vallee de la lasne

  • 1600 | Route de Champles

    e411,rosieres,vallee de la lasne,champles

    1950 - Route de Champles, du nom donné au "hameau comprenant quelques maisons, bâties sur la rive droite de la Lasne, à l'extrémité du territoire de la commune" (IX). L'autoroute E411, reliant Bruxelles à Namur, passe aujourd'hui à hauteur de ce pont sur la Lasne.

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART |  Route de Champles, berceau de l'E411

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | L'autoroute E411  

    Collection | GODIN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1566 | Panorama pris du Coin Perdu vers Genval

    Bourgeois Coin-Perdu vers Genval c PATRIX via Christian Lannoye.jpg

    vers 1930 - Très belle vue sur la vallée de la Lasne et le Mahiermont. Sur la crête, on distingue l'ancien château d'eau de Genval. 

    Cette photo de panorama « prise du coin perdu vers Genval » nous montre la vue que, voici près de 70 ans, offrait le Mahiermont depuis la rue du Baillois, sensiblement à hauteur de la rue de la Reine (...). D'anciens documents nous parlent de Maïermont, ou de Mayermont, ce qui a permis à certains d'y voir « le mont du maïeur ou mayeur ». Peut-être! Plus confortable en matière d'étymologie est cette finale en « mont », aussi courante dans nos environs que la finale en « sart». En fait, un rapide coup d'œil sur une carte un peu détaillée du Brabant wallon nous montre que nous habitons une région de « monts ». Nous les retrouvons dans une foule de noms de lieux, de Mont-St-Guibert à Mont-St-Jean, en passant par Blanmont, Noirmont, Dion le Mont, Baudémont ou plusieurs Froidmont, pour ne citer qu'eux, explique le Cercle d'Histoire de Rixensart (1).

    Le point culminant du Brabant wallon à proximité de Perwez, haut de 174 m paraît-il, se nomme tout simplement « le Mont », tandis que son concurrent direct qui présente ses 170 m entre Lillois et Promelles s'appelle paradoxalement « le Trou du bois ». Il faut reconnaître toutefois que notre chaîne montagneuse se poursuit au-delà de nos frontières régionales car, dès Malaise, nous nous heurtons au Walenberg, avant d'atteindre le Vénusberg à Tombeek, le Koksberg et le Smeiberg à Huldenberg.

    Nos environs immédiats n'échappent pas à la règle car, si nous nous contentons de suivre tout simplement la vallée de la Lasne, depuis sa source entre Chantelet et Passavant, jusqu'au moment où elle reçoit l'Argentine, soit sur un gros dix kilomètres, dix monts nous saluent.

    Sur la rive gauche - côté Plancenoit, Ohain, Genval - nous trouvons dans l'ordre : Fichermont, Levromont (entre la Marache et Ohain), Odrimont (proche d'Ohain), Piesmont - anciennement Pricemont - (proche de Genval), enfin Mahiermont.

    Sur la rive droite - côté Maransart, Couture, Rixensart - nous rencontrons : Hubermont, Sauvagemont et Beaumont sur le Vieux Chemin des crêtes, le champ du Mont et, en finale, Froidmont.

    Force nous est de constater que les « monts » sont particulièrement nombreux dans notre pays au relief modeste et que la plupart de ces appellations ont des siècles d'ancienneté même si le nom a pu légèrement varier au cours des âges. Dans bon nombre de cas, la rapidité de la dénivellation, plutôt que l'altitude, a pu justifier le titre et c'est sans doute le cas du Mahiermont ancien.

    Aujourd'hui encore, lorsque l'on vient de Renipont par la route du Ry-Beau-Ry, même si l'urbanisation et les aménagements routiers ont adouci le relief et modifié les perspectives, le Mahiermont apparaît effectivement comme une butte majeure que met en évidence la vallée du Margot.

