rue alphonse collin

  • Avenue Nouvelle

    Avenue Marcel Tilquin avenue Nouvelle 1920 c Francis Broche.jpg

    1920 | Avenue Nouvelle (rue Alphonse Collin)
    coll. Francis Broche

    Bordée d'ormes, l'avenue Nouvelle à Rixensart est l'actuelle rue Alphonse Collin, pour la partie située entre l'avenue Marcel Tilquin et la Place de la Vieille Taille.

    Cette belle rangée d’ormes fut décimée par la graphiose, aussi nommée ‘maladie hollandaise de l’orme’. Vraisemblablement d’origine asiatique, cette maladie fongique de cet arbre est apparue en 1919 pour la première fois aux Pays-Bas et dans le nord de la France, puis s’est développée dans toute l’Europe.

    rixensart,rue alphonse collin 

    3.2016 © Monique D'haeyere

    Lire la suite

    Collection | BROCHE Francis, DELVAUX Anne-Marie, RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • Café Central

    rixensart,café le matchi,rue robert boisacq,rue alphonse collin

    Café Central à Rixensart,
    à l'angle des rues Alphonse Collin et Robert Boisacq
    coll. Marc Collin

    Venant de la rue Boisacq, une procession arrive à hauteur de la Place de la Vieille Taille et remonte l'avenue de Merode. A l'arrière-plan, la rue Alphonse Collin. A gauche, les anciens établissements Pigeon et station service Esso, et au centre le Café Central (aussi dénommé Café Delpierre).

    rixensart,café le matchi,rue robert boisacq,rue alphonse collin 

    7.2017 © Monique D'haeyere

    Lire la suite

    Collection | COLLIN Marc, DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1654 | Chapelle Sainte-Anne

    rixensart,froidmont,rue alphonse collin,rue de l'augette,chapelle sainte-anne


    1978/1980 – Cette chapelle se situe à l’angle des rues de l’Augette et Collin, à Rixensart, face à l’ancienne ferme de Froidmont. Selon Hommes et Patrimoine (III), elle remonterait au 18ème siècle. C’est probablement la plus ancienne chapelle de Rixensart.

    En 1980, lors des travaux d’égouttage de la rue Alphonse Collin, la chapelle a été sérieusement endommagée par la manœuvre d’engins lourds, mais fut restaurée après la fin des travaux en 1988. 

     

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | Chapelle Sainte-Anne, la plus ancienne

    rixensart,froidmont,rue alphonse collin,rue de l'augette,chapelle sainte-anne 

    11.2013 © Monique D'haeyere

    Collection | DELBAR André Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1364 | Quartier de Froidmont

    rixensart,froidmont,fermes,rue alphonse collin,ferme leloup 

    1936 - ‘Cette peinture à l’huile de Georges Claes date de 1936 et représente un coin du quartier de Froidmont et principalement la rue du Chemin de Fer (actuellement rue Alphonse Collin). Elle est intéressante à plus d’un titre’, raconte Jean-Claude Renier. ‘En effet, je vous invite à découvrir

    - en C2, deux constructions ayant des façades blanches. Celles-ci appartenaient à la famille Mélotte. L’une d’elles était un café avec une salle de danse. On montait des escaliers et l’orchestre était là, au-dessus. On y donnait aussi des leçons de musique. A côté, il y avait aussi une grande salle pour remiser leurs machines. Ces deux bâtiments ont été abattus avant la guerre 1940-45.

    - en C1, à l’angle de la rue A. Collin et de la rue de Limal, la ferme Leloup. En arrière-plan, on aperçoit les pâturages exploités par cette ferme.

    - en A2, la grille d’entrée de « l’Ermitage », ancien prieuré. On remarque que le mur de droite délimitant la propriété est très arrondi. Après réaménagement de la voirie, celui-ci a été redressé.

    - en B1/B2, le pignon (en brun) de la maison de Julien Mélotte, au n° 10 de la rue du Chemin de Fer.

    - En B1, les trois premières maisons de la rue de Limal’.

    On peut se référer et comparer avec les photos n° 454 et 463 de RETRO RIXENSART.

    rixensart,froidmont,fermes,rue alphonse collin,ferme leloup

    12.2015 © Monique D'haeyere 

    Collection | CLAES Paul Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1309 | Modern Hôtel

    1310. Modern Hôtel Gare Rixensart vue générale c Anne-Marie Delvaux.jpg

    début XXème siècle - Vue générale du Modern Hôtel, sis rue du Chemin de Fer à Rixensart (actuellement rue Alphonse Collin).

