 - Vue sur la vallée de la Lasne à partir de Bourgeois. A droite, la Villa du Bosquet (aussi dénommée Le Breuil), sise rue du Moulin.

    Cette carte postale a été écrite par un militaire allemand et envoyée le 21 août 1914 à la famille Horst à Bösperde près de Menden (Sauerland, Allemagne).

     RÉTROSPECTIVE   > Villa du Bosquet, dite Le Breuil

     OBJECTIF RIXENSART   > Villa Le Breuil  

    Photo-légende

    rixensart,bourgeois,villa du bosquet

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017