    Au temps de nos aïeux, le clocher de l'ancienne église, qui se dressait au bord du ravin, devait encore accuser l'impression de hauteur aux yeux de celui qui, chargé peut-être, allait, sur 300 m à peine de chemin malaisé, gravir les 30 m de dénivellation. Ils sont représentés sur la photo par le tracé plus clair de la route qui escalade le coteau. Là où elle aboutit, sensiblement dans l'axe du panorama, se trouvait l'église, démolie depuis une cinquantaine d'années déjà en 1930, tandis que le cimetière, le vieux cimetière, est toujours en place quoique, à cette date, il n'y ait plus d'inhumation depuis 3 ou 4 ans.

    Sur l'horizon, dans le même axe, on reconnaît le château d'eau dont la construction avait été décidée en 1919 pour remplacer l'ancien réservoir sis au même endroit. Le château d'eau sera opérationnel en 1924 et démoli après la construction de l'actuel en 1969. Toujours sur l'horizon, à côté d'un bouquet d'arbres, un observateur attentif situera la grange de la ferme Baudet dont la porte sud est discernable.

    CERCLE D'HISTOIRE DE RIXENSART > Ces monts qui nous gouvernent

    __________
    (1) Cercle d’Histoire de Rixensart in Rixensart Info 168 de mai 1997, p. 19


     

    Photo-légende

    Bourgeois Coin-Perdu vers Genval c PATRIX via Christian Lannoye - copie.jpg

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1426 | Le Moulin

    moulin,rosieres,vallee de la lasne

    Rue du Vieux Moulin à Rosières. Le moulin à eau établi en 1857, était alimenté par la Lasne, et servit de station de pompage dans les années 1900. Il était situé au bas de la rue du Moulin actuel. De ce moulin, il ne restait que des vestiges dans les années 1930. Seule, subsiste la ferme à côté, un quadrilatère chaulé et couvert de tuiles, encore exploité dans les années 1980 (XV).

    Rétrospectives

    ◼︎ RÉTRO RIXENSART | RUE DU VIEUX MOULIN, station de pompage

    ◼︎ OBJECTIF RIXENSART | Rue du Vieux Moulin

    Collection | DELABYE Michel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1250 | Panorama

    genval,vallée de la lasne

    1909 – Remarquable vue de la vallée de la Lasne depuis la rue de la Fontaine, en contrebas de la Place communale de Genval. On note l’absence de maisons apparentes vers la Bassette, Renipont et Chapelle ainsi que la présence d’une bâtisse plus importante actuellement à la place de la maison Kumps (cf Cercle d'Histoire de Rixensart).

    Collection | CERCLE d'HISTOIRE de RIXENSART Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1234 | Vue des étangs de pêche

    le lido,étangs du lido,rixensart

    début 20ème siècle – Vue des étangs de pêche (Genval-les-Eaux)

    « Le photographe qui a réalisé cette prise de vue s’est vraisemblablement placé dans le haut de la rue de Rosières, à l’est du chemin de fer. Il réalise ainsi un cliché de la vallée de la Lasne au fond de laquelle n’avaient pas encore été aménagés les grands étangs à l’arrière de l’hôtel du Lido (à l’emplacement de la grande prairie de la photo) », estime Julien Taymans. « L'étang de la photo correspondrait à l'un des petits étangs situés sur la rive gauche de la Lasne. Le carrefour de chemins de terre que l'on observe en arrière-plan pourrait alors être celui de la rue de Limalsart avec l'avenue Monseigneur. Cette hypothèse me semble assez bien convenir au regard de la morphologie de la vallée à cet endroit. Cela expliquerait également la présence à l'avant-plan de bruyères et genêts, typiques de sols sableux, tels que ceux rencontrés sur le promontoire de Maubroux », ajoute encore Julien Taymans, président de Natagora – Brabant Wallon.

    A propos de la rue de Limalsart, on sait d’autre part qu’ « en 1850 un simple chemin, s'arrêtant à la Lasne, donnait accès aux prés communs qui tapissaient le fond de la vallée », et que « sa prolongation jusqu'à la rue de Rosières aurait été due à la création du Lac de Genval en 1904 » (Paul Buffin, I).

    Photo-légende

    le lido,étangs du lido,rixensart

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1227 | Vue prise du Glin

    1227. Genval vue du Glin début XXème c JCR Martin.jpg

    vers 1904 - Vue prise du Glain, montrant la vallée de la Lasne et les hauteurs de Genval (Maubroux). En A2, on reconnaît le Châlet des Eaux (qui deviendra le Normandy Hôtel), en B2 les Papeteries de Genval (en construction) et l'Hôtel Belvédère (avenue Normande).