    «Descendant au hameau de Froidmont par la rue de Limal on emprunte la rue Collin pour se diriger vers la Place de la Vieille Taille et l’avenue de Merode. Cet ancien tronçon du sentier de la Procession, entre la rue de L’Augette et la gare était devenu en 1855, la rue du Chemin de Fer», écrit Paul Buffin (I).

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART |  MODERN HÔTEL, né et perdu par le rail

    Collection | DELVAUX Anne-Marie Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1049 | Procession, rue Alphonse Collin

    Procession rue Alphonse Collin à Rixensart c Marc Collin-001.jpg

    après 1950 - La procession descend la rue Alphonse Collin et tourne devant la chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours (1), avant d'entrer dans le tunnel sous le chemin de fer, et de poursuivre sa route rue de Froidmont.

    __________
    (1) construite vers 1950 à l'époque du curé Foerster par M.H. Leloup

    rixensart,froidmont,collin,chapelles 

    4.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | COLLIN Marc Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1101 | Procession à Rixensart

    rixensart,rue robert boisacq,rue alphonse collin,église sainte-croix,froidmont,processions

    1946/1947 - 'Venant de l’église Sainte Croix, la procession passait par les rues Huens, Boisacq, Collin, de Froidmont et avait la particularité de s’arrêter devant les chapelles et potales. Cette photo date de 1946 ou 1947 et montre la procession dans la rue A. Collin. A l’extrême gauche (A2), on aperçoit Sœur Edouard-Marie, directrice de l’école Sainte Agnès. Elle porte un chapeau à cornettes', raconte Jean-Claude Renier.

    'En B2, le café Delpierre fait angle de la rue A. Collin et de l’avenue Boisacq. Plus tard, il deviendra le café ‘Le Matchi’, puis un magasin d’ameublement pour faire place, maintenant, à une immobilière'.

    rixensart,rue robert boisacq,rue alphonse collin,église sainte-croix,froidmont,processions

    'Cette photo va de pair avec la suivante. Venant de la rue Collin, la procession se dirige, cette fois vers l’église Sainte Croix. En A1, la fille en habit noir, est Marcelle Genné (famille des DEMENAGEMENTS GENNE), entourée des petites communiantes de l’année. Joseph Gilson tient l’étendard, c’est l’ancien receveur communal. A l’arrière plan, les « grandes communions » défilent aussi. En A2, juste derrière l’étendard, on aperçoit une petite maison blanche avec la façade en pointe et en escaliers. A cette époque, c’était un magasin de fourrures. Bien après, ce commerce fut repris par Mlle François, qui vendit des vêtements pour enfants. Elle se trouve d’ailleurs à droite sur la photo, habillée en noir'.

    rixensart,rue robert boisacq,rue alphonse collin,église sainte-croix,froidmont,processions

    'Venant de la rue Boisacq, la procession franchit le pont enjambant le chemin de fer et se dirige vers la rue Aviateur Huens, rue de l’Eglise et ensuite l’église Sainte Croix. La grande fille à gauche du poteau représente l’Archange Gabriel. Juste derrière elle suit Huguette Vanderkelen, veuve Martin.

    La route sur le pont est pavée. On remarquera à droite le garde fou du pont qui a souffert. A l’arrière plan, à l’entrée du sentier des Rossignols, on aperçoit une maison blanche avec trois travées. C’est la maison d’Anne-Marie Delabye, qui y tint longtemps un commerce de seconde main'.

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 911 | Maison Defoin

    911. Maison Defoin rue Alphonse Collin c Marc Collin.jpg

    ca 1945 - Maison Defoin, rue Alphonse Collin à Rixensart.

    Cette épicerie/mercerie vendait également des articles de ménage et des jouets. Au-dessus de la porte d'entrée, une publicité Henco, "pour tremper le linge". 

    rixensart,alphonse collin,commerces,defoin 

    11.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | COLLIN Marc Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 893 | Procession à Rixensart

    rixensart,froidmont,chemin de fer,tunnels,processions,collin,tilquin,église sainte-croix,rue robert boisacq,avenue de merodeEn juin 1950, le père de Jean-Claude Renier fixa avec son appareil photo Zeiss Ikon format 6 x 9 une procession à Froidmont, probablement celle de la fête du Saint-Sacrement (1), le 11 juin 1950. Partant de l’église Sainte-Croix, cette procession empruntait la rue de Froidmont et passait sous le pont du chemin de fer pour se diriger vers la rue Alphonse Collin, l’avenue Tilquin et la rue Robert Boisacq, pour rejoindre son point de départ, par la rue de l’Eglise.

    La procession vient de passer sous le pont du chemin de fer et aborde la rue Alphonse Collin. La grande fille se trouvant sur l’avant-plan à droite représente la Sainte Vierge et s’appelle Arlette Rouaud. Au centre de l’image, une fille porte un fagot de bois. Elle représente Sainte Bernadette, car celle-ci eut une apparition de la Vierge en allant chercher du bois. Juste derrière elle, la fille portant des lunettes et des fleurs dans les cheveux est Christiane Vanderbeeken, habitant rue des Ecoles. Elle était la fille d’un grand résistant tué par les Allemands, à la Libération en 1945, à Ohain près du lieu-dit actuel, les Marnières.

     

     

     

     

     

      

    rixensart,froidmont,chemin de fer,tunnels,processions,collin,tilquin,église sainte-croix,rue robert boisacq,avenue de merode

    La procession tourne dans la rue Alphonse Collin. Marcelle Dupuis se trouve au centre de l’image et porte un coussin sur lequel se trouve un objet du chemin de croix : le fouet. La deuxième fille à partir de la gauche est Fernande Dujardin (†).

    A remarquer sur cette photo, la ligne de chemin de fer qui n’est pas encore électrifiée (elle le fut en 1956). On y aperçoit en B1 un poteau pour la caténaire du tram et à l’extrême gauche en A1, un sémaphore de la signalisation mécanique du chemin de fer. On peut voir aussi les pavés blancs qui couvraient, à l’époque, toute la rue de Limal.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rixensart,froidmont,chemin de fer,tunnels,processions,collin,tilquin,église sainte-croix,rue robert boisacq,avenue de merodeLa procession est maintenant dans la rue Alphonse Collin, juste avant d’arriver à l’avenue de Merode. On remarque, à gauche (en A1), une partie du café faisant le coin de la rue A. Collin et de la rue R. Boisacq.

    Sur l’avant plan, Marcelle Dupuis porte le coussin sur lequel est déposé le fouet de la flagellation. A gauche sur la photo, une figurante expose le suaire du Christ. Juste derrière celle-ci, Julia Buffin (en noir) et son fils.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    rixensart,froidmont,chemin de fer,tunnels,processions,collin,tilquin,église sainte-croix,rue robert boisacq,avenue de merodeSur l’avant plan, Marcelle Dupuis, portant le coussin avec le fouet. A droite, Cécile Loppe (Mme Newman), ancienne directrice de l’école communale du centre, portant le calice. En A2, une petite fille exhibe une banderole indiquant « La Passion ».

    La maison se trouvant en B1/C1 était une droguerie. Ensuite, ce commerce est devenu la mercerie ‘Le bonheur des dames’.

     

    rixensart,froidmont,chemin de fer,tunnels,processions,collin,tilquin,église sainte-croix,rue robert boisacq,avenue de merode

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur cette photo nous voyons en A1 et sur l’avant-plan, Georgette Mataigne (†). Au milieu des trois personnes, en C1, Marcelle Genné, fille de Guy Genné (des Transports Genné). La fille à l’extrême droite (C2) est Marcelle Simon.

    A l’arrière-plan on distingue de gauche à droite la mercerie ‘Au bonheur des dames’ et le salon de coiffure tenu par Marcelle Francis et René Rosier.

    -----
    (1) La Fête du Saint-Sacrement (2 dimanches après la Pentecôte) a été instituée au Moyen-Age pour commémorer la présence de Jésus-Christ dans le sacrement de l’eucharistie. Les processions de cette fête que l’on appelait autrefois la Fête-Dieu apparaissent à la fin du XIIIe siècle. Pendant la procession, le prêtre portait l’Eucharistie au milieu des rues pavoisées et tapissée de pétales de roses par les enfants.