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1191 | Le Centre du Village

    Le Centre du Village de Rosières Saint-André Collection Michel Delabye

    Vue sur La Lasne et l'église Saint-André à Rosières.

    La Lasne traverse les villages de Maransart, Couture-Saint-Germain, Lasne, Genval, et Rosières, puis Tombeek, Terlanen et Sint-Agatha-Rode en Brabant flamand. Après environ 24 km, les eaux de la Lasne se jettent dans la Dyle qui, elle-même, se jette dans le Rupel en aval de Leuven avant de rejoindre l'Escaut (1).

    Le nom de cette rivière est d'origine celtique et veut dire 'plat, uni, tranquille' ou 'rivière aux eaux calmes' (2).

    __________
    (1) cf Centre Culturel du Brabant wallon
    (2) cf Commune de Lasne

    eglises,lasne,rosieres,vallee de la lasne,eglise saint-andre 

    3.2014 © Monique D'haeyere

    Collection | DELABYE Michel Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1141 | Chemin creux vers Bourgeois

    genval,légende dorée,juseneval

    En 1224, on retrouve le lieu dit «Juseneval (wall. ‘juzaine’ «inférieur», bas lat. jusana)» et réfère à «la vallée basse de la Lasne et de son affluent l’Argentine, qui forment en cet endroit des étangs» (1).

    Selon le site Internet de la commune de Rixensart « l’étymologie provient, d’une part, du préfixe 'Jusenne' contracté en 'Gen' et signifiant 'en bas', d’autre part, du radical 'val'. Le 'val d’en bas' désigne donc sans doute la vallée de la Lasne qui depuis des temps immémoriaux servit de limite entre Genval, Rixensart et Rosières» (2).

    Quant au comte Henry Carton de Wiart (3), il avance qu’une ancienne tradition situe dans le charmant vallon de Genval (vallée Geneviève) les principaux épisodes de l’histoire de la duchesse Geneviève de Brabant", qui nous est contée dès le XIIIème siècle dans la «Légende Dorée» de Jacques de Voragine (II, p. 200). Lire l'extrait ci-après en (4).

    -----
    (1) JESPERS Jean-Jacques - Dictionnaire des noms de lieux en Wallonie et à Bruxelles, Ed. Racine, Bruxelles 2005, p. 281
    (2) Commune de Rixensart
    (3) Henry Carton de Wiart, homme politique belge et écrivain (1869-1951)
    (4) de VORAGINE Jacques, Légende Dorée, XIIIème siècle 

    EXTRAIT

    Geneviève, épouse de Siegfried de Trêves, Duc de Brabant, vit son mari partir pour une Croisade. Le Duc, son mari, la confia, ainsi que son jeune enfant, à la garde de son Sénéchal, nommé Golo. Ce dernier, profitant de la longue absence de son maître, tenta de séduire la belle Duchesse. Celle-ci le repoussa indignée.

    Pour se venger, Golo envoya au Duc un message accusant la jeune épouse d’adultère.Aveuglé par la colère et par la confiance en Golo, le Duc condamna Geneviève à la peine de mort.Emmenée par ses bourreaux en Forêt de Soignes, ceux-ci eurent néanmoins pitié d’elle et de son enfant et, au lieu de la tuer, ils l’abandonnèrent au cœur de l’épaisse forêt. *Guidés par une biche, Geneviève et son enfant trouvèrent un gîte au fond d’un vallon, près d’une source d’eau pure et vivifiante. Ils y vécurent de longues années.

    Un jour, le Duc, chassant dans la forêt, aperçut la biche et l’enfant et il les poursuivit. Il se retrouva alors face à Geneviève qu’il reconnut aussitôt. Des témoignages ayant déjà éveillé ses soupçons envers la traîtrise de Golo, il le fit pendre le jour même. Le Duc avait honte d’avoir été aussi injuste et cruel envers son épouse et son fils. Il les ramena en grande pompe au château, ainsi que la biche, et rendit hommage à la vertu de Geneviève.