  • 857. La ligne du Luxembourg

    857. Rixensart Train de marchandises avec HLV c Jean-Claude Renier.jpg

    1920/1930 - «La date de prise de vue est inconnue. Elle se situe certainement avant 1956, date de l’électrification de la ligne», écrit Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart.

    «Arrivée en gare de Rixensart d’un train de marchandises diffus, tiré par une locomotive à vapeur, sans doute du type P8 allemande et série 64 à la SNCB. L’Allemagne nous a cédé 168 locomotives de ce type. Sa puissance était de 1400 chevaux et sa vitesse pouvait atteindre 100 km/h. Ces locomotives étaient un dédommagement de la guerre 1914-18. Elle vient de passer sous le pont routier et celui du tram après avoir franchi une rampe de 16°/°°».

    «En A1/A2, une maison de la rue du Chemin de Fer (actuellement la rue Alphonse Collin). Observez les poteaux télégraphiques longeant de chaque côté la ligne de chemin de fer ! En B2, le quai vers Ottignies est équipé d’un éclairage électrique. En C3, on aperçoit la rue de la Station, bordée en partie d’une palissade en bois».

    Voir photos et notices RR 717 et 762.

    rixensart,ligne 161,train,rue de la gare,alphonse collin,pont boisacq rixensart,ligne 161,train,rue de la gare,alphonse collin,pont boisacq

    La ligne du Luxembourg c Jean-Claude Renier                avril 2009 © Eric de Séjournet

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 830 | Ferme Delpierre

    rixensart,place de la vieille taille,fermes,delpierre,ancien colruyt,ligne 161,gare de rixensart

    après 1973 - "Cette photo aérienne de Michel Rathé, agent immobilier (1), est intéressante à plus d’un titre", estime Jean-Claude Renier (2) :

    - "En B2, on aperçoit la ferme d'Albert Delpierre (1911-1982), fermier et ancien conseiller communal à Rixensart. Le corps de logis à 5 travées donne sur la place de la Vieille Taille. A droite, en retrait, avec son toît de tuiles rouges, la grange. A l’origine, le bâtiment de la BBL, situé à gauche du corps de logis, faisait partie de la ferme. C’était là que se trouvaient les étables et l’écurie. Ces dernières furent transférées dans la grange, suite à la vente d’une partie du bien.

    - Le petit bâtiment se trouvant devant la grange, contigu à la place, servait à ranger la voiture et du matériel.

    - Avant 1965, le terrain de l’exploitation agricole se prolongeait jusque l’avenue Tilquin. Une parcelle de terrain ayant été vendue à Monsieur Jacquet qui y construit une maison, que l’on voit à l’arrière de la grange.

    - Cette ferme a été exploitée jusqu’en 1973, mais appartenait déjà à Ernest Delpierre, père de Albert. Ernest était aussi marchand de charbon, de poules et de briques.

    - En A2, l'ancien magasin Colruyt et son parking.

    - En A3, à gauche de l’avenue Georges Marchal, la maison et la pépinière de Pierre Sevrin. A ce jour, la propriété à été remise au niveau de l’avenue Aviateur Huens et de la rue G. Marchal. Le site est devenu un centre commercial et d’habitation.

    - En A1 et B1, la ligne de chemin de fer, la gare et le CPAS, non encore défigurés par les travaux du RER".

    rixensart,place de la vieille taille,fermes,delpierre,ancien colruyt,ligne 161,gare de rixensart 

    __________
    (1) On remarquera l’affiche 'A VENDRE' que l'agent a fixé à la façade de la ferme Delpierre
    (2) Cliquez sur toutes les photos pour les agrandir !

    rixensart,place de la vieille taille,fermes,delpierre,ancien colruyt,ligne 161,gare de rixensart

    mai 2012 © Jean-Claude Renier (3)

    __________
    (3) "Considérez", précise encore Jean-Claude Renier, "que toutes les maisons se trouvant à droite de la première faisant angle de la place et de la rue Alphonse Collin, ont remplacé l’emplacement de la ferme Delpierre".

  • 762. La ligne du Luxembourg

    rixensart,ligne 161,train,rue de la gare,alphonse collin,pont boisacq

    ca 1990 - «Cette prise de vue de Philippe Debecker montre trois automotrices doubles de la série 03  'Breaks', roulant en direction de Bruxelles. Ces automotrices, qui furent construites dès 1981, pouvaient atteindre la vitesse de 160 km/h. Il s’agit certainement d’un train direct Bruxelles-Namur», précise Jean-Claude Renier, vice-président du Club Ferroviaire de Rixensart.

    La maison se trouvant rue Alphonse Collin (A1) fait partie du paysage depuis longtemps, comme en atteste la photo ci-après. Voir également photo et notice RR 857.

     rixensart,ligne 161,train,rue de la gare,alphonse collin,pont boisacq

    avril 2009 © Eric de Séjournet

    Collection | DEBECKER Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 542 | Rue Alphonse Collin

    rixensart,collin,gare de rixensart

    'Cet ancien tronçon du sentier de la Procession, entre la rue de l’Augette et la gare était devenu en 1855, la rue du Chemin de Fer. Alphonse Collin (1909-1943), résistant, fut capturé par l’occupant le 18 décembre 1942 et fusillé le 6 janvier 1943', précise Paul Buffin (I).

    rixensart,gare de rixensart,rue alphonse collin

    8.2016 © Monique D'haeyere

    rixensart,collin,gare de rixensart

    Alphonse Collin

    Collection | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 486 | Procession à Rixensart

    20140529 Procession Place de la Vieille Taille (Merode, Collin, Boisacq) à Rixensart c Marc Collin.jpg

    Procession venant de la rue Boisacq et remontant l'avenue de Merode. A l'arrière-plan, la rue Alphonse Collin et à droite de l'image la place de la Vieille Taille. En A2, les anciens établissements Pigeon et station service Esso, et en B2 le Café Central.

     

    rixensart,processions,avenue de merode,rue robert boisacq,rue alphonse collin 

    7.2017 © Monique D'haeyere

    Collection | COLLIN Marc Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 471 | Froidmont

    rixensart,froidmont,rue alphonse collin,ferme leloup,avenue général cordier,rue de l'augette,rue de limal,avenue reine astrid

    1921 - ‘Cette carte-vue nous montre un paysage très ouvert en direction des rues de Limal, de l’Augette et Alphonse Collin. On remarque à l’extrême droite, le talus de remblais de la ligne de chemin de fer, ainsi que ses poteaux télégraphiques’.

    Photo-légende à l’appui, Jean-Claude Renier donne un descriptif détaillé du quartier :

    1 : rue de Limal n° 2

    2 : rue de Limal n° 4

    3 : rue de Limal n° 6

    4 : la Ferme Leloup avec ses quatre cheminées, située à l’angle de la rue Alphonse Collin et de la rue de Limal.

    5 : rue Alphonse Collin ° 8. Cette maison avec ses six travées était connue dans les années 50 sous le nom de Ferme Rose ou Ermitage.

    6 : rue de l’Augette n° 1. Cette belle villa est difficile à voir, tant la végétation l’entoure. Elle fut la demeure de Jaco Van Dormael, auteur du film « Le huitième jour » (1996).

    7 : avenue Général Cordier n° 6

    8 : avenue Général Cordier n° 8

    9 : avenue Reine Astrid n° 11. Cette maison abrite actuellement un bureau d’avocats, mais avant 1945 et jusque dans les années 50/60, elle appartenait au Dr. Dessy et ensuite à sa veuve.

    10 : rue Alphonse Collin n° 17. Cette maison se trouve en retrait par rapport à la rue.

    11 : rue Alphonse Collin n° 15. Dans les années 60, cette maison abritait un commerce d’alimentation générale « Végé ».

    On remarque encore la vitrine, en façade. ‘On peut aussi se référer à la photo RR n° 454 dont la prise de vue a été faite à l’opposé de cette dernière’, conclut Jean-Claude Renier.

    rixensart,froidmont,rue alphonse collin,ferme leloup,avenue général cordier,rue de l'augette,rue de limal,avenue reine astrid

     

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 463 | Chapelle Sainte-Anne

    rixensart,froidmont,chapelle sainte-anne,rue alphonse collin

    1991 - Cette photo argentique date de juillet 1991, soit un an ou deux avant la vente de ce terrain et la construction de la maison actuelle, explique Francis Broche. Sur ce terrain on installait un ponton, terme utilisé par Madeleine, mon ancienne voisine de rue de Limal. Ce ponton ou guinguette permettait aux habitants du vieux quartier de Froidmont de faire la fête et de danser, probablement dans les années 1920/1930.