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1112 | Ferme Stouffs

    Ry-Beau-Ry dans la Vallée de la Lasne depuis Bourgeois 4.2011 © Eric de Séjournet-003.jpg

    2011 - La ferme Stouffs porte le nom d’une famille de notables genvalois, apparentée à celle des Degraives ou Acreman. « Une véritable dynastie locale », souligne Roger Ghyssens (1). « Elle régna sur le village durant tout le 18ème et le 19ème siècle et fut alliée à tout ce qui fut important dans la commune ».

    _____
    (1) GHYSSENS Roger, Genval 1830, Cercle d'histoire de Rixensart, 1999

    8 Vallée de la Lasne à Bourgeois 20110424 © Eric de Séjournet.jpg 

    2011 © Eric de Séjournet

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 1017 | Rue du Vieux Moulin

    rosières,moulin,rue du vieux moulin,vallée de la lasne

    Rue du Vieux Moulin à Rosières. A l'avant-plan, la station de pompage au bord de la Lasne.

    Le moulin à eau établi en 1857, était alimenté par la Lasne, et servit de station de pompage dans les années 1900. Il était situé au bas de la rue du Moulin actuel. De ce moulin, il ne restait que des vestiges dans les années 1930. Seule, subsiste la ferme à côté, un quadrilatère chaulé et couvert de tuiles, encore exploité dans les années 1980 (XV).

    rosières,moulin,rue du vieux moulin,vallée de la lasne

    3.2015 © Monique D'haeyere

    Collection | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 965 | Saules têtards

    R1 Saules têtards Vallée de la Lasne à Rosières 5.2010 © Eric de Séjournet.jpg

    mai 2010 - Alignement de saules têtards dans la vallée de la Lasne à Rosières.

    En 2012/2013, des bénévoles du PCDN, de l'asbl PLUMALIA et de NATAGORA sont intervenus afin de sauver ces arbres laissés à l'abandon.
    rosières,vallée de la lasne,saules têtards rosières,vallée de la lasne,saules têtards

    3.2014 © Christian Petit                                                    5.2015 © Monique D'haeyere

    VISAGES DE RIXENSART-001.jpg

    1.2013 © Bruno Marchal                                                   1.2014 © Christian Petit 

    Collection | de SÉJOURNET Eric Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 905 | Panorama du Centre de Genval, pris de Bourgeois

    Panorama du centre de Genval, pris de Bourgeois.jpg

    «La vallée de la Lasne est dominée par la place communale, de forme triangulaire et par le “Culot Mahiermont” où se dressait, jusqu’à la fin du siècle dernier, l’ancienne église Saint-Sixte déjà mentionnée en 1218. C’est donc dans ce quartier que se développa probablement l’habitat primitif du village» (1).

    -----
    
(1) Commune de Rixensart, www.rixensart.be

    Collection | PATRIMOINE RIXENSARTOIS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 890 | Vue du Carput

    genval,vallée de la lasne,églises,carpuvers 1920 - La Lasne traverse les villages de Maransart, Couture-Saint-Germain, Lasne, Genval, et Rosières, puis Tombeek, Terlanen et Sint-Agatha-Rode en Brabant flamand. Après environ 24 km, les eaux de la Lasne se jettent dans la Dyle qui, elle-même, se jette dans le Rupel en aval de Leuven avant de rejoindre l’Escaut (Centre Culturel du Brabant wallon)

    Au centre de l'image on distingue l'église Saint-Sixte de Genval. 

    Collection | RENIER Jean-Claude Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017
  • 775. Ferme Terfosse

    775. Ferme Terfosse 1992-1995 © Hommes et Patrimoine.JPG

    1992/1995 - La ferme Terfosse, selon Oudiette, connaît également plusieurs graphies : Ter Fosse ou Del Fosse, et encore Del Fos si la carte consultée est celle de Ferraris (*).

    -----
    (*) DUBUISSON Paul et Madeleine, Le nouveau canton de Wavre, Au fil de l’histoire, Ed. du Brabant wallon, Chaumont-Gistoux 1972

    Collection | HOMMES et PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017