    Rix. rue A Collin chapelle 3 c.JPG

    10.2014 © Monique D'haeyere

     

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 456 | Procession à Froidmont

    rixensart,froidmont,processions,collin,chemin de fer,tunnels,événements

    juin 1963 – Procession, probablement organisée à l’occasion de la fête du Saint Sacrement, le deuxième dimanche après la Pentecôte. "Le cortège vient de la rue Alphonse Collin et se dirige, par la rue de la Ferme, vers le pont de la ligne de chemin de fer 161 Bruxelles-Namur". Jean-Claude Renier, qui a pris cette photo avec l’emblématique Kodak Instamatic 100, précise: "On aperçoit sur la photo, à gauche, en costume sombre, le bourgmestre Léopold Gilson (A2 et A3). A sa droite, le personnage en imperméable clair et tenant un flambeau, André Delbrassinne des pompes funèbres (A2 et A3)Le curé que l'on aperçoit de dos sous le dos est Léon Choppinet" (1).

    __________
    (1) L’Abbé Léon Choppinet est né à Ixelles le 13 mars 1913, fut ordonné prêtre à Malines le 15 avril 1939, et décéda le 11 avril 2006. Il fut curé de la paroisse de Sainte-Croix.

    rixensart,froidmont,processions,rue alphonse collin,ligne 161,tunnel de froidmont rixensart,froidmont,processions,rue alphonse collin,ligne 161,tunnel de froidmont

    2012 © Monique D'haeyere                                                                                   2017 © Monique D'haeyere

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 454. Un coin de Froidmont

    Un coin de Froidmont Collection Jean-Claude Renier.jpg

    Avec cette emblématique photo de son quartier d’enfance, Jean-Claude Renier complète la merveilleuse série de photos qu’il a patiemment mises de côté et qu’il partage avec les Internautes de Rétro Rixensart. Cette ancienne carte postale, intitulée ‘Un coin de Froidmont’ (édition Delbrassinne), est commentée par Paul Buffin (I) : ’Au bas de ces rues se trouvait la place des Hauts Feux ou Fèhauts. Au solstice d'été, la longueur des soirées, la fenaison presque terminée, la moisson en attente et la réminiscence de temps très anciens étaient propices aux réjouissances de l'été que consacraient les feux de la St-Jean’.

    'Au centre de l’image', explique Jean-Claude Renier, 'nous apercevons la ferme Leloup et en C2/C3, la place des Hauts Feux' (cliquez sur la photo-légende ci-après).

    Photo-légende

    rixensart,froidmont,feux de la saint-jean,collin,hauts feux,fèhauts

     

    rixensart,froidmont,feux de la saint-jean,collin,hauts feux,fèhauts 

    2010 © Monique D'haeyere

    rixensart,froidmont,feux de la saint-jean,collin,hauts feux,fèhauts

     

     

     

     

     

     

     

    2011 © Jean-Claude Renier

     
    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 435. Chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours

    AD5 Chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours 1978-1980 © André Delbar.jpg

    1978/1980 – A l’angle des rues de Froidmont et Collin, à Rixensart, cette chapelle fut ‘construite vers 1950 par Henri Leloup. Elle fait écho à sa sœur, la chapelle Sainte-Anne sise à peu de distance’, souligne Hommes et Patrimoine (III). Aujourd’hui, une plaque en plastique indique ‘Notre-Dame du Bon Secours’. Avant, la plaque indiquait (mais elle a disparu) : ‘Notre-Dame du Bon Accueil’.

    Collection | DELBAR André Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 409 | Vue aérienne de Froidmont

    rixensart,froidmont,vue aérienne,tunnel de froidmont,ferme leloup,rue de limal,rue alphonse collin

    Cette prise de vue a été réalisée vers 1986 par Claude Rouzeeuw, lors d'un vol en ULM. Il a habité au n° 2, rue de Limal. Cette maison à 5 travées avec la façade jaune fait partie d'un groupe de 3 maisons et se trouve la plus proche du pont de chemin de fer (B2). On peut remarquer que cette maison a été renforcée sur le côté gauche, à cause des infiltrations d’eau dans le sol sablonneux qui minaient progressivement les fondations de la construction, raconte Jean-Claude Renier. 

    C’est devant cette maison qu’était organisé le jeu de bouloir à Froidmont (voir photo 225).

    Cette photo est intéressante à plus d’un titre, car elle montre nettement le pont du chemin fer, construit il y a plus de 150 ans et qui sera bientôt remplacé lors des très prochains travaux pour la mise à 4 voies du RER.

    Photo-légende

    rixensart,froidmont,vue aérienne,tunnel de froidmont,ferme leloup,rue de limal,rue alphonse collin

    Collection | ROUZEEUW Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 368 | Le Pertuiset

    rixensart,collin,le pertuiset

    Maison située à Rixensart, rue Alphonse Collin, le long de la voie du chemin de fer. Dénommée 'Villa des Anges' elle fut occupée en 1957 par la famille Jacquet.

    "Dans la partie à droite, construite en longueur, se trouvait entre 1960/1970 la teinturerie La Comète", souligne Francis Broche. 

    rixensart,collin,le pertuiset

    2011 © Francis Broche

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 200 | Chapelle Sainte-Anne

    rixensart,chapelle sainte-anne,rue de l'augette,rue alphonse collin,froidmont

    Aquarelle de la chapelle Sainte-Anne réalisée par l'artiste rixensartoise Colette Carpentiez (1). Cette chapelle se situe à l’angle des rues de l’Augette et Collin, à Rixensart.

    Le 19 décembre 2010, la chapelle fut vandalisée et la statue dérobée, précise Monique D'haeyere.

    __________
    (1) CARPENTIEZ Colette, Balade Aquarellée dans Rixensart (1ère édition).

    Collection | BROCHE Francis Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 80 | Quartier de Froidmont

    80. Froidmont vu de l'arrière de la rue de Limal 21  vers 1950 Collection Jean-Claude Renier

    1950 - Quartier de Froidmont vu de l'arrière de la rue de Limal. « Mon père a pris cette photo en 1950 depuis le 1er étage à l'arrière de la maison familiale, sise au 21 rue de Limal. La végétation actuelle empêcherait de réaliser la même prise de vue. Qui plus est, beaucoup de maisons sont venues s'y ajouter », raconte Jean-Claude Renier.

    « Les quatre maisons qui sont dans l'avenue de l'Avenir ont été construites après la Deuxième Guerre mondiale » (Av1 à 4). La maison en Av3 date de « 1948 »
    .

    En A3, « la prairie, exploitée par la Ferme Mélotte, se prolongeait jusqu'au sentier du Meunier et passait au bas de notre jardin
    », se souvient Jean-Claude Renier.

    «
    Dans les années 50, il y avait trois fermes à Froidmont : la ferme de Froidmont (exploitée par Charles Meert), la ferme Mélotte (rue de Limal n° 33) et la ferme Leloup (au bas de la rue de Limal). Cette dernière exploitait une prairie sur le plateau du Soleil (sur le site de l'actuelle avenue Albertine) ».

    « Remarquez la carrière de sable (en B2), à l'arrière du groupe des trois maisons. Les gens s'y rendaient pour se ravitailler en sable pour la construction en maçonnerie ».

    «
    La double maison située en A1-B1 est celle de la famille Collin. Dans les années 60, André Collin construisit un atelier à l'arrière de sa maison où il y fabriquait des transformateurs électriques. Faut-il se rappeler le passage du courant 130 volt au 220 volt ! Nous avons utilisé un de ses tranfos pour pouvoir utiliser les nouveaux appareils électro-ménagers adapté au 220V ».

    «
    A cette époque, beaucoup de gens cultivaient leur jardin ... et du vrai bio avant la lettre ».

    80B. Froidmont vu de l'arrière de la rue de Limal 21 vers 1950 Collection  Jean-Claude Renier







    80.1. Froidmont vue de la rue de Limal 25 après 1957 Collection  Jean-Claude Renier

    Après 1957 - Quartier de Froidmont vu de l'arrière de la rue de Limal. Deux maisons sont venues s'ajouter par rapport à la photo précédente.

    Cette fois, on peut voir l'atelier de la famille Collin, où l'on fabriquait des transformateurs.

    80.1B. Froidmont vue de la rue de Limal 25 après 1957 Collection  Jean-Claude Renier

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017